Femmes en colère, Mathieu Menegaux

Le livre : Femmes en colère de Mathieu Menegaux. Paru 3 Mars 2021 chez Grasset. 18€. (191 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

Cour d’assises de Rennes, juin 2020, fin des débats : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d’une femme, Mathilde Collignon. Elle est accusée d’un crime barbare, qu’elle a avoué, et pourtant c’est elle qui réclame justice. Dans cette affaire de vengeance, médiatisée à outrance, trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher : avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau ?
Neuf hommes et femmes en colère doivent choisir entre punition et pardon.
Au cœur des questions de société contemporaines, un suspense haletant porté par une écriture au scalpel.

 

L’auteur : Mathieu Menegaux est né en 1967. Il est l’auteur de Je me suis tue (Grasset, 2015), primé aux Journées du Livre de Sablet, d’Un fils parfait (Grasset, 2017), prix Claude Chabrol du roman noir, porté à l’écran en 2019 (France 2), d’Est-ce ainsi que les hommes jugent ? (Grasset, 2018), prix Yourcenar, en cours d’adaptation pour la télévision, et de Disparaître (Grasset, 2020).

 

 

 

Extrait : 
« Prison des femmes de Rennes
24 juin 2020
Vingt ans.
Je n’ai pas écrit une seule ligne depuis ce jour où les gendarmes ont sonné à ma porte pour me signifier mon placement en garde à vue, il y a presque trois ans. Je n’ai jamais tenu de journal intime, et j’ai toujours préféré le cinéma à la littérature. À quoi bon écrire mon histoire ? me disais-je. Mise en examen, détention provisoire, demandes de mise en liberté, fin de l’instruction, renvoi devant la cour d’assises, toutes ces épreuves devaient connaître une fin. Un « happy end », il ne pouvait pas en être autrement. Certes, le destin ne m’avait guère été favorable au cours de ces derniers mois, mais je n’ai jamais perdu espoir. Dès lors, il me semblait vain d’écrire. Je n’éprouvais nulle envie de ressasser, d’expliquer, de justifier mes actes une fois de plus alors que j’avais tellement essayé de me faire comprendre de tous les acteurs de la justice, sans succès. Je demeure incapable d’éprouver des regrets, ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient, ces deux salopards, que pourrais-je ajouter ? Dire que pendant tout ce temps j’ai cru que mon procès serait enfin l’occasion d’être comprise. D’être écoutée plutôt qu’entendue. Quelle désillusion !
Vingt ans.
La réquisition a sonné comme une condamnation, réduisant à néant ces grandes espérances. Quel intérêt de continuer à survivre, si je dois passer encore tant d’années derrière ces murs ? Je n’en aurai pas la force. Mon cas n’aura pas même été utile à d’autres. »

 

Le petit avis de Kris

Femmes en colère – Mathieu Menegaux

 

Le sort d’une femme est entre les mains d’un jury de cour d’assises. En délibération, ils doivent décider si Mathilde Collignon est coupable d’avoir assassiné deux hommes qui avaient auparavant abusé d’elle dans des circonstances particulières. Alors que l’inculpée ne clame pas son innocence, les jurés démêlent la justice de la vengeance.

J’ai découvert Mathieu Menegaux avec « Est ce ainsi que les hommes jugent » et ne l’ai plus lâché depuis.

Dans cet opus, la découverte de l’envers du décor d’une cour d’assises ou devrais-je dire du poids sur les épaules des jurés et des mécanismes du jugement sont vraiment bien détaillés, l’huis-clos des débats nous fait l’effet d’être une petite souris ….

La construction de l’intrigue par elle-même est magistrale puisque nous découvrons au fur et à mesure que le procès est en délibération, les faits qui ont amenés Mathilde Collignon devant les juges.

L’éternel constat que la femme est toujours traitée d’après l’avis de l’homme, la place des réseaux sociaux où chacun y va de son avis, les subterfuges de certains, tout est abordé avec finesse et porte à la réflexion.

Je ne peux que conseiller ce « roman » qui, par ses détails, apporte un certain jour sur la justice.

8 réflexions sur “Femmes en colère, Mathieu Menegaux

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s