Emmanuel Varle à l’honneur : #47 juin 2021

Emmanuel Varle à l’honneur : #47 juin 2021

Le quarante-septième « Auteur à l’honneur » sur collectif polar sera à nouveau un auteur français

Et c’est Emmanuel Varle que j’ai choisi de mettre en avant.

Mais avant de vous expliquer pourquoi c’est Benoit qui poursuit cette nouvelle rubrique sur notre blog, je vous en rappelle le principe.

L’idée est que chaque mois, on se fasse découvrir un auteur qui nous tient à cœur. Étant tous des lecteurs d’horizons différents, cela permet aux uns et aux autres d’explorer d’autres univers qui nous tentent ! 
  • une photo de l’auteur
  • une bref biographie de lui
  • Et enfin, deux ou trois livres que vous avez aimés et pourquoi !

Mais revenant à notre auteur à l’honneur

J’ai choisi Emmanuel pour des choses diverses

Notamment parce que j’aurai du recevoir il y a un peu plus an Monsieur Varle pour un apéro polar dans ma bibliothèque. Malheureusement nous avons du annuler celui-ci pour les raisons que vous connaissez. Impossible de recevoir du public pour une rencontre avec des auteurs, le premier confinement venait de passer par là !

Aussi comme nous devions tous rester chez nous, ai-je décidé de faire cette interview en live et de vous retranscrire celle-ci ICI

Mais aussi parce que j’ai vraiment apprécié son premier polar qui m’a vraiment surprise, moi qui m’attendais à lire une nouvelle fois un roman de flic, j’avais entre les mains un polar engagé voire militant d’un simple citoyen avec lequel je ne retrouvais en harmonie.

Emmanuel Varle à l’honneur : #47 juin 2021

Biographie

 Emmanuel Varle est auteur de roman policier. Et c’est  aussi le nom de plume qu’a choisi d’utiliser Emmanuel Holzbacher, officier de police

Féru de littérature, passionné d’histoire et fin connaisseur du monde animal, il a fait partie de la police nationale pendant trente ans avec le grade de commandant.

Cette expérience professionnelle lui a permis de rencontrer des gens venus d’horizons très divers, souvent issus de communautés peu connues du grand public. Il souhaite au travers de l’écriture faire partager aux lecteurs ce vécu passionnant.

« Le cirque s’invite au 36 » (2014), « Rédemption fatale » (2015), « Dernier virage avant l’enfer » (2016) ont été publié chez les Presses littéraires

« No problémo », son quatrième roman, est paru le 7 juin 2019 aux éditions Lajouanie.

Passons et développons  à sa … Bibliographie

 Le tout premier

Le cirque s’invite au 36

Trois homicides visant successivement un ancien truand octogénaire, un voyou minable retiré des affaires et le propriétaire d’un petit cirque sont commis en quelques semaines avec la même arme : un pistolet mac 50. La perspective d’un serial killer sème le trouble au sein de la Brigade Criminelle. Son responsable, le commissaire divisionnaire Mingus charge le commandant Boussinet, responsable du groupe quatre et son adjoint Enzo, jeune lieutenant de police de résoudre cette affaire. Une enquête palpitante conduira Enzo et ses collègues à une longue incursion dans les mondes méconnus du Cirque, des gens du voyage, des indics et des associations de défense de la cause animale, avec une obsession : arrêter le tueur avant qu’il ne frappe à nouveau.

 

Rédemption fatale

Un ancien terroriste gauchiste repenti se fait assassiner à Deuil-la-Barre, ville de la banlieue nord où il vit depuis sa sortie de prison. Quelques semaines plus tard, le curé de l’église Saint Pierre de Neuilly subit le même sort. Les deux homicides ont été perpétrés avec la même arme : un revolver Smith et Wesson modèle 10. Les victimes avaient participé à une émission de téléréalité ayant pour thème : la rédemption chez les criminels. Le groupe 4 de la Brigade Criminelle où officie toujours le lieutenant Enzo Verdier désormais sous les ordres du commandant Pecqueux va se lancer dans une nouvelle chasse au sérial killer. Lors de leur enquête, les policiers se confronteront à des milieux aussi dissemblables que le clergé, la noblesse, l’ultra gauche radicale, les escorts boys, les zonards, les indicateurs, les squats, les numismates, le grand patronat, les brocanteurs, les cités de banlieue… Durant cette quête de la vérité, ils auront une obsession : interpeller le tueur avant qu’il ne fasse une autre victime.

Dernier virage avant l’enfer

Seul, dans sa cellule, un vieux truand revient sur son long parcours de délinquant. Décidé à ne rien occulter, il dévoile tout : sa jeunesse bourgeoise, ses premières bêtises, sa véritable entrée dans le monde des truands, ses fréquentations dans le milieu, ses exploits dans le banditisme, ses échecs et ses séjours en prison qui ont ponctué sa vie de voyou.

Lucide sur un mode de vie qu’il a choisi, il en dresse un portrait saisissant de vérité. A travers son témoignage, il nous offre une plongée passionnante dans le milieu très fermé du grand banditisme ainsi que dans le monde carcéral des soixante dernières années.

Et puis, il y a sa vie actuelle de vieillard en prison, les autres détenus, les règlements tatillons, la saleté, les conflits…

Et que lui veut vraiment ce jeune visiteur de prison débarqué de nulle part qui s’invite dans sa vie ?

 

En 2019 est paru … No problemo

No problemo répète sans cesse José. C’est un plan simple, un coup facile ! promet-il à son comparse, un délinquant sans envergure. Ce que la tête pensante de ce duo tait, c’est que la demeure de l’écrivain qu’ils s’apprêtent à rançonner est celle dans laquelle il a passé son enfance. Les souvenirs de ces années d’enfer, vont troubler le bon déroulement d’un saucissonnage qui démarrait si bien ! La cavale qui en découle s’annonce pour le moins chaotique et catastrophique.

De jeunes truands, des victimes pas toujours innocentes, des forces de l’ordre sur le fil du rasoir, des lieux pas si sûrs qu’on le souhaiterait… voilà les principaux ingrédients de cette aventure saisissante. C’est criant de vérité. Rien d’étonnant, l’auteur a passé plus de trente ans dans la police !

 

Et le prochain… en septembre 2021

L’action se déroule dans une communauté de marginaux, isolée en pleine forêt. Un cadre bigrement original.
Un ex-policier kleptomane, voilà un héros peu conventionnel.
Une galerie de seconds rôles plus inquiétants les uns que les autres.

Un lieutenant subtilise une médaille lors de sa première enquête. Limogé de la police, il est très rapidement soupçonné de trafic de stupéfiants et décide de se mettre au vert au fin fond du Morvan.

À quelques pas de sa planque, vit une communauté plutôt curieuse.

Une aristocrate en rupture de ban, en ménage avec un vieux gangster proche d’un assassin en cavale depuis des années, règne sur une bande d’asociaux plutôt hétéroclite. Des véganes y cohabitent avec des chasseurs de ragondins braconnant à tout va. Tous fument plus que de raison… L’ex-policier se lie avec quelques marginaux qui l’alertent sur d’étranges disparitions.

Vous pouvez précommandez l’ouvrage et  le recevoir à partir du 17 septembre 2021 sur le site de l’éditeur ICI

 

 

Voilà, j’espère que j’ai réussi à vous faire découvrir le petit monde d’Emmanuel. Mais aussi vous avoir donner envie de le lire.

Si c’est le cas, m’hésitez-pas à nous faire part de vos retours de lecture, nous pourrions même les publier sur Collectif Polar si vous le souhaitez !

Une réflexion sur “Emmanuel Varle à l’honneur : #47 juin 2021

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s