A vos crimes ! Vous connaissez ?


A vos crimes ! Le polar dans tous ses états.

Vous connaissez ?

Au commencement, «A vos crimes !» c’est le titre que j’ai donné  aux  bibliographies que je faisais régulièrement pour le comité de lecture polar des bibliothèques de la Ville de Paris.

Je présentais aux lecteurs à travers ces bibliographies, une sélection des meilleures lectures que nous avions faites durant le semestre. Nos découvertes, nos coups de coeur. Enfin simplement des petits conseils de lectures.

J’ai ainsi.proposé 7 ou 8 selections en 5 ans. Et puis allez savoir pourquoi. Il a été décidé que l’on arrêtait cette façon de faire de la mise en valeur de nos collections et j’ai donc cessé de faire ces « A vos crimes».

Cependant comme rien ne se perd vraiment mais que tout se transforme…. il y a quelques mois j’ai décidé de reprendre «A vos crimes» mais sous une autre forme. Et c’est ainsi qu’un nouveau blog est né.

«A vos crimes ! Le polar dans tous ses états» a vu le jour.

Oui. Oui je vous entends déjà.

-Mais pourquoi un nouveau blog ?

-Mais alors quid de Collectif Polar ?

Ces questions sont bien légitimes !

Aussi je vous répondrais avec franchise.

– « Et bien Collectif reste Collectif. On y parle littératures policières et de l’imaginaire. On y propose de nombreuses et différentes rubriques.. On parle bouquins,auteurs, édition ,rencontres. salons et festivals…

J’ai aussi voulu que Collectif Polar ne soit pas ma seule voix. Qu’il soit collectif justement. Donner la parole aux lecteurs, aux auteurs aux personnes passionnées qui comme moi défendent le polar par leur engagement au sein d’assos,autour d’un salon, d’un groupe de lecteurs ou en tant que professionnelles du livre ou simple «seriale lectrice».

Des lectrices qui pour certaines sont devenue des chroniqueuses. Parfois occasionnelles d’autres fois plus régulièrement. Aussi sur Collectif Polar les chroniques de lecteur prennent-elles de l’importance. Nos papotes et papotages aussi.

Attention ne vous méprenez pas ! Cela me ravie. J’aime voir leur enthousiasme. Je leur fais de plus en plus de place. Et j’en ai moins pour m’exprimer, forcément. Faut dire que leurs avis sont souvent plus pertinents que le mien, alors autant que se soient mes Flingueuses qui vous expose le leur.

Mais voilà j’avais envie d’un truc à moi.

Un blog très perso où si le coeur m’en disait,  je pourrais me confier et utiliser celui-ci comme un journal intime. Mais rassurez-vous ce ne sera peut-être et même sans doute pas le cas.

Non je voulais surtout pouvoir parler du polar dans tous ses états. Et oui pouvoir ne pas seulement parler bouquins mais aussi films,  séries, cinema exposition.

Et je voulais aussi vous proposer le livre de façon différente. Non pas à travers une chronique mais à travers des lectures. Lectures du début du bouquin.

Et oui rien de mieux que de lire les premiers chapitres pour savoir si l’on est accroché ou pas. Si on veut lire la suite ou reposer le bouquin.

Car, il faut le dire,  malheureusement je n’ai pas le temps de chroniquer toutes mes lectures. Même si j’aimerais pourtant pour le faire. Et pour  partager quand même avec vous tous ces bouquins lus, le seul moyen que j’ai trouvé pour remédier à ça, c’est de vous en donner la lecture des quelques premiers chapitres.

Remarquez-souvent quand je relis avec vous les premiers chapitres, la chroniques se fait presque toute seule. Enfin presque seulement. Dans ce cas, je la fais et la publie sur Collectif Polar.

Ben oui A vos crimes est il faut se l’avouer le petit frère de Collectif Polar.

Voilà vous savez tout maintenant sur à vos crimes. »

Et si cela vous intéresse je vous en laisse le lien ICI « A vos crimes ! »

À très vite peut-être !

Oui je sais je ne cherche pas la gloire juste à me faire plaisir ! lol

 

 

 

Publicités

Ces Dames du noir 8 : Spécial Saint Maur en Poche : en tête à tête avec Céline


 

Pour ce spécial Dame du polar, je reçois Céline Protin .

Céline c’est Linie Book addict sur YouTube et de Book à oreilles version blog 😊

Cette année, pour la deuxième année consécutive, Céline et son blog seront associés au Salon de Saint Maur en Poche.

Aussi, je vous propose d’un peu mieux la connaître.

 

 CP Geneviève : Bonjour Céline, bienvenu dans « Ces dames du noir », je vais avoir le plaisir de te passer à la question. Tu es prête ?

Céline : Ben oui allons-y !!

GVL : Alors c’est parti, allez hop sur les chapeaux de roue ! Pourrais-tu te présenter brièvement.

CP : Céline, 28 ans, j’aime lire, le thé, tricoter, et mater une bonne série télé !

GVL : Ah oui, c’est bref. Alors…Dis moi, d’où viens-tu ?

CP : Je viens du sud de la Seine et Marne. D’un petit village (d’irréductibles gaulois hahaha) d’environ 150 habitants… la campagne, la vraie quoi ! Mais j’ai fait toutes mes années de fac à Créteil et j’ai trouvé un job (et un chéri dans la foulée :P) dans la région alors je suis venue m’installer ici, tout simplement.

GVL :  Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial.

CP : Ma mère lisait beaucoup quand j’étais petite, et elle me lisait énormément d’histoires le soir en me bordant, du coup, moi curieuse, ça m’a intéressé, et c’est comme ça que j’ai appris à lire héhé 😀 merci maman ! Et puis sinon, le reste de ma famille lit très peu.

GVL : Comment appréhendait-on le livre chez toi ?

CP : Comme un objet de culture et de savoir pour les uns, comme un loisir inutile de vieux pour les autres, mais comme dit dans la question d’avant, il était assez difficile de parler bouquins chez moi étant donné que la seule à lire était ma mère et qu’on ne lisait carrément pas la même chose ! Elle lisait plutôt des classiques et moi à l’époque j’étais encore dans mes livres d’ado qu’on appelle aujourd’hui « Young Adult ».

GVL Qu’elle a été ta formation ?

CP : Scientifique… J’avais les capacités et mes parents disaient que ça m’ouvrirait toutes les portes. Pour beaucoup de monde chez moi, la filière S était bien meilleure que la L (idées préconçues bonjour !). Mais bon, eux, ils voulaient que je sois médecin alors… A cette époque-là, je n’arrivais pas encore à m’affirmer, j’ai donc tenté 2 fois la première année de médecine, que j’ai ratée (forcément quand t’es pas vraiment motivée…), puis j’ai fait une licence en « biologie cellulaire, moléculaire et physiologie », que j’ai réussie cette fois-ci, mais je me suis arrêtée là car ce n’était pas tellement mon truc en fait. C’était hyper intéressant mais j’avais aussi l’impression de me forcer.

GVL: Ton boulot, vocation ou bien ?

CP : Non pas vraiment, j’ai déjà un peu répondu dans la question précédente… Je suis technicienne de labo et j’aime bien mon boulot… mais entre nous, j’ai toujours préféré les livres. Quand je suis entourée de livres, je suis sereine, je suis dans mon élément. Mais bon, c’est aussi un peu compliqué de répondre à cette question car je suis actuellement en cours de reclassement à cause de récents soucis de santé, et je ne sais pas trop encore où je vais atterrir donc je pourrais très bien être secrétaire demain, et là ça n’a rien à voir !

GVL : Ah merde ! J’espère que ça va aller bien pour toi. Mais c’est marrant de voir qu’avec Athénaïs vous êtes dans la même branche. Un sacré vivier.

CP : Comme tu dis ! Surtout qu’on ne se connait pas depuis longtemps avec Athénaïs puisqu’on s’est rencontrées en vrai au Saint-Maur en poche de l’an dernier. Pourtant on a tout de suite accroché, j’ai l’impression de la connaître depuis toujours. La même passion du polar…

GVL :  Justement Céline, pourquoi le polar ?

CP : J’ai toujours été attirée par ce côté énigme, puzzle, enquête, je suis curieuse de nature… ça a commencé avec Le mystère de la chambre jaune et les Agatha Christie, puis Stephen King et Jean-Christophe Grangé… Même au niveau des films/séries, très jeune j’aimais déjà les films d’horreurs ! Je ne pourrais pas l’expliquer, c’est comme dans les manèges à sensations fortes, il y a cette peur, cette montée d’adrénaline que j’aime particulièrement…

cp&&

Une des bibliothèques de Céline

GVL:  Tu lis tous les jours des polars ?

CP : Non je lis un peu de tout : jeunesse, romance, young adult, contemporain, mais mes préférences vont quand même aux polars/thrillers et aux œuvres de SFFF.

 

cp&GVL  : Combien par semaine, par moi, par ans.

CP : Je lis en moyenne 2 livres par semaine, parfois plus, parfois moins, ça dépend surtout du temps que j’ai, de la fatigue, et de l’envie de lire bien sûr… Par mois, je dirais de 6 à 8, dépendant du temps que j’ai pour lire, de la taille des livres aussi, et par an, un peu plus d’une centaine… Après en ce qui concerne les genres, j’ai des périodes… par exemple, en été j’ai plus tendance à lire des romans chick-lit, légers, vers Noël je lis plutôt des réécritures de contes, de la fantasy… ça dépend de mon environnement, de mes envies J

GVL : Lis-tu en numérique ou préfère-tu le livre papier ?

CP : Les deux !

C’est vrai que la liseuse a pas mal de côtés pratiques, notamment son poids quand on part en vacances, le rétroéclairage pour lire la nuit quand on est pris dans un livre alors que chéri dort à côté… Ça m’a pas mal servi aussi quand j’ai été opérée du canal carpien, main droite alors que je suis droitière, effectivement c’était plus facile sur liseuse… Mais je ne me lasserais jamais des livres, la sensation du papier, l’odeur… et puis c’est plus pratique pour les dédicaces quand même

GVL : Mais alors, comment t’es venu l’idée de créer un blog ?

CP : A l’époque, je traînais déjà pas mal sur les forums et les blogs littéraires pour partager et échanger sur les livres que je lisais, pour y lire des avis sur des livres qui m’intéressaient aussi… Et puis, un jour, je me suis dit « Et pourquoi pas moi ? » et je me suis lancée à mon tour…

CP1

J’étais d’abord sur blogspot et j’ai déménagé l’an dernier sur WordPress.

GVL : Et tu préfères ?

CP : WordPress ! J’arrive mieux à mettre en forme mon texte, mes images comme je veux

GVL : Quel est le but de ton blog ?

CP : Donner mes avis sur mes lectures, échanger, partager mes passions. J’ai rencontré tellement de belles personnes depuis, dont certaines sont aujourd’hui devenues de véritables amies… Des fois je me dis que si je n’avais jamais créé ce blog, tout ça ne me serait jamais arrivé, ce n’est que du positif, des belles choses de jour en jour ! Ça m’apporte beaucoup et ça me rend heureuse.

GVL :  Comment prépares-tu un article pour ton blog ?

CP : Je ne prépare pas forcément, si j’ai envie d’écrire, je le fais, sinon je ne me force pas… Je laisse l’inspiration venir, j’ai envie de donner mon vrai ressenti à chaque fois. Quand je m’y mets, j’écris en général mes idées en vrac, les points que je veux aborder (sinon j’en oublie xD), et puis je mets des phrases autour.

GVL :  Comment t’es venu l’envie de créer un chaine Youtube ? Pourquoi une chaine youtube ?

CP : Très rapidement après le blog en fait, puisque j’ai créé le blog en avril 2012  21 avril 2012 héhé  et la chaine youtube en juillet, pareil dans une optique d’échange et de partage, et puis il y en avait déjà quelques unes à l’époque que je regardais et je sais pas… l’expérience avec le blog m’a peut-être donné assez la foi pour me lancer je trouvais que le blog et la chaine étaient assez complémentaires, certains de mes abonnés préféraient l’écrit, d’autres l’oral… les deux sont différents et pourtant similaires bon c’était pas évident au début, puis à cette époque-là on avait pas les vidéos de qualité de maintenant, on se filmait juste avec la webcam de l’ordi et c’était fini… c’est vrai que d’être arrivée quasiment au début j’ai pu voir vraiment l’évolution de booktube, et ça évolue encore de toute manière

CP&&&&

GVL : Et qu’elles sont les différences entre un blog et une booktube ?

CP : Pour les abonnés, Booktube c’est vraiment plus visuel, ils voient tout de suite nos réactions, le livre en question, etc. C’est plus interactif car ça a beaucoup plus de vues (malheureusement) qu’une longue page de texte, même si par écrit mon avis est beaucoup plus détaillé… pour moi, je prends autant de plaisir à faire les deux, la différence majeure c’est le temps que je passe dessus, je vais beaucoup plus vite à écrire un article alors qu’une vidéo il faut la filmer, la monter, et la mettre en ligne, faire une description youtube, etc. Souvent les gens ne se rendent pas compte du travail qu’il y a derrière. Il y a aussi la différence au niveau du matériel, un article tu peux l’écrire simplement avec un ordinateur, ou même avec un smartphone, alors que pour booktube on est toujours à investir dans des caméras, des micros, parapluies pour la lumière, logiciel de montage… Bon après rien ne t’empêche de faire ça avec une webcam hein, y a aucune obligation, mais comme on a toujours envie de s’améliorer, on en vient vite à vouloir du matériel de qualité… mais après ,comme dit, pour moi les deux sont complémentaires car mes avis seront plus détaillés sur le blog que sur la chaîne…

GVL : Ah oui quand même ! Pas certaine de m’y mettre un jour !

CP : Sinon personnellement booktube m’a beaucoup apporté, car je suis une grande timide et avant c’était à un point, c’était presque maladif quoi, je n’osais pas parler aux gens… booktube m’a permis de travailler pas mal là dessus, ça m’a donné un peu plus confiance en moi

GVL : Dis-moi Céline, que penses-tu de l’évolution du roman noir / policier et thrillers en ce moment ?

CP : Ces dernières années, les auteurs de romans noirs, polars, thrillers, sortent de plus en plus du lot, ils sont plus mis en avant au niveau des salons, des événements, etc. Pour ma part, je découvre de plus en plus d’auteurs français, et quels auteurs !

GVL : Peux-tu ne citer ton écrivain préféré et cinq romans que tu nous conseillerais ?

cp2 cp3jpg cp4jpgCP : Stephen King, que je vénère totalement et dont j’ai l’immense honneur d’avoir un livre dédicacé (mon précieeeeux !)

Mais bon, il y en a tellement d’autres que j’adore : Olivier Norek, Claire Favan, Nicolas Lebel, les CamHug, Giacometti/Ravenne, Karine Giebel, Charlotte Bousquet, Victor Dixen, Gabriel Katz, Samantha Bailly, Estelle Faye, Amélie Nothomb, Zola, Fitzgerald, Sire Cédric… Pas mal d’auteurs pour pas mal de genres 😉 Bon, j’aurais pu dire JK Rowling aussi, mais c’était trop facile     

Cinq livres ! Mais c’est trop peu et beaucoup trop dur de choisir xD Je dirais Hématome de Maud Mayeras que j’ai lu il y a quelques années et dont la fin m’a beaucoup marquée, Phobos de Victor Dixen, de la SF vraiment addictive, Piège Nuptial de Douglas Kennedy, qui m’avait retourné le cerveau, Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig qui m’avait fait chialer, et allez… Trois vies chinoises de Dai Sijie !

Mais comme pour les auteurs, il y en a plein d’autres !

GVL : Moi j’ai préféré Cul de sac de Kennedy, lol ! Sinon, As-tu participé à des concours, des prix ; à organisation d’un salon, à des émissions radio, TV… autour du polar ? As-tu étais jurée ? Si oui pour qui, pour quel prix ? Quel média ?…et pourquoi ?

CP : Quelques concours oui, mais je ne gagne jamais Sinon rien de tout ça, j’ai été plusieurs fois « VIP » ou « Presse » lors de salons, dont celui de Saint-Maur en Poche pour lequel j’ai eu l’immense joie d’être VIP l’année dernière, et également cette année… avec un gros défi en plus ! J’ai un peu la pression mais bon, ça va bien se passeeeeer !! Athénaïs sera avec moi donc je ne serais pas seule  

13255916_10208471546840540_2274410194351106693_nGVL : Peux tu nous parler de Saint Maur en poche ? 

CP : C’est un festival que je trouve hyper convivial, chaleureux, il y a tout pleins de couleurs partout, les auteurs sont relax, accessibles, on ne fait pas de queue monstrueuse pour les dédicaces, il y a des jeux, des animations, c’est vraiment une bonne ambiance ! C’est mon salon préféré avec les Imaginales, même s’ils sont différents au sens où les Imaginales, ce n’est vraiment axé que sur la littérature de l’imaginaire et le Saint-Maur en Poche est plus diversifié… Les thématiques changent, mais l’ambiance est à peu près la même et c’est vraiment cette proximité avec les auteurs et le fait de se sentir à la maison avec des copains qui me plait. Personnellement, j’y retrouve mes deux genres favoris, les Imaginales pour la SFFF et Saint-Maur en Poche pour le polar/thriller.

GVL: Dis moi tu as participer à combien de SMEP ?

CP : Cette année, ce sera mon 5ème SMEP et je lui souhaite encore longue vie !

GVL : Une anecdote à nous raconter ?

CP : Je me rappellerai toujours la toute première fois que je suis allée à un salon, bon c’était celui de Paris hein, c’était il y a plusieurs années et je ne tenais pas encore le blog, et je suis arrivée à ma toute première dédicace donc, en face de Franck Thilliez que je venais de découvrir avec Le syndrôme E que j’avais dévoré et adoré, et là, toute intimidée et impressionnée, j’ai piqué un fard, mais je suis devenue vraiment écarlate quoi ! Et ma copine à côté qui n’en pouvait plus de rire…

Bon, sinon, il y a la façon dont on a lié connaissance avec Norek, avec les copines Athénaïs, Laurence et Chloé au SMEP de l’an dernier, mais on va dire que ce qui se passe au SMEP, reste au SMEP hein ! Ce sera pour une prochaine fois 😉

GVL : Un coup de gueule à lancer ?

CP : Avec Athénaïs on a créé un projet « Tous à la librairie » parce qu’on se rend compte que peu de gens vont encore à la librairie et préfèrent acheter sur internet ou dans de grandes enseignes, du coup les librairies ferment ou ont du mal à tenir, et ça nous énerve ! Parce qu’Amazon (pour ne citer que lui) ne te conseillera jamais aussi bien que ton libraire, mais bon, va faire comprendre ça…

GVL :  Décidément j’adore votre coup de gueule à Athénaïse et toi ! Bon sinon Celine C’est sur c’est ton dernier mot ?  !

CP : Lisez ! Achetez en librairie ! et venez au SMEP !

GVL : J’adore aussi ton dernier mot ! hihi  Et…Merci de t’être soumise à ce petit interrogatoire avec le sourire.

CP : Mais de rien, ça m’a fait plaisir, un peu impressionnée aussi, mais en tout cas c’était fun J

 

Ces Dames du noir 7 : Spécial Saint Maur en Poche : en tête à tête avec Athénaïs


Pour ce spécial Dame du polar, je reçois Athénaïs Boudignon du blog, Un bouquin dans la tasse.

Cette année Athénaïs et son blog seront associés au Salon de Saint Maur en Poche.

Aussi, je vous propose d’un peu mieux la connaître.

64+78674Geneviève : Bonjour Athénaïs, bienvenu dans « Ces dames du noir », je vais avoir le plaisir de te passer à la question. Tu es prête ?

AB :Bonjour Geneviève, je passe à la casserole et je suis totalement prête pour 😊

GVL : Ok va pour une cuisson rapide. Alors… Pourrais-tu te présenter brièvement.

Athénaïs  : 27 ans , vampire de labo ^^ , passionnée de lecture et d’une espèce de boisson où l’on mets des plantes dans de l’eau …

 GVL : Dis moi Athénaïs, d’où viens-tu ?

 AB : J’ai un peu bourlingué, née dans le 93 ( si si la famille t’as vu tu vois .. ) expat en Normandie puis en Picardie puis retour à mes origines , études à Paris et enfin parce que j’ai trouvé un binôme , 94 depuis quelques années.

 GVL :  Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial.

 AB : Un très grande place , ma mère est une grosse liseuse , j’ai dû dire livre avant maman comme premier mot et puis elle côtoie ce monde puisqu’elle anime une petite émission littéraire à la radio depuis quasi 30 ans et dont je suis la Djette depuis presque 2 ans , j’ai donc pu voir passer quelques auteurs et quelques livres ..

Je suis la femme de l’ombre ^^

 GVL : Comment appréhendait-on le livre chez toi ?

 AB :Le livre c’est un moyen d’évasion mais aussi de culture, je me suis maintes et maintes fois fait rouspéter car je ne lisais que tel ou tel type de livre, il faut de tout pour faire un monde .. J’ai vite tourné autour du livre policier, chair de poule en premier puis Agatha Christie etc etc …

Parfois, on se posait, pendant plusieurs heures et c’était l’heure de lire.

 GVL : Qu’elle a été ta formation ?

 AB : Scientifique ! Je me suis un peu viandée au lycée et du coup je n’ai pas eu vraiment le choix, j’ai été là où on m’acceptais..

 J’ai eu une période où je voulais être prof maiiis j’étais trop mauvaise !

 GVL : Ton boulot, vocation ou bien ?

 AB : Comme dis plus haut , je ne dirais pas que c’est une vocation mais ça me plais bien quand même , j’ai changé 4 fois de travail en 8 ans et je suis au final bien là où je suis , j’apprends vite et j’ai besoin de mouvement , être technicienne de labo , c’est ça, on voit passer pas mal de monde et on bouge beaucoup , maintenant , je ne suis pas devin et qui sait si je ne vais pas me reconvertir un jour !

 13396858_10153978900793277_17829078_oGVL :  Pourquoi le polar ?

AB : Je pense que ça date du collège ma prof de français nous avais fait lire « la nuit du renard » et j’avais beaucoup accroché jusqu’à lire tard dans la nuit sans lâcher les pages.

J’adore cet univers qui peut être sombre, haletant , puissant .. Je ne retrouve jamais ou presque ces émotions dans un autre style .. C’est l’adrénaline qui me fait vibrer !

 GVL :  Tu lis tous les jours des polars ?

 AB : Avant d’être blogueuse oui, je ne me dirigeais que sur ça, avec le saint Maur en poche , j’ai dévié vers d’autres styles , en y revenant toujours au final et puis avec le blog , j’essaye de varier mais très très rarement , au final je suis mordue de polar ( clin d’œil à un groupe Facebook qui est le mal pour le portefeuille )

 GVL :  Combien par semaine, par moi, par ans.

 Quand j’ai vraiment le temps, 2 par semaines en fonction de la taille du bouquin … Par mois 4 à 6 et par an pfff en fonction de ma forme de la taille , des vacances entre 30 et 50 peut être !

Je ne suis pas une compteuse, je lis en fonction de mes envies du moment !

Cette année j’ai eu un passage à vide de quasi 1 mois.. Mais ça se soigne !

cropped-image-e1431171925295GVL Athénaïs…Lis-tu en numérique ou préfère-tu le livre papier ?

AB : Pas de liseuse !!!

J’ai besoin du contact du papier, du plaisir de tourner les pages, de corner les coins comme un monstre, de le fourrer au fond de mon sac, de savoir que ma drogue est la perdue au milieu de mes papiers de bonbons et tickets de caisse !

Et puis, lors de rencontre avec les auteurs, va montrer ta tablette pour la dédicace !

Le livre papier c’est comme un précieux !

GVL : Mais alors, comment t’es venu l’idée de créer un blog ?

Il y a je dirais 3/4 ans, pour suivre la mode, je me suis foutue sur Instagram ..

J’ai laissé ça à l’abandon, jusqu’à deux ans en arrière ou j’ai repris mon activité de postage et suivi à au rythme, j’ai rencontré virtuellement Lucie, du blog Lucie love live with books, avec qui j’ai eu un coup de foudre…

13383915_10153978900723277_1037192304_oJ’avais trois jours de repos, sur un coup de tête j’ai pris le train pour aller la rencontrer.. Ce fut l’une des premières rencontres Instagram, de celles qui m’ont fait dire que finalement, il restait des gens biens, qui m’ont fait reprendre confiance en moi et il y en a eu pas mal derrière, dont Celine et les Norekettes un petit mois plus tard lors du SMEP .. Du bonheur pur !

Bref, après de nombreuses discussions, elle m’a aidé à trouver le nom du blog , qui mêlait mes deux passions et c’était parti.

GVL : Dis moi tu peux me parler des Norekettes, c’est des fans d’Olivier Norek ?

AB C’est un délire avec Celine moi Laurence et Chloé ( les reliques du lecteur sur YouTube ) on s’est rencontré l’année dernière au saint Maur et elles ont fait des blagues à Norek et on s’est retrouvées devant son stand du coup on s’est appelées comme ça mais c’est surtout un ENORME délire

GVL : Il faut dire qu’il est beau gosse !

AB : Tout à fait 😊 je l’ai pas mal revu après il est hyper sympa et accessible !

GVL : Quel est le but de ton blog ?

13393048_10153978900843277_2133328467_n AB : Je ne sais pas si je puis dire qu’il y a un but !

Je goûte des thés, je lis des livres, j’en partage donc mon avis pour que mes lecteurs puissent s’en servir pour leurs propres dégustations ou lectures.

Je garde toujours ma ligne de conduite, si je n’aime pas je le dis, même si ça ne plait pas à la marque, à l’auteur ou même à la généralité !

Je reste naturelle au possible notamment dans mes vidéos, j’essaye d’être la pote avec qui on pourrait avoir une discussion autour d’une tasse..

Je n’ai pas envie de devenir la « blogueuse » qui se force à faire ci à dire ça..

Le voilà le but du blog, être entre amis, comme à la maison, autour d’une tasse ou d’un livre.

GVL : Comment prépares-tu un article pour ton blog ?

 AB : Honnêtement ? A l’arrache !

Le mythe est tombé !

Il est rare que je fasse des brouillons, quand je veux écrire, je prends mon ordi ou mon téléphone et j’y vais..

C’est sur l’instant, au moment d’une tasse de thé, à la fin d’une lecture, bim !

Je sais que tel ou tel thé / livre va être sur le blog mais je ne sais jamais quand l’inspiration va venir et parfois elle ne vient pas ^^

J’écris comme je parle et parfois c’est hasardeux, alors je me relis pas mal pour ne pas être lourde mais en général, le premier jet est le bon, sur les 150 articles et quelques j’ai écrit, il n’y en a que 2 qui sont partis à la poubelle !

 GVL : Que pense-tu de l’évolution du roman noir / policier et thrillers en ce moment ?

 AB : J’ai trouvé que ces dernières années, les auteurs de noir / policier sont plus mis en avant, par les salons, les interventions etc. , c’est très bien !

Et il y a de plus en plus de bombes !

 GVL : Peux-tu ne citer ton écrivain préféré et cinq romans que tu nous conseillerais ?

 AB : Ça c’est trop dur !

Mr Thilliez je dirais en premier maiiiis ces dernières années avec le SMEP j’ai découvert les Camug , Norek , Carissi etc etc

AB (2)AB(1) ABjpg

Cinq livres , idem , c’est une torture !

Récemment , j’ai lu la vague qui est d’utilité publique même si pas dans le style noir ! Sinon, Territoires de Norek , Vertiges de Thilliez , hum ..

Hématomes de Mayeras , hors noir , il y a On ne va pas se raconter d’histoires de David Thomas et enfin pourquoi pas le silence de Richemont mais il y en a beaucoup d’autres !

 GVL : As-tu participé à des concours, des prix ; à organisation d’un salon, à des émissions radio, TV… autour du polar ? As-tu étais jurée ? Si oui pour qui, pour quel prix ? Quel média ?…et pourquoi ?

 AB : Je ne suis qu’une bébé blogueuse puisqu’il n’a qu’un peu plus d’un an ..

Donc pour l’instant rien de tout ça !

Cette année, j’en suis pour le SMEP, c’est un gros défi et nouveauté pour moi, une grosse pression mais c’est hyper cool!

GVL : Tu en es pour SMEP, c’est-à-dire ?

AB&&&AB&&Cette année je suis VIP , c’est à dire que j’aurais accès au côté obscur de la force ^^ Du coup , coin VIP , repas avec les auteurs mais surtout interview pour les débogueurs de Valentin Musso et Nicolas Lebel

 

GVL : Comment es-tu devenue VIP ?

Céline l’était l’année dernière et comme je suis adepte de la griffe noire , du SMEP et accessoirement blogueuse , j’ai tenté le coup 😊
Nous avons donc envoyé un mail à la griffe noire puis à Marie ( qui gère tout ça ) j’ai eu des échanges de mail et une longue conversation avec elle pour cerner un peu ce que je voulais etc et puis au final c’était fait et elle m’a proposé les plateaux , j’ai d’abord hésité puis comme je serais avec Celine et que ça n’arrive pas tout les jours , j’ai finalement dis oui !

GVL Mais c’est qui cette Céline ? (rire)

6767674Céline c’est Linie Book addict sur YouTube et de Book à oreilles version blog 😊

La vidéo de présentation de SMEP Ici

Les interview nous les ferons à deux. Ce qui permettras d’avoir deux points de vue et surtout de rebondir si l’une ou l’autre faibli
Pour l’instant nous n’avons as encore notre plan d’attaque 😊

GVL : Athénaïs, dis moi, comment avez vous choisi les auteurs qui allaient passer à la question ?

Marie&&nAB : C’est Marie qui nous a proposé une liste d’auteurs nous nous sommes orientés sur des auteurs que nous aimions et qui avaient un point commun , Céline et moi.

GVL : Marie c’est Marie Hudelot Verdel, la grande ordonnatrice du salon de Saint Maur en Poche.

Pour en savoir plus sur Marie c’est ICI

GVL : Dis moi Athénaïs, tu as participer à combien de SMEP ?

 Si je ne trompe pas c’est le sixième cette année

 Ahaha peur ?

 GVL : hum, hum !!! Mais encore …

AB  : C’est une grande responsabilité et en même temps, une consécration.

Le travail que j’ai fourni pour le blog est pas si pourri que ça puisque l’on me fait confiance pour les plateaux

Et puis cela me permettras de voir ça d’un autre œil 😊 c’est ma bulle de bonheur le SMEP chaque année donc c’est géant

 Athénaïs…Une anecdote à nous raconter ?

 AB :Toujours autour du SMEP , à ma première ou deuxième année , j’habite tout à côté donc j’y vais à pied et je croise des gens perdus qui cherchais le salon donc je leur indique et je me dirige avec eux au salon , je parle un peu plus avec une nana qui me demande pourquoi j’y vais etc je lui dis parce que cette année il y a Viviane Moore et que j’ai adoré son bouquin ado que je suis trop contente de la voir etc et elle me regarde en me disant mais c’est moi Viviane Moore … Je suis restée sur le cul !

 GVL : Un coup de gueule à lancer ?

Oui !!!

 Nous avons un projet avec mon amie Céline qui s’appelle « tous à la librairie » parce que nous nous sommes rendues compte que les gens ne vont plus à la librairie du tout.. Et les librairies ferment.. Et ça m’énerve !

13346763_10154220309530682_6828003235343808586_n (1)GVL : Bravo , j’aime ce coup de gueule ! Je m’y associe même. Et je rajouterais même que c’est pareil en bibliothèque !

Merci Athénaïse de t’être soumise à ce petit interrogatoire avec le sourire.

AB :Non merci à toi Geneviève.  C’était avec grand plaisir même si ça m’a impressionnée grandement !

Le Petit Plus :

Book Fangirling Award – Tag : le prix de l’addict lecture de Collectif Geneviève


Book Fangirling Award

Book Fangirling Award – Tag :

le prix de l’addict lecture de Collectif Geneviève

C’est une grande première pour moi, je découvre ce qu’est un tag. Enfin pas un tag comme je l’entends habituellement, à savoir indexer mon article ou ceux de mes chroniqueurs. Le tag (ou étiquette, marqueur, libellé) est un mot-clé qui défini et décrit les caractéristiques de livre analysé.  Cet étiquetage permet de relié nos lectures les une par apport aux autres. Ces mots clés forment un ou des index . Ces tag sont  des balises de contenu qui permettent de catégoriser des contenus. Ces mots-clefs se présentent sous la forme de nuages de mot.

Non ici ce Tag est plutôt une forme de défi. Un challenge qu’un blogueur lance à d’autre blogueurs sous formes de questions. Les blogs concernés par ce défi sont tagué dans l’article du blogueur qui lance le challenge et ainsi de suite. Le Tag passe de blog en blog.

Alors…Pour ce TAG, je dois répondre aux questions posées sur le blog de May Lee : The Love Book

Je dois citer ensuite cinq à dix blogueuses qui selon moi méritent cette récompense et leur poser à mon tour cinq questions.

Donc pour débuter : Les questions auxquelles je dois me soumettre…

1 : La meilleure adaptation livre/film selon toi

2 : Ta prochaine Lecture Commune

3 : L’auteur que tu aimerais faire revenir à la vie

4 : Le nombre de livres (papiers) que tu as dans ta PAL

5 : Quelle héroïne (préciser le livre) aimerais-tu incarner et pourquoi ?

Mes réponses

1 : La meilleure adaptation livre/film selon toi

SASans contexte selon moi la meilleur adaptation d’un livre au cinéma c’est Le seigneur des anneaux de Tolkien revisité par  Peter Jackson. C’est vrai je triche un peu car il s’agit là d’une trilogie.

SA&& SA&

Depuis sa publication en 1954-1955, le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l’Anneau forgé par Sauron, a enchanté des dizaines de millions de lecteurs, de tous les âges. Chef-d’oeuvre de la fantasy, découverte d’un monde imaginaire, de sa géographie, de son histoire et de ses langues, mais aussi réflexion sur le pouvoir et la mort, Le Seigneur des Anneaux est sans équivalent par sa puissance d’évocation, son souffle et son ampleur.

 

SA&&&Une contrée paisible où vivent les Hobbits. Un anneau magique à la puissance infinie. Sauron, son créateur, prêt à dévaster le monde entier pour récupérer son bien. Frodon, jeune Hobbit, détenteur de l’Anneau malgré lui. Gandalf, le magicien, venu avertir Frodon du danger. Et voilà déjà les Cavaliers Noirs qui approchent…

C’est ainsi que tout commence en Terre du Milieu entre la Comté et Mordor. C’est ainsi que la plus grande légende est née.

 

$SAFrodon le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d’Elrond, à détruire l’Anneau de Puissance dont Sauron de Mordor cherche à s’emparer pour asservir tous les peuples de la Terre habitée : Elfes et Nains, Hommes et Hobbits.

Dès les premières étapes de leur audacieuse entreprise, les Compagnons de Frodon vont affronter les forces du Seigneur des Ténèbres et bientôt ils devront se disperser pour survivre. Parviendront-ils à échapper aux Cavaliers de Rohan ? Trouveront-ils asile auprès de Ceux des Arbres, grâce à l’entremise de Sylvebarbe ? Qu’adviendra-t-il de Gandalf le Gris métamorphosé, au-delà de la mort, en Cavalier Blanc ?

 

$SA&Tandis que le continent se couvre de ténèbres, annonçant pour le peuple des Hobbits l’aube d’une ère nouvelle, Frodon poursuit son entreprise. Alors qu’il n’a pu franchir la Porte Noire, il se demande comment atteindre le Mont du Destin. Peut-être est-il trop tard : le Seigneur des Ténèbres mobilise ses troupes. Les Rohirrim n’ont plus le temps d’en finir avec le traître assiégé dans l’imprenable tour d’Orthanc ; ils doivent se rassembler pour faire face à l’ennemi. Tentant une fois de plus sa chance, Frodon passe par le Haut Col, où il sera livré à l’abominable Arachné. Survivra-t-il à son dangereux périple à travers le Pays Noir ?

Avec « Le Retour du Roi » s’achèvent dans un fracas d’apocalypse les derniers combats de la guerre de l’Anneau.

2 : Ta prochaine Lecture Commune

Haha, Mélie, tu est indiscrète.
Un jour, j’ai eu envie de proposer une lecture commune à mes lecteurs. Alors qui de mieux que mon petit padawan pour faire celle-ci. Donc avec Anne Ju du blog Les Motordus D’Anne Ju, nous avons décider à faire notre première LC.
La 1er LC Gipsy Paladini, J’entends le bruit des ailes tomber
La première ne nous a pas totalement satisfaite, elle avait une forme classique, répondre l’une et l’autre à la même série de questions. Elle ressemblait trop à d’autres lectures communes que nous avions déjà vu et en plus on se retrouvait chacune avec le même article à partager. Aussi pour les suivantes, avec Anne Ju nous avons décidé de les faire sous forme d’Abécédaire. Se partager les 26 lettres de l’alphabet et pour chaque lettre proposer un mot qui définirait notre lecture. Chacune propose ces 13 mots définitions, et chacune commente les 26 mots. C’est long, fastidieux parfois, mais c’est vachement stimulant à faire.

L’Abécédaire Lebel, L’abécédaire Vindy, L’abécédiare Sadowski, L’Abécédaire Waters.

$sa$Et le prochain, en préparation c’est…mais là j’ébruite, je divulgue, je dévoile un secret. Mais pour toi, j’ose cette  indiscrétion. Le prochain sera : L’ Abécédaire Cavalier pour son dernier titre Hobboes.

$sa$$Ravagée par une supercrise, l’Amérique doute et vacille. Des millions d’exclus prient pour un avenir meilleur aux marges de ses villes. Des frontières du Canada à celles du Mexique, rumeurs et légendes s’échangent sur les routes. Parmi les hobboes, les vagabonds, on parle d’hommes doués de pouvoirs surnaturels et d’un guide promis à venger les humiliations des pauvres. On parle de révoltes et de NovAmerica, le monde d’après la prochaine révolution. On parle surtout d’un inconnu capable, à lui seul, de changer le destin de tout un peuple… Enseignant à la prestigieuse université Cornell, Raphaël Banes dédaigne les prophéties. Privilégié, il n’accorde pas un regard à ceux qui n’ont plus rien. Mais quand tout s’écroule autour de lui et qu’un mystérieux commanditaire lui ordonne de remonter la piste d’un de ses anciens étudiants disparu, commence pour lui la traversée d’un continent où les lois s’effacent et où il faut bien plus que du courage et de la chance pour espérer survivre.

3 : L’auteur que tu aimerais faire revenir à la vie.

Il y en a plusieurs. Mais dernièrement j’aurai aimé pouvoir revoir Hafed et rencontrer à nouveau Yal.

Abdel Hafed Benotman

$sa&&Le 5e mur ou L’athégriste  de A.H. Benotman.  Paru le 1er décembre 2015.  8 euro ;  (206 p.) ; 17 x 11 cm

[…] Je n’ai ni ambition ni vanité littéraire juste un orgueil d’Écriture, celui de m’être appris à Écrire par mes rencontres pour rendre «conte» et non par des études qui m’auraient formé de déformation à me conduire comme personne pour devenir quelqu’un… Pouf ! Mieux vaut être éduqué à l’amputation qu’à la greffe… Voilà, ceci dit vous pouvez lâcher la 4e de couverture… et du haut de l’épaisseur de ce livre, je vous souhaite : Bon envol, ovni d’Écriture, ou, bonne chute, imposture Littéraire.

« Je pense qu’on doit l’appeler : Le 5e Mur, et le signer Hafed Benotman Murdos, dit l’Athégriste. »

Un texte posthume qui constitue à la fois un témoignage, un testament, une profession de foi et une théorie philosophique et poétique sur le monde, la vie, les femmes et l’amitié.
 
Je crois savoir que Rivages Noir va faire paraître prochainement un nouveau titre Un jardin sur cour; mais vous pouvez lire aussi  Forcenés ou Eboueur sur échafaud et Garde à vie.
 

Yal Ayerdhal ,

De son vrai nom Yal Soulier a été un des auteur du renouveau de la SF français, mais c’est un thriller que je vais vous conseiller.

$sa&&&

Rainbow warriors  de Yal Ayerdhal. Paru le 4 février 2015 au Livre de poche. 7,90 euro ; (590 p.) ; 18 x 11 cm

Mis à la retraite sur requête du Bureau ovale, le général de division GeoffTyler se voit proposer par l’ancien secrétaire général des Nations unies de prendre la tête d’une armée privée financée par des célébrités de toutes obédiences.

$sa&&&&Objectif : renverser le dictateur d’un État africain et permettre la tenue d’élections en bonne et due forme. Ses moyens : l’argent n’est pas un problème. Son effectif : un encadrement d’une centaine de professionnels et 10 000 soldats dont il faut parfaire la formation. Jusqu’ici tout va bien. Il y a toutefois un détail. Cette armée est presque exclusivement constituée de LGBT. Lesbian, Gay, Bi, Trans.

Un thriller passionnant par un Ayerdhal maniant comme jamais humour et impertinence politique.

 

4 : Le nombre de livres (papiers) que tu as dans ta PAL

Là je vais te décevoir !

Je n’ai pas de PAL.

Enfin pas vraiment…J’ai toujours quelques livres à lire devant moi. Toujours une petit dizaine. Je fais parti d’un Comité de lecture polar pour les bibliothèques de la ville de Paris. Alors par ce comité j’ai toujours des nouveautés. Mais je dois les lire vite, car je dois rendre les offices (SP en dépôt) la quinzaine d’après lors de la réunion suivante de notre Comité de lecture.

Alors quand je n’ai pu que parcourir un livre et que celui-ci m’a donné envie de le poursuivre j’achète cette ouvrage. Et je tâche de le lire dans l’année en cours.

$pALDu coup si je cherche bien, j’ai bien 5-6 livres que j’ai pas eu le temps de lire en attente.

Et peut-être même un 7e que j’ai du prêter, donner ou faire lire à quelqu’un. Une amie, une camarade du comité de lecture polar. Va savoir !

Une petite Pile à lire en somme !!!

Ma moyenne de livre lu ces six dernières année est au dessus de 180 livres. Et heureusement sinon ma PAL déborderait très vite. 😉

 

5 : Quelle héroïne (préciser le livre) aimerais-tu incarner et pourquoi ?

Incarner ?

Ben je sais pas trop. Ou une héroïne vraiment méchante ou une qui combat le mal du genre Anita Blake.

 $sa$&&Une aventure d’Anita Blake, tueuse de vampires ;  Volume 1, Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Isabelle Troin.  Rééditer le 8 mars 2009 par Milady. 7,10 euro ; 1 vol. ; 18 x 11 cm 
Dans un monde où les vampires ont pignon sur rue, Anita Blake, la chasseuse de vampires, reçoit la visite du plus puissant d’entre eux, qui vient lui demander de l’aider à lutter contre un tueur en série qui sévit dans leurs rangs. C’est vrai que depuis qu’ils sont reconnus, ils se croient tout permis. Même siAnita Blake, que les vampires surnomment l’exécutrice, a pour spécialité les zombies. Elle relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Mais comme sa vraie passion consiste à tuer les vampires. Elle ne va pas hésiter longtemps pour se lancer sur la piste de ce psychopathe.

CMBC01$sa$&&&& $sa$&&&Bon, moi, en fait, mon kiffe, c’est Emma Peel. Depuis toute petite je rêve d’être Emma Peel. Enfin c’est plus tout à fait vrai, il y a longtemps que je me rêve plus d’incarner une héroïne. Mais Emma Peel, elle a la classe. 

Ma petit chronique sur L’article de la mort ICI

Mon avis sur Canards mortel, 

,

$sa&$$$$$$Non, moi ce que j’aimerai c’est plutôt être leur créatrice. Mais là aussi c’est un rêve. Pas le talent ni l’envie de me mettre au boulot. Je me rêve en auteur, mieux en écrivain, pour raconter les histoires tordues qui me passe régulièrement par la tête.

Mais peut-être qu’en vieillissant je serai une espèce de Miss Marple. Avec tous les polars que j’ai et que j’aurai avalés, j’ai un certain talent pour trouver les coupable avant la fin du film, de la série, du bouquin ! héhé (sourire)

$sa&$Miss Marple au club du mardi de Agatha Christie
Traduction de Sylvie Durastanti entièrement révisée. Paru le 20 janvier 2016 aux Ed. du Masque dans la collection Le Masque.   5,60 EUR   ; (284 p.) ; 18 x 11 cm

Chaque mardi soir, Jane Marple réunit ses amis pour tenter de résoudre une série d’énigmes prétendument insolubles. Mais voilà, Miss Marple est convaincue qu’aucun mystère ne peut lui résister. Du moins c’est ce qu’elle va tenter de nous prouver avec son club du mardi, en s’attaquant à treize cas des plus complexes…

Treize nouvelles passionnantes dans lesquelles Miss Marple redouble d’ingéniosité.

 Voilà, Mélie, tu sais tout…

Maintenant il  me reste à nommer les futures blogueuses taguées à leur tour.

Anne Ju du Blog les Motordus d’Anne Ju.

Nath de Sous les pavés la page.

Julie de Les fils de Ju

Christelle de Dealer de lignes

Stelphique de Mon féérique blog littéraire

Cannibal Belette de The Cannibal Lecteur

Sabine de les lectures de Sabine

Samantha de Sam délivres ses livres

Catimini Plume de Catimini Plume

Fabienne de Bonheur de lire

Delphine de Delph la Bibliovore

Et oui mesdames je suis vos blogs respectifs. Surtout quand vous êtes dans l’actualité immédiate. Savez-vous que dans ce cas, vous m’aidez dans mon taf. Si, si je vous raconterai un jour. 🙂

 

Les 5 questions que j’adresse aux nominées pour le Book Fangirling Award…

De quel auteur achèterais-tu n’importe quel livre, sans même lire le résumé ?
Ton coup de coeur de 2015 ? Dis m’en un peu plus !
Combien de livres lis-tu par an ?
Pourquoi une PAL ? qu’est ce que ça représenete pour toi ? Un besoin, une envie irrépressible, la fièvre acheteuse ? Peux tu m’expliquer l’effet PAL ?
Hé, dis moi ! Comment est né ton blog ?

Voilà Mesdames à vous de jouer.

Une Première Bougie : collectif polar a 1an. Yesssssssss !


Vie du blog.&odp

Collectif polar a un an

A quelques jours de mes 50 ans, je vais enfin pouvoir souffler la première bougie de mon blog.

1ANCollectifJe l’ai tellement souhaité celui-ci.

Il y a un peu plus de six ans, je participais à la création du Comité de veille et d’analyses littératures policières des Bibliothèque de la ville de Paris. Dès la première réunion je prenais en main les choses, définissant ses orientations. Avec quelques collègues bibliothécaire, tous férus de polar, nous nous sommes attelés à sa constitutions. J’ai voulu que ce comité devienne un comité de lecture. Je trouvais important qu’en plus de notre rôle de prescripteur nous ayons aussi un rôle de découvreur. Il me semblais essentiel qu’à notre travail de veilleur vienne se coupler un travail de lecteur, notamment et surtout de premiers romans.

Et des premiers romans policiers à découvrir il en sort toutes les semaines !

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$Mais j’avais aussi l’envie de faire partager notre travail. Plus, encore, que de le faire partager, le valoriser. Alors est née l’idée d’une page Facebook pour nous faire connaître. Bon ça n’a pas était simple de faire admettre à mon administration et à ma hiérarchie l’utilité de celle-ci. Plus ils étaient convaincus de l’utilité d’une page pour les bibliothèque plus ils étaient résistants concernant le comité qui n’avait pas pignon sur rue. Finalement j’ai bétonné le projet, je l’ai soutenu et la page a enfin vu le jour.

Devait suivre un blog, mais là j’attends toujours. Mon projet dort dans un tiroir de mon administration. Ils ont du l’oublier depuis le temps. Leur argument, « mais il y a déjà tellement de blog sur le sujet alors pourquoi un de plus ? » .

Alors lassée d’attendre et poussée par quelques amis blogueurs j’ai lancé le mien. C’est comme ceci qu’est né Collectif Polar.

& ans déjà

D’ailleurs je tiens à remercier ces quelques amis sans qui tout cela sans doute ne serait pas arrivé.

Merci Yvan et Dominique, merci Nath, merci Foumette, merci Laura, merci Carine. Vous êtes un peu mes parrains et marraines.

Ce blog je l’ai pensais collectif, aussi très vite j’ai voulu que les lecteurs de polar viennent donner leur avis dans ces pages. Qu’ils prennent la parole pour que je ne soit pas la seul voix de ce blog.

Vous pouvez les découvrir ICI

Mais surtout merci à vous tous qui prenais le temps de lire mes petits avis, mes coups de gueule, mes coups de cœur.

12391348_863602767070215_3846349192878707683_nVous qui me suivez, qui venait mettre un petit commentaire sue ces pages,  qui likez les partages que je fais de celles-ci sur les groupes facebook.

Sans vous, cette nouvelle aventure ne serez pas aussi belle.

En un an, 35 mille visiteurs sont venus faire un tour sur ce blog. C’est en juillet et en décembre que vous avez été les plus nombreux.

Nous vous avons proposez plus de 350 articles, et presque autant de conseil de lecture.

J’espère que, comme moi, vous avez trouvez du plaisir dans ces pages. Que vous aurez aussi plaisir à y revenir. Je l’avoue grâce à vous je m’amuse comme une folle.

Et forcément qui dit 1 an, dis anniversaire et dit cadeaux.

Alors je vous reparle tranquillement de tout cela très vite promis !

Et encore un Grand MERCI

1962312anniversaires-260-gif

C’est l’été, votre blog ne prend pas de vacances !


Vie du blog.&odp

C’est l’été, votre blog ne prend pas de vacances ! quoique !

53164897524697

$$$$Durant tout cet été, votre blog ne va pas prendre de vacances….

Je vais essayer de vous présenter tout autant de billets qu’à mon habitude.

Chronique de lecteursSi tout va bien une nouvelle rubrique devrait voir le jour. J’ouvre ces pages aux lecteurs, aux blogueurs qui suivent mon actualité. Cette nouvelle rubrique « Chronique de nuit, chronique de lecteurs » va vous donner d’autres avis que les nôtres. Ce pluralisme m’a semblé une bonne chose. Vous pouvez encore vous proposer pour une ou plusieurs chroniques. Je suis impatiente de vous accueillir ICI :

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$SJe vais aussi vous proposer des mini-chroniques sur les coups de cœur des cinq dernières années du comité de lecture polar de la ville de Paris. Les titres que l’on a voulu mettre en avant. Souvent aussi de jeunes auteurs ou des premiers romans. Ces avis seront succincts pour autant la qualité de ces titres n’est plus à démontrer . Sachez qu’ils  ont été lus et sélectionnés par notre collectif et que parmi les 500 titres retenus chaque année seuls 10 d’entre eux peuvent prétendre à l’avis « Coups de coeur des bibliothécaires ». C’est dire s’il nous ont plus.

Et puis je vais sans doute aussi mettre l’accent sur des polars plus anciens. Des titres qui ont 8-10 ans voir peut-être plus, histoire de couper avec le rythme effréné des parutions. Faire une pause. Regarder un peu en arrière plutôt que de toujours avoir un yeux sur les futurs publications. Prendre un peu son temps…

Je reviendrai aussi sur des salon, des festivals, des conférences, des rencontres, des signatures auxquels j’ai pu assister ces 2 dernières années. Je vous raconterai aussi quelques anciens « Apéro polar » que j’ai organisé au sein de ma bibliothèque.

Voilà ce qui vous attend durant les 7 à 8 prochaines semaines.

J’espère juste que vous allez nous rester fidèles, car ce blog n’est rien sans vous.

A demain donc