La chair de sa chair – Claire Favan

Le livre : La chair de sa chair de Claire Favan. Paru le 3 mars 2021 chez 
HarperCollins, dans le collection HarperCollins noir. 20€. (320 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

Moira O’Donnell c’est, derrière le feu des boucles rousses et l’énergie inépuisable, une femme qui lutte pour garder la tête hors de l’eau.
C’est une vie d’adulte démarrée trop tôt.
Ce sont trois gamins livrés à eux-mêmes et autant de boulots cumulés pour les nourrir.
Ce sont des pères absents : le premier, incarcéré le plus longtemps possible, croit-elle, et le second, suicidé.
C’est une culpabilité sans fin.
Moira O’Donnell, c’est la solitude d’une mère de famille dure au mal qui se bat, tombe et renaît. Pour ses enfants. Et avec eux. À la vie, à la mort.
Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en rêvant à une vie meilleure. Mais les services sociaux ont d’autres projets pour elle… Et un problème n’arrivant jamais seul, l’équilibre précaire qu’elle pensait avoir créé vire bientôt à la tragédie.

L’autrice : Claire Favan travaille dans la finance. Elle est l’autrice, entre autres, de l’inoubliable diptyque composé du Tueur intime (Prix VSD du Polar 2010, Prix Sang pour Sang Polar 2011) et du Tueur de l’ombre, de Serre-moi fort (Prix Griffe noire du meilleur polar français 2016), d’Inexorable et, récemment, des Cicatrices. Roman après roman, elle poursuit son exploration des contre-jours de l’humanité

 

Extrait : 
Prologue
La tête basse, les épaules rentrées, il avance au milieu du couloir, loin des bras qui se tendent vers lui. Les cris, les menaces, les rires le percutent de plein fouet, comme d’habitude. Avec de timides regards furtifs, il épie les expressions qu’il a appris à reconnaître sur leurs visages et à craindre, depuis son arrivée.
Il crève de trouille, mais il a promis de tenir bon.
À l’intérieur de lui, il a créé une zone où il peut se replier quand la situation devient trop angoissante. C’est le seul endroit sûr dans sa tête. Comme un coffre-fort. Il y a entreposé tout ce qu’il lui semblait essentiel de préserver : ses souvenirs, ses rires, l’amitié, la confiance, l’amour.
Quand il émerge de ce refuge, il entreprend de recoller les morceaux de sa personnalité qui peuvent encore l’être. Il ne sait pas combien de temps son rafistolage tiendra. Il ne sait pas non plus combien de temps le blindage de cette forteresse mentale résistera face aux premières lézardes.
Tout ce qu’il sait, c’est que les pensées noires se faufilent par ces fissures et l’atteignent de plus en plus souvent dans ce lieu pourtant hermétique jusqu’à il y a peu. Elles rôdent au détour de sa conscience quand il baisse sa garde, lui intimant de renoncer.
Il espère avoir assez de force pour résister, parce qu’on lui a promis de l’attendre, après.
Quand il sortira d’ici.
La porte s’ouvre devant lui et on le pousse dans le dos. À l’intérieur, un visage au sourire effrayant lui fait face.
— Tu es revenu !
Un frisson parcourt tout son corps quand le battant claque derrière lui. Il est seul désormais, seul face à l’inéluctable. Son esprit se précipite vers son refuge. Il se replie dans l’espace minuscule, petite silhouette concentrée sur une seule idée : tenir bon, pour quand il sortira.
Un jour.

Le petit avis de Kris

La chair de sa chair – Claire Favan

Moira O’Donnell élève seule ses trois enfants et doit se battre pour assurer leur quotidien. Chaque semaine, elle achète un ticket de loterie en espérant une vie meilleure. Malheureusement sa situation compliquée a été repérée par les services sociaux et les ennuis se multiplient, mettant en péril l’équilibre précaire qu’elle a construit.

Noir c’est noir … Avec Claire Favan, pas de demi-mesure !!

Vous prenez ça en pleine figure et vous vous relevez pour continuer votre lecture … ou pas !

Cette mère, qui élève seule ses enfants, confrontée à un tas de tragédies, plus macabres les unes que les autres, arrive à faire face, seule, pour ses enfants !

Et puis elle est soutenue par son aîné, Peter, qui ne ménage pas ses efforts pour l’aider. Mais arrive le drame …

Un psychiatre, Bruce, fera tout pour les aider, mais c’est sans compter sur la jalousie d’un des enfants.

Claire Favan signe là encore un thriller d’une noirceur terrible. Mais la vraie vie, quelquefois ne l’est elle pas ?

14 réflexions sur “La chair de sa chair – Claire Favan

  1. Coucou Ge ! 🙂
    J’avais découvert Claire Favan avec Dompteur d’anges et je me souviens avoir trouvé son écriture incroyable ! D’une noirceur absolue, c’est vrai qu’elle ne fait pas dans la demi mesure. Depuis je n’ai jamais retenté l’expérience, je devrais surement 🤭 merci pour cette chronique !

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais avais offert Les cicatrices à mon frère et ma belle-sœur a eu un coup de foudre pour le roman. Depuis, elle ne trouve rien à lire qui l’emballe. Du coup, je pensais piocher dans les romans de l’autrice pour lui en offrir un à Noël, celui-ci me semble pas mal du tout, à moins que tu ne m’en conseilles un autre ?

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s