Les jumeaux de Piolenc, Sandrine Destombes.

La fausse double chronique

Aujourd’hui journée spéciale avec  Sylvie K

Notre Flingueuse va nous donner son avis sur deux livres d’un même auteur.

Et l’auteur en question c’est Sandrine Destombes


Le livre : Les jumeaux de Piolenc de Sandrine Destombes. Paru le 3 Mai 2018 Edition Hugo Thriller. Réédité en poche  le 10 octobre 2019 chez Pocket. 7€60. (405 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture : 

Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.

Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

 

L’auteur : Née en 1971, Sandrine Destombes a toujours vécu à Paris. Après avoir suivi des études à l’Ecole pour les Métiers du Cinéma et de la Télévision de Paris, elle travaille dans la production d’événements et profite de son temps libre pour écrire des polars, son domaine de prédilection.

 

 

 

 

Extrait :
 «Victor Lessage n’avait pas dit un mot. Il avait encaissé toutes les informations que Fabregas lui avait transmises sans rien laisser paraître. Impassible, comme figé. Le capitaine avait d’abord fait preuve de tact, pesant chaque mot, puis, voyant que sont interlocuteur ne réagissait pas, il avait rapporté chaque allusion, chaque rumeur récoltée depuis le début de la journée. Jean était intervenu à plusieurs reprises pour tempérer les propos de son ancien lieutenant, mais Fabregas n’avait plus envie de ménager qui que ce soit.  Le docteur Florent lui avait rappelé le but premier de son enquête : retrouver deux enfants dont la vie était en danger.»

 

Chronique d’une flingueuse, l’avis de Sylvie K

1989 dans le village de Piolenc disparition de deux enfants ; des jumeaux. La petite Solène sera retrouvée morte mais de son frère Raphaël aucune trace, il a disparu ! Leur père sera soupçonné, leur mère mettra fin à ses jours.

Presque 30 ans plus tard d’autres disparitions d’enfants. L’histoire se répète.

Le gendarme Winez en charge de l’enquête en 89, et qui en est toujours profondément marqué, viendra en aide au jeune capitaine Fabregas pour celle-ci. La pédopsychiatre le docteur Laurent sera sollicitée et malgré elle s’impliquera dans l’enquête pour son point de vue psy. Très vite, les soupçons vont peser sur le père des jumeaux mais d’autres pistes émmergent. Tels des petits cailloux morbides des messages sont délivrés. Plonger dans le passé, trouver la concordance entre les deux affaires, mais sont-elles liées ? Il faudra aux enquêteurs mettre à jour des secrets bien enfouis, explorer les âmes, ne rien négliger pour élucider cette affaire.

Un vrai trhiller psychologique où l’auteur par une écriture simple, sans violence, sans mettre un personnage ou un autre en avant nous distille fausses pistes et suspects. On parle d’enfant sujet sensible et traité en finesse.

Le talent de Sandrine est de nous balader, arriver à faire croiser les deux enquêtes, l’une avec peu de moyens, l’autre avec la technologie avancée. Deux gendarmes différents, l’ancien qui remâche et le jeune confronté à une enquête difficile, chacun a ses motivations. Le personnage du père est aussi important voir ambigu. Celui de la psychologue, son instinct et ses analyses amène la touche féminine et psy. Sans oublier les ressentis de chacun et surtout l’ombre des enfants constamment présents.

J’ai aimé ce livre mais je mettrai un bé mol sur le personnage de Solène (pas spoiler mais j’aimerai bien en échanger avec l’auteure). Sandrine peut continuer sur sa lancée car je crois avoir lu que le manuscrit avait été envoyé anonymement et il est prix VSD RTL 2018 alors quand même il faut compter avec Mme Sandrine Destombes et je dis ouiiii!

9 réflexions sur “Les jumeaux de Piolenc, Sandrine Destombes.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s