Les jumeaux de l’enfer, Antoine Léger

Le livre : Les jumeaux de l’enfer d’Antoine Léger – Paru le 13/05/2021 chez M+ Editions – Le prix broché 14.80 € (156 pages) ; format 14 x 21 cm

 4ème de couverture :

Un soir de réveillon, des destins vont se croiser. Des hommes, des femmes aux yeux pétillants prêts à basculer vers la nouvelle année avec des résolutions pleins la tête. Théo, Nicolas, Rachel, Lucas, Aurélie, Michel, Cathy, Sara : tous déterminés à réussir leur objectif. Au milieu de la nuit, une évasion dans la prison de Muret. L’évènement bouscule la fête, change les plans. Les fauves sont lâchés. Alerte maximale. Les évadés ont un pacte secret. Le commissaire Cédric Clark et son équipe s’emparent de l’enquête. Il faut faire vite. Le compte à rebours est lancé. Les empêcher de s’infiltrer dans les soirées. Où se cachent-ils ? Qui vont-ils rejoindre ? Comment arrêter cette escalade mortelle ? Qui résistera ? Qui les stoppera ? Entre bulles de champagne, jeux morbides et notes de musique, les souvenirs du pire commando de l’Histoire vont resurgir. Sortirez-vous vivants… des griffes des jumeaux de l’enfer ? Une seule chose est certaine. Au final, ce livre explosera… entre vos mains !

L’auteur : Né à Paris en 1976, Antoine Léger est cadre informatique et écrivain.
Son premier livre est un recueil de nouvelles à suspens sorti en Juin 2012 aux Editions Mélibée. Il a reçu en 2005 un prix des mains de Maxim Chattam pour la nouvelle Joyeux Anniversaire inclue dans cet ouvrage.
En 2014, il publie son 2ème livre « Le 6 coups de minuit », prix Fondcombe spécial du jury.
Antoine Léger écrit depuis une quinzaine d’années des polars, thrillers … bref des histoires hitchcockiennes qui vous claquent au visage à la toute dernière page.

Extraits :
« En ce moment, côté boulot, c’est tendu pour Alban. Depuis quelques mois, il n’a aucune place pour sa vie privée. Il travaille dans la police, et dirige la brigade spécialisée sur les trafics et recels dans le monde de l’Art. Ce département toulousain, qui dépend de l’Office central parisien de lutte contre le trafic de biens culturels, exerce dans la répression, la prévention, la formation, la coopération internationale. En cette fin d’année, les affaires d’enchaînent, la pression est forte. »
« C’est un sentiment de colère qui domine chez le commissaire. Ça bouillonne ! l’erreur de l’administration pénitentiaire est prouvée. Sans discussion. La valeur d’exemplarité de la fonction publique, qui leur est di chère, a disparu ici en quelques heures. Une honte ! Ça a touché ses valeurs. Le manque de professionnalisme, l’incompétence ! un mélange de haine et de tristesse le prend aux tripes. »

 

La chronique jubilatoire de Dany

Les jumeaux de l’enfer de Antoine Léger

Une folle journée du 31 décembre entraîne le lecteur dans une succession d’événements où la part belle est faite au hasard. Des jumeaux s’évadent de prison et font poursuivre leur objectif malfaisant au prix d’une bonne dose d’hémoglobine.

Des chapitres courts, un style incisif et efficace, donnent à ce court roman un intérêt dramatique à potentiel visuel élevé, alors que chacun se préparait à fêter « la bascule » vers l’an neuf avec joie … ou pas. Une demande en mariage, une fête entre amis, parfois un peu de rancœur pour un couple en fin de vie douloureuse. Tout était presque prévisible et pourtant …

Un roman choral dans le sud-ouest, de Montauban à Toulouse, sur les traces de la division Das Reich de triste mémoire, des néonazis vont en découdre jusqu’au final en feu d’artifice. L’auteur, lui-même jumeau, a su aussi ajouter l’ambiguïté des relations entre les deux frères, vecteurs de haine et de terreur.

J’ai rencontré l’auteur à la première édition du très sympathique salon des T(h)ermes noirs au pied des Pyrénées, nous avons longuement discuté. Je le remercie de m’avoir fait confiance. Même pas peur de le retrouver dans quelques jours au Verdoyer pour échanger sur ce dernier roman ! Heureuse de cette découverte.

8 réflexions sur “Les jumeaux de l’enfer, Antoine Léger

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s