La Millième chasse aux livres #90


La Millième chasse aux livres #90

Et voilà c’est la quatre-vingt-dixième !!!

Hin, quoi la 90e

Punaise mais vous êtes des grands malades,

chez Collectif Polar

Oui c’est vrai !

Et on le revendique en plus.

Allez place à la 90e


La Millième chasse aux livres #90

by Mathieu

Cécile pour nous trouver un nouveau tueur à gage.

Et c’est Mathieu qui est missionné cette fois par notre Flingueuse.

Il avais deux contrats à remplir.

Hier il était en Suisse

Aujourd’hui pour la 90e

Il est au Royaume Uni

 Il fallait bien ça pour notre 90e chasse aux livre, non ?

Alors Mathieu va se rendre  dans la capitale anglaise

Oui à Londres

Mais pas dans le quartier historique

Plutôt dans un quartier d’affaire

Mais pas la City

 Non, Mathieu nous entraîne du coté des ancien docks

Dans la nouveau quartier de Canary Wharf

 

 

Canary Wharf est un quartier d’affaires d’une quarantaine d’hectares développé en bordure de la Tamise située dans l’est londonien, dans le district de Tower Hamlets. Développé à partir des années 1980, il est devenu le plus important centre d’affaires de Londres après la City.

Canary Wharf se situe sur l’Isle of dogs, qui était au XXème siècle une zone portuaire stratégique de l’est londonien. Le quartier est alors très populaire et n’y vivent que les dockers qui chargent et déchargent les bateaux venant approvisionner la capitale du Royaume-Uni. Mais avec le temps les activités portuaires s’éloignent de Londres sur la tamise et la zone devient clairement sinistrée. Une autorité des Docklands est alors créée au début des années 80 et a pour mission de dynamiser le quartier en déclin. Dans le même temps la City est en pleine expansion et manque d’espace. Les banques cherchant à s’installer doivent faire face à trop de contraintes et c’est alors que certaines d’entre elles saisissent l’opportunité de venir s’installer à Canary Wharf. De hauts grattes ciels sont construits et le One Canada Square restera longtemps le plus haut de tout le Royaume-Uni. 

Alors voilà

le Jour : le 17/01

le Lieu: Canary Wharf , Londres

Le Titre : Ilya Kalinine de Jérôme Camut et Nathalie Hug

Il y a Kalinine

On a raconté beaucoup de choses sur Ilya Kalinine. On a dit de lui que c’était un monstre, un assassin de la pire espèce qui tirait son plaisir de la souffrance de ses victimes. On a dit aussi qu’un seul homme ne pouvait pas avoir tué autant de gens et qu’il devait s’agir d’une légende derrière laquelle se cachait une organisation criminelle.

D’autres ont prétendu qu’il n’existait pas.

Et pourtant, Ilya Kalinine a existé.

Depuis cet endroit et ce jour où j’écris ces lignes, je suis sans doute la dernière à pouvoir raconter son histoire.

Je m’appelle Vera et je suis la mère d’Ilya Kalinine. Il est le fruit de notre époque. Il en a la dureté.

Je l’ai élevé, je l’ai aimé, il m’a aimé en retour.

Les monstres n’aiment pas, je peux vous le dire.

Ou alors, nous sommes tous des monstres.

Ilya Kalinine et sa soeur, Tania, illégalement adoptés, grandissent en Pologne à l’époque de l’URSS. Après cinq ans de misère passés en orphelinat, les enfants s’échappent. Le garçon infiltre plus tard un réseau de prostitution, animé par son désir de vengeance. Le récit des origines d’un méchant de la série W3, assassin redoutable ou prête-nom d’une organisation criminelle.

Ge Porte Flingue de Collectif Polar

Publicités

La millième chasse aux livres # 88


La millième chasse aux livres # 88

Ne me dites pas que vous ne connaissez pas encore notre Millième chasse aux livres ?

Alors…Voilà

Je reviens vers vous ce soir car demain il y aura un nouvel abandon de livre par Collectif Polar.

Et oui souvenez-vous, nous fêtons notre « Millième article »

Et pour l’occasion nous vous offrons des bouquins en organisant une grande chasse aux livres à travers toute la France et un peu au-delà.


La millième chasse aux livres # 88

by Ge

Ge profite de ses vacances

Oups pardon !

Je profite de mes vacances pour abandonner des livres.

Oui je sais c’est moche.

Mais que voulez-vous !

Sinon que la Bretagne ça vous gagne !

 

  Donc je disais comme je suis en Cornouaille

Je laisserai donc mon livre en bord de mer.

Comme je l’ai fait la semaine dernière.

Il faut dire que le livre n’ai pas rester longtemps sur son banc.

Le temps d’aller faire un tour à la plage

Et de revenir

Et hop le polar avait disparu.

 Donc c’est sur même banc

Dans la commune de Moelan sur Mer

Dans le Finistère

Plus exactement à Kerfany les bains

Que sera déposé notre livre.

Alors ce livre c’est :

La reine de la Baltique de Viveca Sten

Un corps est retrouvé sur une plage de l’ile de Sandhamn, au large de Stockholm. Suicide ? Noyade ? L’inspecteur Thomas Andreasson est chargé de l’enquête. Habitué de ce lieu de villégiature, il s’y voit proposer une aide inattendue : celle de Nora Linde, une amie d’enfance, jeune avocate à la perspicacité redoutable.
Leur été vire au cauchemar quand une femme est assassinée dans sa chambre d’hôtel. Et si, désormais, plus personne n’était à l’abri ? Andreasson, qui croyait tout savoir de sa petite île paradisiaque, n’est pas au bout de ses macabres découvertes…
Avec les enquêtes d’Andreasson et Linde, No1 des ventes en Suède, Viveca Sten s’impose comme une des nouvelles grandes voix du polar nordique.
« Viveca Sten s’affirme d’emblée comme la grande rivale de Camilla Läckberg… Un formidable premier roman. »

 

Alors à très vite pour d’autres chasses aux livres

Et peut-être même que celles-ci nous entraîneront hors de nos frontières.

Allez savoir ! ???

La Millième chasse aux livres #86


La Millième chasse aux livres #86

Cette 86e chasse n’est pas une chasse comme les autres

En effet c’est la dernière chasse d’Emilie

Oui Emilie quitte les Flingueuses

Elle vole vers de nouvelles aventures

Et nous lui souhaitons le meilleur pour ces nouveaux projets


 

La Millième chasse aux livres #86

by Emilie

Pour sa dernière chasse,

une fois n’est pas coutume,

Emilie vous propose de retrouver notre livre

Tout de suite dés cette après-midi.

C’est bien sur à Chalon sur Saône que vous le trouverez,

dans un square que nous avons déjà visiter.

Le Square Chabas

Dans sa boite à livres

 Le livre : Intimidation de  Harlan Coben

 

Dans un bar d’une banlieue huppée du New Jersey, Adam Price, un avocat sans histoire, est abordé par un inconnu qui lui souffle que Corinne, sa femme depuis dix-huit ans, lui a menti sur sa grossesse. Cette révélation contient des détails suffisamment précis pour instiller le doute comme un poison dans la vie d’Adam. Sa tranquillité, son bonheur et son sentiment de sécurité se dissolvent soudainement dans l’air printanier. Partagé entre inquiétude et sentiment de trahison, Adam décide de découvrir la vérité. Mais jusqu’où peut-on aller lorsqu’on a été trahi par les siens ?

« Dès les premières pages, l’auteur nous tend un piège et construit une intrigue addictive. »Le Parisien

« En matière de thriller, l’Américain Harlan Coben est devenu le “boss”, un titre qu’il ne perdra pas avec ce dix-septième roman au suspens machiavélique. Addictif. »Version Femina

La Millième Chasse aux livres #85


La Millième Chasse aux livres #85

Vous connaissez tous notre Millième chasse aux livres.

Enfin j’ose l’espérer.

Si c’est pas le cas et que vous êtes nouveau,

alors vous êtes pardonner.

Car voilà 3 mois que nous distribuons des livres à travers toutes la France

Et là nous entamons notre dernier mois

Aussi nous emmènera-t-il à notre 3e anniversaire

 


La Millième Chasse aux livres #85

By Ge

Vous le savez maintenant,

me voilà en vacances en Bretagne.

Dans le Finistère sud,

sur la commune de Moelan sur Mer.

Terre océane, Moëlan-sur-Mer est située sur un territoire marqué par un équilibre entre terre et mer.

Avec pas moins de 140 km de sentiers de randonnées et de VTT à travers les 4 753 hectares de notre commune, les balades à pied ou à vélo seront l’occasion d’admirer les paysages terrestres, boisés et maritimes.

Du port du Bélon au port de Brigneau, puis jusqu’à celui de Merrien, chacun pourra découvrir la diversité des paysages en passant par les plages de Kerfany et de Trenez, les différents vestiges archéologiques, allées couvertes et dolmens, mais aussi les nombreuses chapelles, les fontaines et les lavoirs.

 Mais c’est dans le bourg de Moelan que je déposerai mon livre

Non loin de sa mairie

et

de sa bibliothèque

Sur la place derrière son église.

Que vous devriez trouver le polar

Car en ce mardi 09 janvier 2018

A Moelan sur mer

Et comme tout les mardi de l’année

C’est jour de marché

C’est donc sur le marché que ce trouvera le livre.

L’homme noir de Luca Poldelmengo

 

Fabiana, directrice d’un hôtel de luxe à Rome, roule en scooter sur une route de campagne déserte lorsqu’elle est heurtée de plein fouet par une vieille punto. L’automobiliste prend la fuite. Il se trouve que Fabiana était la soeur de Marco, inspecteur de police sans gloire, qui rêve de fuir le monde sur l’île de pâques. Désireux de prouver à son père, haut gradé de la police, qu’il est capable de faire la lumière sur ce qui est sans doute un crime, Marco mène l’enquête. D’un quartier à l’autre de la ville, les destins se croisent et se brisent, et derrière les apparences rôde l’ombre de « l’homme noir »…

L’auteur du Salaire de la haine prouve une fois encore qu’il est un maître du scénario et un critique acerbe de la société italienne.

Millième Chasse aux livres #84


Millième Chasse aux livres #84

Voilà nous entrons dans le dernier mois

De notre grande chasse aux livres

Elle nous mènera jusque début février

Et ensemble nous fêterons nos 3 ans.


Millième Chasse aux livres #84

By Dany

Comme en son habitude Danièle nous entraîne

En Nouvelle Aquitaine.

Et c’est dans la Capitale de celle ci

Que nous nous rendons.

 

A bordeaux

C’est autour de la place Gambetta

Que vous devrez aller

La place Gambetta est l’une des principales places de Bordeaux, ville de la Gironde. C’est l’un des ensembles architecturaux urbains les plus importants de Bordeaux, œuvre de l’architecte André Portier.

Surtout lieu d’édification de la guillotine pendant le terreur.

C’est pourquoi cet îlot est en quelque sorte sanctuarisé

et protégé des spéculateur fonciers

L’élévation des façades de la place suit un plan classique. Le rez-de-chaussée est entièrement consacré au commerce, mis à part quelques portes cochères. Les arcatures, régulières, insèrent un étage d’entresol. Elles sont toutes surmontées d’un mascaron. La pierre d’Aquitaine de ce premier étage est traitée en bossage régulier. Le premier étage est également très dépouillé, percé de fenêtres rectangulaires à meneau et croisillon. On retrouve une sculpture au sommet de chaque fenêtre. Enfin, il y a un deuxième étage, mais à la mansard. Chaque fenêtre, rectangulaire, est surmontée d’un fronton. La ligne de bris sépare le toit de tuile rouge du parement en ardoise du brisis. (source Wikipédia)

Bon sinon… Largage le long de l’escalier menant au parking, contre la grille …

Et le livre c’est :

Le sable était brûlant  de Roger Smith

Accusé du meurtre de sa femme et de ses enfants lors d’un attentat déguisé en accident de voiture, Robert Dell comprend qu’il est victime d’un coup monté par le pouvoir et sent que c’est à sa vie qu’en veut Inja Mazibuko, le flic et chef zoulou qui l’a arrêté. Désespéré, il s’attend au pire lorsqu’il est brutalement kidnappé par l’être qu’il déteste le plus au monde, son propre père, un ancien mercenaire de la CIA bien décidé à le sauver et à rendre justice lui-même. Commence alors une traque infernale à travers une Afrique du Sud où la violence côtoie la misère et l’archaïsme tribal. Dans sa quête de vengeance, Dell croisera le chemin de la jeune Sunday, prête à tout pour échapper au mariage forcé auquel elle est destinée, et de Disaster Zondi, ancien flic

La Millième Chasse aux livres #82


La Millième Chasse aux livres #82

Attention  mes polardeux ,

une chasse spéciale en ce 5 janvier.

Et oui notre livre va prendre le train.

Et c’est à bord d’une rame de la SNCF

Qu’il sera abandonné


La Millième Chasse aux livres #82

By miss Aline

 Et oui je vous le disais, c’est dans un train que miss Aline va abandonné votre livre.

Ce vendredi matin, 5 janvier

Nous allons partir de Picardie

Pour rejoindre la Capital

C’est à bord du train TER n°48556

Que ce trouvera notre Flingueuse

 

Elle partira de Longeau

Pour arrivée à la Gare du Nord

Départ

Gare SNCF de Longueau, Route de Boves 80330 Longeau

Arrivée

Gare du Nord ,18 Rue de Dunkerque  75010 Paris

 

Pour résumer :

Miss Aline : pour le 5 janvier 2018,

train n°48556 ligne. départ de Longueau à 7h46, arrivée Paris à 8h56

 Le livre « deuils de miel » Franck Thilliez,

Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là.

Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

«Conduite du récit pied au plancher, imagination diabolique, rebondissements en rafale. (…) Outrance dramatique, frénésie du rythme, suréclairage des détails, le lecteur n’a pas de répit.»

La Millième chasse aux livres #81


La Millième chasse aux livres #81

Comme vous pouvez le constater,

Notre Millième chasse aux livre se poursuit en janvier.

Pour ceux et celles qui débarqueraient.

Demain il y aura un nouvel abandon de livre par Collectif Polar

C’est notre façon de fêter notre « Millième article »

Et pour l’occasion nous vous offrons des bouquins en organisant une grande chasse aux livres.

Voilà place à la chasse maintenant


 

La Millième chasse aux livres #81

Par Cécile

Et hop nous voilà de retour dans la Capitale avec Cécile

Nous allons même nous retrouver au coeur de Paris

Dans le 3 arrondissement de Paris au nord-ouest du quartier du Marais.

 Nous nous rendrons du coté du conservatoire des art et des Métiers

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) est un grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche français placé sous la tutelle du ministère en charge de l’Enseignement supérieur.

Entree du Cnam rue Saint-Martin.Fondé par l’abbé Henri Grégoire à Paris le 19 vendémiaire an III (10 octobre 1794) pour « perfectionner l’industrie nationale », il est avec l’École polytechnique et École normale supérieure une des trois créations de la Révolution française dans l’enseignement supérieur scientifique.

Héritier de l’esprit des Lumières et des encyclopédistes, le Conservatoire a, dès son origine en 1794, une vocation multidisciplinaire.

La cour d’Honneur du Cnam

Nous irons derrière le musée des arts et métiers

Le musée des arts et métiers est un musée des sciences et des technologies, du Conservatoire national des arts et métiers . En plein coeur de Paris, partez sur les traces des inventeurs et des aventuriers de l’histoire des techniques. Découvrez un patrimoine unique au monde de 2500 objets répartis sur 6 000 m2 !

 

Du coté du  square du général Morin

Le square du général Morin situé à l’angle de la rue Réaumur et de la rue Vaucanson se trouve derrière la chapelle du Conservatoire des Arts et Métiers (CNAM) et donne accès à son musée Arthur-Jules Morin (1795-1880) mathématicien ancien directeur du CNAM de 1852 à 1880.

Le 4/01  vous trouverez votre livre square Général Morin 75003

Le Livre jutement :

Mystère rue des Saints Pères de Claude Izner

 

Mystère rue des Saints-Pères alertejpgComme nombre de visiteurs du monde entier, Victor Legris, libraire rue des Saints-Pères, se rend à l’Exposition universelle où la tour Eiffel, qui vient d’être achevée, trône en véritable vedette. En ce début d’été 1889, les Parisiens ont bien du mal à se frayer un chemin dans la foule qui se presse entre les kiosques multicolores, dans les allées envahies de pousse-pousse et d’âniers égyptiens… Au premier étage de la tour, Victor doit retrouver Kenji Mori, son associé, et son ami Marius Bonnet, qui vient de lancer un nouveau journal, Le Passe-partout, Mais leur rendez-vous est vite interrompu: une femme vient de s’écrouler sous le coup d’une étrange piqûre. S’ensuit une série de morts inexpliquées qui vont marquer les débuts d’enquêteur de Victor Legris…

Ces nouveaux mystères de Paris nous plongent dans la capitale des impressionnistes, ses « villages » et ses quartiers populaires.

Bonne chasse à vous

Et belles découvertes !

Et à très vite.

La Millième chasse aux livres #80


La Millième chasse aux livres #80

Et oui déjà !

Notre quatre-vingtième chasse

Comme vous pouvez le voir,

celle-ci se poursuit en janvier.

Et nous emmènera jusqu’à nos troisième anniversaire.


La Millième chasse aux livres #80

By Ge

Avec cette chasse numéro 80

Et en ce jour de Sainte Geneviève

Nous revenons en région parisienne

 

Dans le département du Val de Marne

En la banlieue sud-est de Paris.

 

Nous serons même dans la préfecture de ce département francilien.

 Créteil et son lac

Créteil et ses choux

Oui les choux de Créteil, vous connaissez bien sur ?

Mais ce n’est pas dans le Créteil nouveau que nous irons

Non ce sera du coté du quartier de l’Egise de Créteil

Que je déposerai votre livre

Créteil est issu du nom « cristoïlum » signifiant la clairière sur la crête. Ses habitants se nomment les Cristoliens et les Cristoliennes.

Au Moyen-Age, le terroir de Créteil devient le siège de seigneuries ecclésiastiques. Autour de l’église, construite du XIsiècle au XIIIesiècle (de styles roman et gothique

Dans sa rue piétonne

Dans un quartier que l’on nomme Créteil Village

La guerre de 1870 laisse le village de Créteil en ruine, les maisons sont pillées, les champs dévastés. 

Une fois la paix revenue, les champs vont progressivement céder leur place aux lotissements et le vignoble disparaît.

En 1874, la municipalité s’installe dans le maison Rabourdin (actuelle Maison du Combattant) où elle va demeurer un siècle. Autour, elle construit  trois écoles, une crèche, la remise de la pompe à incendie et la cour d’exercice des pompiers. 

Place Henri Dunant,  rue du Général Leclerc

C’est là que vous trouverez votre livre

 

Je m’appelle Lumikki: Rouge comme le sang de Salla Simukka

 

« Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Andersson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l’école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang. Malgré elle, Lumikki sort de son réconfortant univers réglé au cordeau pour remonter la piste, percer les mystères de cet argent sale. Face à elle, des flics corrompus, et un dangereux baron de la drogue. Lumikki aura beau tenter de fuir, elle n’a nulle part où se cacher. Or, rien n’est aussi rouge que le sang sur la neige… « .

A 17 ans, Lumikki Anderson vit dans un studio à Tampere, en Finlande, loin de ses parents et d’un passé encombrant. Mais un matin, dans la chambre noire de son école d’art, elle découvre des billets de banque imprégnés de sang. La jeune fille solitaire est projetée malgré elle au coeur de sombres machinations.

Belle chasse à vous

Et à demain pour d’autres aventures

 

La Millième Chasse au Livre # 79


La Millième Chasse au Livre # 79

Une spéciale de dernière minute

Pour la nouvelle année


La Millième Chasse au Livre # 79

By Emilie

 

Retour en Bourgogne avec Emilie

 dans le département de Saône-et-Loire

Sur la commune de Tournus

Tournus, porte d’entrée de la Bourgogne du Sud

De sa riche histoire, Tournus conserve trois sites incontournables : l’Abbaye Saint-Philibert, l’Hôtel-Dieu – musée Greuze et la vieille ville.

Chef-d’oeuvre mondialement connu de l’art roman, l’abbaye Saint-Philibert accueille chaque année des centaines de milliers de visiteurs.

Et pour cause, tout le monastère est resté intact : la grande église mais aussi tous les bâtiments monastiques (cloître et salle capitulaire, cellier et réfectoire, parloir, logis abbatial…), l’ensemble dans un enclos fortifié, ceinturé de tours. Tout en puissance et majesté, ce lieu ne manquera pas de vous surprendre !

Mais nous ne restons pas à Tournus

Non, nous déposons juste notre livre à la gare

  

Et le livre c’est  :

Le patient de Mickaël Palmer

Soutenu par une équipe de kamikazes, le mercenaire français Claude Malloche compte à son actif plus de 500 victimes. Sa spécialité : une balle entre les deux yeux. C’est du moins ce qu’affirme Alex Bishop, un agent de la C.I.A. qui le piste en vain depuis cinq ans. À la direction de la célèbre Agence, personne ne le croit. Sommé de rentrer au bercail sous peine de représailles, Bishop refuse d’obéir. Il sait que Malloche, atteint d’une tumeur au cerveau, doit se faire opérer d’urgence. Il peut ainsi le suivre à la trace : à Strasbourg tout d’abord où trois personnes ont été abattues dans une clinique pratiquant des I.R.M., puis à Iowa City où un célèbre neurochirurgien et sa secrétaire sont retrouvés une balle en plein front. À présent, Bishop s’est introduit dans l’hôpital le plus prestigieux de Boston où une célèbre gymnaste vient d’être opérée d’une tumeur au cerveau avec l’aide d’un petit robot baptisé IRAT. Nul doute que Malloche va venir ici pour se faire soigner. L’affrontement Bishop/Malloche aura bien lieu, comme le prévoyait l’agent de la C.I.A., mais il intervient tardivement car la moitié de ce roman reste consacrée à décrire des scènes typiquement médicales dont le conflit qui oppose le patron du service de neurochirurgie à l’une de ses collaboratrices. Cela plaira surtout aux amateurs de la série Urgences. –Claude Mesplède

La Millième chasse aux livres # 77 et #78


La Millième chasse aux livres # 77 et #78

Deux chasses pour le prix d’une ce week end.

Et chose n’est pas coutume…

Il y en aura une dès ce soir.

Et l’autre demain.

Comme d’hab quoi !


La Millième chasse aux livres # 77 et #78

By Gaëlle

Gaëlle joue les tueuses à gage

Mais attention car Gaëlle est la tueuse qui tire plus vite que son ombre

Et oui, dès ce soir, vous aurait droit à son premier contrat

La Millième chasse aux livres # 77

A lieu à la montagne en cette période de fête

Dans les Alpes

Dans  la plus méridionale des communes de Savoie.

Un village d’altitude, constitué de 17 hameaux,

 une station touristique alpine de sports d’hiver et d’été

 

 Oups pardon là c’est plutôt comme ceci

Nous sommes donc à Valloire

Et là maintenant le livre est déposé

A l’accueil de la résidence Goelia

 

 Le livre c’est

Toi seul de David Rosenfelt

Imaginez…

Vous bavardez avec un inconnu lors d’une soirée de nouvel an.

Sous l’emprise de l’alcool, celui-ci vous confie un secret. Un terrible secret.

Il vous avoue qu’il a tué une femme. Et il vous dit où il a caché le corps.

En vous réveillant le lendemain, un doute vous taraude : et si c’était vrai ?

Ce ne sont que les prémices de la spirale infernale dans laquelle va être précipité Tim Wallace, un jeune entrepreneur dont la femme a mystérieusement disparu quelques mois plus tôt.

Une enquête captivante, pleine de coups de théâtre et de rebondissements qui s’enchaînent les uns les autres à un rythme infernal, jusqu’à une conclusion à couper le souffle. Un suspense inoubliable par un nouveau maître du genre.

 

Ben voilà trop tard !

Le livre est déjà parti

 

  Bon pas grave …Repartons pour …

La Millième chasse aux livres # 78

Toujours by Gaëlle

 

On reste à Valloire

Nous avons pris goût à la Savoie

On a une belle vue depuis la chambre de notre tueuse à gage

 Mais cette fois le colis sera livré demain 31 décembre 2017

Et il le sera

Dans la station de Valloire

Mais le saviez-vous ?

L’étymologie de Valloire est discutée. L’explication la plus répandue étant Vallis Aurea, la vallée d’or. « L’or » dont il est question n’est pas le métal, mais renvoie probablement à l’exposition dont dispose la vallée, ce qui rendait les cultures particulièrement productives.

Et le livre alors

Et bien pour l’instant c’est un livre mystère.

Bon ok, notre tueuse à gage veut bien nous dévoiler son plan.

Le livre c’est  :

Absolution par le meurtre  de Peter Tremayne

En l’an de grâce 664, tandis que les membres du haut clergé débattent en l’abbaye de Streoneshalh des mérites opposés des Églises romaine et celtique, les esprits s’échauffent. C’est dans ce climat menaçant qu’une abbesse irlandaise est retrouvée assassinée. Amie de la victime, soeur Fidelma de Kildare va mettre tout son talent et son obstination à débusquer le coupable. Jeune femme libre et volontaire, Fidelma n’est pas une religieuse tout à fait comme les autres… Avocate irlandaise célèbre dans tous les royaumes saxons, elle sillonne l’Europe pour résoudre les énigmes les plus obscures en compagnie du moine Eadulf. Dans cette première enquête, leur collaboration sera mise à rude épreuve tandis que les meurtres se multiplient à l’abbaye.

«Frère Cadfael au féminin !»

 

 

Bonne chasse à vous !