Internato, Céline Servat

Le livre : Internato de Céline Servat – Paru le 28/05/2020 chez M+Editions réédité le 12 août 2021 dans la collection M+Pocket – Le prix broché 14.80 € / poche 7.90 €  (237 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture :

Quand son père lui annonce qu’il part étudier en Argentine, Gustave, dix-sept ans, pense partir en voyage linguistique. En réalité, le jeune lycéen intègre malgré lui l’internat d’une école privée très particulière, gouvernée de main de fer par le colonel Perez, militaire retors dont les enseignements ne semblent connaître ni lois ni limites. Pour Gustave et ses camarades, totalement coupés du monde extérieur, le cauchemar commence…

 

 

 

 

 

L’auteur : Céline Servat, mariée et mère de deux enfants, vit à Encausse-les-Thermes dans les Pyrénées Haut-Garonnaises où elle travaille comme assistante sociale auprès d’enfants qui ont des troubles du comportement. Son premier roman « Internato », le premier d’une trilogie, est édité par « M+ éditions » en 2020.

 

 

 

Extraits :
« – Entre, Gustave, assieds-toi, je t’en prie.
Le ton est péremptoire. Plus qu’une invitation, Gustave ressent l’ordre derrière ses propos. Par habitude, il choisit le siège le plus éloigné de son père. Un besoin de protection, mais une marque d’opposition, aussi.
L’adolescent perçoit d’emblée le rictus méprisant accompagnant cette décision. Son père prend la parole, allant droit au but, comme d’habitude.
– Est-ce que tu sais ce que tu veux faire de ta vie, Gustave ? Est-ce que tu as enfin une idée conforme à tes possibilités ?
– Ben… En effet, j’aimerais bien étudier en faculté de psychologie, père.
– En psychologie ? l’homme ponctue ses mots d’un ricanement humiliant. As-tu bien perçu la teneur de ma phrase ? En quoi la psychologie va t’amener quoi que ce soit pour réussir ta vie ? Allons, un peu de réalisme pour une fois, redescends sur terre ! 
L’ambiance est glaciale. Gustave sent que les efforts que son père a entrepris afin de se montrer courtois s’amenuisent, mais il décide de tenter le tout pour le tout :
– Oui, père, la psychologie. J’aimerais en faire mon métier : écouter les personnes, comprendre leurs fragilités, les aider à trouver leurs potentialités et à y croire…
– Mais mon pauvre garçon, tu n’es même pas capable de te secourir toi-même ! s’emporte-t-il. Question fragilités, tu en connais un rayon ! Et tu crois qu’empoté comme tu es, tu vas épauler les autres là où tu échoues sans cesse ? Et tout ça pour quoi ? Deux mille euros par mois ? Allons, Gustave, redescends de ton nuage ! Tu ne vas pas vivre à mes crochets toute ta vie ! Regarde-moi, tu crois que pour en arriver là, j’ai passé mon temps à rêver d’un monde idéal ? Arrête de faire ta midinette, endurcis-toi un peu, que diable !
Tout le long de ce monologue, Gustave se liquéfie. « 
« – Bienvenue à vous ! Nous sommes honorés d’accueillir un membre de votre illustre famille. J’espère que vous serez à la hauteur de ce que votre père nous a montré de lui il y a maintenant des années. Nos enseignements doivent se mériter ; vous êtes présentement dans le saint des saints, et j’attends de vous un comportement en adéquation avec ce que l’on mise sur vous ! Je suis le Colonel Perez, directeur de cet établissement, et voici Mme Isabel, l’intendante de ce domaine.
Ladite Isabel affiche un sourire langoureux en direction du jeune homme, regard qui lui paraît un brin tendancieux, voire écœurant.
« La première femme de Perón, Éva dite Evita, avait toujours eu du charisme, mais elle n’avait pas de véritables prérogatives… ou bien était-elle d’accord avec son mari ? Mais j’ai du mal à l’envisager : comment peut-on être sur la même longueur d’onde que lui ? Cela me dépasse ! Eva a été aimée par le peuple et protégée jusqu’à sa mort ; sans doute parce qu’elle avait l’air de vouloir nous aider, nous, les ouvriers. Isabel, sa deuxième épouse, était de la même trempe que son compagnon puisqu’elle a agi comme lui dès qu’elle a été présidente. Nous avons connu plusieurs Juntes, ces coups d’état qui devait nous amener la démocratie, mais chaque gouvernant suivant ne vaut pas mieux que le précédent. »
« Mon pays vit avec une chape de plomb sur la tête ! Nous nous trouvons tous dans une situation précaire. Rien ne se parle par crainte de représailles, des personnes ont subi des passages à tabac et à présent, ceux qui osent protester disparaissent. On retrouve de plus en plus de corps sans vie dans des fossés, avec de multiples traces de coups qui ont fini par avoir raison d’eux. »

 

La chronique jubilatoire de Dany

Internato, Céline Servat

Gustave est sous la coupe de son père qui le juge incapable. Il ne pourra lui succéder à la tête de ses affaires sauf à suivre des études en Argentine, dans un internat au programme un peu « spécial », qui enseigne la dictature et les sévices. L’Argentine, terre d’exil des tortionnaires nazis n’en a pas fini avec son histoire sulfureuse. Les pensionnaires auraient-ils des origines douteuses ? C’est en mettant en commun leurs connaissances qu’ils vont découvrir les objectifs, les finalités de cet enseignement hors du commun. La suite … lecteurs, vous l’apprendrez au fil des pages de ce thriller percutant et efficace, basé sur des faits historiques au-delà de l’imaginable, aux références incontestables qui rendent le récit plus poignant qu’un simple fait divers.

C’est le premier roman de Céline Servat après qu’elle s’est essayée avec brio à la nouvelle et je ne regrette pas du tout cette opportunité que m’a offerte la maison d’édition Mplus. J’avais rencontré cette auteure aux T(h)ermes noirs, première édition en 2021 de ce salon dont elle est l’une des initiatrices. Le rythme y est soutenu, le récit parallèle dont on se doute qu’il va rejoindre l’intrigue principale est très documenté et malheureusement réaliste.
Si vous êtes intéressés par cette période récente de notre histoire, vous lirez aussi avec grand intérêt L’affaire Jane de Boy de Simone Gélin ou encore Les carnets secrets de l’ange de la mort de Raphaël Grangier.
Une bien belle découverte du tome 1 annoncé d’une trilogie, dont on attend la suite avec intérêt !

Lu en version numérique.

Je remercie les éditions M+plus pour cette découverte.

5 réflexions sur “Internato, Céline Servat

  1. Merci Danielle ! Je suis contente qu il t ai plu! J’espère que ce sera aussi le cas de norillag, le deuxième tome qui se passe en Russie, et de Alambre, qui sortira en juin 2022 et se déroule en Espagne

    Aimé par 2 personnes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s