Les anneaux de la honte, François Thomazeau

En voyage avec Collectif Polar

Et si nous faisions un tour d’Europe  ou presque.

Le livre : Les anneaux de la honte de François Thomazeau. Paru le 22 août 2012 chez l’Archipel dans la collection Coeur Noir. 18€95. (260 p.) ; 24 x 16 cm

4e de couv :

Été 1936. Albert Grosjean est reporter à Sport, l’hebdomadaire proche du Parti communiste, qui mène une campagne farouche contre l’organisation des Jeux olympiques à Berlin.
Après l’annulation de contre-jeux censés se dérouler en Espagne. Albert est envoyé à Berlin avec une délégation française afin de soutenir discrètement les républicains espagnols et arrêter les exportations d’armes allemandes.
Chargé d’enquêter pour éviter la mise en place de ce trafic d’armes, Albert accepte, rêvant d’apporter sa pierre à l’édifice, et persuadé que la guerre est inévitable.
Au cours de sa mission, Albert fera la connaissance de la belle Anna Mayer, escrimeuse juive qui participe aux Jeux avec l’équipe allemande.
De trompeuses apparences vont entraîner Anna et Albert dans une dramatique aventure d’espionnage et de passion…
L’auteur : François Thomazeau est né le 13 avril 1961 à Lille.
Il est l’un des pionniers de la vogue du polar marseillais. En 1995, il publie « La faute à Dégun » chez l’éditeur corse Misteri, qui devient l’un des premiers néo-polars situés dans la cité phocéenne.
À partir des années 2000, Thomazeau se consacre à l’édition. Il a ainsi fondé avec plusieurs complices la maison d’édition L’Écailler du sud ( devenu L’Écailler aujourd’hui malheureusement disparu). Diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille, il est également journaliste sportif. Il a longtemps été chef du service des sports de l’agence Reuters à Paris et a obtenu en 2005 le prix du meilleur article sportif de l’année décernée par l’Union syndicale des journalistes sportifs de France (USJSF).
François Thomazeau est aussi traducteur de l’anglais et musicien occasionnel.
Extraits : 
« C’est à l’issue d’un Conseil des Ministres du Front Populaire et par un communiqué du Quai d’Orsay que fut officialisée la position française de « non-intervention » en Espagne et son appel aux autres nations européennes de se rallier à cette position. Le texte était l’œuvre d’Yvon Delbos, ministre radical des Affaires étrangères, connu pour sa proximité avec les thèses anglaises et sa répugnance à s’engager. Geneviève Tabouis, la grande journaliste diplomatique de Paris-Soir, disait de lui qu’il était l’incarnation même de l’eau tiède et que, dans les périodes de grande indécision, il était passé maître dans l’art… de ne rien décider. » 
« Nous n’étions plus chez Hitler et ses tristes sbires, mais chez Hansel et Gretel. »

Le post-it de Ge

Les anneaux de la honte, François Thomazeau

Les anneaux de la honte est le premier volume d’une nouvelle collection lancé en 2012 aux Editions de L’Archipel dirigée par Noel Simsolo : Coeur Noir. Coeur Noir, des polars au coeur de l’histoire ou des événements historiques contemporains traités à la façon d’un thriller par de grandes plumes du polar français. Cette collection fera long feu puisque lancé en août 2012, elle finira en octobre 2014. Sept titres auront été ainsi publiés.
Mais revenant à notre polar « Les anneaux de la honte » que nous raconte-t-il ?

En 1936, Albert Grosjean, journaliste pour une revue sportive de gauche, est envoyé à Berlin dans l’objectif officiel de couvrir les jeux Olympiques. En réalité, il a pour but d’aider les républicains espagnols à entraver les exportations d’armes en direction des franquistes. Albert va rencontrer Anna Mayer, une jolie Juive membre de l’équipe allemande d’escrime…
Pionnier de la vogue du polar marseillais, François Thomazeau, grand reporter sportif, est l’auteur de dix romans noirs mais aussi de « 1936 : la France à l’épreuve des Jeux Olympiques de Berlin ». C’est justement sur les jeux Olympiques de 1936 à Berlin en plein IIIe Reich que revient l’auteur. Un événement qui a aussi inspiré Philip Kerr dans Hôtel Adlon. Mais avant de partir pour Berlin, son héros nous fera vivre les contres jeux olympiques organisé à Barcelone pour protester contre l’organisation d’un tel évènement dans un pays fasciste. Et malheureusement pour les catalans et l’Espagne toute entière ces Olympiades Populaires à Barcelone seront annulées par l’offensive du général franco et de ses militaires de mener un coup d’état contre le gouvernement de gauche en place. Et Albert Grosjean assistera aux premiers coups de feu à Barcelone et au premiers morts et bains de sangs fratricides.
de Barcelone à Berlin en passant par Paris, notre reporter n’aura de cesse d’aider les républicains espagnols dans leur lutte contre le fascisme de Franco.
Vous l’aurez compris Thomazeau maîtrise ici parfaitement son sujet. Il nous propose une aventure passionnante entre roman d’espionnage et polar historique. Et si vous avez la chance de tomber sur cet excellent roman policier vous comprendrez les tenants et les aboutissants de cette époque charnière en Europe. Des enjeux politique et diplomatique qui vont bien au-delà du contexte sportif. Et vous allez mieux entrevoir la montée des fascismes et la venue inévitable de la seconde guerre mondiale.

2 réflexions sur “Les anneaux de la honte, François Thomazeau

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s