Effondrements de Guy Morant

Le livre : Effondrements de Guy Morant. Paru le 12 mars 2018 aux éditions Nocturnal. 19,90 € ; 433 pages; 15x23cm

4ème de couverture :

Deux pêcheurs autour d’un cadavre, la forêt de Rambouillet pour seul témoin. La victime n’est pas une jeune femme ordinaire, mais la fille d’un politicien sulfureux. Son corps a été littéralement broyé. Par quoi ? Par qui ? Pourquoi ? C’est ce que le groupe de la crim’ mené par Alaric Autier va tenter de comprendre, en huit journées d’une enquête sous haute pression. Entre mensonges et coups bas, on dirait que tout le monde a quelque chose à cacher, dans cette affaire où les existences et les destins menacent de s’effondrer.

L’auteur :  Il y a deux ans à peine, Guy Morant pensait être un auteur de jeunesse, écrivant des livres comme Le sachet de bonbons ou le cycle de Lucie Acamas. Ça, c’était avant de découvrir l’univers du polar. Un jour, allez savoir pourquoi, il s’est mis à lire un roman de Jussi Adler Olsen. À sa grande surprise, il a aimé ça. Incurablement infecté par le virus, il s’est mis à avaler compulsivement les histoires les plus sanglantes et les plus lugubres, ne s’arrêtant que pour manger ou pour dormir. Ce qui devait arriver arriva : deux ans plus tard, Effondrements était né.
Extrait :
« Depuis que son mariage avait sombré, il ne connaissait le bonheur qu’au milieu d’une enquête, quand il pataugeait dans le sang et le mal à l’état pur. Allait-il devenir comme un de ces flics qu’il avait vus partir à la retraite, pour se suicider un mois plus tard ? Il comprit alors que s’il ne prenait pas les choses en main, il risquait de ne jamais retrouver une vie normale, une vie en dehors du boulot.»

 

Les Lectures de Maud :


Cette enquête se profile d’emblée très difficile, la victime n’étant pas n’importe quelle jeune femme. L’équipe va devoir compiler avec l’entourage qui ne souhaite pas vraiment coopérer, la hiérarchie qui ne veut pas de vague et les médias qui font de cette affaire leur Une tous les jours.
Des enquêteurs authentiques, loin de la perfection, chacun a les défauts de ses qualités ; ce qui accentuent leur plausibilité. Ils interrogent, chinent à la recherche du moins d’indice, vont au-delà des prérogatives fixées par leur supérieurs ; tout en ayant en parallèle des vies privées. Ils ne vont pas baisser les bras face aux différentes vérités soulevées et avérées mettant en cause certaines personnalités, ils vont adroitement mettre la lumière sur les différentes zones d’ombre.
Une très belle découverte de cet auteur, un excellent moment de lecture avec une plume très agréable. Le rythme du livre correspond bien aux différents obstacles rencontrés par le groupe Autier. Des rebondissements et retournements de situations nous amènent très ingénieusement sur le chemin de la vérité.
Différents thèmes sont astucieusement abordés dans ce livre et très habilement explorés.
Le titre peut être attribué à trois domaines dans cet œuvre, ce qui le rend à la fois énigmatique et central.
Peut-être aurons-nous la chance de retrouver Alaric Autier et son équipe dans d’autres enquêtes.

Je remercie l’auteur pour sa confiance

Publicités

4 réflexions sur “Effondrements de Guy Morant

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s