Une pilule difficile à avaler : Bretzel et beurre salé 2 de Margot Le Moal et Jean Le Moal

La double Chronique sur Collectif Polar

Direction la Bretagne


Le livre :  Bretzel & beurre salé : Une pilule difficile à avaler de Margot Le Moal et Jean Le Moal. Paru le 16 juin 2021 chez Calmann-Lévy. 14€90. (353 p.) ; 22 x 14 cm

4e de couv : 
Locmaria, tranquille petite station balnéaire ? Cathie Wald commence sérieusement à en douter quand elle découvre sur la plage proche de sa maison un cadavre rejeté par la mer.
Il n’en faut pas plus pour relancer les rumeurs les plus folles à propos de notre joyeuse quinquagénaire : après tout, avant l’arrivée de Cathie il n’y avait jamais eu de mort suspecte ici. De plus, n’est-il pas curieux que son arrivée coïncide avec un tout nouveau trafic de drogue ?
Et voilà la machine à ragots qui s’emballe.
Quand les forces de l’ordre arrêtent un proche de Cathie et qu’elle-même subit des menaces, elle n’a plus d’autre choix que d’enquêter. Aidée par des amies enthousiastes et par Yann, le journaliste secrètement amoureux d’elle, elle va affronter des ennemis sans scrupule. Et leur montrer que rien ne peut faire plier une Alsacienne à la tête d’une troupe de Bretons !

 

Les auteurs :  C’est une discussion sur une route finistérienne qui a décidé Margot et Jean Le Moal à se lancer dans l’écriture des péripéties de Cathie Wald. Mariés dans la vie depuis quelques années et amateurs des livres d’Exbrayat dans leur jeunesse, ils ont eu envie de tenter l’aventure du cosy mystery.
Si la Bretagne leur a tout de suite paru être le décor idéal pour le type de roman qu’ils avaient en tête, encore fallait-il donner naissance à des personnages attachants. Jean ayant des origines bretonnes et Margot étant une Alsacienne pure souche, il n’a pas fallu longtemps pour les trouver. Quel plaisir de faire cohabiter les caractères entiers de ces deux régions françaises !
La construction du scénario à quatre mains s’est faite tout naturellement au cours de leurs multiples randonnées en pays breton, dans la joie et la bonne humeur… Le scenario de la première enquête de Cathie a vu le jour entre Saint-Cado et Carnac, en passant par les îles de Houat et d’Hoëdic, quant à celui de l’histoire que vous venez de lire, ce sont les splendides falaises de la côte du Goëlo qui furent sa source d’inspiration.
Forts de cette première expérience concluante, Margot et Jean ont prévu de poursuivre l’aventure grâce à de futurs épisodes de la vie de Cathie.
Si le genre cosy mystery est une première pour eux, Margot et Jean ne débutent pas dans l’écriture. Sous le nom de Jacques Vandroux, ils ont déjà publié plusieurs thrillers et fidélisé de très nombreux lecteurs. Jean/Jacques en tant qu’auteur et Margot/Jacqueline en tant que relectrice et éditrice.
Leur nouveau pseudonyme est choisi afin de marquer une rupture avec les thrillers de Jacques Vandroux.
Leur deuxième prénom, le nom de famille d’une grand-mère, et voilà Margot et Jean Le Moal !
Tous les deux ingénieurs dans le civil, cette activité littéraire leur ouvre d’autres perspectives, pleines de surprises et de belles rencontres.

 

Extrait :
« Cathie traversa son jardin. La maison, pompeusement surnommée le domaine de Kerbrat par le précédent propriétaire, était bâtie sur une presqu’île balayée par les vents les jours de tempête. Une haie de genêt, quelques arbres torturés et de valeureux hortensias particulièrement résistants recouvraient l’ouest du terrain alors que la végétation de la partie est, mieux protégée, se parait de touches méditerranéennes. Au bout de la propriété, un escalier taillé dans la roche offrait l’accès à une splendide petite crique. Inatteignable à pied et défendue par quelques récifs que les plaisanciers évitaient, cette plage était son bout de paradis. Cathie descendit prudemment et installa son paréo au soleil. Elle marcha lentement vers la mer, profitant de la sensation du sable qui crissait sous ses pieds : divin. Elle trempa un orteil… il se passa quelques secondes avant que le second suive. Cathie avança dans l’océan jusqu’en haut des cuisses, se mouilla le ventre, les avant-bras et la nuque : chi va piano va sanoComme elle s’apprêtait à s’immerger totalement, une forme sur un amas de granit, près de la grotte marine, attira son attention. Intriguée, elle regagna la berge. Qu’est-ce qui était venu s’échouer là ? Elle s’arrêta brusquement, incrédule ! Non, ce n’était pas possible ! Malgré le soleil déjà haut, un frisson glacial la secoua violemment. Elle parcourut les quelques mètres qui la séparaient de l’inconnu allongé sur le récif. Sa position était étrange. Partagée entre la frayeur et la curiosité, Cathie l’observa. « Monsieur, ça va ? » essaya-t-elle en sachant pertinemment que celui qui semblait regarder le ciel était mort depuis un moment. Pantalon, chemise, chaussures aux pieds. Soit il s’était suicidé, soit il était malheureusement tombé à l’eau… dans tous les cas, il s’était noyé.
Cathie prit soudain pleinement conscience de la situation. Elle venait de découvrir un cadavre sur la plage de Kerbrat. Elle repartit en courant, attrapa son paréo et remonta jusque chez elle. Prévenir la gendarmerie et son ami Yann ! La marée descendait et le corps était bien coincé entre les rochers. Il ne disparaîtrait pas. »

 

Le post-it de Ge

Bretzel & beurre salé : Une pilule difficile à avaler, Margot et Jean Le Moal

 

Quel plaisir de replonger dans les eaux trouble de Locmaria en compagnie de Cathie Wald, une pimpante Strasbourgeoise. La cinquantaine, divorcée, caractère bien trempé, elle a décidé de prendre un nouveau départ en Bretagne, et d’ouvrir un restaurant de spécialités alsaciennes  dans ce paisible village du Finistère.  Pourtant certains habitant voient son installation d’un mauvais oeil. Et très vite Cathie s’est vu accuser du meurtre d’un notable du village. Mais comme Cathie n’est pas du genre à se laisser intimider, elle a menée l’enquête est à fait éclater la vérité. Oui mais voilà….

Voilà que le sort s’acharne car la nouvelle propriétaire du restaurant Bretzel et Beurre salé, découvre sur sa plage le corps d’un homme rejeté par la mer. En plus cette mort pourrait avoir un rapport avec un nouveau réseau de trafic de drogue qui s’installe dans la région, tout comme Cathie d’ailleurs. 

Il n’ont faut pas plus pour que les opposants et les envieux se déchainent, montrant du doigt et la désignant comme suspect numéro un la nouvelle propriétaire  de la plus belle maison de Locmaria, celle de la pointe de Kerbrat

Mais quand un proche de Cathie est arrêté et qu’elle-même subit des menaces, notre fringante et pétillante alsacienne  va décider d’enquêter. Et elle va entrainer dans son sillage quelques bretons devenus ses amis ainsi qu’un journaliste, Yann qui en secret doit être amoureux de la belle.

Et tout comme cette joyeuse bande, on va se laisse embringuer dans ce savoureux cosy crime à la mode bretonne.

De plus les auteurs ont décidé de nous en dévoiler un peut plus sur la famille de leur incomparable héroïne. Et tout est fait ici pour que l’en s’attache en d’avantage ,comme si c’était encore possible, à Cathie Wald qui peu à peu se dévoile à nous.

Mais on est loin de tout savoir sur son passé et pourquoi elle a choisi de poser ses valise en terre bretonne si loin de son Alsace natal.

Mais ce qui est sûr voir certain dans ce polar à l’ancienne c’est qu’au propre comme au figuré, on se régale avec cette nouvelle enquête ! et que …C’est irrésistible.

Alors quoi de mieux que de se laisser embarquer en cette période estival, avec Margot et Jean Le Moal sur les eaux trouble de cette côte finistérienne  dans cet excellent polar breton et bretonnant.

Et je sais pas vous, mais personnellement, je reprendrais bien un peu de Bretzel & beurre salé

Ce titre a été lu dans le cadre :

 

 

 

13 réflexions sur “Une pilule difficile à avaler : Bretzel et beurre salé 2 de Margot Le Moal et Jean Le Moal

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s