Les Limbes de Olivier Bal

Les Limbes de Olivier Bal. Paru le 1 mars 2018 chez De Saxus. 19€90 ; (402 p.) ; 23 x 15 cm
4e de couv :
Un thriller vertigineux, haletant et angoissant !
Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska où James, accompagné d’autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu’il peut non seulement explorer les rêves d’inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier. Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais…
 » Nous sommes des pionniers, des aventuriers d’un genre nouveau. Le rêve, c’est la dernière frontière. L’homme a conquis la mer, la terre, l’espace… et maintenant, enfin, il conquiert son propre esprit. Il lui aura fallu des milliers d’années pour comprendre que les plus grands mystères ne se cachaient pas dans les profondeurs des océans, ou aux confins de l’univers mais bien au cœur de son être.  » 
……………………
L’auteur : Olivier Bal est journaliste depuis une quinzaine d’années. Il a travaillé dans différents titres de la presse généraliste, rédacteur en chef de Jeux Vidéo Magazine, magazine leader dans le domaine du jeu vidéo. Il est également en charge de l’animation d’un événement culturel à grand succès en France : Les Masterclass Jeux vidéo. « Les Limbes » (2015) est son premier roman.

 

 

 

……………………
Extrait : 
Le spectacle qui s’offre à mes yeux est assez dérangeant. Ce lieu qui d’ordinaire, dans la réalité, devrait bouillonner de vie, être plein de bruits, d’animation, est ici absolument silencieux. Pire, tout semble immobile, comme pétrifié. Les feuillage des arbres ne bruissent pas, les parterres de fleurs sont figés comme s’il s’agissait de jouets en plastique. Rien ne bouge. Cette sensation se confirme lorsque je m’approche d’une voiture. Alors que j’essaie d’en ouvrir la poignée, rien ne se passe, je remarque que la portière est en réalité juste dessinée sur la carrosserie, comme s’il s’agissait d’un jouet d’enfant. Je regarde à l’intérieur du véhicule. L’engin est vide pas de tableau de bord, de volant, ni de sièges avant, de banquette à l’arrière. Rien.
C’est comme si la voiture n’était qu’une coquille vide…
……………………

Le “ressenti” de Jean-Paul 

Les Limbes  de Olivier Bal

En 1970, au Vietnam, le soldat James Hawkins découvre, en sortant du coma, que sa blessure à la tête lui permet pendant son sommeil de circuler dans les rêves des autres. Un an plus tard, Nate Irving, qui a servi avec lui, le contacte pour le compte de la CIA. En acceptant de participer au projet Les limbes, James découvre qu’il peut aussi manipuler les rêves. Premier roman.

Dès le premier chapitre j’ai été happé par le récit !

C’est un subtile et étrange mélange de genres. On commence par un récit de guerre qui vient s’étoffer par des références historiques de tous les coins du monde (j’ai vérifié sur internet !!!), puis le roman flirte avec le fantastique, l’occultisme avant de glisser vicieusement vers l’horreur…

Véritable “page turner” l’auteur nous plonge dans certains mystères de la vie qui nous entraînent dans les ténèbres d’un monde de rêves et de cauchemars.

Ambiances sombres à la H. P. Lovecraft, histoire riche à la Graham Masterton, psychologie digne d’un Stephen King.

Pour un premier roman Olivier Bal se hisse pour moi parmi les meilleurs écrivains français de thrillers fantastiques…

Ce livre est une très belle découverte, celle d’un auteur talentueux, et d’un “Monsieur” très ouvert et fort agréable.

Dit “Monsieur“ Olivier, on pourrait pas avoir une suite ???

4 réflexions sur “Les Limbes de Olivier Bal

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s