SMEP 2018 ; les impressions des flingueuses, tome 2

SMEP 2018 ; les impressions des flingueuses, tome 2

Allez on poursuit la série « retour sur le salon international du livre de poche de Saint Maur »

Cette fois c’est Ophélie qui nous offrent ses impressions sur cette 10e édition de Saint Maur en Poche.

Je vous laisse découvrir son ressenti


 

mon SMEP 2018 by Oph

Tous ceux qui ont eu la joie de participer à ce salon le disent: SAINT MAUR EN POCHE, c’est LE salon à ne pas manquer.

Du polar à l’histoire en passant par la littérature blanche, les récits de vie ou encore la BD et la jeunesse… Tous les champs de la littérature y sont représentés, et quel bonheur pour un lecteur que de pouvoir déambuler dans les allées de la place des marronniers, échanger des sourires avec d’autres passionnés ou badauds, quelques mots avec des auteurs à l’écoute et disponibles.

Ce salon chaleureux ,malgré sa taille importante, est devenu un incontournable.

Mais le SMEP, comme beaucoup de salon, c’est aussi l’occasion de retrouver les amis blogueurs, lecteurs, chroniqueurs rencontrés au détour d’allées d’autre manifestation, ou sur la toile.

C’était, pour ma part, ma deuxième participation… Mais il faut dire qu’il y a un an encore je n’étais pas chroniqueuse, juste une livrovore pour qui ce monde était inconnu.

Ce SMEP avait donc dès le départ un autre goût pour moi: celui de la famille.

La famille collectif polar d’abord, celle qu’a créée par Ge notre porte flingue et cheffe de meute (@Yvan pour les droits d’auteur 😉). Une bande de flingueuses et un mister flingueuse rassemblés autour de leur passion pour la lecture qui ont noué des liens d’amitié sincère (avec une pensée particulière pour Sofia et Danièle qui ne pouvaient être avec nous). Si nous nous connaissions tous via notre groupe virtuel, ce SMEP était l’occasion de rencontres IRL et de partager la joie de se retrouver.

Une famille qui discute H24 de livres mais aussi et surtout qui se soutien dans les évènements que nous traversons tous dans nos vies personnels. Une famille que nous devons à la gentillesse, la bienveillance, la générosité de notre Geneviève.

Ensuite la famille des blogueurs, chroniqueurs et lecteurs, je pense à Yvan, David, Mélie, Dominique, Fabienne, Sam, Stef, Laurent, Dav, Christelle, Maud, Delphine, Frédérique. Des personnes qui comptent beaucoup pour moi. Une bière partagée (ou un mojito avec Maud 😀), un câlin, des impressions de lecture, du soutien… Une famille là aussi.

Les copains auteurs, ceux dont j’ai régulièrement croisé la route ou d’autres que je n’ai croisé qu’une seule fois mais avec qui un lien particulier s’est créé. Une réelle amitié ou une amitié naissante… Nick, Sonja, Armelle, Nathalie, Laurent.

Ces familles, ces amis  qui m’ont fait une merveilleuse surprise au soir de la première journée de salon. Se réunir tous autour de moi et m’envoyer une bouffée d’amour géante à l’occasion de mon anniversaire. Leur surprise, leurs cadeaux, leurs petits mots m’ont profondément émue. Il est difficile de mettre en mots ce que j’ai vécu ce soir là, mes larmes ont parlé pour moi. Ces amis qui étaient présents, ceux qui ne l’étaient pas mais qui ont illuminé mon regard et accroché de nouvelles étoiles dans mon ciel rempli de cette joie de les avoir pour amis.

Et un merci particulier à notre mister flingueuse Jean-Paul pour avoir organisé cet intense moment de bonheur.

 

Ce SMEP était aussi le premier de mon grand bonhomme de 11 ans. Gabriele, arborant fièrement son badge de mini-flingue et son cordon presse autour du coup, a pris son courage à deux mains et est allé à la rencontre des auteurs du salon. Il a réalisé une petite interview de chacun de ceux qui lui ont accordé un peu de temps. De Bernard Minier à Armelle Carbonnel en passant par messieurs Franck Thilliez et Maxime Chattam, Sonja Delzongle, les Camhug, Nadine Monfils, Ghislain Gilberti….  Un grand merci à eux, une fois encore d’avoir eu la gentillesse de se prêter au jeu. Vous pourrez d’ailleurs retrouver ces interviews très bientôt sur le collectif polar: chronique de nuit!

Enfin ce week-end a été deux jours de rencontres et de découvertes. J’ai enfin pu échanger IRL avec Frédérique-Sophie Braize et Elodie Torrente, j’ai rencontré Agnès Abecassis (toute nouvelle venue dans la Ligue de l’Imaginaire) et Lucas Di Fulvio, revu avec plaisir Julien Sandrel et retrouvé par le plus grand hasard mon « filleul » policier, devenu auteur ALex Laloue.

Cette édition anniversaire a été une réussite pour tous! Pour ma part, elle a été particulièrement chargée en émotions, pleine d’amour, de rires et de sourires, de découvertes, de retrouvailles…

Un SMEP qui restera gravé dans ma mémoire jusqu’à ce que cette dernière décide de s’envoler au grès du vent de la vieillesse

A chacun de ceux qui ont rendu ce week-end magique: MERCI

A ceux qui n’ont pas eu la chance d’arpenter les allées de ce salon, n’hésitez pas… Allez y, et prenez votre bouffée de bonheur!

Publicités

18 réflexions sur “SMEP 2018 ; les impressions des flingueuses, tome 2

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s