Présentation des auteurs pour le salon Les T(H)ermes noirs

Présentation des auteurs pour le salon

Les T(H)ermes noirs

Souvenez vous il y a quelques jour Dany nous présenter le premier salon polar T(H)ermes Noirs

Elle papoter pour l’occasion avec une organisatrices, Céline Servat Aujourd’hui elle nous parle des auteurs présents


Alors par ordre alphabétique les invités seront

 

BARRAS

La petite cinquantaine passée sans encombre.

Né dans la « Ville Rose », il a vécu dans diverses villes du sud-ouest au gré de ses mutations professionnelles. Il vit désormais dans la « Belle endormie » depuis une dizaine d’années. Passionné de culture anglaise et bercé dés son « plus jeune âge » au son de la musique Punk, il a toujours aimé lire. Il découvre l’univers de l’écriture en devenant bêta puis alpha lecteur d’un auteur de thrillers, Matthieu Biasotto.

C’est là qu’il devient fan absolu de Céline Servat qui venait de se lancer elle-même dans l’écriture avec brio.  Elle le menace ensuite de lui casser les rotules s’il ne se mettait pas lui-même à l’écriture. Comment refuser une telle proposition ?

C’est donc sans aucune pression (ou presque) qu’il se lance dans l’élaboration de ce roman « 50AE : première fois », premier titre d’une trilogie, de peur de représailles plus intenses…

Pas d’anecdote particulière, étant tout jeune dans l’écriture…

Liste de livres : « 50AE : première fois »

 

A venir : »50AE: l’Angleterre m’appartient »

 

 

Thierry BENOIT

Thierry s’est beaucoup éparpillé dans ses métiers : instituteur, guichetier à la sécurité sociale, serveur, journaliste, aide agricole, menuisier mais surtout, père de deux enfants et enfin…écrivain !

Une anecdote :
Lors d’une dédicace, une lectrice qui avait acheté mon premier livre totalement par hasard me dit qu’un de mes personnages ressemble beaucoup à un ami qu’elle a perdu de vue depuis près de dix ans. Effectivement, je m’étais inspiré moi aussi d’un ami mais le personnage de fiction était tout de même très éloigné de la personne réelle, ne portait pas le même nom, avait suivi un parcours différent, etc. Pourtant elle l’avait reconnu. Il s’agissait bien du même ami commun. J’ai pu les remettre en relation, ils se sont retrouvés grâce à un livre. La lecture c’est plus efficace que tous les réseaux du web

Bibliographie :

« Sans homicides fixes », 618 p, aux éditions Cairn

Sans homicides fixes

Le gendarme tenait son arme à bout de bras. En déplaçant ses jumelles, Mehdi suivit la direction du pistolet. Il eut à peine le temps d’apercevoir la vache. Le sang gicla entre les deux cornes, l’animal s’effondra et il entendit le coup de feu avec le léger décalage dû à la distance. Sans jeter un coup d’oeil au bovin, les militaires s’étaient précipités vers une touffe de ronces à quelques pas de l’animal. Mehdi cherchait en vain l’objet de leur agitation quand la cavalerie entra en scène : six voitures de pompiers et de gendarmerie approchaient, sirènes hurlantes. Il n’y comprenait rien, mais sa vieille expérience de vagabond lui commandait la prudence : mettre les voiles. Adieu sédentarité ariégeoise, retour à la rue toulousaine.

« Lerouge et Lenoir », 420 p, à compte d’auteur,
« Vieux crimes et châtiments » à compte d’auteur 2021

Mathieu BERTRAND

Originaire de la région parisienne, Corse d’adoption, un passage en Avignon pour des études en ressources humaines pour se fixer finalement dans l’Aube à Troyes… ce passionné d’Histoire des religions, domaine dans lequel il est autodidacte, A son arrivée en Aquitaine, la découverte de nombreux lieux historiques et légendes de la région et sa passion pour certains romanciers tels Giacometti Ravenne , Dan Brown encore Umberto Eco le poussent à écrire en 2016 son premier roman « Les émeraudes de Satan

Bibliographie :

  • Les émeraudes de Satan (Eaux Troubles 2019)
  • Le manuscrit des damnés (Eaux Troubles 2020)

– Je pleurerai plus tard (M+ Editions 2020)

Au cœur d’une petite ville de province, Patrice Lorenzi mène une vie rangée entre des semaines en déplacements professionnels et des week-ends en famille. Le jour où son enfant disparait, ses certitudes sur la réelle valeur de l’existence s’envolent alors que sa vie de fonctionnaire modèle bascule dans l’horreur.

– La Porte d’Asmodée. Sortie juillet 2021 M+Editions

 

Bruno BOUZOUNIE

Né en 1962 à Bergerac, Bruno Bouzounie vit dans le Sud-Ouest, dans les Landes, à proximité du Bassin d’Arcachon, avec son épouse et ses quatre enfants.

Après des études en sciences économiques, il intègre l’Education Nationale où il exerce aujourd’hui en tant qu’enseignant spécialisé au près des enfants en difficulté. « Au bout de la nuit »  son premier roman

Son goût pour l’écriture s’est souvent conjugué avec celui pour la musique, la photographie et le dessin.

 

Au bout de la nuit

Gagnant grand prix femme actuelle 2019 bientôt en poche

Un tueur psychopathe hante les rues de Bordeaux. Une intrigue époustouflante et diabolique !

1978. Une nuit d’avril au cours de laquelle deux adolescents ont perdu leur âme…

1992. Les membres inférieurs d’un corps sont retrouvés dans le centre-ville de Bordeaux Le seul signalement auquel la police peut se référer est celui d’un homme à la stature hors du commun. Sur fond de rite païen et de légende arthurienne, Damien Sarde, un jeune lieutenant de police qui vient d’intégrer la PJ, plonge au coeur de sa première enquête. Le criminel va restituer au fil des jours les morceaux du cadavre inconnu, autant de pièces macabres au service d’un puzzle machiavélique.

Furies

  1. Antoine Meyer est au sommet de sa carrière. Flic hors-pair, il poursuit sans relâche un meurtrier qui laisse une pile de cadavres dans son sillage. Les victimes ne semblent pas avoir de lien entre elles, l’enquête s’embourbe. Et déjà, Meyer pressent une issue tragique…
  2. Au coeur de la forêt landaise, un homme est retrouvé mort, attaché, supplicié, et près de lui, un galet pour seule signature. La gendarme Anna Baldi doit faire équipe avec Antoine Meyer, un flic qui survit entre solitude et alcool. Alors que la collaboration avec Anna est difficile, les meurtres s’enchaînent sans mobile apparent, faisant ressurgir des souvenirs troubles qui s’invitent sans crier gare et propageant un mal insidieux au fil des jours. Et si les racines de cette affaire se trouvaient bien plus loin dans le temps ?

Meyer et Baldi devront rassembler l’énergie et la foi qui leur restent pour démêler le vrai du faux dans cette folie meurtrière.

 

Mehdy BRUNET

Né en 1974 dans les Deux-Sèvres, Mehdy Brunet aime le changement : Gironde, Haute-Savoie, île de la Réunion, Genève, Lozère, la Manche, un sentiment de liberté anime sa vie. Agent de maîtrise dans l’industrie technologique, ce n’est que très tard qu’il découvre sa passion pour l’écriture. Au fil des mots, une facette méconnue de sa personnalité va poindre à l’ombre de sa plume. Avec Sans raison… il signe un premier roman réussi, un thriller aussi dramatique qu’haletant.

Sans raison… 2015 Taurnada

Le fruit de ma colère 2018 Taurnada

Goliat 2020 Taurnada

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux.

David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe.

Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme…

Et bien plus encore…

Laly CHAME

Sous le pseudonyme de Laly Chame se cache une inspectrice des finances publiques, en poste au sein de la DGFIP depuis plus de 15 ans.

La journée, elle se consacre à la lutte contre la fraude fiscale en exerçant ses missions en étroite collaboration avec des administrations partenaires (police, justice…). Le soir, elle écrit. Grace à son univers poétique et policier elle a intégré avec délectation la série la série Détectivarium, une collection fantastique/policière jeunesse.

Dans cet univers policier qu’elle affectionne tant, elle aime faire découvrir à ses lecteurs, sous quelques notes d’humour, de nouveaux horizons.

2020 – Une affaire de chien – Collection Piste Noire – Éditions du bout de la rue
2019 – Au pied du sapin – Collection Polisson (recueil collectif) – Éditions du Roi Barbu
2015 – Une croisière à haut risque – Collection Détectivarium – Éditions du bout de la rue
2013 – Un concours semé d’embûches – Collection Détectivarium – Éditions du bout de la rue

2011 – La prophétie d’Osiris – Éditions Thot

2009 – Les RP et la boite d’archives – Éditions Thélès

2007 – Attention RP ! Quand les filles des impôts s’en mêlent – Éditions Thélès.

 

Une affaire de chien

Alors qu’elle rentre d’une fête d’anniversaire, Alexie rencontre une chienne errante et blessée. Elle la recueille et la soigne.

D’où vient-elle ? Qui sont ses maîtres ? Pourquoi cherche-t-elle à entraîner la jeune fille vers un château mystérieux ?

Avec son frère, Benjamin, les deux ados vont essayer de percer cette enigme.

La grande aventure dans laquelle ils vont se lancer dévoilera un immense scandale…

Alexie et Benjamin prendront des risques importants afin de mettre un terme à cette affaire de chien.

 

 

 

Guillaume COQUERY

Au cours d’un long chemin qui l’a conduit à : vendre des maisons, des voitures, des encyclopédies, monter des skis pour la location, tenir une station-service, travailler comme mécanicien développeur dans une équipe de course automobile, construire des modèles réduits de planeurs, construire des machines numériques pour des amateurs, développer des logiciels de découpe,  peaufiner sa technique de luthier amateur pour la fabrication de guitares acoustiques et électriques, et dans le même temps, dessiner un tas de mécanismes des plus complexes et concevoir des machines spéciales pour gagner sa vie, Guillaume Coquery à toujours écrit. Cet éternel insatisfait que tout passionne a commencé une petite dizaine de romans qui tous ont trouvé le chemin de sa corbeille à papier (heureusement, ajoute-t-il avec un clin d’œil).

Il y a quelques années, enfin, il participe à quelques concours de nouvelles et se découvre des lecteurs enthousiastes… le signe tant attendu !  Un recueil de nouvelles (coécrit avec sa complice de plume Céline Servat) et deux romans plus tard, il a la tête pleine de projets.

 

OSKAL 2020 M+Editions
Au-delà de nos oripeaux coécrit avec Céline Servat 2020 M+Editions

VAKARM  2021 M+Editions

Saint Gaudens, premier janvier.
Une usine de parfum pillée par un patron voyou.
Un corps de femme retrouvé sur place.
L’officier de police Sandrine Martin prend la direction de l’enquête.
Cependant la situation se complique…

Pour ce deuxième opus après Oskal, le groupe du capitaine Damien Sergent est plus que jamais dans la tourmente.

Laurent DENCAUSSE

Professeur d’anglais en région toulousaine, il a toujours écrit. Quelques poèmes, quelques micro nouvelles, écrire est pour lui une sorte de white-spirit mental, essentiel pour éliminer les boulettes de goudron que quelques années d’Éducation nationale ont déposées sur sa frêle carcasse.

La Voltigeuse de Constantinople, thriller non assumé, aussi maquillé qu’une bagnole volée, lui a transmis un virus dont il n’a aucune envie de se défaire, bien au contraire : JDH Editions, 2020

 

Childéric Sconce, quasi-quadra parisien, gratte-papier modeste amateur de danses de salon, va, par suite d’un malheureux accident de paso-doble et d’un coup de fil inattendu, se retrouver embarqué dans une douloureuse affaire d’enlèvement d’enfant. Afin de secourir une cousine hystérique et son rejeton mollasson, il va, flanqué d’une jolie étudiante et épaulé par des forces de police consciencieuses, franchir le Rhin et ses barrières mentales et se découvrir une âme d’aventurier, de celles qui font chavirer le coeur des belles esthéticiennes en mal d’horizons nouveaux. Et tant pis s’il lui faudra pour cela rater sa série préférée !

 

Céline DENJEAN

Après des études de droit, Céline Denjean travaille dans le secteur médico-social, auprès d’enfants présentant une déficience intellectuelle et des troubles du comportement. Parallèlement, elle cède à son attrait pour l’écriture, et « Voulez-vous tuer avec moi ce soir ? » paraît chez Nouvelles Plumes en 2014. Suivront, aux éditions Marabout/Black Lab, quatre thrillers mettant en scène son personnage récurrent, Éloïse Bouquet, capitaine de gendarmerie, parmi lesquels « Le Cheptel » (récompensé par le Prix de Cognac 2018, Le Prix de l’Embouchure 2018 et le Prix des Mordus de thrillers 2019). Au travers de ses intrigues chorales situées entre Toulouse et les Pyrénées dont elle est originaire, Céline Denjean aborde des thèmes sociaux noirs et réalistes et dissèque l’âme humaine au scalpel.

Bibliographie :

  • Voulez-vous tuer avec moi ce soir ? Nouvelles Plumes 2014, Pocket 2016

La fille de Kali, Marabout/Black Lab 2016, Pocket (à venir, en oct 2021)

  • Le cheptel, Marabout/Black Lab 2018, Pocket 2020
  • Double Amnésie, Marabout/Black Lab 2019, Pocket 2021

  • Le cercle des mensonges, Marabout/Black Lab 2021

Le cercle des mensonges

À quel moment fatidique ma vie a-t-elle quitté son orbite ? Qu’aurait-il fallu que je fasse ou ne fasse point pour éviter d’avoir aujourd’hui du sang séché incrustéle long de mes cuticules ?

Un meurtrier aux abois, pris dans une spirale infernale…

Une agente d’entretien, obligée de prendre la fuite après avoir été témoin d’un meurtre…

Un étudiant sans histoires tombé du toit d’un immeuble en construction… Une femme bien sous tous rapports retrouvée assassinée dans une forêt près de Toulouse…

Et si tous ces événements étaient reliés ? S’ils formaient les éléments d’une gigantesque toile ?

Le lieutenant de police Urbain Malot, dit le Zèbre, et la gendarme Éloïse Bouquet, enquêtent chacun de leur côté, tirant, sans le savoir, les fils d’une même pelote. Alors qu’Éloïse poursuit également la piste d’Anne Poey, la criminelle qui lui a échappé trois ans plus tôt, elle va devoir s’unir au Zèbre pour démêler l’écheveau qui les mènera jusqu’au dernier cercle des mensonges, au risque de se heurter à un adversaire beaucoup plus fort qu’eux…

Nicolas DRUART

Né en région parisienne mais a grandi à la campagne, en Aveyron. Habite à Toulouse depuis 9 ans. Actuellement père au foyer, il se consacre à l’écriture. Premier roman Nuit Blanche a été lauréat du Prix du Suspense organisé par la maison d’édition Les Nouveaux Auteurs, en partenariat avec Prisma éditions, et présidé par Franck Thilliez. Le roman est sorti en 2018 et chez Pocket en 2019. Cette histoire est directement inspirée du métier d’infirmier de l’auteur, c’est un huis clos qui se déroule dans un hôpital de campagne. Son deuxième roman,  Jeu de Dames, est sorti en 2019, dans la nouvelle collection Les Nouveaux Auteurs 2 et en poche chez HarperCollins en 2021. Son dernier roman L’Enclave va sortir en avril 2021 chez HarperCollins.

Anecdote : La première dédicace que j’ai signée, lors du repas de la remise du Prix du Suspense organisé par les Nouveaux Auteurs et Prisma Média, fut pour le président du jury, un auteur que j’admire : Franck Thilliez. C’était la toute première fois que je signais un livre. Je ne m’y étais pas préparé et je n’avais aucune idée de quoi écrire. J’étais intimidé, ça se remarquait et, au final, cette situation nous a bien amusés.

Nuit blanche

Saint-Florentin-sur-Lot, 3200 habitants coincés sur un isthme encadré par le Lot. La ville la plus isolée du département. Un marché, quelques troquets, la passion pour le rugby, les quelques commerces nécessaires et l’hôpital, le grand oublié du plan de délocalisation. Cet hôpital, c’est l’enfer de Julie, une interne en médecine qui y travaille depuis quelques mois. Ce soir-là, veille de week-end prolongé, elle est encore de garde. Tandis que la météo vire au Jugement dernier, les gendarmes amènent un patient transféré de l’hôpital psychiatrique. Atteint de malaria, il est plongé dans le coma depuis des mois, mais reste dangereux. L’eau monte, la nature se déchaîne, et les morts et catastrophes inexplicables se multiplient dans l’hôpital. La nuit s’annonce longue, très longue..

Franck LEDUC

Est un auteur et romancier français de thrillers et de romans d’anticipation.

Cadre durant 18 ans au siège d’un grand groupe de téléphonie, Frank Leduc change radicalement de vie en 2014. Il s’installe dans le sud des Landes, près de Bayonne et débute une carrière de formateur et coach en management.

Il consacre désormais une partie importante de son temps à l’écriture.

Anecdote : 

Un jour j’étais au Cultura de Toulouse Balma, avec la charmante et très drôle Coco Camel, auteure de Le prince charmant est une arnaque. Elle était sortie quelques minutes lorsqu’une dame pressée s’est présentée devant son stand. La dame prend un livre de Coco et me le tend. J’explique que je ne suis pas l’auteure, en lui montrant sa photo sur le présentoir « Ce n’est pas grave » me dit la dame, « écrivez quand même un petit mot, je n’ai pas le temps ».

C’est la première et unique fois que j’ai fait une dédicace en P/0.

Le Chaînon manquant, Éd Les Nouveaux Auteurs (2018) et Pocket (juillet 2021

Quelques mots à vous dire…, Ed Bod (2019)

Cléa, Éditions Les Nouveaux Auteurs 2 (2019)

Un hôtel à Paris. Ed  Bod (2020)

La mémoire du temps. Éd Les Nouveaux Auteurs 2 – (2020)

 

Le chaînon manquant bientôt en poche !

Une vertigineuse conspiration scientifique et politique où les incroyables découvertes, les meurtres et les énigmes se succèdent à un rythme effréné !

Après la mort mystérieuse de son collègue universitaire, la très médiatique Shana Stenford se voit confier la direction d’un site de fouilles enfoui dans le Piémont italien. Très rapidement, la jeune préhistorienne et son généreux mécène sont précipités, malgré eux, dans une spirale infernale qui dépasse de loin le cadre de la paléontologie.

Quel mystère se cache sous les Alpes italiennes et ensanglante les travaux de Shana et son équipe ? C’est ce qu’essaiera de découvrir un vieux commissaire, héros de la police italienne, aux méthodes parfois atypiques.

Antoine LEGER

Antoine Leger habite à Toulouse et travaille à temps partiel au département des ressources humaines dans une société de services informatiques. Le mercredi, lors de son temps libre, il court, joue de la guitare, étudie en licence de psychologie et écris des polars, thrillers…bref des histoires hitchcockiennes qui vous claquent au visage à la toute dernière page.

 

Anecdote :

En 2015, je participe au festival Lisle Noir à L’Isle sur Tarn organisé par Claude Mesplède, le pape du polar.  L’hébergement des auteurs était inclus dans le week-end. Je rejoins tard le gite le samedi soir. Le matin, j’arrive dans la salle du petit déjeuner et là, devant moi…gloups. Devant mon bol qui m’attendait…en chair et en os… Bernard Minier et Jean-Luc Bizien… les vrais…qui me disent « Salut Antoine, bien dormi ? » …surpris de les voir ici dans le même gite, surpris qu’ils connaissent mon prénom…The dream…Nous avions rejoint le salon dans ma voiture. Un moment de partage inoubliable.

Bibliographie :

« Les six coups de minuit » 2014 éditeur Paul et Mike

« Croix blanche sur fond blanc » 2016 édition Cairn

« Les jumeaux de l’enfer » 2021 M+Editions

Les Jumeaux de l’Enfer

Un soir de réveillon, des destins qui se croisent. Des hommes, des femmes fêtent la nouvelle année. Puis au milieu de la nuit, l’évasion des jumeaux néo-nazis. L’évènement qui bouscule la fête, change les plans. Les fauves sont lâchés. Alerte maximale. Le commissaire Clark s’empare de l’enquête. Le compte à rebours est lancé. Les empêcher de s’infiltrer dans les soirées. Qui les stoppera ? Une seule chose est certaine. Au final, ce livre explosera…entre vos mains !

 

 

Alexandre LEOTY

 

Journaliste de presse écrite, auteur et écrivain. Cet historien de formation, diplômé de Sciences Po Toulouse, a publié une douzaine d’ouvrages documentaires aux Éditions Privat, principalement consacrés aux atouts économiques, gastronomiques et patrimoniaux de l’Occitanie.

Il vit dans la campagne toulousaine.

Bibliographie polar et aventure.

TDO Éditions :

  • Ni Dieu ni Diable (2018)
  • Les ombres du Midi (2019)

  • Le tueur du Canal (2020)

  • Le Diable des Pyrénées (2021)

Éditions du 38 :

L’or caché de Toulouse aux (2021

Occitanie, de nos jours.

Si, pour écrire son prochain livre, le journaliste toulousain Gabriel Hadour choisit de s’installer à Saint-Martin d’Ayguevives, petit village perdu au coeur des Pyrénées, ce n’est pas par hasard. L’ouvrage qu’il prépare est consacré, justement, à une série de meurtres atroces ayant ensanglanté cette vallée isolée en 1921. Ces terres glacées, il veut les sentir, il veut les comprendre.

Mais ce qui ne devait initialement être qu’une paisible retraite d’écriture se transforme vite en cauchemar, lorsqu’un mystérieux tueur se met en tête de reproduire à l’identique les crimes du passé. Pour tous, cela ne fait aucun doute, le « Diable des Pyrénées » est de retour. Gabriel, lui, en est certain : la traque ne fait que commencer.

 

 

 

Virginie LLOYD

Elle est toulousaine, mais comme rien n’est simple chez Virginie, elle est née en Normandie et a grandi à Marseille. Tous les matins elle lit de la poésie avant d’écrire. Son bureau ? Rangé comme une chambre de gosse.

Petite elle aimait lire et écrire et si on la cherchait, elle était planquée dans un coin, la tête plongée dans un bouquin. Après des années en fac de lettres, elle se lance dans le journalisme. Elle adore ça, le texte, les mots, les virgules deviennent images. Vingt ans de news, de mags de publicité, de passion. Un jour, elle écrit pour elle… c’est une révélation.

Aujourd’hui elle se consacre à l’écriture.

 

Bibliographie :

-Quitte à tuer autant le faire dans l’ordre. Autoédition 2019

-Cher bonheur, j’ai pris la liberté de t’écrire. Dépêche- toi de répondre. Autoédition 2019

-La valse des Ephémères. Autoédition 2020

Eliott et Gabrielle vivent leur vie de gosses des quartiers populaires. Petits boulots, coups tordus et rêves éphémères.
Alexander Clayton, entomologiste passionné et solitaire tente de renouer avec le monde qui l’entoure.
Mais dans ce Paris contrôlé par des flics enragés et une justice prédatrice, leur monde est sur le point de se faire écraser.
Dès lors, les instincts se révèlent.

D’un côté, la loi.
De l’autre, ceux qui n’ont plus rien à perdre.

Un roman noir, inspiré de faits réels, qui nous plonge dans le Paris du début du XXème siècle et qui nous pose cette question terriblement d’actualité :
Supporteriez-vous de vivre dans un pays où la pauvreté est un crime ?

Clarence PITZ

Après avoir dirigé le casier judiciaire de Bruxelles pendant 7 ans, Clarence Pitz change radicalement de carrière pour devenir professeur d’Anthropologie et d’Histoire de l’Art.

Dévoreuse insatiable de polars et autres littératures sombres, elle se lance dans l’écriture en 2017 et entame une série de romans qui mêlent culture et suspense.

 

Bibliographie :

  • Son premier livre, «La parole du chacal », a été finaliste du concours VSD du meilleur thriller 2018. Nouvelle édition : IFS 2020.
  • Son deuxième roman est couronné tu très envié Prix des mordus de thrillers 2020 : »Ineffaçables« , éditions IFS 2021.

-Opuscule, Le mot de la fin, sorti en 2020.

Au lendemain d’une vague d’attentats, des fresques pornographiques apparaissent sur les façades des quartiers populaires de la capitale et secouent l’opinion publique. Épaulé par Fred Boland, jeune recrue immature, l’inspecteur Karel Jacobs est confronté à une série de crimes sexuels d’une perversité sans nom. Les sévices s’enchaînent mais les victimes ne se ressemblent pas. Et le duo est rapidement dépassé par une enquête pavée de violence qui l’emmène dans les recoins sensibles de la ville. Samira, jeune mineure émancipée est retrouvée violée en plein coeur de Molenbeek. Sa route croise le chemin de Virgile Plisson, flic infirme relégué à la paperasserie et ancien membre de la cellule tag, prêt à tout pour reprendre du service. Du folklore estudiantin aux codes du street art, Clarence Pitz nous emmène dans les profondeurs de la capitale belge à travers un thriller rythmé et immersif basé sur un fait divers attesté, celui des fresques clandestines de Bruxelles.

Sandrine ROY

Sandrine est originaire de Bègles. Elle a fait des études de Lettres modernes à Bordeaux et travaille aujourd’hui dans le milieu éducatif à Montauban.

Anecdote : Au salon de Balma, un certain Guillaume Coquery s’est tranquillement installé à ma place pour dédicacer ses livres. Depuis, une belle amitié est née.

 

Liste de ses livres :

Série Lynwood Miller

Tome 1- Lynwood Miller

Tome 2- Pas de Printemps pour Éli Tome 3- Rivalités

Tome 4- Le mur d’Hadrien

Dilemme  parution  2021

A paraitre – Dessiner les nuages

Dans les années 2000, un tueur s’apprête à sévir sur une famille de banlieue parisienne, observant ses proies au plus près avant de passer à l’acte.
Bien des années plus tard, il récidive. Il opère la nuit et décime des familles entières.
Quelle est la motivation de ce tueur d’un nouveau genre qui ne connait aucune pitié ? De tous ces massacres, il ne reste qu’un seul rescapé, surnommé le petit Nathan qui va être confié aux soins d’Agathe Delcourt, dans un institut spécialisé en Normandie. Le lieutenant Louis Salvant-Perret, surnommé le Prince du central, non sans raison, va essayer de découvrir qui est cet assassin sans foi ni loi. Loin de l’anti-héros des polars contemporains, l’enquêteur déploie sa force tranquille pour traquer le meurtrier. Il sera aidé dans cette terrible enquête par son groupe aux personnalités aussi surprenantes  qu’efficaces.

Quand les sombres liens familiaux remontent à la surface il faut s’attendre à une enquête bien ficelée entourée de relations complexes, entre frissons et émotions.

 

 

Céline SERVAT

Céline Servat a 46 ans et vit dans le Comminges. Mariée, deux enfants, elle est assistante sociale. Céline est une serial lectrice !

Elle a commencé ses premiers pas dans l’écriture par des concours de nouvelles, avant d’écrire INTERNATO, édité chez M+Editions, le premier tome d’une trilogie sur les dictatures et les secrets de famille. Le deuxième tome s’appelle Norillag.

Lors de sa première dédicace, elle assiste à un conflit de couple qui tournait autour de la date anniversaire de leur fils et du fait que mme se trouvait discréditée par l’intervention de Mr. Elle a donc remis sa casquette de travailleur social et d’intervenante sur la communication pour apaiser la tension !

La vie entière de Gustave repose sur un mensonge. Pour se reconstruire, il doit lever le voile sur le mystère de ses origines. Sa quête débute dans la période Stalinienne et plus précisément dans les Goulags de Sibérie.
Gustave nous entraîne dans une course contre la montre, dont l’enjeu est essentiel : connaître son passé, donner un sens à son existence.

Céline Servat est assistante sociale et vit dans les Pyrénées. Après Internato, Norillag est le deuxième tome d’une trilogie sur les dictatures et les recherches autour des origines.

 

Benoît SEVERAC

Benoît Séverac a grandi aux pieds des Pyrénées et il est devenu toulousain à l’âge de 18 ans. Il a été tour à tour guitariste-chanteur, comédien, ouvrier saisonnier agricole, gardien de brebis sur le Larzac, restaurateur de monuments funéraires, vendeur de produits régionaux de luxe et de chambres « meublées » pour gros clients japonais, professeur de judo, photographe dans l’armée de l’air, serveur en Angleterre, clarinettiste dans un big band de jazz puis cofondateur d’une fanfare rock-latino-jazz… Il s’est formé à la dégustation de vin en Alsace, est diplômé du Wine and Spirit Education Trust de Londres et il enseigne aujourd’hui l’anglais à l’école vétérinaire de Toulouse ainsi qu’au Diplôme national d’œnologie. Il est cofondateur des Molars (association internationale des motards du polar).

Il publie à la fois des romans noirs et policiers pour les adultes (à la Manufacture de Livres) et pour les ados (chez Syros). Certains ont été traduits aux USA ou adaptés au théâtre. Tous ont été primés.

 

Biblio

Romans pour adultes

Skiatook Lake (Éditions Le Passage, 2021), co-écrit avec Hervé Jubert

Tuer le fils (Éditions La Manufacture de livres, 2020 et Pocket, 2021)

Wazhazhe (Éditions Le Passage, 2018), co-écrit avec Hervé Jubert

115 (Éditions La Manufacture de livres, 2017 et Pocket, 2018)

Trafics (Éditions Pocket, 2017)

On peut pas faire ça à Guy Novès (Éditions Court Circuit, 2016)

Arrête tes six magrets (Éditions Baleine, collection Le Poulpe, 2015)

Rendez-vous au 10 avril (Éditions Pocket, 2018)

Les Chevelues (Éditions 10-18, collection Grands Détectives, 2019)

Romans jeunesse

Le jour où mon père a disparu (Éditions Syros, 2020)

Une caravane en hiver (Éditions Syros, 2018)

Little sister (Éditions Syros, hors collection, 2016)

L’homme-qui-dessine (Éditions Syros, 2015)

Le garçon de l’intérieur (Éditions Syros, Collection Rat Noir, 2013)

Silence (Éditions Syros, Collection Rat Noir, 2011)

 

Sans Adamat, Hiérosé n’aurait rien à perdre. Sans son fils, la jeune Albanaise n’aurait pas de raison de vivre. D’ailleurs, elle serait déjà morte. Noyée dans la mer Adriatique parce qu’elle se serait laissée couler lorsque le bateau s’est retourné entre Durrës et Brindisi. Les passeurs les ont sortis de l’eau et les ont amenés jusqu’en France où la jeune Albanaise est forcée à se prostituer. Planquée dans un container pour échapper à ses proxénètes, elle est découverte par Nathalie Decrest, chef de groupe de la Brigade Spécialisée de Terrain de la Police Nationale, lors d’une descente dans un camp de Gitans. La vétérinaire Sergine Hollard, elle, a un projet : Créer une clinique ambulante qui accueillerait les animaux des SDF, seuls liens entre les indigents et le monde. Lors de la mise en œuvre de son projet, elle rencontre Cyril, un jeune autiste qui vit dans la rue sous la coupe de deux sœurs jumelles surnommées Charybde et Scylla par les sans-abri et les travailleurs sociaux. Les deux jeunes femmes, policière et vétérinaire, connaissaient les lisières de ce monde de la misère : Elles vont y pénétrer pour en découvrir la violence.

 

 

 

Frederic SOMON

Retraité de la gendarmerie avec une carrière militaire riche et longue.

Dés l’âge de 17 ans il s’engage dans la Marine Nationale puis dans la gendarmerie et plus spécifiquement dans la police judiciaire. Il a ensuite assuré plusieurs commandements et terminé sa carrière au grade de lieutenant-colonel. Il a ensuite ajouté, comme si cela ne suffisait pas, quelques années supplémentaires au profit de la réserve opérationnelle.

 

« Quand la Dombes tue » en mars 2021

A paraitre : « Lyon, l’affaire des dessous de soie »  juin 2021.

 

Quand la Dombes tue

Un visage pâle rehaussé par un maquillage outrancier, une coupe au bol, un même et étrange accoutrement souligné d’une rose rouge, de toutes jeunes filles sont retrouvées mortes au sein des mille étangs. L’enquête piétine.

Ceci étant dit, qui est le monstre qui se cache au sein de la Dombes au nord de Lyon ?

Sept ans plus tard, Dominique Deschamps, jeune gendarme, officier de police judiciaire au caractère bien trempé, relance l’affaire et ne lâche rien. Il ira jusqu’au bout.

Gendarmes et policiers devront, parfois dans la douleur, unir leurs forces afin d’achever une enquête jusque-là inaboutie.

 

 

Christophe VASSE

Christophe VASSE est né à Toulouse. De formation scientifique il occupe un poste d’ingénieur dans sa région natale. Passionné de littérature, il se lance dans l’écriture en 2004 avec un premier roman dont l’intrigue lui est inspirée par un tableau du peintre Jérôme Bosch. Suivent deux autres romans et une dizaine de nouvelles, mais aucun de ces récits n’est publié jusqu’en 2017. Cette année-là, sa compagne décide de soumettre l’un de ses manuscrits aux éditions Nouveaux Auteurs. Son initiative fait coup double : le manuscrit est accepté et remporte le Prix du Polar du Grand Prix Femme Actuelle 2017. Il est édité en juillet 2017 sous le titre « Celle qui ne pleurait jamais », un premier roman qui séduira 20 000 lecteurs avant d’être repris au format poche par les éditions Pocket en juillet 2019. En septembre de la même année paraît le second roman de l’auteur, « La porte de Bosch », deuxième titre de la nouvelle collection Nouveaux Auteurs 2 (à paraître aux éditions Pocket cet été). Sa troisième coopération avec les éditions Nouveaux Auteurs, « Celle qui ne pardonnait pas », se matérialisera en librairies le 10 juin prochain.

 

Bibliographie :

Celle qui ne pleurait jamais, 2017, éd. Nouveaux Auteurs, Prix du Polar Femme Actuelle 2017.

La porte de Bosch, 2019, éd. Nouveaux Auteurs.

Celle qui ne pardonnait pas, 2021, éd. Nouveaux Auteurs.

 

La porte de Bosch paraîtra bientôt en poche

Otto van Helsing sait. Il sait que le tableau qu’il contemple tous les jours dans son manoir de Wittemer End a quelque chose de particulier. Il sait que c’est une oeuvre du grand Jérôme Bosch, même si elle n’a jamais été authentifiée.

Un jour, le vieil homme se rend compte avec inquiétude que des créatures ont disparu de la toile… et en découvre une dans sa bibliothèque ! Fasciné et épouvanté, il fait appel à Rebecca Decker, une jeune cartomancienne spécialiste des phénomènes occultes, pour l’aider à faire la lumière sur ces événements étranges. Pendant ce temps, de sombres forces se rassemblent et le vent se lève… Rebecca ne le sait pas encore, mais elle devra bientôt se lancer dans une course contre la montre, une quête à travers trois continents dont l’enjeu dépassera tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Un étrange tableau, un compte à rebours implacable… Rebecca Decker sera-t-elle prête à payer le prix de la vérité ?

 

2 réflexions sur “Présentation des auteurs pour le salon Les T(H)ermes noirs

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s