Sanglante sera ta fin de Laura Sadowki : ma première lecture sur tablette.

Sanglante sera ta fin de Laura Sadowki : ma première lecture sur tablette.

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j’aime bien les premières fois.

Même si ce n’est pas toujours une réussite.

Je me souviens de la première fois où j’ai fait…du Ski. Je n’arrêtais pas de me ramasser. Je tombais pour un oui, pour un non. Je ressemblais à un gros hématome. J’étais couverte de bleus. Mais pas façon schtroumphette.

Exceptions faites, les première fois c’est plutôt top.

Mais revenons à mon propos. Ma première lecture sur tablette.

Comme dire, pas complètement convaincu. Le confort de lecture n’ai pas si terrible. Et puis le contacte avec le papier est tellement plus charnel, plus sensuel.

Et malgré toutes ses retenues, j’ai passé un merveilleux moment. Pas grâce au contenant, vous l’aurez compris mais belle est bien grâce au contenu.

Version numériqueVersion numérique Sanglante, sera ta fin . Le nouveau roman de Laura Sadowski m’a tout bonnement captivée.

Et oui j’ai été envoûtée par ce polar judiciaire.   

Scotchée à mon écran tel un gastéropode à son rocher.

Je sais l’image n’est pas très glamour, mais c’est vraiment cela. Je n’ai pas pu poser ma tablette avant d’avoir fini ma lecture.

Version papier.

La Version papier.

 

Résumé :

Un procureur américain demande l’extradition vers le Texas de Teddy Lamar, un jeune franco-américain, accusé de hold-up sanglants à Dallas et qui s’est réfugié à Paris. Il risque la peine de mort.

Un procureur français désigne maître Franck Farraud, un avocat obscur mais ambitieux, pour empêcher que  l’exécution ait lieu. Celui-ci voit dans cette affaire la chance de sa vie.

Ce que l’avocat et le fugitif ignorent c’est qu’ils sont chacun le jouet d’une machination diabolique.

Mais lorsqu’ils finiront par l’apprendre ?… Quand la machine judiciaire est le meilleur des alibis.

L’auteur :

Laura Sadowski est avocate.

Elle est l’auteur de L’Affaire Clémence Lange, de L’Origine du sexe et de La Peur elle-même publiés chez Odile Jacob.

Mon avis:

L’auteur nous plonge tout de suite dans l’action, on entre dans ce livre directement. Elle donne le ton et nous emporte dans son rythme.

Elle nous manipule. On comprend vite que les dés sont pipés pour nos héros. Et leur quête devient vite la notre.

Laura Sadowski n’a pas son équivalent en France dans le domaine du legal thrilleur. Une nouvelle fois elle nous décrit avec brio les mécanismes des systèmes judiciaires américain et français, elle nous en montre les failles.

De plus elle nous livre une intrigue et des personnages particulièrement retors. Son écriture sobre et précise participe à la tension qu’elle distille tout le long du roman et qui va crescendo.

L’auteur fait de nous le spectateur d’une machination diabolique et on reste scotché à la lecture de cet excellent polar judiciaire.

Je le répète, Laura Sadowski n’a décidément pas son équivalent et dépasse avec ce titre les maîtres américains du genre.

Publicités

22 réflexions sur “Sanglante sera ta fin de Laura Sadowki : ma première lecture sur tablette.

  1. Je suis une grande fan de cette auteure! J’ai tout lu…et je suis absolument conquise par son talent!!!! Ayant des problèmes de nuque, ma liseuse me permet de lire sans avoir mal car elle est légère comme une plume!!!hihihi

    Aimé par 1 personne

  2. Tu m’as fait peur avec ton histoire de première fois. ..j’ai cru voir l’ombre de notre belette se profiler. .. ( belette si tu nous écoutes. … 😉 )
    La tablette c’est pas pour moi. J’ai testé et j’aime pas.
    Je suis une tactile , le tactile n’est pas pour moi 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je t’avoue en ce qui me concerne je ne suis pas encore prêtr à lire sur tablette, a franchir le Rubicon ! d’abord parce que j’ai du mal à lire sur un écran ( je depasse rarement deux pages), ensuite le contact physique du livre, le grain du papier, l’odeur de l’encre me manqueraient trop 🙂 mais ceci dit en vacances la tablette est sans doute un outil très utile.
    Pour ce qui est de Laura Sadowski, j’avais lu ce roman il y a un moment déjà et il m’avait très moyennement convaincu. J’avoue que je lui préfère largement ses précédents, en particulier  » La géométrie du tueur » qui est vrai très très bon, il était paru aux Editions Odile Jacob en 2011 je crois. D’ailleurs ta chronique me fait penser que nous n’avons pu de nouvelle de cette auteure au demeurant super gentille ! Gros bisou 😉

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s