Les corps exquis de Poppy Z Brite


Le livre : Les corps exquis de Poppy Z Brite. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Daniel Brèque. Paru le 1er septembre 2005 chez J'ai lu dans la collection Nouvelle génération. Rééditer le 5 novembre 2015 au Diable Vauvert. 20€ ; (336 p.) ; 20 x 13 cm 4e de couv :  Perversion des âmes et … Lire la suite de Les corps exquis de Poppy Z Brite

Artères souterraines de Warren Ellis


Artères souterraines de Warren Ellis  Attention ça décape. Extrait : "Acheter des vêtements, c'est un Truc de Petit Copain. Tu poireautes et tu regardes d'un œil vide les morceaux de tissu pendus aux cintres, tu mates les étiquettes et tu te demandes comment un machin qui te couvrirait tout juste la couille droite peut coûter … Lire la suite de Artères souterraines de Warren Ellis

Scream test de Grégoire Hervier


Le livre : Scream test de Grégoire Hervier. Paru le 31 août 2006 Au diable Vauvert. 19€ ; (293 p.) ; 20 x 13 cm Réédité le 22 septembre 2016 toujours Au diable Vauvert dans une collection Jeunesse. 17€ ;  (311 p.) ; 20 x 13 cm 4e de couv : «Six jours, six balles, six perdants et seulement un … Lire la suite de Scream test de Grégoire Hervier

Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi


Le livre : Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi.Traduit de l'américain par Sara Doke.Paru le 19 avril 2013 au Diable Vauvert dans la collection jeunesse. 18€ ; (395 p.) ; 20 x 14 cm Réédité en poche le 27 août 2014 chez J'ai lu dans la collection J'ai lu Science Fiction. 7€,10 ; (308 p.) … Lire la suite de Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi

Chronique des ombres de Pierre Bordage: l’avis de Jean Luc


Aujourd'hui Jean Luc nous présente un grand roman de SF post-apocalyptique d'un auteur classique français : Pierre Bordage. Excellent comme d'habitude ! Oui, personnellement j'adore...Mais je laisse la parole à notre chroniqueur. Le livre : Chroniques des ombres de Pierre Bordage. Paru le 24 octobre 2013 Au Diable Vauvert. 23€ ; (750 p.) ; 20 … Lire la suite de Chronique des ombres de Pierre Bordage: l’avis de Jean Luc