La fille cachée, Lisa Gardner

En voyage avec Collectif Polar

Cette fois on traverse l’Atlantique et on se retrouve à Boston

Direction les Etats-Unis d’Amérique.


Le livre : La fille cachée de Lisa Gardner, traduit de l’américain par François Tétreau. A paraitre le 03 novembre 2021 chez Le Livre de Poche; 8€90; 18 x 11 cm. Paru précédemment chez Archipel dans la collection Archipoche, n° 22. 

4e de couv : 

La fille cachée

Texas, 1977. Un tueur en série, Russell Lee Holmes, est exécuté pour le meurtre de six enfants, dont Meagan Stockes, la fille d’un honorable médecin de Boston. Mais qu’est devenue sa propre fille, dont il n’a jamais révélé l’identité ?

Une vingtaine d’années plus tard, un journaliste de la presse à scandale révèle à Mélanie, la fille adoptive du Dr Stockes, la véritable identité de son père génétique : Russell Lee Holmes !

Peu de temps après, le journaliste meurt dans des conditions mystérieuses. Et Mélanie, harcelée de coups de téléphone anonymes, reçoit des menaces de mort…

L’auteur : Lisa Gardner, née en , est une auteure américaine de romans policiers. Elle publie également sous le pseudonyme d’Alicia Scott. Lisa Gardner grandit à Hillsboro en Oregon. En 1993, elle obtient un diplôme en relations internationales à l’université de Pennsylvanie. Elle travaille comme consultante dans un cabinet d’audit en 1998 quand elle décide de se lancer dans l’écriture de romans policiers. Elle est l’auteure de trois séries : D. D. Warren, une commandant de la criminelle du Boston Police Department ; FBI Profiler où, parmi les personnages récurrents, on retrouve les profileurs Pierce Quincy et sa fille Kimberly Quincy, aidés par Rainie Conner, ancienne policière devenue enquêtrice privée ; et Tessa Leoni, ancienne subordonnée de D. D. Warren désormais détective privée. Quatre de ses romans ont fait l’objet d’une adaptation au cinéma ou à la télévision.Elle a reçu le grand prix des lectrices du magazine Elle 2011 du meilleur roman policier pour La Maison d’à côté.

 

Extraits : 
« Mélanie étai fatiguée, mais elle songea à sa chambre et aux cierges. Sa chambre, dont un inconnu avait violé l’intimité en pleine nuit.»
«  – Je connais mon rayon. Je sais déceler les signes irréfutables. J’ai vu d’autres gars annoncer à leurs parents qu’ils sont homosexuels, je sais très bien que ce n’est pas facile. Mais, en général, après quelque temps, ils sont soulagés. Tu n’as jamais éprouvé ce soulagement, non ? Six mois après, tu es toujours aussi angoissé. Pourquoi ? Si tu as fait la paix avec toi-même, pourquoi es-tu plus contrarié qu’auparavant ? Brian était incapable de répondre à cela, mais Nathan voyait juste.»
« Le crime du silence complaisant. Celui qui consiste à faire vœu d’ignorance. Le crime commode de l’oubli, de l’amour qui pardonne tout. Le crime de l’inéluctable lâcheté.»

 

Le post-it de Ge

La fille cachée, Lisa Gardner

Encore un livre que je sors de ma bibliothèque alors qu’il y prenait la poussière depuis des années… J’ai vraiment bien fait de décider dernièrement de faire du tri dans celle-ci. Les bouquins que j’y avais oublié reprennent vie enfin. Et j’avoue que leurs lectures jusqu’ici ont été de très belle surprise. En même temps, s’ils se sont retrouvés dans ma bibliothèque c’est qu’à l’époque je les avais choisis.

Alors…Attention vous avez entre les mains un vrai page turner… Un des tous premiers romans qui a marqué les tout débuts d’une nouvelle reine du suspense. Un de ces livres qui vous font veiller tard dans la nuit et jusqu’au petit matin

Mais alors que nous raconte « La fille cachée » :

Mélanie sait bien qu’elle a été adoptée, que le charmant Dr Harper Stokes, honorablement connu à Boston, n’est pas son véritable père. Mais elle est loin de se douter qu’elle est en réalité la fille de Russell Holmes, un assassin, condamné à mort au Texas et exécuté vingt ans plus tôt en 1977 pour le meurtre de six enfants… dont la propre fille de Harper et de Patricia Stokes. C’est un journaliste de presse à scandale qui lui fait cette révélation. Il n’a pas de preuve, bien sûr, mais des indices concordants ont forgé sa conviction. Ce même jour, une fillette de 9 ans est retrouvée inconsciente à Boston, droguée à la morphine et elle a perdu la mémoire. De plus le bon docteur Stockes la soigne à l’hôpital et décide de l’adopter.

Dans un premier temps Mélanie refuse de prêter foi à ses propos. Cette histoire est tellement incroyable. Mais le jour où ce journaliste est retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses, un tas de questions surgissent et le trouble s’empare de Mélanie

La petite fille qu’elle était alors n’a-t-elle pas été retrouvée comme par hasard, abandonnée et amnésique, à l’hôpital où travaillait justement Stokes, et au moment même de l’exécution de Russell Holmes ?  Mélanie est-elle née d’un père criminel ? Mais qui donc a intérêt à déterrer cette affaire ? Et puis il y a maintenant ces coups de fils incessants et ces intimidations. Et pourquoi ces menaces, ces appels anonymes.   Mélanie finie par se confier au FBI mais très vite elle comprendre que son désir de connaître la vérité sur son passé risque de mettre en péril, au-delà de sa raison, sa vie même…

 On connait bien et depuis des années maintenant Lisa Gardner. On sait son talent. Son premier roman « Jusqu’à ce que la mort nous sépare » l’avez tout de suite lancée sur la scène internationale, nous étions en 1998. Et puis quelques années plus tard, « La Maison d’à côté », a reçu le Grand Prix 2011 des Lectrices de Elle catégorie policier. Et là elle est devenue une auteure incontournable

 Son deuxième roman, « La fille cachée » qui a pourtant reçu le prix Daphné du Maurier du suspense est passé lui plus inaperçu. Et pourtant c’est un véritable polar psychologique de qualité. Tous les ingrédients sont ici réunis, secret de famille, harceleur, personnage au passé trouble, jeune femme menacée…Axé sur la psychologie et les relations entre les personnages, « La fille cachée » nous fait vivre les conflits intérieurs et psychologiques de notre héroïne. Et nous découvrons aussi ses peurs et ses doutes que nous faisons notre. L’auteure fascine et manipule son lecteur jusqu’à la dernière page avec ce roman aux multiples rebondissements qui masquent un coup de théâtre magistral. Lisa Gardner nous offre un plongeon vertigineux au cœur du mensonge. Et les frissons sont garantis quand resurgissent les secrets du passé ! Je vous le disais…Vous allez veiller tard une fois ce livre ouvert.

Ah j’allais oublier, ce roman paru il y a tout juste 20 ans sera à nouveau disponible bientôt, enfin dans quelques semaines, début novembre, en livre de poche. Alors je ne sais pas vous, mais moi, je vais le racheter. Et oui, je le réintégrai à mon rayon polar dans la bibliothèque où je bosse pour mes gentils polardeux afin de leur faire découvrir ou redécouvrir ce thriller psychologique

Autre extrait :
« -Je ne sais pas exactement quel travail tu fais, David, répondit Bobby d’une voix sombre. J’essaie d’imaginer, je t’assure, mais je n’ai pas ton instruction. Je n’ai as fréquenté l’université non plus. Je me débrouille avec mes dix doigts, je connais les armes, je connais le base-ball. Quand tu jouais encore, je pouvais te suivre. je comprenais. Et puis tu as obtenu un diplôme. Un vrai diplôme. T’es entré à l’école de police. Maintenant tu étudies les dossiers, tu poursuis des médecins, es hôpitaux, des compagnies d’assurances, et ces gens-là ne sont pas idiots. Alors, non, je ne connais pas ton boulot. Je suis habile de mes mains, je répare les revolvers, tu ne viens plus jouer avec nous, alors je bricole. C’est à peu près tout ce qui me reste. Je ne peux plus te conseiller, je peux pas t’épauler, je n’arrive même plus à te parler… Alors, je bricole ton flingue. Ça te parait peut-être médiocre, mais je préfère avoir l’air médiocre, que complètement largué.
-Papa, je t’en pris…»

 

Ce titre a été lu dans le cadre :

11 réflexions sur “La fille cachée, Lisa Gardner

  1. Merci Ge pour cette chronique ! Je suis justement en train de lire La Maison d’à côté 🙂 J’aime beaucoup la plume de cette auteure, et celui que tu nous présente là à l’air chouette. C’est surprenant cette nouvelle sorti après 20 ans ! Bon week end 🙂

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s