Le tueur de minuit, James Swain

Les livres oubliés de Ge

Des bouquins qui trainent depuis bien trop longtemps dans ma bibliothèque et dans ma PAL que j’ai décidé de diminuer !


Le livre : Le tueur de minuit de James Swain. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carole Delporte. Paru le 24 août 2011 chez City. Réédité en poche  le 24 octobre 2012 chez cité poche thriller. 7€95. (442 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Son surnom : le Tueur de minuit. Sa spécialité : torturer et assassiner ses victimes en écoutant en boucle Midnight Rambler des Rolling Stones.

Il y a quelques mois, Jack Carpenter a mis sous les verrous Simon Skell que toute l’enquête désignait comme étant le terrifiant serial killer.

Mais il y a désormais un problème : le corps d’une ancienne victime du Tueur de minuit vient d’être découvert et l’enquête médico-légale prouve que Skell n’est pas coupable.

Jack sait qu’il a affaire à un génie du crime. Même derrière les barreaux, le Tueur de minuit a toujours une longueur d’avance. Et Carpenter se retrouve au coeur d’un piège qui se referme inexorablement…

L’auteur : James Swain vit en Floride. Il est l’auteur de huit autres thriller best-sellers. Il a été récompensé par le prestigieux prix Calibre 36 du meilleur auteur de romans policiers

 

 

 

Extrait : 
La sonnerie de mon téléphone portable m’arracha à mon profond sommeil.
Je ne recevais guère d’appels. En particulier au milieu de la nuit. Les yeux écarquillés, je fixai l’obscurité de ma chambre de location. Au-dessus de ma tête flottaient les visages souriants de ma femme et ma fille.
Des images de mon passé, qui me submergeaient de tristesse. Je levai le bras pour tenter de les atteindre, mais elles s’évanouirent aussitôt. Sur la table de nuit, mon portable sonnait toujours. Je m’en emparai et consultai l’écran. Le numéro de mon correspondant commençait par 305, l’indicatif de la ville du comté de Dade, à Miami. Les seules personnes que je connaissais là-bas étaient des flics. Je décidai de répondre.

Le post-it de Ge

Le tueur de minuit James Swain

J’avais découvert James Swain au milieu des année 2000 avec les aventures de Tony Valentine, ancien policier spécialisé dans les arnaques de casinos. En effet joueur de cartes professionnel, James Swain est considéré comme l’un des plus grands manipulateurs de cartes au monde. Et il nous offrait là un parfait premier roman noir et policier. Et puis il y a dix ans il revenait avec tout autre chose, « le tueur de minuit »
Mais alors que nous raconte « le tueur de minuit »
Simon Skell, est un serial killer au mode opératoire étrange : il écoute en boucle une chanson des Rolling Stones quand il torture et assassine ses victimes. Jack Carpenter est appelé en renfort pour tenter de l’arrêter.
Enfin c’est un peu plus compliqué que cela, car Carpenter sait que Skell est le tueur de minuit, il l’a traqué jusqu’à le mettre sous les verrous. Oui mais voilà un nouvel élément l’innocente et Simon Skell va être libéré. Notre flic sait qu’il a affaire à un manipulateur, un génie du crime et ce mec trimbale tout le monde, c’est lui qui mène les règles du jeu même enfermé derrière les barreaux. Alors il va se passait quoi si la justice le relâche ? Carpenter va devoir se remettre au travail et sa quête de vérité ne sera pas sans risque….
Vous l’aurez compris nous sommes ici dans un pur thriller. Un de ceux ou le bien et le mal s’affronte frontalement. Un flic un peu à la dérive face à un manipulateur de génie qui a toujours au moins deux coups d’avance sur ses poursuivants. Mais c’est sans compter sur l’obstination d’un flic prêt à tout pour l’empêcher de nuire et l’empêcher de faire d’autres innocente victimes. Et si ce thriller est plutôt de facture classique pour ce genre il n’en reste pas moins qu’il est vraiment efficace. Et Carpenter est le genre de héros auquel on s’attache.

9 réflexions sur “Le tueur de minuit, James Swain

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s