Cauchemar d’une nuit de garde, Laure Cabanes

Le livre : Cauchemar d’une nuit de garde de Laure Cabanes. Paru le 4 mars 2021 chez Le courrier du Livre. 17€. (291 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv :

« Pourquoi ? Claudio ne sait plus, il a oublié. Les images se brouillent puis s’effacent au fur et à mesure qu’elles s’affichent dans son cerveau vacillant. Il n’a plus suffisamment de force pour les retenir. Il s’assoupit avec volupté, il ne ressent plus rien. »

Que se passe-t-il à l’hôpital Cochin de Paris ? Pourquoi a-t-on assassiné Claudio, le bel externe, surdoué et fin connaisseur des vins de Toscane ?

Quels secrets se cachent dans ce bâtiment démesuré et ses entrailles, ces fameuses carrières souterraines avec « un escalier à faire frémir les plus téméraires, qui plonge dans des ténèbres peu accueillantes » ?

Appelés sur place pour élucider ce meurtre, le commissaire Eloi et son équipe de choc vont aller de surprise en surprise, de Paris à Tripoli, pour cette enquête semée d’embûches.

 

L’auteur : « Comblée par un mari aimé et par deux filles adorées, je suis cardiologue de métier, et
auteur depuis l’été dernier. » voilà ce que nous dit d’elle Laure Cabanes.
Et effectivement Laure Cabanes est cardiologue à l’hôpital Cochin.
Et attention c’est Laure et pas Laurence ….
Elle vient de faire paraitre son premier roman : Cauchemar d’une nuit de garde (mars 2021) chez le Courrier du livre

 

 

Citation : 
(…) Il ne ressent plus rien. Il voudrait dormir mais le sol est encore trop froid. Il attend que le soleil timide qui pointe sur le toit du cloître l’enveloppe et le réchauffe. (…)

 

Le post-it de Ge

Cauchemar d’une nuit de garde, Laure Cabanes

C’est grâce à une de mes lectrices que j’ai découvert ce premier roman.
Elle vient me trouver à la bibliothèque et me demande si j’ai un polar de Laure Cabanes.
Moi du tact au tact je lui réponds :
– non ça ne me dis rien, vous êtes certaine du nom de l’auteur.
– Oui, c’est ma cardiologue et j’aurai bien aimé le lire
– Ah ok, et bien je regarderai de quoi il retourne et je vous tiendrai au courant.
Et voilà comment je me retrouve à lire ce premier polar.
Alors de quoi ça retourne :
Hôpital Cochin, à Paris. Claudio, un externe, est retrouvé assassiné. le commissaire Eloi et son équipe enquêtent au sein du bâtiment pour retrouver le meurtrier. Leur piste les amène à explorer les immenses carrières souterraines de l’établissement.
Ce n’est pas la première fois qu’un polar me mène sous l’hôpital Cochin, aussi revisiter ses entrailles a été à nouveau un plaisir. Il est vrai que ce réseau se prête et participe à merveille au l’atmosphère angoissante du livre. Mais ce n’est pas son seul point positif. En effet avec ce thriller médical, on va vivre au rythme de cette immense CHU, on traine dans ces couloirs, on explore son cloitre, on visite le service de cardiologie. On est une petite souris. On va remonter le passé de la victime, revenir en arrière dans sa vie. Et tout cela en compagnie d’un vieux routard de la police, le commissaire Saint Eloi, un flic à l’ancienne flanqué de son inspectrice et de sa stagiaire. Et monsieur le commissaire, vous savez que l’on ne dit plus inspectrice depuis des lustres déjà. Et puis on va aussi voyager et être mêler à des choses pas très ragoutantes et à divers trafics. Bref on va être confronter aussi au côté obscur de cet univers médical.
Nous voilà donc dans bon polar qui se lit facilement d’une traite. On veut savoir le fin mot de l’histoire avant de la refermer. Pour autant, je tiens à être honnête, … « Cauchemar d’une nuit de garde » ne révolutionne pas le genre, et depuis je suis passée à bien d’autres histoires mais j’ai, j’avoue, passé un bon moment de lecture et découvert une nouvelle auteure. Et ça c’est vraiment sympa.

2 réflexions sur “Cauchemar d’une nuit de garde, Laure Cabanes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s