Ceux qui règnent dans l’ombre, Nicolas Bouchard

Les livres oubliés de Ge

Des bouquins qui trainent depuis bien trop longtemps dans ma bibliothèque et dans ma PAL que j’ai décidé de diminuer !


 

Le livre  du jour : Ceux qui règnent dans l’ombre de Nicolas Bouchard. Paru le 22 août 2012 chez Asgard collection Zones d’ombre  (269 p.) ; 24 x 16 cm

4e de couv : 

Ceux qui règnent dans l’ombre

Ils sont là.

Ils ont toujours été là, dans l’ombre, à tirer les ficelles de l’histoire.

Aidé par un mystérieux gourou nommé Barruel, Marek prend peu à peu conscience de leur existence. Manipulé par des forces qui le dépassent, Marek va décider de rendre coup pour coup.

Mais que peut faire un homme seul face à une entité omniprésente ? Et si Barruel détenait la solution ? Une révélation, un chemin initiatique… Ou une descente aux enfers ?

Lorsqu’un maître du polar historique traite de l’actualité la plus brûlante, le résultat ne peut être que détonant…

L’auteurs : Nicolas Bouchard est né en 1962. De formation juridique et travaillant dans le secteur bancaire, il vit dans la région de Limoges.
Son premier roman Terminus Fomalhaut est publié en 1997 aux éditions Encrage.
Depuis, il a publié plus de 20 romans, abordant les genres les plus divers : La Science-Fiction et la Fantasy avec L’étoile flamboyante, Le cycle de l’Empire de poussière et Les Enfants de Dana, chez Mnémos.
Le polar historique (série sur Marie-Adélaïde Le-normand, la « Sibylle de la Révolution », parue chez Belfond et réédité en poche dans la collection Grands détectives de 10-18), La littérature jeunesse (Le cercle des Myosotis et Les disparus de la source, chez Mango).
Ceux qui règnent dans l’ombre est sa première incursion dans le thriller contemporain.
Extraits : 
« Il y avait toujours un chat, un forum. Il y découvrait d’anonymes internautes échangeant insultes et anathèmes sur les sujets les plus variés : l’intégrale de Bach par Glenn Gould, l’allaitement maternel, l’enseignement dans les écoles primaires. La moindre théorie, la moindre opinion était aussitôt, réfutée, ridiculisée. Les plaidoyers pleins de fougue succédaient aux réquisitoires impitoyables, tous n’ayant qu’une chose en commun : leur orthographe approximative. »
« La vérité ne se présente jamais simple et lumineuse aux yeux des mortels. Elle se cache derrière les écrans de mensonges édifiés par les ennemis de l’humanité »
« Les banques sont nos ennemies, ce sont les ennemies de l’humanité ; les banques spolient les petites gens et accroissent les avoirs des plus riches. Les banques constituent le premier relais, les premiers et fidèles serviteurs du mal. Aucune morale, aucune humanité dans l’action incessante des cartels financiers. Les banques se regroupent, elles s’entendent illicitement et décident de qui doit s’enrichir ou de qui doit rester dans la pauvreté, non seulement chez les individus mais aussi chez les Etats. »
 « Tuer un chien. Il fallait être malade pour imaginer un pareil exercice (…) »

Le post-it de Ge

Je connaissais Nicolas Bouchard pour ses romans policiers, historiques ou fantastiques mais je le découvre ici avec tout autre chose.

Mais alors que nous raconte “Ceux qui règnent dans l’ombre « 

Aidé par un mystérieux gourou nommé Barruel, Marek prend conscience peu à peu de l’existence d’une entité omniprésente. Manipulé par des forces qui le dépassent, il décide de rendre coup pour coup. Barruel va peut-être pouvoir l’aider.

Ceux qui règnent dans l’ombre est un pur thriller contemporain. Il résonne particulièrement dans notre actualité. Marek est un pauvre type au chômage sa femme la quitté, sa petite vie pépère c’est écrouler. Aussi traine-t-il sur internet, et de site porno en chats  et autres forum, Marek fini par être contacté d’abord des trucs anodins puis de plus en plus ciblés et politiques. On y parle du « le Nouvel Ordre Mondial » de sa toute puissance sur nos gouvernants et les financiers qui ne sont eux que des fantoches !

Petit à petit Marek se laisse prendre au jeu jusqu’au jour où il est suspecté d’être un complotiste de premier ordre.

Là sa vie va basculer, il se retrouve dans une espèce de schizophrénie obsédante, une espèce de dissociation de l’individu. Et à partir de là tout devient possible même le pire.

Si “Ceux qui règnent dans l’ombre «  est un pur thriller par la forme, la violence de certaines scènes, le nombreux rebondissement c’est aussi un véritable roman noir qui condense et dissèque les névroses voire les psychoses de notre époque. Désinformations, paranoïa, théorie du complot sont au rendez-vous. Mais aussi l’endoctrinement, la manipulation, les difficultés de la vie ordinaire, la colère et la, les frustrations….

Bref ce polar est vraiment encré dans notre société, nos préoccupations du moment et il prend ainsi toute sa place dans l’actualité.

Ecrit il y a 10 ans, son actualité, justement ne se dément pas et pire elle fait même très peur.

Très bien écrit, parfaitement ciselée cette intrigue devrait vous plaire et peut-être aussi vous réveiller surtout à quelques mois d’un scrutin majeur. C’est un très bon roman pour ne pas dire excellent que je vous recommande fortement. Non, je ne cherche pas à vous influencer !

Ah oui j’allais oublier c’est sanglant et effrayant à souhait et peut heurter les âmes sensibles.

29 réflexions sur “Ceux qui règnent dans l’ombre, Nicolas Bouchard

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s