Ge vous donne des nouvelles épisode 10 : Toucher le noir , Yvan Fauth

Il y un an, j’ai eu envie, de vous proposer une nouvelle rubrique qui s’intitulerait, « Ge vous donne des nouvelles ». 

Aussi pour ce dixième rendez-vous  de Ge vous donne des nouvelles, je vous propose de vous parler Toucher le noir sous la direction d’Yvan Fauth

Le livre : Toucher le noir sous la direction d’Yvan Fauth. Paru le 3 juin 2021 chez Belfont dans la collection Belfont Noir. 21€. (331 p.) ; 23 x 14 cm

4e de couv :

Oserez-vous frôler le noir d’aussi près ?

Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Michaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalese, Danielle Thiéry, Franck Thilliez. Onze auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, se lancent dans une exploration sensorielle inédite autour du toucher.

Avec eux, vous plongerez dans les plus sombres abysses, tutoierez la grâce et l’enfer, effleurerez l’horreur du bout des doigts…

Écrites à deux ou quatre mains, dix nouvelles inédites pour autant d’expériences tactiles éclectiques, terrifiantes et toujours surprenantes.

 

Les auteurs : Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Michaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalese, Danielle Thiéry, Franck Thilliez dirigés par Yvan Fauth

 

 

Extraits : 
« Selon les Nations unies, plus de six cents personnes souffrant d’albinisme ont été attaquées depuis dix ans dans vingt-huit pays d’Afrique. Certaines victimes – souvent des enfants – survivent après avoir été amputées d’une main ou d’un pied. Selon la même source, un bras pouvait atteindre le prix de 2000 dollars en 2016 et 75000 dollars pour un corps entier. Dans certains pays, les tombes des albinos doivent être bétonnées pour protéger les corps. »
(Zeru Zeru – Maud Mayeras)
« Après une demi-heure de métro souterrain, Tom Croft remonta des profondeurs de la ville pour gagner la sortie qui donnait sur un large espace désaffecté. Plus personne ne descendait à cette station au milieu de nulle part. Il y avait eu des petites habitations modestes et colorées à cet endroit, jadis, Tom avait vu des enfants y jouer au ballon, mais les guerres de clans avaient ravagé le quartier. La drogue et les armes à feu gangrenaient les artères de la cité. Tous les soirs, des coups de semonce éclataient, les ambulances débarquaient toujours trop tard. Des statistiques vertigineuses avaient été diffusées dernièrement par les bureaux de la police : avant d’être neutralisé, un pistolet qui atterrissait entre de mauvaises mains tirait en moyenne quarante-huit balles, servait à cinq fusillades, tuait deux personnes et en blessait cinq. »
(8118 : Envers de Franck Thilliez et Laurent Scalese)
« C’était l’amie d’une amie qui lui avait parlé de ce restaurant, un endroit vraiment incroyable, tu verras. Le principe était simple, mais surprenant : manger dans le noir absolu. Pas la moindre source de lumière, rien qui puisse vous permettre de vous repérer. Le service ? Assuré du début à la fin par des non-voyants. Histoire de se sensibiliser à leur cause, de se mettre à leur place le temps d’un repas… »
(Sandrine , valentin Musso)

Le post-it de Ge

Après Ecouter le noir et Regarder le noir, voici Toucher le noir et c’est  là ma troisième expérience sensorielle et j’espère que ce ne sera pas la dernière.
L’éditeur nous promet  onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu’au creux de l’âme…  et bien c’est un défi  relevé, bien réalisé et gagnant.
Onze auteurs sous la direction de mon ami Yvan Fauth, que vous pouvez suivre sur son blog EmOtionS.

Toucher le noir c’est dix nouvelles noires, non pardons 11 !  Car une même nouvelle écrite à 4 mains nous la fait à l’endroit puis à l’envers ou plutôt dans l’autre sens. Et ça, c’est encore une expérience de plus à vivre dans ce recueil qui entraîne le lecteur dans une exploration sensorielle autour du toucher.

Alors qui a écrit quoi ?
Et bien voilà :

8118 : Envers de Franck Thilliez et Laurent Scalese :
Un homme face à son meurtrier dans un monde futuriste ou le crime devrait être banni. Et le tout raconter en commençons par la fin et en remontant le cours de l’histoire.
C’est bien vu de la part de deux grands maîtres du thriller français qui ont maintenant l’habitude de s’associer pour ce genre d’exercice

Retour de soirée de Valentin Musso :
Comme le dit si bien le titre de cette nouvelle un couple a vécu une soirée peu ordinaire avec des amis dans un restaurant à l’aveugle. Lors de leur retour, notre couple est victime d’un accident de voiture, enfin accident ?

L’Ange de la vallée de Solène Bakowski :
Attention ici une enfant est touchée par la grâce de Dieu. Et Solène Bakowski se fait son envoyée sur terre. C’est à la fois onirique et horrifique. Et notre autrice elle aussi nous touche par tant de talent !

Signé de Benoît Philippon :
Une très courte nouvelle
Des personnes tatouées par une artiste peintre dont la côte s’envole se font charcuter afin de récupérer leur désormais précieux tatouage. Où quand l’art, le monde de l’art fait du pognon…mais pas que.

Mer Carnage de Eric Cherrière :
Entre thriller et polar écologique pour cette histoire de vengeance. Une sympathique découverte

No Smoking de Michaël Mention :
On va vivre une expérience unique avec deux hommes coincés dans le même ascenseur. On suit l’histoire minute par minute à travers de très courts chapitres. Une nouvelle fois Mister Mention m’a surprise.

Doigts d’honneur de Danielle Thiery :
Un jeune pianiste est agressé et en lui coupe les doigts. La police enquête. Mais attention avec Danièle Thiery la fin risque de vous choquer car elle est suffisamment cynique pour m’avoir plu.

L’ombre de la proie de Ghislain Gilberti :
L’horreur n’est jamais loin dans les écrits de Ghislain. Et cette nouvelle ne fait pas exception. Vous risquez d’y rencontrer le mal absolu !

Une main en or de Jacques Saussey :
Un détenu au talent méconnu pour la peinture et le dessin et un directeur de prison peu scrupuleux. Et un auteur qui peint lui aussi décor et personnage au cordeau.

Zuru Zuru de Maud Mayeras :
Sans doute ma préférée ou une de mes préférées. Entre magie, croyance et pratiques ancestrale….Je n’en dirais pas plus….Sauf la sensibilité de l’autrice !

8118 : Endroit de Franck Thilliez et Laurent Scalese :
Une histoire que l’on connait déjà mais raconté chronologiquement cette fois. C’est intéressant on a presque l’impression que c’est une autre histoire

Voilà…Comme souvent dans un recueil de nouvelles, certains textes vous marquent plus que les autres. Mais ce qui est certain ici c’est que chacun des auteurs y a mis de l’originalité, de la hardiesse, de la fantaisie, de l’étrangeté mais aussi de la cocasserie, de l’humour et surtout du talent !

Alors vous attendez quoi vous pour osez Toucher le Noir ?

10 réflexions sur “Ge vous donne des nouvelles épisode 10 : Toucher le noir , Yvan Fauth

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s