Ge vous donne des nouvelles épisode 9 : Super haine, Jeanne Desaubry

Il y neuf mois, j’ai eu envie, à l’instar de Marc, notre mister Flingueuse, de vous proposer une nouvelle rubrique qui s’intitulerait, « Ge vous donne des nouvelles ». 

Aussi pour ce neuf rendez-vous  de Ge vous donne des nouvelles, je vous propose de vous parler Super Haine de Jeanne Desaubry

 

Le livre :  Super haine de Jeanne Desaubry. Paru le 11 janvier 2012 aux Nouvelles éditions Krakoen.  2,90 € . (18 p.) ; 17 x 11 cm.

C’est Sand qui a eu l’idée géniale du mioche. Sa soeur fait du baby-sitting, il n’y avait qu’à emprunter le môme pour avoir la couverture idéale. Sauf qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec ce mioche-là ! Il hurle sans arrêt depuis qu’elle traîne dans les rayons. Difficile de faire moins discret.

Faites vos courses, rien ne va plus !

 

 

 

 

 

 

L’auteur : Jeanne Desaubry est romancière. Elle fut un temps étudiante, cadre hospitalière, enseignante.  Elle est aussi éditrice. Son goût immodéré pour le roman noir suffit désormais à l’occuper pleinement. Membre incontournable de la fameuse galaxie 813, Jeanne Desaubry anime également un blog consacré à la littérature… policière.

 

Extrait :
Léa se retient. Le mioche hurle dans sa poussette ; si tout le monde ne regardait pas déjà de leur côté, elle lui balancerait un bon coup de pied.
Elle a une bouteille de vodka et une bouteille de whisky dans son blouson, et sous les fesses du mioche, il y a deux dvd. Dans le panier du dessous, elle a collé quelques provisions : une bouteille de coca, des biscuits, deux barres de céréales, des trucs à poser sur le tapis roulant pour endormir la caissière.
C’est son tour de « faire les courses ». Avant-hier, Sand a dit qu’elle n’irait plus. Elle avait réussi encore à passer, mais c’était parce que le nouveau vigile était occupé. Il avait plaqué un jeune black contre le pilier de l’entrée en lui plaçant une clef au bras, et il prenait un plaisir pervers à appuyer. Le gars hurlait. Le vigile suait du front, complètement allumé. Les caissières faisaient comme si de rien n’était mais une cliente est allée protester. Une vieille à cheveux blancs. Elle s’est fait jeter tellement grossièrement qu’elle a juré qu’elle ne mettrait plus les pieds au SuperNSand avait pété de trouille jusqu’à ce qu’elle soit loin.
C’est Sand qui a eu l’idée géniale du mioche. Sa sœur fait du baby-sitting, il n’y avait qu’à emprunter le môme pour avoir la couverture idéale. Sauf qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec ce mioche-là ! Il hurle sans arrêt depuis qu’elle traîne dans les rayons. 

 

Le post-it de Ge

Super haine, Jeanne Desaubry

Jeanne Desaubry est l’auteure de cinq romans et de nombreuses nouvelles, tous dans le genre noir. Son dernier roman « le régisseur » paru en juin 2021 est à découvrir de toute urgence. D’ailleurs il va falloir que je prenne le temps de vous en parler rapidement, ça a été un nouveau et énorme coup de coeur pour moi. Mais revenons à ce tout petit bouquin « Super haine »
En 2012 Krakoen lance « Petit noir ». Une collection sur le concept d’une histoire à lire le temps d’un café, bu sur le zinc ou en terrasse. C’est donc court comme il se doit. Une histoire en une vingtaine de pages, au format petit poche, à 2,90 €. On pouvait aussi télécharger ces histoires au format ePub sur les liseuses et autres tablettes à 0,90 €. Les nouvelles éditions Krakoen avait prévu 10 numéros par an de Petit Noir. J’ai avalé les 5 premiers et dégusté un peu plus tard les 5 suivant.
Super Haine est le deuxième opus de ces petits noirs. Cette nouvelle met en scène des voleurs utilisant un bébé comme couverture…
Comme jiavais déjà adoré deux de ses précédents romans « Dunes froides » et « Hosto » Je n’avais pas beaucoup de doute que ce texte devrait lui aussi passer crème. Et en effet, ici aussi Jeanne Desaubry démontre un réel talent de conteur et de « fabricante » d’intrigues. C’est aussi une auteure qui avec subtilité pointe du doigt les dérèglements de notre société. Ici pas de doute c’est la société de consommation, devrais-je dire surconsommation et de ses dérives qui sont au centre de ces intrigue qui met en scène des jeunes désœuvrés. Cette petite nouvelle ne fait que confirmer le talent de notre auteure qui depuis ne fait qu’augmenter …pour preuve ces trois derniers romans ( « Poubelle’s girls » « Point de fuite » et « le régisseur » qui sont de vraies pépites noir et social à dévorer. Alors merci Madame Desaubry pour tout cela.
Et vous vous attendez quoi pour lire Jeanne Desaubry, une auteure à découvrir et faire découvrir

 

Le petit + de Collectif Polar

Depuis l’arrêt de commercialisation de ce bouquin, Jeanne Desaudry la fait reparaître sous un nouveau titre, Super N et en numérique chez Ska éditeur. Super Haine, Jeanne Desaubry, nouvelle noire, collection Noire soeur, 1,99 €
 EAN 9791023408119

 

Léa se retient. Le mioche hurle dans sa poussette ; si tout le monde ne regardait pas déjà de leur côté, elle lui balancerait un bon coup de pied.
Elle a une bouteille de vodka et une bouteille de whisky dans son blouson, et sous les fesses du mioche, il y a deux dvd. Dans le panier du dessous, elle a collé quelques provisions : une bouteille de coca, des biscuits, deux barres de céréales, des trucs à poser sur le tapis roulant pour endormir la caissière.
C’est son tour de « faire les courses ». Avant-hier, Sand a dit qu’elle n’irait plus. Elle avait réussi encore à passer, mais c’était parce que le nouveau vigile était occupé. Il avait plaqué un jeune black contre le pilier de l’entrée en lui plaçant une clef au bras, et il prenait un plaisir pervers à appuyer.

Vous pouvez vous la procurer ICI

6 réflexions sur “Ge vous donne des nouvelles épisode 9 : Super haine, Jeanne Desaubry

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s