L’oeil du tsar rouge, Sam Eastland

Salut mes polardeux, aujoud’hui c’est…

La double fausse chronique sur Collectif Polar

Et je vais vous parler de deux livres d’un même auteur, mieux les deux premiers opus d’une série, si, si !

« Les aventures du détective Pekkala »


Le livre : L’œil du tsar rouge de Sam Eastland. Traduit de l’anglais par David Fauquemberg. Paru le 6 janvier 2011 chez Anne Carrière dans la collection Thriller. 21,30€.  (341 p.) ; 24 x 16 cm. Réédité en poche chez Pocket le 10 novembre 2011.

4e de couv :

1929, Sibérie.

Le jeune commissaire Kirov doit faire sortir le prisonnier 4745-P du goulag. L’ordre a été donné par Staline en personne.

En extirpant de l’enfer l’inconnu à moitié mort, Kirov ne se doute pas qu’il vient de rendre à la vie une légende. L’inspecteur Pekkala, que toute la Russie connaissait sous le surnom de «l’OEil d’Émeraude», était le plus grand policier du tsar Nicolas II. Un homme au-dessus de tous les pouvoirs, ne répondant qu’au tsar et dont la loyauté à la Couronne a entraîné la perte.

Si Staline rappelle son pire ennemi à son côté, c’est qu’il a besoin de ses talents exceptionnels pour résoudre une énigme dont la réponse pourrait constituer une véritable bombe politique : que sont devenues les dépouilles des Romanov ? Où ont-ils caché leur trésor ? L’un des enfants du tsar aurait-il échappé à la colère des bolcheviks ?

L’auteur : Sam Eastland n’est autre que le pseudo de  Paul Watkins un auteur américain.
Né  en 1964 de parents originaires du Pays de Galles, il a fait ses études à la Dragon School à Oxford, au Collège d’Eton et à l’Université Yale où il a obtenu son BA.
Il est professeur d’histoire à la Peddie School à Hightstown, New Jersey, depuis 1989. Il vit à Hightstown, New Jersey, avec sa femme et ses deux enfants.
Paul Watkins est le petit-fils d’un inspecteur de police londonien qui a servi dans la fameuse unité « Ghost Squad » de Scotland Yard dans les années 1940.

 

Extraits : 
« Il me faut une réponse, Pekkala. »
Pekkala se leva lentement.
« Très bien, dit-il. Je retourne au travail immédiatement. »
Staline se leva à son tour. Il tendit le bras au-dessus du bureau et serra la main de Pekkala.
« Et que dois-je dire au major Kirov?
-Dites lui, répondit Pekkala, que deux yeux valent mieux qu’un. »
« Cet homme ne peut pas être l’Oeil d’Émeraude. Il est mort depuis des années. J’ai même entendu dire qu’il n’avait jamais existé, que ce n’était qu’une légende… »
« Certains hommes désirent la gloire plus que tout. Ils seraient prêts à tout pour l’atteindre. Ils trahiraient n’importe qui. Ils s’humilieraient eux-mêmes et ceux qui les entourent. Qu’ils soient aimés ou haïs, peu importe. Tout ce qu’ils désirent, c’est être connu. C’est un penchant bien triste, dans lequel ils se vautrent toute leur vie, comme des porcs dans les immondices. »

 

Le post-it de Ge

L’œil du tsar rouge, Sam Eastland

Voici un premier roman ambitieux. Un roman où l’auteur tente de nous faire revivre la grande histoire à travers ses personnages de fiction.
Staline fait sortir son pire ennemi de prison, l’inspecteur Pekkala, connu sous le nom d’Oeil d’émeraude, le plus grand policier du tsar Nicolas II. Staline a besoin de lui pour résoudre une énigme : que sont devenues les dépouilles des Romanov ? L’un des enfants du tsar n’aurait-il pas survécu ?
Oui Sam Eastland nous offre un personnage hors norme en la personne de l’inspecteur Pekkala. Un homme entier, insoumis mais fidèle et loyal quand on a su gagner sa confiance. Ce que l’on aime aussi c’est le mystère, les mystères qui règnent autour de Pekkala, qui est-il vraiment, d’où vient-il ? Personne ne le sait, on le retrouve juste au début du roman marquant les arbres de la forêt sibérienne d’une main rouge.
L’inspecteur Pekkala – connu sous le nom d’œil d’émeraude – était le détective le plus célèbre de toute la Russie. C’était le favori du tsar. Maintenant, il est le prisonnier des hommes qu’il chassait autrefois.
Et justement en suivant cette intrigue on va remonter le temps avec Pekkala et son acolyte le jeune commissaire Kirov. On va apprendre comment la Russie Tsariste a failli ! Au début du XXe siècle, la Russie est toujours une autocratie sans constitution, où aucune représentation populaire n’existe au niveau national. Les Romanov ont régné en maitre durant 3 siècles sur la Russie souvent d’ailleurs en faisant couler le sang au pied du trône. Comment cet empire a peu à peu perdu pied dès 1905 avec une nouvelle défaite retentissante contre le Japon et une première révolution où le tsar va consentir à la création d’une assemblée élue (la Douma) sans pour autant céder de pouvoir. Et en 1917 le peuple miséreux gronde à nouveau, la révolution de février fait abdiquer Nicolas II le dernier Romanov. Celle d’octobre voit l’arrivée au pouvoir de Lénine alors que les bolcheviques s’emparent du pouvoir dans un contexte de guerre. Et puis la déportation de la famille impériale, son exécution. En 1924 Staline et Trotski sont les prétendants à la succession de Lénine. Et c’est Staline qui finalement succède à Lénine. Et à partir de 1929, Staline parvient à écarter définitivement ses rivaux, notamment Trotski. Après on connait la suite…
On découvrira aussi la carrière fulgurante de notre héros au sein de la Russie tsariste. Comment il est devenu l’oeil d’émeraude, l’agent secret le plus fiable des Romanov, le bras droit du tsar lui-même. Comment il a été trahi mais on fera aussi connaissance avec la femme qu’il a aimée et perdue. Une femme qu’il aurait épousée si la Révolution ne les avait pas déchirés
Bref nous avons là un grand thriller historique, qui nous embarque des les affres de l’histoire russe au temps de la grande terreur et où l’on découvre un nouvel héros, un détective hors norme sans doute le plus attachant depuis Sherlock Holmes dont il partage les fulgurance et l’intelligence. Une lecture que j’ai adoré que je vous conseille vivement que vous soyez amoureux de l’âme russe ou non !

4 réflexions sur “L’oeil du tsar rouge, Sam Eastland

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s