La Millième chasse aux livres #5


La Millième chasse aux livres #5

by Ge

Voilà demain aura lieu le cinquième abandon de livre pour la millième de Collectif Polar.

Ce sera un livre voyageur.

En effet je profite de mon déplacement au Festival Sans Nom , le polar à Mulhouse

Pour abandonner un de nos livres dans le train.

Aussi il se peut que ce livre se retrouve en Suisse.

Ce polar sera lâché en gare de Dijon et voguera vers Zurich.

Aussi si le vendredi 20  si vous êtes dans le TGV Lyria 9215

Départ 14h23 PARIS GARE DE LYON
Ce bouquins est pour vous

Mais quel est ce livre ?

Pas de berceuse pour Fanny

Alice est la seconde épouse de David, dont la première femme est morte sauvagement agressée. Tout va bien jusqu’au jour où leur nouveau-né de quinze jours est remplacé par un autre bébé. Alice découvre alors son mari sous un autre jour. Et si c’était David qui avait tué sa femme ?

Elle s’est absentée pendant deux heures seulement… David, son mari, était censé surveiller leur petite fille âgée de deux semaines. Mais quand Alice Fancourt entre dans la chambre du bébé, le cauchemar commence. Car, Alice en est certaine, le nourrisson qui dort dans ce berceau n’est pas sa petite fille. C’est un bébé inconnu… Son mari refuse de la croire et devient de plus en plus agressif. Il jure qu’elle est folle ou qu’elle ment. Alice doit à tout prix convaincre la police qu’elle dit vrai. Sinon, il sera trop tard.

Un thriller glaçant. Qui est resté gravé dans mon esprit pendant plusieurs jours.

L’objet du délit…

Pas de berceuse pour Fanny  de Sophie Hannah. Traduit de l’anglais par Isabelle Saint-Martin. Paru le 17 février 2010 chez Le Livre de Poche.  7€10 ; (409 p.) ; 18 x 11 cm

Bonne chasse à vous chères lectrices zé lecteurs.

Bonne chasse et bonne chance à vous

Et j’espère vous retrouvez demain au Festival Sans Nom

Ge porte flingue du Collectif Polar

 

Publicités

La Millième chasse aux livres #4


La Millième chasse aux livres #4

Je reviens vers vous ce soir car demain il y aura un nouvel abandon de livre par Collectif Polar

Et oui souvenez-vous, nous fêtons notre « Millième article »

Et pour l’occasion nous vous offrons des bouquins en organisant une grande chasse aux livres.


La Millième chasse aux livres #4

By Miss Aline

Allez place aux indices.

Alors aujourd’hui nous filons dans les Hauts de France

Et plus précisément dans la Somme.

Dans cette Ancienne préfecture de la région Picardie.

Oui c’est bien à Amiens que sera abandonné notre troisième livre

Mais non il ne sera pas oublié du coté de sa préfecture.

Non, il nous faudra nous rendre vers le joyaux gothique de la ville.

Vous rendre vers Notre dame.

Oui, à la cathédrale, il faudra vous rendre.

Et là, sous le porche central vous devriez apercevoir l’objet convoité.

Voilà vous y êtes

Il est là a votre portée

 

 

Alors rendez-vous ce 19 octobre 2017 entre 8h30 et 9h00 du mat pour fêter à Amien notre Millième avec Aline notre Flingueuse


D’ailleurs cet objet quel est-il ?

Et bien il s’agit de, du…

Le livre des morts de Glenn Cooper

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n’ont aucun point commun, hormis celui d’avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort.

Très vite, la presse s’empare de l’affaire et celui qu’elle surnomme le «tueur de l’Apocalypse» a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l’absence d’indices, se tournent vers Will Piper, ancien profileur d’élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d’un drame personnel.

Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre pour empêcher le tueur d’agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts…

L’enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au coeur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l’île de Wight, la zone 51 : autant de pièces d’un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

Avec cet ouvrage à la construction remarquable et à l’intensité dramatique époustouflante, vendu à plus d’un million d’exemplaires et best-seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper manipule le lecteur et nous offre un thriller envoûtant, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d’histoire.

Le livre des morts de Glenn Cooper. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau.  Paru le 10 février 2011chez Pocket. 8€20 ; (505 p.) ; 18 x 11 cm.

Allez belle chasse au livre à vous

Et à très vite pour un prochain abandon de livre

Ge, porte flingue de Collectif Polar

La Millième chasse aux livres #3


La Millième chasse aux livres #3

Je reviens vers vous ce soir car demain il y aura un nouvel abandon de livre par Collectif Polar

Et oui souvenez-vous, nous fêtons notre « Millième article »

Et pour l’occasion nous vous offrons des bouquins en organisant une grande chasse aux livres.

Allez place aux indices.

Le troisième livre sera abandonné en Bretagne

Entre Rennes et Saint Malo

Un chef-lieu du canton  située dans le département d’Ille-et-Vilaine

Avec un magnifique château.

Mais voyez par vous même

 

Nous partirons aujourd’hui sur les traces de François-René de Chateaubriand.

Du coté de la demeure familiale des Chateaubriand

Mais ce n’est pas au château que vous trouverez le livre.

Non ce sera en ville

Dans le bourg de Combourg

Chateau combourg bandeau_patrimoine

Là où on forme de futurs bacheliers

oui…

Cherchez plutôt du coté du Lycée.

Du coté de l’esplanade, peut-être !

Un dernier indice

statue lycée Chateaubriant Combourg

Oui au pied de cette statut sera abonné le livre ci dessous !

Le livre abandonné, justement, lequel est-ce ?

« La promesse de l’ange »

la promesse de l'angeRocher battu par les tempêtes, lieu de cultes primitifs sanctifié par les premiers chrétiens, le Mont-Saint-Michel est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Au début du XIe siècle, les bâtisseurs de cathédrales y érigèrent en l’honneur de l’Archange, prince des armées célestes et conducteur des âmes dans l’au-delà, une grande abbaye romane.
Mille ans plus tard, Johanna, une jeune archéologue passionnée par le Moyen Âge se retrouve prisonnière d’une énigme où le passé et le présent se rejoignent étrangement.

Elle fait depuis son enfance d’étranges rêves de moine décapité. Des fouilles archéologiques menées dans l’abbaye du Mont-Saint-Michel mettent à jour une histoire d’amour vieille de mille ans entre un moine bénédictin et une jeune femme celte suppliciée par les quatre éléments.
Meurtres inexpliqués, amours périlleuses, secrets millénaires… sur le chemin du temps, de la passion, de l’absolu, la quête de Johanna la conduit inexorablement aux frontières d’un monde dont on ne revient pas indemne.

Un thriller médiéval basé sur la structure même de l’abbaye. Un roman initiatique doublé d’un thriller métaphysique, un suspense érudit et fascinant de Violette Cabesos et Frédéric Lenoir.

La promesse de l’ange  de Frédéric Lenoir et Violette Cabesos. Paru le 3 mars 2004 chez Albin Michel. 22€50  ; (489 p.) ; 24 x 16 cm.
Réédité en poche le 1er avril 2010 chez Le livre de Poche . 7€90 ; (627 p.) ; illustrations en noir et blanc ; 18 x 11 cm

  Allez belle chasse à vous amis Bretons

Et c’est certain d’autres bouquins seront déposés dans votre belle région dans les mois qui viennent

A très vite donc

La Millième chasse aux livres #2


 

Voilà demain aura lieu le deuxième abandon de livre pour la millième de Collectif Polar.

Tout au long de cette grande chasses aux livres et avant chaque dépôt de livres par une Flingueuse, je ferai un petit post sur ce blog.

Aussi avant de cacher un livre, la veille au soir, je vous dévoilerai dans cet article quelques précisions sur le livre en question et le lieu où vous pourrez le trouver.

Voici donc la suite de notre grand lancement de notre

1000e chasse aux livres


La Millième chasse aux livres #2

By OPH

Le livre en question sera déposer à Paris.

Dans un grand et beau jardin de la Capitale

Un jardin du centre de Paris

Qui porte le même nom que le Palais qu’il abrite.

Vous ne voyez toujours pas.

C’est un jardin pas très loin de la Sorbonne

Où les étudiant aime flâner.

Et là vous voyez mieux.

Mais si, le palais dans ce jardin,

C’est l’une de nos 2 chambres parlementaires

Voilà c’est ça !

Le sénat !

Dans le palais du Luxembourg

Dans le jardin éponyme

Le jardin du  Luxembourg

Le deuxième livre sera posé près de la statue d’une grande dame de la littérature française.

ICI


Aux pieds de George Sand

Vers 13h…

Voilà livre en place


 

Alors ce livre lequel est-ce ?

Les apparences  de Gillian Flynn

Les apparences  de Gillian Flynn. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Héloïse Esquié.Paru le 16 août 2012 chez Sonatine. 22€ ;. (573 p.) ; 22 x 15 cm
Réédité en poche le 2 octobre 2013 chez Le livre de poche. 8€60 ; (691 p.) ; 18 x 11 cm.

C’est cette édition que nous vous proposons de trouver

 » À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants.  »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Charlie est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Considérée par une critique unanime comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, Gillian Flynn dissèque ici d’une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes et nous offre une symphonie paranoïaque aux retournements multiples, dans un style viscéral dont l’intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la géniale Gillian Flynn nous offre un véritable chef-d’oeuvre du genre. Découvrez le thriller diabolique adapté au cinéma par David Fincher (Gone Girl).

Allez, bonne chasse à vous !

Et à très vite pour un nouvel abandon de livre.

Ge, porte flingue de votre Collectif Polar.

Templemars ou la chronique d’un traquenard annoncé !


Aline, notre Flingueuse est allée au salon de Templemars le 23 septembre dernier.

Voici son petit retour.

 

Templemars ou la chronique d’un traquenard annoncé !

Cela fait un moment que tu sais que tu vas au salon de templemars. Et, y aller , tu sais forcément (oui forcément) que tu vas te faire avoir. Avoir, par l’envie de tout prendre ou du moins une bonne partie.

En arrivant sur les lieux tu te dis : waouh, c’est petit ! Bon, faut tout de même te lancer. Avant passage pour marquer tes propres bouquins : Dons et Hortense. Non, non Jacques Expert n’est pas là.
Donc pour marquer tes livres, première grosse rencontre : Monsieur Christophe Coquelet.
Moi : bonjour, je voudrais marquer mes livres svp.
Lui : Si vous me dites que c’est à vous, je vous crois. Si je découvre que vous m’avez menti, je vous coupe une phalange.
Moi : j’ai dix doigts ça devrait aller !
Ca commence bien !!!

J’aime arriver tôt, prendre tout mon temps pour déambuler, observer, écouter et déjà vouloir plusieurs bouquins (aïe!).
Aprés un tour de demie salle (j’en suis qu’à mon premier, pas complet, tour), première rencontre : Monsieur Denis ALBOT.

Aline et Denis Albot

 

Non je ne le connaissais pas, lui non plus ne me connaissait pas ! Intriguée par « du 357 dans le shaker ». La quatrième de couverture te dévoile presque rien mais laisse la porte ouverte à un tas de trucs. ok, je prends. C’est sans compter sur un couple de fan dont le monsieur me dit : il faut lire les autres. Personnages récurrents etc. Certes mais on va commencer par celui là vu que l’on peut les lire indépendamment.

J’en profite pour demander une petite interview (que vous pouvez lire le mois prochain dans les pages de Collectif Polar) vu que c’est pas encore la grande foule. Non mais c’est pas vrai : j’ai pas de stylo !!!! Pourquoi j’ai pas vérifié mon sac avant de partir ? Comme c’est un gentil, Monsieur Albot me prête le sien. Merci Monsieur ! Allez c’est parti pour une tite papote sur le coin de la table. Très intéressante cet échange. Pour la première fois, on m’apporte une autre réponse à :  » les personnages récurrents c’est tout de même une mode ? ».
Denis Albot :  » il y a toujours eu des personnages récurrents : Sherlock Holmes, Hercule Poirot » . Pas faux, en plus je suis fan d’Hercule Poirot.

Faut poursuivre et laisser Monsieur Albot à ses fans et nouveaux lecteurs. Merci encore à lui pour le temps qu’il m’a accordé.

Un arrêt chez Monsieur Bourgoin, même si tu peux lire ses bouquins qu’à la lumière du jour.

On passe le message à Gaëlle Perrin-Guillet : « bonjour du collectif Polar ». S’en suit une tite papote sur La Dame des Livres, Geneviève pour ne pas la nommer.

Deux Flingueuses avec Gaëlle Perrin. Oph, Gaëlle et Aline

(NDLR : Alors comme ça, en parle de moi dans mon dos ! Mais merci mes fingueuses et ma Gayelle-Gaëlle pour cette petite dédicace)

Tu vas voir Monsieur Petroski pour la dédicace de Dons (il est dans ton sac et tu as toutes tes phalanges). Et hop, deux bouquins en plus !
Tu passes dix fois devant Eric Dupuis sans t’arrêter. Et il faut aller déjeuner !!!

Aline avec Stanislas Petroski .

Faut pas oublier de passer par la caisse. Oups j’ai laissé ma CB dans la voiture !

Retour sur le salon vers 14h.

T’as super bien déjeuné et même que tu as pris deux desserts (oui ça m’arrive…souvent !) !!

Voici mon second dessert, si, si

 

C’est pas tout ça mais faut voir si y a pas d’autres bouquins qui pourraient trouver grâce à tes yeux. Au premier passage, Dorothée Lizon avait déjà attirée ton attention. « sous surveillance » (que je lis en ce moment) et « rouille sang ».J’aurai pas du lire la quatrième de couverture de ce dernier !!

Deux Flingueuse et une auteur Aline, Oph et Dorothée Lizon

Monsieur Lebel, rien qu’à le regarder t’as envie de sourire. Il a une bouille de lutin farceur. Tout « mignon » qu’il est, il se fait tout de même tirer les oreilles (pas en vrai bien sûr). Car Monsieur Lebel ne lit pas ses messages en MP. Il insiste : « je lis et je réponds ». Ben non pas cette fois ! Il y a une fan, elle aussi me dit de tout lire (personnage récurrent !!). Ben, non. Et s’en suit un petit délire sur la mort de Mehrlicht. A voir s’il va suivre son idée.

Nicolas Lebel et Miss Aline

Monsieur Eric Dupuis, « aussi noir que le charbon » et « devoir de mémoire » lus. J’attends la sortie en poche de la trilogie. Là je veux surtout lui confier une mission. J’ai un bouquin pour lui. Il doit m’aider à trouver l’élément manquant pour comprendre comment on arrive à cette fin. La mission est acceptée ! Maintentant faut attendre, ça prend du temps une « enquête ». Merci Monsieur Dupuis.

Miss Aline et Eric Dupuis

T’as une heure à tuer avant l’arrivée d’Ophélie, une blogueuse du Collectif Polar. C’est notre première rencontre en vrai !! Houu, j’ai peur.

En attendant, tu t’installes à la cafet’ et tu commences un bouquin « l’amante d’Etretat’ Stanislas Petroski. Tu te fais choper par le libraire qui te dit : « non Madame, là c’est pas possible ». Oui je suis coupable de déjà bouquiner !!
Avec Ophélie, partage d’un bon moment. Elle est sympa et m’a présenté (officiellement) à des auteurs. Papotage, papotage, papotage…

Ce fut une excellente journée. Un salon que je referais avec plaisir l’an prochain. Je remercie chaque auteur(e) pour le temps qu’il/elle m’a accordé. Je remercie Ophélie de m’avoir acceuillie aussi chaleureusement.

Bonne lecture à tous.

La Millième chasse aux livres #1


Voilà demain aura lieu le premier abandon de livre pour la millième de Collectif Polar.

Tout au long de cette grande chasses aux livres et avant chaque dépôt de livres par une Flingueuse, je ferai un petit post sur ce blog.

Aussi avant de cacher un livre, la veille au soir, je vous dévoilerai dans cet article quelques précisions sur le livre en question et le lieu où vous pourrez le trouver.

Voici donc le grand lancement de notre 1000e chasse aux livres


La Millième chasse aux livres #1

Comme promis je déposerai un premier livre dans le onzième arrondissement de Paris.

Non loin de la maison du bourgmestre.

Sous la statue d’un grand homme de gauche

Sur une place qui porte son nom

Mais que souvent l’on nomme autrement,

du nom du père de Zadig et de Candide.

Un indice

 Le livre que vous devriez trouver

Il se peut bien que ce soit un polar.

Il se peut bien aussi que comme cette aventure qui démarre

Cette histoire soit un histoire de fou.
Il se peut bien aussi que ce soit son titre.

Je vous laisse découvrir ce pavé.

 

Résumé :

Francis sortait tout juste de l’adolescence quand, après des accès de violence, sa famille l’a fait interner dans un hôpital psychiatrique. Le jeune homme a alors découvert un véritable purgatoire peuplé de malades mentaux ‘aux allures de morts vivants, d’infirmières blasées et de médecins condescendants.

En 1979, au cours de son hospitalisation dans ce sombre hôpital psychiatrique du Massachusetts pour schizophrénie et accès de violence,  une jeune infirmière est violée et sauvagement mutilée.

Vingt ans plus tard, Francis mène une vie solitaire dans un petit appartement. Il accepte de participer à une cérémonie commémorative, qui va réveiller des fantômes qu’il croyait enfouis à jamais au plus profond de son esprit : le souvenir d’événements effroyables qui se sont produits à l’hôpital, deux décennies auparavant.

Francis hanté par ce drame , dessine sur les murs nus de son logement l’histoire de cette époque cauchemardesque.

Tout avait commencé avec l’assassinat d’une infirmière, un soir, après l’extinction des feux…

« (…) un exercice de style particulièrement brillant, en même temps d’un suspense incroyablement original. »
Philippe Lemaire – Le Parisien / Aujourd’hui en France

 

Et voici votre cadeau

Le livre :  Une histoire de fous de John Katzenbach. Traduit de l’américain par Jean Charles Provost. Paru en 2005 aux Presses de la Cité et réédité en poche le 13 mars 2008 chez Pocket.  8€20;  (748 p.) ; 18 x 11 cm.

Attention… Lancement de notre grande chasse aux livre, faites passer le message !


Lancement de notre grande chasse aux livre pour notre 1000e article.

Faites passer le message !

Attention

Notre premier jeu concours  « La Millième chasse aux livres » démarre demain.

En effet, demain samedi 14 octobre, je cacherai le tout premier roman policier.

Et il sera libéré à Paris.

Mais ne vous inquiétez pas, il n’y aura pas que la capitale qui verra des polars abandonnés dans la nature. La région parisienne mais aussi la province verront fleurir des romans policiers dans leurs parcs zé jardins, et autour de leurs monuments…

Aussi…

Ce soir je vous dévoilerai le lieu et le titre qui sera relâché demain.

Ainsi, si vous êtes dans le quartier, vous pourrez être le premiers ou la première à découvrir ce livre. Et il deviendra le votre.

Allez, tous dans vos starting-blocks, bientôt le départ de …

La Millième chasse aux livres #1 

Alors à ce soir sur ces pages pour en savoir plus.

 

A suivre…..

 

Et pour en savoir plus sur les dates d’octobre et les villes où seront abandonnés nos livres lire ICI

Bilan de septembre sur Collectif Polar.


Nous voici déjà en automne. Mes vacances d’été viennent à peine de se terminer. Et déjà il est temps de vous présenter le bilan de ce mois de septembre riche en émotions.

Nous vous annoncions un programme chargé, il l’a été au-delà de nos espérances. Nous avons dépasser les pronostiques prévus. mais voyez par vous même

Septembre chez Collectif Polar

En effet septembre a été pour nous le moment choisi pour nous lancer dans les interviews d’auteurs. Et le moins que l’on puisse dire c’est que nos chroniqueuses ont adoré l’idée. Elle se sont jetées à corps perdus sur cette nouvelle rubrique.

  • Résultats des courses, trois petits entretiens ce mois-ci.

Le premier entretien est doublé d’une chronique de Marie Noëlle sur Jeremy Cobhan de Filippo Della Croce.
Notre toute première « Papote d’auteur » avec Miss Aline et Eric Dupuis 
Marie No a encore frappé avec Les papotes d’une psychopathe avec Laurent Loison

 

  • De mon côté je n’ai pas chômé non plus. Puisque je vous ai proposé de découvrir deux dames du noir.

Ces dames du noir. Papotages avec Bénédicte
Ces dames du noir : Spéciale Festival Sans Nom, Papotage avec Caroline Noël. Tome 1 

Vous avez aussi pu découvrir nos petites lectures. Comme à notre habitude nous vous avons proposé un patchwork de bouquins différents. Du roman noir en passant par le thriller horrifique. Du polar au roman psychologique. De l’historique, du fantastique….Des auteurs reconnus, des nouvelles plumes. Des premiers romans forcément. Des grandes maisons d’édition, des plus petites et même de l’auto-édition. Bref toutes les palettes des littératures policières et de l’imaginaire.

  • De nombreuses chroniques de lecteurs proposées par nos chroniqueuses .

OPH :
Tu tueras le père de Sandrone Dazieri
Régis de James Osmont
Sandrine de James Osmont 
Dolores de James Osmont
Kris :
 Je sais pas de Barbara Abel
LE ZOO  de Gin PHILLIPS
Emilie : La fille dans le brouillard de Donato Carrisi
Eppy Un cri silencieux d’Amélie Lamiée 
Aline : Deux gouttes d’eau de Jacques Expert

 

  • Quelques découvertes et lectures de votre bibliothécaire.

Où je vous parle de Mes lectures de vacances !
Où je vous parle d’une collection, « Polar culte », chez Folio, vous connaissez ?
Où je vous parle d’Imitation Game  sur A vos Crimes !
L’assassin des ruines de Cay Rademacher 
L’assassin à la pomme verte de Christophe Carlier
L’invisible de Robert Pobi 
Te souviens-tu de Souliko’o ? de Jean Failler
  • Je vous ai aussi demander de vous projeter dans le prochain Festival Sans Nom. Me suivre à Mulhouse et son salon du polar qui aura lieu le 21 et 22 octobre prochains. Et où je me rendrai en tant que membre du jury du premier prix du Festival Sans Nom.

Le Festival Sans Nom : 8 premiers auteurs présents à Mulhouse
Le Festival Sans Nom : les 8 auteurs suivant 
Le Festival Sans Nom, les derniers auteurs invités. 

  • Deux Avis d’Expert sont venu compléter ce programme.

Avis d’Expert : Dossier n° 10 : les empreintes digitales 
Avis d’Expert : Dossier n° 11 : comment fonctionne un laboratoire de la police scientifique

J’espère que ce programme vous aura plus. Pour moi il a été enrichissant. J’ai en mettant en page,en complétant et illustrant les articles de mes petites camarades, beaucoup appris. J’ai même eu envie de lire certains livres dont elles vous parlaient.

Aussi si à votre tour vous avez des remarques ou des suggestions  à faire voire des félicitations a adresser à l’équipe ou à l’une d’entre nous, laissez moi un petit commentaire.

Aussi….Maintenant place à octobre. Mais ça je vous en reparle demain car nous vous reservons quelques scoops et quelques surprises.

Alors à demain !!! 🙂 🙂 🙂

A vos crimes ! Vous connaissez ?


A vos crimes ! Le polar dans tous ses états.

Vous connaissez ?

Au commencement, «A vos crimes !» c’est le titre que j’ai donné  aux  bibliographies que je faisais régulièrement pour le comité de lecture polar des bibliothèques de la Ville de Paris.

Je présentais aux lecteurs à travers ces bibliographies, une sélection des meilleures lectures que nous avions faites durant le semestre. Nos découvertes, nos coups de coeur. Enfin simplement des petits conseils de lectures.

J’ai ainsi.proposé 7 ou 8 selections en 5 ans. Et puis allez savoir pourquoi. Il a été décidé que l’on arrêtait cette façon de faire de la mise en valeur de nos collections et j’ai donc cessé de faire ces « A vos crimes».

Cependant comme rien ne se perd vraiment mais que tout se transforme…. il y a quelques mois j’ai décidé de reprendre «A vos crimes» mais sous une autre forme. Et c’est ainsi qu’un nouveau blog est né.

«A vos crimes ! Le polar dans tous ses états» a vu le jour.

Oui. Oui je vous entends déjà.

-Mais pourquoi un nouveau blog ?

-Mais alors quid de Collectif Polar ?

Ces questions sont bien légitimes !

Aussi je vous répondrais avec franchise.

– « Et bien Collectif reste Collectif. On y parle littératures policières et de l’imaginaire. On y propose de nombreuses et différentes rubriques.. On parle bouquins,auteurs, édition ,rencontres. salons et festivals…

J’ai aussi voulu que Collectif Polar ne soit pas ma seule voix. Qu’il soit collectif justement. Donner la parole aux lecteurs, aux auteurs aux personnes passionnées qui comme moi défendent le polar par leur engagement au sein d’assos,autour d’un salon, d’un groupe de lecteurs ou en tant que professionnelles du livre ou simple «seriale lectrice».

Des lectrices qui pour certaines sont devenue des chroniqueuses. Parfois occasionnelles d’autres fois plus régulièrement. Aussi sur Collectif Polar les chroniques de lecteur prennent-elles de l’importance. Nos papotes et papotages aussi.

Attention ne vous méprenez pas ! Cela me ravie. J’aime voir leur enthousiasme. Je leur fais de plus en plus de place. Et j’en ai moins pour m’exprimer, forcément. Faut dire que leurs avis sont souvent plus pertinents que le mien, alors autant que se soient mes Flingueuses qui vous expose le leur.

Mais voilà j’avais envie d’un truc à moi.

Un blog très perso où si le coeur m’en disait,  je pourrais me confier et utiliser celui-ci comme un journal intime. Mais rassurez-vous ce ne sera peut-être et même sans doute pas le cas.

Non je voulais surtout pouvoir parler du polar dans tous ses états. Et oui pouvoir ne pas seulement parler bouquins mais aussi films,  séries, cinema exposition.

Et je voulais aussi vous proposer le livre de façon différente. Non pas à travers une chronique mais à travers des lectures. Lectures du début du bouquin.

Et oui rien de mieux que de lire les premiers chapitres pour savoir si l’on est accroché ou pas. Si on veut lire la suite ou reposer le bouquin.

Car, il faut le dire,  malheureusement je n’ai pas le temps de chroniquer toutes mes lectures. Même si j’aimerais pourtant pour le faire. Et pour  partager quand même avec vous tous ces bouquins lus, le seul moyen que j’ai trouvé pour remédier à ça, c’est de vous en donner la lecture des quelques premiers chapitres.

Remarquez-souvent quand je relis avec vous les premiers chapitres, la chroniques se fait presque toute seule. Enfin presque seulement. Dans ce cas, je la fais et la publie sur Collectif Polar.

Ben oui A vos crimes est il faut se l’avouer le petit frère de Collectif Polar.

Voilà vous savez tout maintenant sur à vos crimes. »

Et si cela vous intéresse je vous en laisse le lien ICI « A vos crimes ! »

À très vite peut-être !

Oui je sais je ne cherche pas la gloire juste à me faire plaisir ! lol

 

 

 

Apéro Polar : Rencontre avec Bernard Prou


Vous le savez, depuis quelques années maintenant, 1 fois par trimestre, j’organise au sein de ma bibliothèque des rencontres d’auteurs.

J’ai appelé ça Apéro Polar

Et le Samedi 14 octobre prochain j’aurai la chance de recevoir…

Bernard Prou

A l’occasion de ses fameux Apéros Polar, la bibliothèque Parmentier aura le plaisir de recevoir Monsieur Bernard Prou qui viendra nous parler de son titre Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant.

Dans le cadre des rencontres autour du centenaire de la révolution russe, Bernard Prou, viendra nous raconter la vie tumultueuse d’Alexis Vassilkov, le fils de Maupassant.
Il nous fera traverser les époques, lorsque les russes opposés au Tsar se réfugiaient en France, lorsque ceux-ci sont retournés en Russie au tout début des insurrections et jusqu’à la révolution russe. Il sera question de Lénine et de francs maçons. De Staline et de son psychiatre. Du petit père des russes et de goulags….

Je questionnerai notre auteur sur tous ces points mais aussi sur plein d’autres choses encore.

Nous parlerons Russie c’est certain, mais j’aimerai aussi que Bernard Prou vous raconte aussi la merveilleuse histoire qu’a été la sienne avec la publication ce ce premier roman « Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant« .

J’espère que nous aurons aussi le temps de vous parler de son deuxième roman « Délation sur ordonnance »  qui sortira dans quelques semaines chez Anne Carrière.

Notre auteur justement qui est-ils.

Bernard Prou est diplômé à l’Ecole Nationale de Chimie Physique Biologie à Paris (1963-1967) et à l’Université de la Sorbonne Nouvelle : Paris III (1966-1969).

Il a enseigné les mathématiques et la physique à Vincennes et à Alfortville de 1972 à 2005. Marié et père de cinq enfants, il vit à Paris.

Sa bibliographie

 

Délation sur ordonnance

Délation sur ordonnance de Bernard Prou. À paraître le 2 novembre 2017 Aux Éditions Anne Carrière . 18€

Résumé

Oreste et la jeune femme comprennent alors que la bibliothèque renferme des secrets. Conçue par le médecin bibliophile comme une « chasse au trésor », la découverte de documents cachés leur permettra de reconstituer fidèlement ce qui s’est réellement passé. Grégoire ne s’était probablement pas douté que ses propres enfants, Maurice, Laure, Marie et Charles, étaient d’une manière ou d’une autre liés aux personnes qu’il avait dénoncées : un instituteur ; un fonctionnaire ; un avocat ; et un journaliste, ancien amant de Mme Saint-Marly. Parmi ces « mauvais Français », on trouve un communiste et résistant, un gaulliste, un arriviste forcené, et un Juif. Et, pour couronner le tout, trois d’entre eux sont francs-maçons. En livrant ces hommes aux autorités de Vichy, Grégoire Saint-Marly ignorait qu’il poussait son fils Charles vers le peloton d’exécution. Que Maurice, qui fréquentait les truands de la rue Lauriston, deviendrait un roi du marché noir, avant de trouver la rédemption. Et comment ne pas évoquer le destin de sa fille Laure, amoureuse d’un officier allemand, et de son autre fille, Marie, la discrète émancipée, dont les faits de résistance étaient passés inaperçus ? À travers les destins enchevêtrés de ces personnages, Bernard Prou reconstitue une période trouble où chacun s’est déterminé à agir selon son coeur et selon sa conscience.

Alexis Vassilkov ou La vie tumultueuse du fils de Maupassant

 Alexis Vassilkov ou La vie tumultueuse du fils de Maupassant de Bernard Prou. Postface de Fernando Arrabal. Paru le 11 mai 2016. 7€60 ; (424 p.) ; 18 x 11 cm
Résumé
À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une idylle avec la peintre russe Lioubov Vassilkova. De leur union naît Alexis, leur fils irrévélé. À l’âge de 13 ans, il quitte la France avec sa mère pour la Russie révolutionnaire. Devenu psychiatre, il fait bientôt partie de l’entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où on l’initie à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l’appui occulte d’un chamane yakoute et l’amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et son pays natal. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire.
Dans un souffle épique et picaresque, l’auteur dévoile la vie trépidante d’un homme hors du commun, et pourtant méconnu, pris dans les remous du XXe siècle.C’est complètement nouveau. Un style précis, élégant et un personnage hors norme qui va vous captiver. De la magnifique littérature. Gérard Collard, La Griffe noire.

Alexis Vassilkov ou La vie tumultueuse du fils de Maupassant est d’abord sorti au édition de la brouette

Mon avis  ICI  sur Alexis Vassilkov ou La vie tumultueuse du fils de Maupassant 

Franc-maçonnerie en Haute-Loire

 

Franc-maçonnerie en Haute-Loire : le Réveil anicien, 100 ans d’histoire d’une loge de Bernard Prou et Michel Achard. Préface Jean-Robert Ragache. Paru en 1993 et réédité en 2005 aux éditions Roure. 22€;  (234 p.) ; illustrations en couleur ; 21 x 14 cm

Résumé 

Association secrète, mystérieuse et diabolique pour certains, la franc-maçonnerie est en réalité une société initiatique à caractère philosophique, philanthropique et progressiste dont les membres pratiquent la solidarité et étudient dans leurs loges avec une liberté absolue de conscience.

La franc-maçonnerie est présente en Haute-loire depuis 1744 et la plus ancienne loge toujours en activité, le «Réveil anicien», affiliée au Grand Orient de France, a fêté son centenaire en 1993.

L’ouvrage de Bernard Prou et Michel Achard retrace l’histoire des loges maçonniques en Velay et plus particulièrement celle du Réveil anicien. Les auteurs ont pu établir la liste de près de 500 noms de francs-maçons de Haute-Loire, depuis les origines. Ils sont donnés en annexe de l’ouvrage.

La préface est de Jean-Robert Ragache, ancien Grand Maître du Grand Orient de France.

La franc-maçonnerie est présente en Haute-Loire depuis 1794 et la plus ancienne loge, toujours en activité en Velay, le Réveil anicien, affiliée au Grand-Orient de France, a fêté son centenaire en 1993.

 

Laurent-Eynac

 

Laurent-Eynac (1886-1970) : le premier ministère de l’Air : des racines et des ailes, Le Monastier-Paris de Bernard Prou. Paru le 30 novembre 1998 aux édition de Roure. 17€  ; (200 p.) ; llustrations en noir et blanc ; 22 x 15 cm

Résumé :

Laurent-Aynac, journaliste, élu de Haute-Loire pendant 21 ans député puis sénateur, sera le premier ministre de l’Air en France (1928). Cette biographie retrace son action politique, et son influence sur la politique industrielle de la IIIe République.

Voilà vous savez tous, enfin presque.

Car ….Un verre de l’amitié vous sera offert après la représentation !

Durée de la rencontre sera 1h30 environ.
Et l’entrée  est libre et gratuite  dans la limite des places disponibles.

Autres Infos pratiques :
C’est  le Samedi 14 octobre 2017 à 11h 30
à la Bibliothèque Parmentier
20 bis avenue Parmentier
75011 Paris
Le métro le plus proche c’est Voltaire sur la ligne 9. Ou les bus 46 station Chemin vert. Et les bus 56, 61, 69 arrêt place Voltaire/Léon Blum Marie du XIe

 

Alors venez nombreux pour ce qui devrait-être encore un beau moment de convivialité, de partage et d’échange.

Bernard et moi, on vous attend.