De bonnes raisons de mourir, Morgan Audic

Le livre : De bonnes raisons de mourir de Morgan Audic. Réédité en poche le 17 juin 2020 chez Le livre de Poche, Thriller n° 35871. 8€70. (600 pages) ;  18 x 11 cm.

4e de couv :

À Pripiat, ancienne ville soviétique confinée dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, un cadavre atrocement mutilé est retrouvé suspendu à la façade d’un bâtiment. Deux hommes aux motivations divergentes – Joseph Melnyk, policier ukrainien animé par le sens de la justice et du devoir, et Alexandre Rybalko, flic russe recruté par le père de la victime – mènent chacun leur enquête. Alors que tout relie le crime à un double homicide perpétré en 1986, la nuit où la centrale a explosé, ils doivent affronter un tueur fou qui signe ses meurtres d’une hirondelle empaillée. Morgan Audic livre un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques.

L’auteur : Morgan Audic est né à Saint-Malo en 1980 et a grandi à Cancale. Il vit depuis plus de dix ans à Rennes, où il enseigne l’histoire et la géographie au lycée. Il est l’auteur de Trop de morts au pays des merveilles

 

 

 

 

 

 

Extrait :
– Mon père était pompier. Il était de service le soir de l’accident.
Le visage de la jeune femme sembla se détendre légèrement.
– C’est grâce à des gens comme votre père que la catastrophe a été contenue. On ne serait pas là s’ils ne s’étaient pas sacrifiés pour nous.
C’était la vérité, mais qui le savait ? Avec amertume, il se dit que le monde se souvenait de dictateurs, de joueurs de foot brésiliens et d’artistes peignant des carrés blancs sur fond blanc, mais que personne ne pourrait donner le nom d’un seul de ces hommes qui avaient sauvé l’Europe d’un cataclysme nucléaire sans précédent. Qui connaissait Alexei Ananenko, Valeri Bespalov et Boris Baranov ? Qui savait qu’ils s’étaient portés volontaires pour plonger dans le bassin inondé sous le réacteur 4, pour activer ses pompes et le vider de son eau avant que le cœur en fusion ne l’atteigne ? Qui savait que si le magma d’uranium et de graphite s’était déversé dans le bassin, il se serait produit une explosion de plusieurs mégatonnes qui aurait rendu inhabitable une bonne partie de l’Europe ?
Qui le savait ?

 

Le petit avis de Kris

Un cadavre mutilé est découvert à Pripiat, près de Tchernobyl. Le commandant Melnyk, un policier ukrainien animé par le sens du devoir, est chargé d’enquêter tandis qu’Alexandre Rybalko, un policier russe, a été engagé par le père de la victime pour retrouver l’assassin et le tuer. Leurs investigations se croisent et les conduisent sur la trace d’un double homicide commis la nuit du 26 avril 1986.

Original déjà par le lieu, ce livre sort de sentiers battus. Nous sommes bien dans un polar mais basé sur une situation hélas, bien réelle.

Il traite de sujets graves comme la mort imminente qui rend un tas de choses futiles,
des guerres, où tout un peuple voit ses enfants mourir parce qu’il en a été décidé ainsi, de l’ecologie, de la politique russe aussi, bien sur, mais surtout de tout cet environnement qui a suivi cette tragédie qu’est Tchernobyl.

Il trace une image de cette Russie si méconnue et d’un peuple qui ressemble étrangement à tous les peuples du monde.

Ce livre est un polar mais aussi une chronique de la vie après Tchernobyl. Excellent !

24 réflexions sur “De bonnes raisons de mourir, Morgan Audic

  1. Tout est bon dans ce polar, avec une mention spéciale pour la somme et la qualité des recherches qu’il a nécessité. Le plus important dans ce cas-là, c’est que les recherches ne sont là que pour servir l’histoire, le dosage est parfait.

    J'aime

  2. un polar que j’ai lu en début d’année mais que j’ai omis de bloguer. Effectivement j’ai trouvé intéressant le cadre du meurtre et de l’enquête. J’ai également trouvé intéressant tout ce qui a été dit sur Tchernobyl … j’ai appris pas mal de choses. J’avais apprécié aussi de retrouver Morgan Audic dont j’avais aimé le premier livre !! bonne lecture à vous !

    Aimé par 2 personnes

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s