Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? Saison 2 Episode 19

Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ?

Saison 2 Episode 19

« Des interviews. Mais pas les habituelles rengaines égocentrées des auteurs. Parce que, finalement, dans un roman, qui va au charbon ? Le personnage ! »

Et si on leur donnait la parole ? S02E19
par Nick Gardel

Bonjour, jeune homme. C’est Claire Favan qui m’a gentiment orienté sur vous, mais je me rends compte que j’en sais peu sur vous. Vous pouvez vous présenter ?

Ouais, c’est possible. Je m’appelle Milo. Milo Léman. Quand j’avais quatre ans, mon père a été arrêté sous mes yeux par la police. Sale truc ! Ça a foutu ma vie en l’air. Après ça, j’ai pété les plombs, je me suis laissé envahir par des vagues de colère qui m’ont éloigné de ce qu’aurait dû être ma vie sans tout ça.

La colère c’est votre trait de caractère principal ?

Je suis colérique, bagarreur et insolent. Je suis un rebelle, un gros branleur qui s’attire sans arrêt les foudres des profs et de la police, aussi. Pour tout vous dire, j’aimerais devenir autre chose, mais cette image me colle tellement à la peau que je n’ai pas (plus?) l’énergie de la combattre. C’est plus facile de se laisser glisser, sombrer petit à petit, d’accepter de devenir celui qu’ils décrivent.

 

« Je crois qu’elle a peur de moi »

Claire a l’air de tenir particulièrement à vous. Vous l’accompagnez depuis longtemps ? Je veux dire, vous êtes depuis longtemps dans sa tête ?

J’y suis depuis toujours d’une certaine façon. Je crois qu’elle s’est inspirée de son propre fils pour me donner la vie. Mon petit modèle a presque treize ans aujourd’hui. Si sa vie a lui est plus sereine maintenant, elle ne m’a pas épargné dans toute cette histoire. Quand elle a pensé écrire son roman, elle s’est dit qu’utiliser son expérience donnerait de l’épaisseur à ses personnages, celui du gosse ou celui de la mère.

Merci bien !

C’est donc elle qui est aux commandes ? Elle décide de tout ? Je sais que certains auteurs ne font que raconter ce que dictent leurs personnages, mais dans votre cas…

Là, j’ai subi ! Vous croyez vraiment que j’aurais voulu tout ça, sinon ? Merde ! Qui voudrait devenir un rebut de la société, un suspect idéal ? Pas moi en tout cas, même si je n’ai rien fait pour arranger les choses.

Et ça donne quels rapports entre vous ?

Je crois qu’elle a peur de moi. Comme le démarrage de ma vie correspond à celle de son rejeton, elle flippe qu’il suive le même chemin que moi et qu’il devienne un délinquant.

Pourtant son gosse à elle est sur des rails aujourd’hui. Il a du pot d’avoir relevé ce challenge et d’avoir trouvé sa place.

Vous en discutez parfois ?

Sans plus.

La vie de tous les jours vous accorde un peu de répit tout de même. Comment vous l’occupez finalement ?

J’essaie de passer les diplômes que je n’ai pas pu avoir quand j’étais qu’un branleur. Je fais mon possible pour que ma mère soit fière de moi.

Et surtout, je veux oublier.

Cette fois-ci, vous avez vraiment la parole. Un message à faire passer ?

Si j’ai bien compris, sous couvert de mon histoire, elle essaie de sensibiliser les lecteurs à ce que subissent les familles d’enfants différents, ceux qui sortent du moule.

Parce que c’est pas drôle de subir le regard des autres familles, de se sentir exclus, suspecté, méprisé. Je peux vous le dire ! Si seulement, les méthodes de l’éducation nationale pouvaient changer, devenir bienveillantes. Même moi, ça m’aurait aidé. Enfin… je veux le croire. Oui. Je veux penser que si leurs décisions n’avaient pas accentuer mes troubles de l’angoisse, j’aurais pu sortir la tête de l’eau, ne pas devenir le mouton noir de l’école et la tête de turc.

 

10 réflexions sur “Et si, pour une fois, on leur donnait la parole ? Saison 2 Episode 19

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s