Challenge Polar et thriller 2020-2021 avec Sharon, 5e bilan, mars, avril et un peu mai 2021

Cinquième Bilan
Challenge Polar et thriller 2020-2021 avec Sharon,

Vous le savez maintenant, cette année j’ai sauté le pas.
Et je participe au Challenge polar et thriller 2020-2021 avec Sharon
Le but c’est de partager nos lectures autour du polar et du thriller.

Mais… Oups j’ai failli oublier de vous faire ce petit récapitulatif bimestriel

ET…Mon autre problème c’est d’arriver à chroniquer toutes mes lectures afin de vous les faire découvrir.
Lire, ça, il n’y a pas de soucis. Mais avoir le temps de faire un retour de tous ces livres avalés, là ça coince.
Aussi pour tenir à jour le challenge je vous propose deux choses. Une de faire des petits bilans réguliers pour faire un point sur mes partages et deux, de vous proposer tout aussi régulièrement un petit article sur mes lectures non encore chroniquées. (ça je ne l’ai toujours pas fait mais patience)
Comme cela vous ne manquerai rien de mes aventures livresques. Alors poursuivons par mon 5eme bilan « Challenge polar et thriller 2020-2021 avec Sharon »

Vous pouvez si vous le souhaitez retrouver les premiers bilans du challenge

ICI le premier
Le second là
Le troisième Ici aussi,

celui de Janvier-Février encore là

 

Alors, quelles ont été mes lectures chroniquées de mars,  avril derniers ?

En Mars

J’ai eu l’impression de me pas beaucoup lire.

J’ai eu du mal à me concentrer, ce putain de Covid est passé par là. Mais en fait j’ai rattraper mon retard dans la seconde moitié du mois.

A commencer par :

Mathilde ne dit rien, Tristan Saule

La fin de la trêve hivernale approche, et Mathilde découvre que ses voisins sont menacés d’expulsion. Les recours légaux n’ont rien donné. Mathilde n’a pas toujours été travailleuse sociale. Mathilde porte en elle de sombres secrets. Mathilde ne dit rien, mais Mathilde va prendre les choses en main. Dans ce premier roman des Chroniques de la place carrée, suspense et tension viennent bouleverser le portrait d’une femme brisée qui fait face à son dernier choix : se battre ou disparaître.

Voici un premier roman qui a su faire naître en moi un véritable coup de cœur. Il est d’une justesse incroyable. Mathilde est travailleuse sociale. Elle voit toute la journée défiler des personnes en difficulté et fait de son mieux pour les aider. Mais quand elle apprend pourquoi ses voisins Mohammed et Nadia sont menacés d’expulsion, elle comprend que les dispositifs légaux seront inutiles et qu’il va falloir se salir les mains. Quarante-six ans, ancienne judoka, massive et mutique, Mathilde puise dans son passé ténébreux la volonté d’en découdre, et pourquoi pas de refermer enfin, douze ans plus tard, de douloureuses blessures.

 

En finir avec les violences sexistes et sexuelles : manuel d’action, Caroline de Haas

 

En France, 250 femmes sont violées chaque jour. 32 % ont été victimes de harcèlement sexuel au travail. 1,2 million sont la cible d’injures sexistes chaque année. 6,7 millions de personnes ont subi l’inceste.

Ces violences que subissent en France et dans le monde les femmes et les enfants ne sont pas une fatalité. Ce livre est un manuel d’action. Il donne à chacune et à chacun des outils pour que les violences sexistes et sexuelles s’arrêtent. Pour de bon. Tout simplement. Est-ce une utopie ? Non.

Chacune et chacun d’entre nous a un immense pouvoir : celui de parler, de convaincre et d’intervenir pour faire cesser les violences. Et si nous sommes des milliers, voire des centaines de milliers à agir, nous pouvons les faire reculer.

Ce superpouvoir, pour être activé, nécessite de connaître la réalité des violences (les chiffres, les définitions…), de comprendre les mécanismes et de disposer de techniques et d’outils pour agir dans nos familles, notre entourage, au travail, dans la rue.

Identifier, comprendre, agir : trois étapes pour changer le monde.

Avec pédagogie et humour, Caroline De Haas propose des outils clés en main, accessibles à toutes et tous.

Une arête dans la gorge, Christophe Royer

Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

Lagos Lady, Leye Adenle

 

Quand on est blanc et journaliste, on ne se promène pas seul à Lagos. Guy Collins aurait dû s’en douter. Sa virée à la découverte des boîtes nigérianes tourne court : devant le Ronnie’s, le corps d’une prostituée a été balancé dans le caniveau, les seins tranchés. Collins est embarqué et jeté dans une cellule surpeuplée. La sublime Amaka lui sauve la mise. Ange gardien des filles des rues, elle le croit reporter à la BBC et compte sur lui pour enquêter sur cet assassinat…

Nous sommes ici dans une intrigue menée à bride abattue. L’auteur nous offre un pur polar ethnologique. Il fouille les dessous peu reluisants de la société nigériane sans jamais perdre son sens de l’humour. Car de l’humour il n’en manque pas et heureusement car ici ça flingue dur !

 

 

Presqu’îles, Yan Lespoux

 » Le premier noyé de la saison, c’est un peu comme l’ouverture de la cabane à chichis, la première grosse pousse de cèpes ou la première gelée : ça rythme l’année.  »
Un premier recueil de nouvelles chez Agullo, pour inaugurer notre nouvelle collection petit format, Agullo Court. Une balade souvent très drôle dans le Médoc des Landes, territoire sauvage et méconnu.
Préface d’Hervé Le Corre :  » On pourrait passer en revue toutes les histoires de ce recueil tant elles collent à la mémoire, comme la résine aux doigts avec cette odeur forte.
Yan Lespoux écrit sans lyrisme, sans pathos, au plus près de son sujet.  »
Un coin secret de champignons. Un tracteur en boîte de nuit. Une vierge phosphorescente. Un concert fantôme. Des chemins de sable qui serpentent entre les pins jusqu’à l’océan.
L’envie de partir et le besoin de rester…
Presqu’îles, ce sont des tranches de vie saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses qui, à travers les portraits de personnages attachés de gré ou de force à un lieu, les landes du Médoc, parlent de la vie telle qu’elle est, que ce soit là ou ailleurs. Au fur et à mesure que ces textes courts se répondent et s’assemblent, un monde prend forme. Celui de celles et de ceux dont on ne parle pas forcément, que l’on ne voit pas toujours.
Sans pathos, au plus près de son sujet, Yan Lespoux dessine un archipel de solitudes qui touche à l’universel.

La Bible perdue de Igor Bergler

 

Interrompu par la police roumaine en pleine conférence, le célèbre professeur Charles Baker, de l’université de Princeton, croit d’abord à une méprise. Que peut-il avoir à faire avec les vicissitudes de Sighisoara, petite ville au fin fond de la Transylvanie ? Pourtant, lorsqu’il parvient sur la scène de crime devant trois cadavres auxquels il manque les yeux, les oreilles et la langue, la mise en garde est claire : ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire. En dépit des menaces, accompagné de Christa, enquêtrice d’Interpol, Charles poursuit ses recherches sur les traces du mystérieux sabre de Vlad l’Empaleur, et de la première Bible de Gutenberg, supposée renfermer un message secret auquel le destin de l’humanité serait lié. Mais il n est pas le seul à convoiter cette fameuse relique : une étrange organisation agit dans l’ombre et le suit pas à pas pour mettre la main sur le livre sacré avant lui…

 

13 à table 2021

13 à table !  vous fait revivre votre premier amour pour le meilleur et parfois pour le pire…

Un livre acheté = 4 repas distribués

Inédit
Illustration de Riad SATTOUF

Les auteurs : Françoise Bourdin, Véronique Ovaldé, Romain Puértolas, Alexandra Lapierre, Agnès Martin-Lugand, Franck Thilliez, Olivia Ruiz, Tonino Benacquista, Jacques Ravenne, Philippe Besson, Éric Giacometti, François d’Épenoux, Jean-Paul Dubois, Leïla Slimani, Maxime Chattam

13 à table ! : 2021 c’est …Treize nouvelles sur le thème du premier amour écrites en réponse à l’appel de l’association Les Restaurants du cœur.

 

 

Une vérité à deux visages, Michael Connelly

Un trafic de drogue de grande ampleur et une vérité à deux visages

Travaillant toujours bénévolement aux affaires non résolues pour la police de San Fernando, Harry Bosch est appelé sur une scène de crime dans une pharmacie. Les deux employés, père et fils, viennent d’être assassinés par des tueurs à gages et toutes les pistes s’orientent vers un trafic de médicaments antidouleurs qui, pris inconsidérément, se transforment en véritables drogues. Bosch n’hésite pas une seconde et se lance dans l’enquête.

Mais voilà qu’il est soudain accusé par la police de Los Angeles d’avoir, trente ans plus tôt, trafiqué des éléments de preuve pour expédier un tueur en série au couloir de la mort. Bosch va devoir prouver son innocence, et la partie est loin d’être gagnée d’avance. Car il existe bien deux sortes de vérité : celle qui conduit à la liberté et l’autre, qui mène aux ténèbres…

Octobre, Soren Sveistrup

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess apprennent que cette figurine est porteuse d’une mystérieuse empreinte digitale qui appartiendrait à la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.

Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révéleraient un lien entre la disparition de Kristine Hartung et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

 

 

Déviance : La trilogie bordelaise 2 de Philippe Charrac

 

Le premier meurtre ressemble à l’œuvre d’un funambule détraqué. Le second à celui d’un fantôme déchaîné. Insaisissable, mystérieux, un assassin invisible et sadique hante et traverse en silence les nuits de Bordeaux. Il tue et dépèce des adolescentes dans leur chambre, avant de brouiller ses traces pour lancer la police sur de fausses pistes. Embarqué dans ce jeu mortel mais encore en deuil, à peine revenu de son enfer personnel, Lazare Servent se lance à la poursuite du meurtrier, sans imaginer une seule seconde que ce monstre fait partie de son monde. Et qu’il profite de sa double vie pour surveiller et anticiper, tapi dans son ombre, les moindres gestes du lieutenant.

Philippe Charrac compose une parfaite partition et joue tout aussi parfaitement avec les codes du thriller. Il nous concocte une histoire sous tension.

 

En Avril

 

Le Raptor contre-attaque, Isabelle Bourdial

 

Hadrien Lapousterle a tout pour être heureux : il adore son job d’éditeur aux éditions Galvani, file le parfait amour avec la douce Raphaëlle tandis que son ex-chef psychopathe améliore l’ordinaire des poissons au large des côtes bretonnes. Seulement voilà, sa nouvelle boss se montre un peu trop sensible à son charme. Sans compter les stagiaires qui sèment le chaos dans l’open space. Enfin, une série d’incidents inquiétants vient menacer la réputation de la maison d’édition. L’infâme Grégoire Delahousse serait-il revenu d’entre les morts pour prendre sa revanche ? Hadrien et ses alliés parviendront-ils à vaincre cet ennemi de l’ombre ?

Après la comédie noire Sale temps pour les grenouilles, la confrérie de l’Orient-Express reprend du service pour lutter contre le harcèlement et le burn-out au bureau.

 

 

La Maison à claire-voie de Brice Tarvel

 

La Maison à claire-voie

Peut-on échapper à son destin ? Pas sûr que le sort qui nous attend soit plus enviable…

Les personnages de ces nouvelles vont tenter leur chance. Suspense garanti !

La maison à claire-voie est un recueil de nouvelles noires.

Le fil conducteur des récits, ce sont des personnages englués dans des non-vies faites de violence, de désillusion… et qui tentent d’échapper à leurs tristes destins.

Mais lorsque le malheur vous a alpagué, il n’a pas l’intention de vous lâcher ! C’est ce que Brice nous démontre ici dans ces quatre récits.

 

 

Manger Bambi, Caroline De Mulder

 

Bambi, quinze ans bientôt seize, est décidée à sortir de la misère. Avec ses amies, elle a trouvé un filon : les sites de sugardating qui mettent en contact des jeunes filles pauvres avec des messieurs plus âgés désireux d’entretenir une protégée. Bambi se pose en proie parfaite. Mais Bambi n’aime pas flirter ni séduire, encore moins céder. Ce qu’on ne lui donne pas gratis, elle le prend de force. Et dans un monde où on refuse aux femmes jusqu’à l’idée de la violence, Bambi rend les coups. Même ceux qu’on ne lui a pas donnés.

C’est le second polar de Caroline De Mulder que je lis après « Calvaire » qui me faisait découvrir cette auteure flamande il y a quatre ans. C’est le second polar et c’est surtout la seconde claque que je prends.

Il faut dire que la puissance de l’écriture immersive de Caroline De Mulder est incroyable.

A pas de loup, Isabelle Villain

(2e lecture)

Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s’installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence, c’est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.
Mais l’équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s’infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.
Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar.
Votre pire cauchemar…

Avec ce roman Isabelle Villain m’a totalement surprise en changeant de registre, passant du roman policier procédural au thriller psychologique. Mais ce qui ne change pas chez Isabelle c’est sa plume toujours aussi fluide. C’est aussi cette façon qu’elle a de personnaliser ses héros.

 

Biotope, David Coulon

 

Réparer des épaves

Il sort de prison. Nous ne connaîtrons jamais son nom. Il a passé huit ans derrière les barreaux pour avoir accidentellement renversé un enfant, alors qu’il conduisait. Maintenant qu’il est libre, la conditionnelle lui permet un emploi d’agent d’accueil dans un garage où on aide les accidentés de la route, les naufragés de la nuit. Une vraie chance pour repartir du bon pied et trouver enfin la rédemption.

Un bunker enfoui sous la terre

Une nuit, derrière le vacarme sourd du garage, un hurlement. Un long hurlement de terreur pure. Puis des vibrations, des coups portés sur une surface dure semblent sortir du sous-sol. Comme si des hommes et des femmes, en proie à la panique, celle de la nuit la plus obscure, étaient enfermés dans un bunker.

La traque de trois enfants disparus

Trois collégiens, dont les avis de recherche sont toujours diffusés, partout, dans la ville. Une ville gangrénée par des monstres en liberté. Une ville dans laquelle cet homme cherche à fuir les démons de son passé.

 

Ne la quitte pas du regard, Claire Allan

Son seul désir ? Avoir un enfant ! Coûte que coûte…

« Ne crois pas ce qu’il te raconte. » Cette note anonyme glissée dans son casier instille le doute dans l’esprit d’Eli, une infirmière enceinte de sept mois. Simple plaisanterie de mauvais goût ou véritable avertissement ?

Le message fait-il allusion à son mari, Martin, qu’elle sent de plus en plus distant depuis le début de sa grossesse ? Un deuxième message lui parvient bientôt, plus explicite mais surtout plus inquiétant. Puis les menaces se précisent…

Dans l’ombre, une femme semble l’épier. Une femme qui souhaite plus que tout devenir mère…

Ne la quitte pas du regard alterne plusieurs voix – dont celle d’Eli, la future maman, et celle de Louise, qui suit une femme enceinte qu’elle ne juge pas digne d’élever la fillette qu’elle attend. Un suspense dont la tension va crescendo, jusqu’au dénouement… inattendu !

 

Nuit bleue, Simone Buchholz

Nuit bleue

« Joe, qui vous a brisé les os ?
– La vie. »

Au Blaue Nacht, la procureure Chastity Riley écluse des bières et trouve le réconfort auprès de sa bande d’amis. Mise sur la touche après avoir fait condamner son supérieur, elle est désormais chargée de la protection des victimes. À l’hôpital l’attend un homme roué de coups, un Autrichien qui refuse de parler. C’est sans compter sur la force de persuasion de Chastity… prête à mettre les pieds dans le plat de la bonne société hambourgeoise.

Dans la lignée des romans d’une ville, Chastity Riley est Hambourg, ville-port et ville-monde, ville punk-rock.

 

Meurtres à Mahim, Jerry Pinto

Un jeune homme est retrouvé mort, éventré et amputé d’un rein dans les toilettes publiques d’une gare de la proche banlieue de Bombay où il était venu chercher des relations homosexuelles. Alors que d’autres corps sont retrouvés, un journaliste à la retraite. Peter Fernandes, vient en aide à l’inspecteur Shiva Jende pour retrouver le meurtrier.

Avec « Meurtes à Mahim », Jerry Pinto nous entraîne au coeur de « La Scène », milieu gay underground de Bombay dont même ses deux protagonistes ne soupçonnaient pas l’existence. Il creuse ainsi un thème rarement abordé dans la littérature indienne.

Comme dans ses livres précédents, Pinto brille aussi à décrire une métropole, qui ne ressemble décidément à aucune autre au monde, à dessiner, souvent avec humeur – une galerie de personnages atypiques et attachants et finalement, à nous parler d’amour. L’amour qui se cache et émerge des poches de crasse, de tristesse et de désespérance.

 

ET puis pour finir en beauté, il reste la lecture de mes revues chouchous

A savoir :

Alibi : vous en aurez tous besoin un jour, n° 4

Au coeur des prisons : dans l’univers carcéral

Que du bonheur que de retrouver chaque trimestre notre revue polar Alibi. Une revue trimestrielle qui explore l’univers du roman policier et des faits divers.
Au programme :

Un dossier consacré à l’univers des prisons et aux adaptations littéraires et audiovisuelles qui s’en sont emparées, dans lequel les contributeurs évoquent notamment les femmes prisonnières, les intervenants extérieurs tels que les bibliothécaires, les médecins ou les visiteurs, ou encore le roman noir.

Le gendarme et le voleur

Retour sur l’affaire Alain La mare. Durant des mois à la fin des années 70, il a participé à la traque d’un assassin au sein de sa brigade de gendarmerie, à Chantilly. Tous les enquêteurs étaient à la recherche de celui qui était surnommé « le tueur de l’Oise ». Seulement voilà, le tueur, c’était lui…

Bangkok

Bienvenue dans l’autre Cité des anges. S’il y a une ville en Asie que Ton peut associer à un auteur de polar, c’est bien la capitale de la Thaïlande et John Burdett. Le Britannique en a fait le décor de ses enquêtes aussi noires qu’illuminées par les néons de cette mégapole de 15 millions d’habitants. Bon voyage…

Portfolio

Jusqu’à ce que la mort ne nous sépare pas. Pour les Toroja, un peuple de l’île de Sulawesi (au nord de l’Indonésie), quand une personne meurt, elle devient un Toma Kula. Quelqu’un dont on doit prendre soin comme s’il était vivant. Un rite funéraire unique au monde que nous fait découvrir Claudio Sieber.

Et un entretien avec Elsa Marpeau
Romancière remarquée dans le milieu assez masculin du roman noir, scénariste à succès de divers téléfilms et séries qui battent des records d’audience, elle fut enseignante à l’université avant de plonger dans le monde des livres et de la télévision. Rencontre avec une des meilleures plumes du genre.

Que du bonheur, assurément !

 

Alibi : vous en aurez tous besoin un jour, n° 5

Le polar, miroir de la société : de Truman Capote à Engrenages

 

Un dossier consacré au polar, que ce soit en littérature ou au cinéma, genre qui reflète la société. Avec notamment un entretien avec Anne Landois, scénariste de la série Engrenages, un article sur les écrivains et journalistes adeptes du reportage en immersion et un focus sur le métier de consultant pour production audiovisuelle, qui permet d’ancrer la fiction dans le réel.

Portfolio

Nichée non loin de l’hippodrome de Vincennes, une équipe très particulière de la police nous a ouvert ses portes. Nom de code : K9. Plus connue sous le nom de Brigade cynophile, « la canine » vient de fêter ses 70 ans. Une plongée tout en images au coeur d’une unité qui a du flair.

Bande dessinée

Reportage. Après les « cataflics » dans le numéro 1 d’ Alibi, Thomas Gilbert poursuit son exploration dans les coulisses de la loi. Cette fois, il nous embarque en cases et en bulles dans les méandres de l’aéroport de Roissy, en compagnie des douaniers chargés de surveiller voyageurs et marchandises.

Le maillon faible

Enquête. Le receleur, ou « le fourgue », est la partie invisible mais incontournable du grand banditisme. Personnage clef, il est celui qui rachète et écoule le butin d’un casse. Mais c’est aussi celui qui, souvent, se retrouve « secoué » par la police à la recherche d’informations. Un métier des plus périlleux…

Mexico

Voyage. La capitale du Mexique, avec ses vingt millions d’habitants, peut s’apparenter à un monstre. Réputée dangereuse et violente, elle est le lieu idéal pour un polar et le décor quotidien de Paco Ignacio Taibo II, l’un des plus grands auteurs (de romans noirs mais pas uniquement) latinoaméricains.

Michel Bussi

Portrait de l’un des auteurs les plus lus du pays. L’histoire d’un mec bien, devenu maître dans l’art du rebondissement, qui fait passer des nuits blanches à ses lecteurs.

Mais aussi…

La Fringale Culturelle (LFC)

LFC #10 I Marc Levy I Janvier-Février 2021

….Retrouvez 148 pages sur la culture.

Livre 📕 – Spectacle – Musique 🎵 – Cinéma – Série TV 📺 – Media –

LFC #11 I Katherine Pancol I Mars-Avril 2021

En cover, Katherine Pancol 📖 – Six pages d’entretiens.

9 réflexions sur “Challenge Polar et thriller 2020-2021 avec Sharon, 5e bilan, mars, avril et un peu mai 2021

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s