Les héritiers de Stonehenge, Sam Christer

En voyage avec Collectif Polar

Direction le comté du Wiltshire, en Angleterre


Le livre : Les héritiers de Stonehenge de Sam Christer, traduit de l’anglais par Pascal Aubin, Véronique Gourdon. Paru le 8 juin 2011 chez MA éditions. 25€. (447 p.) ; 24 x 16 cm. Rééditer en poche chez Pocket.

4e de couv :

Les héritiers de Stonehenge

Huit jours avant le solstice d’été, un homme est massacré sur le site antique de Stonehenge, au cours d’un sacrifice à glacer le sang, devant une assemblée de fidèles cagoulés. Quelques heures plus tard, l’un des plus célèbres chasseurs de trésors du monde se suicide dans son manoir. Il laisse à son fils, l’archéologue Gideon Chase, avec lequel il était brouillé, une mystérieuse lettre…

Formant équipe avec une intrépide policière du Wiltshire, Gideon ne tarde pas à découvrir une société secrète – une antique légion internationale entretenant depuis des millénaires le culte de Stonehenge. Avec à sa tête un nouveau chef charismatique et impitoyable, la secte accomplit maintenant des sacrifices humains rituels dans une terrifiante tentative pour percer le secret des Pierres.

Truffé de codes et de symboles, Les Héritiers de Stonehenge est un thriller au rythme haletant qui vous révélera des détails fascinants sur l’un des lieux les plus mystérieux au monde.

 

L’auteur : Sam Christer est le pseudonyme de Michael Morley, né en 1957 à Moss Side, en Angleterre. Orphelin de naissance, il est élevé dans des orphelinats et des familles d’accueil. Adopté à l’âge de neuf ans, il a vécu dans le Nord de Manchester. Il a été cadre supérieur dans les médias. En Janvier 2009, Michael a rejoint la compagnie de production internationale, filiale du grand studio Hollywoodien Sony Pictures Television en tant que Directeur de Création. Il travaille à présent depuis les bureaux de Londres, Amsterdam, New York et Los Angeles. Précédemment, Michael a travaillé aux Pays-Bas en tant que Directeur Exécutif Senior pour Endemol pendant huit ans. Il a publié sous l’alias de Sam Christer 3 polars historico-ésotérique : Les héritiers de Stonehenge, Le sang du suaire et Les héritiers de Camelot.
Extrait : 
La brume s’élève en tourbillons vaporeux au coeur de la nuit du Wiltshire. Sur la plaine qui s’étend à perte de vue, des Guetteurs dissimulés sous un capuchon regardent le ciel pour surprendre le premier éclat du croissant de lune. C’est la nouvelle lune, dévoilant à peine une lueur d’un blanc virginal, enveloppée sous l’épais voile de ciel noir.
À l’horizon, un visage pâle remue sous son capuchon, une torche enflammée est brandie par une main parcheminée, des murmures feutrés mais pressants sont transmis d’un Guetteur à l’autre. Le sacrifice peut avoir lieu. La victime a été amenée après son jeûne. Sept jours sans nourriture. Sans aucune lumière, ni aucun son. Sans le moindre contact physique, ni la moindre odeur. Son corps a été lavé de toute impureté. Tous ses sens sont aiguisés. Son esprit est totalement absorbé par son destin.
Les Guetteurs sont revêtus d’une toile de bure tissée à la main et ceinturée d’une tresse de fibres végétales, ils sont chaussés de peaux d’animaux grossièrement taillées. C’est la coutume des anciens, les créateurs de la Confrérie.
Les Nettoyeurs débarrassent l’homme de ses vêtements crasseux. Il quittera ce monde comme il y est entré, sans rien de plus. Ils ôtent une bague de son doigt. Une montre de son poignet. Et de son cou, une chaîne en or grossière au bout de laquelle pend le symbole d’un faux Dieu.
Tandis qu’il résiste encore, ils le portent jusqu’à la rivière et l’immergent. L’eau froide pénètre dans sa bouche, elle gargouille et écume dans ses poumons viciés. Il lutte comme un poisson affolé, à la recherche d’un courant plus clément pour échapper aux mains de ses ravisseurs.
Cela n’arrivera pas.
Une fois purifié, on le traîne, hoquetant, sur le rivage. Les Porteurs s’abattent sur lui et l’attachent avec des lanières d’écorce à une civière en pin, cet arbre si noble issu, comme eux, de l’âge de glace. Ils le hissent sur leurs épaules, le portent comme des hommes fiers et dévoués porteraient le cercueil d’un frère aimé. Il est précieux à leurs yeux.
Leur marche est longue – plus de trois kilomètres. Vers le sud de l’ancien campement de Durrington, puis en direction de la grande avenue, avant de rejoindre le site où se trouvent les pierres bleues et les blocs de sarsen de quarante tonnes.

Le post-it de Ge

Les héritiers de Stonehenge, Sam Christer

Voilà un premier polar ambitieux qui marche sur les traces de Dan Brown. Mais en mieux, si, si
Alors le pitch :
Depuis des millénaires, elles défient le monde en silence. Les pierres de Stonehenge. le sang doit y couler pour en délivrer le secret : c’est à quoi s’emploie une mystérieuse confrérie, adepte de sacrifices humains. Et huit jours avant le solstice d’été, un homme est massacré sur le site antique de Stonehenge, au cours d’un sacrifice devant une assemblée de fidèles cagoulés.
À quelques kilomètres de là dans son manoir, un cri. Un coup de feu. le chasseur de trésors Nathaniel Chase, universitaire reconverti dans le commerce fructueux d’objets anciens, met fin à ses jours, non sans laisser à son fils archéologue, Gideon, la clef codée d’une énigme millénaire et très convoitée…
Gideon va dont s’associé à Megan Bakerune policière de choc Et l’archéologue formé dans l’enfance au décryptage des codes utilisés par son père, et son équipière ne tardent pas à découvrir que son géniteur appartenait à la Confrérie des Esprits sacrés, une secte installée à Stonehenge. Et que cette société secrète a à sa tête, un nouveau chef charismatique. Aussi nos deux enquêteurs se lancent sur les traces des tueurs qui viennent au passage de kidnapper la fille du vice-président des Etats-Unis. Une enquête qui tourne à la guerre des polices avec l’arrivée des services secrets américains et du FBI.
Sam Christer nous entraîne dans un thriller ésotérique parfaitement millimétré. Tous les ingrédients sont scrupuleusement choisis pour nous entrainer dans une intrigue où se mêlent Complot, secte, ésotérisme, mystères ancestraux, spiritualité, histoire antique et lutte entre le bien et le mal. Et en la situant dans un des lieux les plus mystérieux au monde, l’auteur nous pousse aussi à en comprendre l’histoire de Stonehenge et de ces lieux mégalithiques partout disséminés dans le monde. Car le récit repose sur une description plausible des légendes surnaturelles qui entourent ce site de cinq mille ans, visité par des millions de touristes. Bref on va lire et vivre une histoire fabuleuse qui va nous emporter et nous faire oublier notre quotidien. Et que demander de plus à ce genre de « conspiracy thriller » truffé de moult détails fascinants qui ont font un thriller remarquable d’efficacité.

7 réflexions sur “Les héritiers de Stonehenge, Sam Christer

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s