Le zoo, Gin Philips

Le livre : Le zoo de Gin Philips. Paru le 21 septembre 2017 chez La Bête noire. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Dominique Haas. Réédité en poche le 6 septembre 2018 aux éditions 10-18 dans la collection Domaine policier. 7€50. (285 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couverture

Le zoo

Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de quatre ans, Lincoln, profitent des dernières minutes dans leur coin préféré, à l’écart des visiteurs. Mais quand Joan se décide à pousser gentiment Lincoln vers la sortie, ce qu’elle découvre la force à rebrousser chemin en courant et à s’enfoncer dans le zoo désormais désert, son fils dans les bras.

Dans un parc d’attractions transformé en ménagerie mortelle, pendant les trois plus longues heures de sa vie, Joan va découvrir jusqu’où elle est prête à aller pour sauver Lincoln…

 

L’auteur :  Gin Phillips est l’auteur de cinq romans. Le zoo est le premier à être traduit et publié en France. Elle a été lauréate du Barnes & Noble Discover Prize en 2009. Depuis, ses œuvres ont été vendues dans près de trente pays. Née à Montgomery, en Alabama, Gin Phillips est diplômée de journalisme politique à l’Université de Birmingham. Elle a écrit des articles pour des magazines pendant plus d’une dizaine d’années, navigant entre l’Irlande, New York et Washington, avant de revenir vivre dans sa terre natale, en Alabama. Aujourd’hui, elle habite à Birmingham, avec son mari, ses enfants et leur chien. Le Zoo est son premier thriller, bientôt adapté au cinéma par Warner Bros.

L’accroche de Miss Aline

Le zoo, Gin Philips

Joan a emmené son fils Lincoln au zoo. Ils sont dans un coin isolé quand elle réalise que l’heure de la fermeture est proche. Un bruit de ballons qui claquent l’interpelle. En se rapprochant de la sortie, Joan découvre des corps sur l’herbe. Elle prend son fils et va se cacher. Commence alors pour elle les trois heures les plus longues de sa vie. Avant tout trouver la bonne cachette et empêcher Lincoln de faire du bruit. À quatre ans son petit garçon est débordant de vie, d’imagination, de questions. Elle décide de lui dire la vérité : il y a des tueurs dans le parc. Il ne faut pas faire de bruit pour ne pas qu’ils les trouvent. Ce n’est qu un petit gars, il a faim, il a envie de faire pipi, il veut rentrer, il a peur du noir. Rester cachés, bougés ? Quelle décision prendre ? Les tueurs se rapprochent , elle les entend parler. Comme dans les films, elle lance des cailloux dans la direction opposée à la sienne. Elle se débarrasse même de son portable, la lumière de l’écran, le bruit, autant de risque de ce faire repérer .
On ne peut pas toujours raisonner un gosse de 4 ans : il a faim. Elle se décide à bouger. Chaque pas lui coûte. Il faut veiller à rester dans l’ombre des arbres. Près des distributeurs, ils vont se faire « surprendre » par une ado qui se cache dans la réserve d’un restaurant. Elle n’est pas seule. Ne pas parler ? Sortir ? Toujours les mêmes questions. Les tireurs vont décider pour elles.

Jusqu’où peut-on aller pour sauver son enfant ? Joan ne se pose pas la question, elle agit. Pendant trois heures, lecteur(trice) tu sens Lincoln peser sur ta hanche, son souffle près de ton oreille, ses jambes et ses bras enroulés autour de toi. On ne fait qu’un , une symbiose presque parfaite. Comme Joan, tu as peur, tu lis en silence, tu respire lentement. Tu es prête à tout. Tu suis ses pensées , comment elle aime son fils, les langages qui n’appartiennent qu’à eux, tous les mimiques qu’elle connaît par cœur, l’odeur de sa peau, son regard. Elle ne veut pas penser que c’est peut-être leurs derniers instants ensemble. Toi non plus tu ne veux pas. Tu lui souffles de se battre, d’y croire. Tu vas y croire et poursuivre ta lecture jusqu’au bout en retenant ton souffle. Longtemps après avoir refermé le livre tu te demanderas : qu’aurais-je fais à sa place ?

Bonne lecture !

5 réflexions sur “Le zoo, Gin Philips

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s