L’emprise des sens de Sacha Erbel

Pageflex Persona [document: PRS0000038_00072]Le livre : L’emprise des sens de Sacha Erbel. Paru le 24 novembre 2016 chez les éditions La Liseuse. 17€99 ;  (244p) ; 23 x 15 cm.

4e de couv :

 
Lorsque Talia, en pleine désillusion sentimentale, s’envole pour des vacances de rêve à la Nouvelle-Orléans, elle est loin de s’imaginer que son destin l’y attend.

Dès le lendemain, elle se retrouve mêlée à un crime, exécuté selon un rituel macabre et violent.

Rites vaudous ou crimes en série, la frontière entre les deux semble floue pour Louis Lafontaine, policier chargé de l’enquête, et lui-même confronté à des troubles obsessionnels.

Avec sa coéquipière il est prêt à tout pour remonter à la source de l’horreur.

Face à l’emprise du mal, Talia saura-t-elle affronter ses démons et le don terrifiant qui lui est révélé ?

Le soutien d’Azaia, prêtresse excentrique et à l’amour de Basile seront-ils suffisant pour l’y aider ?

Dans la chaleur mordante de ce voyage en pays cajun, les esprits tourmentés se révèlent, les traumatismes refont surface et les peurs inavouables s’entrechoquent jusqu’à la révélation finale.

L’Emprise des sens, est un thriller indispensable pour tous les amateurs du genre.

safe_imageL’auteur :  Sous le pseudo de Sacha Erbel se cache une fonctionnaire de police depuis 22 ans. Actuellement au SDLP, elle est en charge de la protection rapprochée de différentes personnalités politiques ou civiles. Diplomée en Criminologie Appliquée à l’Expertise mentale, elle sait donner du relief à la psychologie de ses personnages.L’étude du comportement des tueurs en série est un sujet qui la assionne depuis des années, tout comme l’écriture qui parmet à son imaginaire de s’exprimer.
L’emprise des sens est son premier roman.

 

Mon petit avis :

J’ai bien failli ne jamais lire ce titre.

Vous le savez maintenant , de part ma fonction de coordinatrice du comité de lecture polar des bibliothèques de la ville de Paris, je lis énormément de premier roman. Mais des premiers romans qui sont référencés sur la base de données bibliographiques Electre. Car oui mon employeur et du coup les bibliothèques de Paris sont abonnés à cet outils de travail donc forcément je dois faire avec.

Aussi L’emprise des sens de Sacha Erbel n’est pas répertorié dans cette base, ce qui fait que je ne l’ai pas eu à analyser et encore moins à lire.

Alors quand Hélène Babouot des éditions La liseuse m’a contactée, nous avons parlé de tout ça mais elle a proposé de venir me voir à la bibliothèque. Et là j’ai fait une belle rencontre, avec une passionnée comme je les aime.

sacha-erbel

Du coup je lui ai promis de lire L’emprise des sens , mais pas promis autre chose sauf peut-être si j’aimais le livre.

Et j’ai aimé le livre, alors maintenant je vais tenter de vous en parler.

Que vous dire….

Que c’est un premier roman, un  court roman, que tous les ingrédients pour faire un bon thriller sont là.

Que l’écriture de l’auteur est franche, sans contour. Un style direct. L’emploi du présent de l’indicatif donne du punch au récit.

J’ai apprécier que ses personnages soient tout en contraste. J’ai eu peur que l’héroïne soit une pauvre jeune femme en détresse. Il n’en est rien.

Talia malgré ses blessures reste une femme déterminée. D’ailleurs les personnage féminins de ce romans sont des femmes de caractère. Les mecs aussi, rassurez-vous.

De plus en plaçant son récit à la Nouvelle Orléans en pays cajun, l’auteur profite de l’histoire de cette ville pour développer l’intrigue autour de celle-ci. Une grosse partie du roman se passe dans le quartier français de cette ville.

french_quarter_balcon_wrought_iron_1_

« Cœur français battant en terre américaine, La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des États-Unis. Entre Quartier Français à l’architecture latino-créole, vieille cathédrale, antiquaires, boîtes de jazz et rues en fête, c’est à une tourbillonnante plongée dans l’Amérique Impertinente que convie cette ville à l’ambiance si attachante. »

La Nouvelle Orléans c’est aussi le berceau du jazz. Et dans  le roman de Sacha Erbel, la musique a aussi un rôle important. Entre Blues, Jazz et musique Cajun, le rythme du roman s’emballe.

aaa_5863

De plus la ville est marqué par l’histoire de l’esclavage, La Louisiane plonge le visiteur dans le faste de la période d’avant la guerre de Sécession sur les traces des très riches planteurs de canne à sucre et de coton des années 1850. On découvre l’histoire mouvementée de cet état du « Vieux Sud », le commerce triangulaire et la vie quotidienne dans les plantations.

arton149On ne peux pas non plus parler de La Nouvelle Orléans en passant sous silence la culture Vaudou et sa grande prêtresse Marie Laveau ( the voodoo queen). Et cette culture est elle aussi au centre de notre thriller.  Ce qui en fait un thriller fantastique.

Mais rassurez-vous, il y a aussi une vrai enquête et de vrais flics dans ce polar.

De plus la petite touche romance, apporte un petit plus à l’histoire qui devrait encore rajouter du plaisir de lecture au lectorat féminin. Car on le sais 70% des lecteurs sont des femmes.

Bref, L’emprise des sens est une belle découverte et j’avoue que ce titre n’a pas était sans me rappeler une jeune auteure découverte il y a quelques années, J’ai nommé Claire Favan.

Aussi vous vous doutez bien que du coup, j’attends avec impatience une nouvelle aventure de Talia qui je n’en doute pas doit déjà avoir germé dans le cerveau de notre auteur.

Alors si vous aimez le suspens saupoudré d’une touche de fantastique, alors foncez, ce roman est fait pour vous !

 

Lire ICI le début de L’emprise des sens .

superbe-maison

image-1024-1024-236993

 

challenge-abc

Publicités

17 réflexions sur “L’emprise des sens de Sacha Erbel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s