Le top 10 des indics # 3 Catherine

Le top 10 des indics 2021

# 3 Catherine Rechenmann Arrieutort

Coucou Geneviève
Voici mes 10 livres il y a de la littérature générale mais ils auraient pu être traités façon roman noir comme tu le sais …
Bises et belle fin d’année
Cat

1

La porte des enfers de Laurent Gaudé

Coup de poing , coup de cœur,  ce roman ! Un récit et une quête qu’on ne peut oublier sous la plume toujours envoûtante de Laurent Gaudé. Jusqu’où peut-on aller lorsqu’on perd un enfant ? Un récit épique et initiatique non sans rappeler la Mort du roi Tsangor.

Au lendemain d’une fusillade à Naples, Matteo voit s’effondrer toute raison d’être. Son petit garçon est mort. Sa femme, Giuliana, disparaît. Lui-même s’enfonce dans la solitude et, nuit après nuit, à bord de son taxi vide, parcourt sans raison les rues de la ville.

Mais, un soir, il laisse monter en voiture une cliente étrange qui, pour paiement de sa course, lui offre à boire dans un minuscule café. Matteo y fera la connaissance du patron, Garibaldo, de l’impénitent curé don Mazerotti, et surtout du professeur Provolone, personnage haut en couleur, aussi érudit que sulfureux, qui tient d’étranges discours sur la réalité des Enfers. Et qui prétend qu’on peut y descendre…

Ceux qui meurent emmènent dans l’Au-Delà un peu de notre vie, et nous désespérons de la recouvrer, tant pour eux-mêmes que pour apaiser notre douleur. C’est dans la conscience de tous les deuils – les siens, les nôtres – que Laurent Gaudé oppose à la mort un des mythes les plus forts de l’histoire de l’humanité. Solaire et ténébreux, captivant et haletant, son nouveau roman nous emporte dans un « voyage » où le temps et le destin sont détournés par la volonté d’arracher un être au néant.

2

Mohican d’Eric Fottorino

ce roman est un véritable hymne à la nature! Nature sans laquelle l’homme est bien peu de chose. C’est également un rappel de la fonction essentielle du paysan qui a à charge de nous nourrir et en a été bien mal récompensé depuis des années par des obligations de rendements ahurissants poussant l’agriculteur à perdre son âme et sa santé … De plus un sujet actuel est évoqué à savoir le traquenard des éoliennes …  Je n’en dirai pas plus … ce roman est lumineux et nous remet sur le droit chemin , l’écriture est un ravissement et les personnages nous touchent profondément car nous avons tous une part de responsabilité dans cette berezina
Sauvons la nature et sauvons les hommes qui en prennent soin ! Merci Monsieur Fottorino pour ce livre !

Brun va mourir. Il laissera bientôt ses terres à son fils Mo. Mais avant de disparaître, pour éviter la faillite et gommer son image de pollueur, il décide de couvrir ses champs de gigantesques éoliennes. Mo, lui, aime la lenteur des jours, la quiétude des herbages, les horizons préservés. Quand le chantier démarre, un déluge de ferraille et de béton s’abat sur sa ferme. Mo ne supporte pas cette invasion qui défigure les paysages et bouleverse les équilibres entre les hommes, les bêtes et la nature. Dans un Jura rude et majestueux se noue le destin d’une longue lignée de paysans. Aux illusions de la modernité, Mo oppose sa quête d’enracinement. Et l’espoir d’un avenir à visage humain.

Avec Mohican, Eric Fottorino mobilise toute la puissance du roman pour brosser le tableau d’un monde qui ne veut pas mourir.

3

Une rose seule de Muriel Barbery

Dans ce livre tous les ingrédients que j’aime , la délicatesse , l’écriture ciselée, l’ambiance feutrée japonisante … la beauté et la force tranquille de la nature , remède à tous les maux.
« …De quoi le deuil est-il le plus difficile ? De ce qu’on a perdu ou de ce qu’on n’a jamais eu ? … »

Rose arrive au Japon pour la première fois. Son père, quelle n’a jamais connu, est mort en laissant une lettre à son intention, et l’idée lui semble assez improbable pour qu’elle entreprenne, à l’appel d’un notaire, un si lointain voyage.

Accueillie à Ky(…)to, elle est conduite dans la demeure de celui qui fut, lui dit-on, un marchand d’art contemporain. Et dans cette proximité soudaine avec un passé confisqué, la jeune femme ressent tout d’abord amertume et colère. Mais Ky(…)to l’apprivoise et, chaque jour, guidée par Paul, l’assistant de son père, elle est invitée à découvrir une étrange cartographie, un itinéraire imaginé par le défunt, semé de temples et de jardins, d’émotions et de rencontres qui vont l’amener aux confins d’elle-même.

Ce livre est celui de la métamorphose d’une femme placée au coeur du paysage des origines, dans un voyage qui l’emporte jusqu’à cet endroit unique où se produisent parfois les véritables histoires d’amour.

4

1984 George Orwell

Relecture avec un regard différent à tant d’années d’intervalle … et cela fait un peu froid dans le dos … le phonoscript c’est Siri et notre IPhone , la Novlangue se met en place chez nous a toute allure les mots interdits suivent une courbe exponentielle et sans les mots pas de réflexion… incontournable actuellement 😉

Winston Smith, obscur tâcheron au ministère de la Vérité, réécrit le passé et envoie dûment dans le vide-mémoire les documents devenus obsolètes. Le Parti a toujours raison et aucun fait ne doit le contredire. Mais peut-être Winston entre-t-il en résistance le jour où il commence un journal intime, loin des yeux et des oreilles de Big Brother ?

« Il se mit à écrire en un gribouillis rapide et confus :

Ils me tueront je m’en fiche ils me tueront d’une balle dans la nuque je m’en fiche à bas big brother ils vous tuent toujours d’une balle dans la nuque je m’en fiche à bas big brother –

Il s’appuya contre le dossier de sa chaise, un peu honteux, et posa son porte-plume. Une seconde après, il sursautait violemment. On frappait à la porte. »

Comment penser, aimer, savourer la beauté ou dire que deux et deux font quatre dans un État qui a pris le contrôle de la réalité tangible, de votre mémoire, de votre langue même ?

Découvrez la meilleure dystopie du XXe siècle, dans une version collector illustrée.

 

 

5

A La place de l’autre de Guy Rechenmann

Un original ce Flic de papier, toujours dans le doute, la réflexion … empruntant des chemins de traverse peu conventionnels. Son « bureau des rêves » à Castéra, le commissariat de police de Bordeaux est déjà à lui seul un poème. Dans cette enquête faite de petits riens les indices surgissent au fil des marées … Une histoire de famille , une histoire de femmes sur plusieurs générations, une incursion étayée sur la construction du mur de l’Atlantique… Anselme Viloc est patient, il croit en la coïncidence significative, ses fragilités font sa force. Un sacré personnage qui m’a touché infiniment! Évidemment 😉

Des Landes au Bassin d’Arcachon, Marie, Clémence, Marina, trois générations de femmes ont gardé bien des secrets…

Pour être, qui sait… à la place de l’autre. Moi, Anselme Viloc, le flic de papier jamais je n’aurais pensé qu’en cherchant simplement à trouver l’identité d’une femme amnésique, statufiée en position de yogi face à l’océan je remonterais le fil du temps pour tomber sur une disparition non élucidée datant de la période trouble de la Deuxième Guerre mondiale. Une enquête, voire une énigme, où l’aide de Léonard, médium-dessinateur, me sera nécessaire car nous faisons appel à lui au commissariat de Casteja lorsque nous sommes dans une impasse…

En règle générale je fuis les enquêtes ordinaires, j’ai le don de dénicher le grain de sable qui grippe les belles mécaniques assassines. Je ne lâche aucune affaire !

Rien n’arrive par hasard c’est une certitude…

 

6

Le fauve du meilleur crime de François Darnaudet

Plongée rythmée sous la plume vive et précise de François Darnaudet  dans l’univers bien particulier de la BD et de son aréopage hors normes . Le mot est juste , les phrases suggèrent l’image, on s’y croirait  . Au gré de l’enquête, on se balade voire on se perd, dans Angoulême, ville qui , le temps d’un salon respire avec la BD et en prend les couleurs … Quant aux motos, les « belles » y joueraient presque les vedettes !
À lire

Igor Leroux est un détective privé rompu aux affaires scabreuses, aux règlements de comptes, aux coups tordus. Alors quand débarque Nadel, la star montante de la bande dessinée, dans son petit bureau parisien de la rue Saint-Sacrement-en-l’Isle, il ne se trouve plus exactement en terrain connu…
D’autant que le dossier s’avère délicat : la dessinatrice se trouve menacée de mort au moment précis où elle doit se rendre au Festival international de la BD, et aurait grand besoin d’un garde du corps. Même si ce type d’activités n’entre pas dans les attributions d’Igor, celui-ci décide de la suivre à Angoulême.
Rien ne se passera comme prévu. Non seulement Nadel est du genre incontrôlable, mais très rapidement, un sombre trafic de planches originales signées E.P. Jacobs vient aiguiser les appétits les plus féroces. Igor parviendra-t-il à assurer la sécurité de Nadel ? Pourra-t-il venir à bout de l’imbroglio criminel qui s’annonce ? Et surtout, sortira-t-il indemne des révélations qui lui seront faites – bien malgré lui – à son sujet ?

7

Marécages de Serguei Dounovetz

Un roman d’anticipation qui pourrait évoquer le notre qui sait ? En tout cas l’auteur y fait quelques clins d’œil … sans jamais se départir d’un certain humour,  noir évidemment , grâce à Jasper l’informateur déficient dans la tête du personnage principal Zak qui commente à loisir les décisions de ce dernier … Dans les romans de Serguei Dounovetz on ne s’ennuie jamais ! Le récit va à mille à l’heure. Évasion garantie

2050, alors que les ultimes trente glorieuses viennent de s’achever dans une ambiance chaotique de fin du monde, Zac, Harvey et Samuel Yellow, une fratrie atypique qui vit au coeur des marécages entre le Clapas et les Saintes-Maries de la Mer s’insurge contre une dictature implacable qui veut assécher les étangs où ils vivent afin de bâtir les derniers hectares disponibles du littoral.

Roman noir d’anticipation, social, poétique et politique, Marécages est l’histoire d’un groupe d’hommes et de femmes qui joue sa survie face à une société en déliquescence. Fable libertaire, réfractaire, un chouïa nihiliste, elle met à l’honneur l’amitié, l’amour, le courage et l’espoir, le tout avec un certain humour… noir.

 

 

 

 

8

Au bonheur des ogres de Daniel Pennac

Un plaisir autour d’une enquête déroutante et de personnages qui le sont encore plus , sous la plume agile et dynamique de Daniel Pennac , un excellent moment de lecture en compagnie de Benjamin Malaussène, le premier de la saga . Plongée dans l’univers baroque et fantaisiste d’un grand magasin parisien où se passent des choses bien bizarres.

Côté famille, maman s’est tirée une fois de plus en m’abandonnant les mômes, et le Petit s’est mis à rêver d’ogres Noël.

Côté coeur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).

Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j’étais là aussi pour l’explosion de la troisième, ils m’ont tous soupçonné.

Pourquoi moi ?

Je dois avoir un don…

 

9

Impossible d’Erri De Luca

Un huis clos entre un juge et un homme en attente de son jugement qui ressemble furieusement à l’auteur … ce jeu du chat et de la souris est relaté brillamment par Erri De Luca via des lettres écrites à sa compagne … peut-on pardonner , peut-on oublier , peut-on ne plus sentir l’enfermement grâce à l’écriture ? un livre d’Erri de Luca est toujours interpelant

On part en montagne pour éprouver la solitude, pour se sentir minuscule face à l’immensité de la nature. Nombreux sont les imprévus qui peuvent se présenter, d’une rencontre avec un cerf au franchissement d’une forêt déracinée par le vent.

Sur un sentier escarpé des Dolomites, un homme chute dans le vide. Derrière lui, un autre homme donne l’alerte. Or, ce ne sont pas des inconnus. Compagnons du même groupe révolutionnaire quarante ans plus tôt, le premier avait livré le second et tous ses anciens camarades à la police. Rencontre improbable, impossible coïncidence surtout, pour le magistrat chargé de l’affaire, qui tente de faire avouer au suspect un meurtre prémédité.

Dans un roman d’une grande tension, Erri De Luca reconstitue l’échange entre un jeune juge et un accusé, vieil homme « de la génération la plus poursuivie en justice de l’histoire d’Italie ». Mais l’interrogatoire se mue lentement en un dialogue et se dessine alors une riche réflexion sur l’engagement, la justice, l’amitié et la trahison.

 

10

Dora Bruder de Patrick Modiano

j’aime toujours me balader dans le petit monde fort particulier de Patrick Modiano, qui est pour moi non sans rappeler le foisonnement d’un jardin anglais où chaque pas réserve une surprise… ici une quête inlassable voire obsessionnelle pour une jeune fille disparue … un univers où le temps perd ses repères …

 

Dans une vieille édition de Paris-Soir, celle du 31 décembre 1941, le narrateur lit, par hasard, une petite annonce dans la rubrique « D’hier à aujourd’hui ». On y recherche une fugueuse âgée de quinze ans, Dora Bruder. Hier, c’est le temps du Paris occupé, de l’étoile jaune, des rafles et des internements ; aujourd’hui, ce sont les dernières années du vingtième siècle, quand ce passé tragique taraude les vivants. Entre le 25 février 1926, jour de naissance de Dora, et le 13 août 1942, date de son internement au camp de Drancy, l’écrivain enquêteur recherche les étincelles de vie qui combattent l’ensevelissement par l’oubli, et les transmet au lecteur avec justesse et émotion.

5 réflexions sur “Le top 10 des indics # 3 Catherine

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s