Corvidés de David Gauthier

Le livre: Corvidés de David Gauthier. Paru 16 mars 2021 chez Editions Envolume 240 pages, 21×14 cm,

4ème de couverture :

Nicolas Berger, journaliste à La Gironde est prévenu : « Les gratte-papiers qui mettent le nez dans mes plumes ne savent pas à qui ils ont affaire. Cette histoire ne les regarde pas, ils sont ici que pour vendre du papier, ternir l’image de notre village ». Cabossé par une histoire de coeur qui a mal tourné, il pensait se mettre au vert en acceptant cette enquête à Salerac, du tout cuit d’après son rédacteur en chef. Mais la petite affaire de lettres anonymes au milieu des vignes est plus tordue que prévu et le reporter va y laisser des plumes. Pas de mobile et trop de suspects, surtout quand Nicolas Berger se laisse embarquer par des belles rencontres et perd le fil de son enquête.

 

L’auteur : David Gauthier est né le 28 février 1990 à Cenon. Enfant, il est marqué par la lecture d’Harry Potter et envisage un temps de devenir sorcier professionnel avant de se rendre compte que ce métier n’existe pas. Tant pis, il sera journaliste. Tant mieux, il sillonne les campagnes de sa région et prend des cafés avec tout le monde. Ce qui lui donne beaucoup d’inspiration et un début de tachycardie. Il vit aujourd’hui à Angoulême, le plus grand village de Charente.
David Gauthier est l’auteur d’un premier roman dans la collection Quêtes et enquêtes de chez Envolume éditions
Corvidés  sortie en librairie en mars 2021.

 

Extrait : 
« J’ai vécu l’interview en apnée, j’en ressors exténué. J’aimerais presque que Michel Grelot soit coupable, mais n’est-ce pas simplement par ce que tout en lui me repousse ? Son emploi du temps semble bouffé par s travail, un alcoolique du bureau avide d’euros. Quand aurait-il le temps de rédiger toutes ces lettres, de les coller contre les murs, de les jeter dans la rue, les glisser dans les boîtes aux lettres ? Pourquoi prendrait-il le risque de s’exposer, de trahir la confiance des siens, lui qui est si bien installé au sommet de son monde ? Passerait-il ses nuits à rédiger lettre par lettre au normographe, ces missives pleines de fiel ? Si c’est le cas il camoufle bien ses cernes. »

Chronique d’une flingueuse : l’Avis de Sylvie K

Corvidés de David Gauthier

 » 7 jours pour démasquer le corbeau ! »

Merci aux Editions Envolume pour leur envoi

Nicolas est un jeune homme meurtri englué dans un marasme qui le fait stagner dans sa profession de journaliste. Il a perdu son humour et sa joie de vivre et d’écrire s’est envolée quand celle qu’il appelle « Elle » l’a quitté.

Son rédac en chef l’envoie au vert, une semaine, dans les vignes à Salérac pour résoudre une affaire de lettres anonymes espérant qu’il reprenne un peu du poil de la bête !

Son homologue sur place, Mathieu un jeune homme un peu timide et seul responsable de l’agence locale, et Théo resté au journal vont l’aider dans ses recherches.

Nicolas accompagné de son fidèle carnet rouge sillonnera les rues du village et alentour et va se prendre au jeu du corbeau.

Les lettres ciblent le maire et certains membres du conseil, les faits énoncés se révèlent être juste ; tromperies, adultères, argent, magouilles… Le Corbeau connaît bien ce et ceux qu’il dénonce ! Il s’en prend aussi aux journalistes ! Nicolas devra se méfier de ce milieu rural ou tout semble lisse mais qui recèle des secrets bien gardés !                                                                                                                                                       

Cette histoire est bien écrite, bien construite et audacieuse, les descriptions sont imagées et pleines de justesse. Pas de meurtres sanglants, une enquête menée par un journaliste qui au fil de ses rencontres va côtoyer des personnages pittoresques.

L’intérêt de l’histoire outre le suspense est cet épisode de break dans la vie de Nicolas ; il va porter attention aux autres et faire son introspection ce qui va le fera évoluer.

J’apprécie le vocabulaire et l’écriture de David qui me donnent envie de le suivre.

C’est son premier roman et c’est plutôt réussi !

 

3 réflexions sur “Corvidés de David Gauthier

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s