MADAME B de Sandrine DESTOMBES

La fausse double chronique

Aujourd’hui journée spéciale avec  Sylvie K

Notre Flingueuse va nous donner son avis sur deux livres d’un même auteur.

Et l’auteur en question c’est Sandrine Destombes


Le livre: Madame B de Sandrine Destombes. Paru le 5 Mars 2020 CHEZ Hugo Thriller (336 pages); 21 x 14 cm. 19,95 €. réédité en poche le 11 mars 2021 chez Pocket Thriller n° 18140. 7€60. (357 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture:

« Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages et meurtriers, tous font appel à elle pour qu’il ne reste plus une trace de leurs crimes et délits. Après plusieurs années passées à s’imposer dans ce monde d’hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau- père qui l’a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire.

Si après chacune de ses interventions Madame B garde un indice comme « assurance-vie », elle n’est pas la seule à accumuler les preuves compromettantes. En menant l’enquête sur le maître-chanteur qui la persécute et la fait douter chaque jour un peu plus de sa santé mentale, Blanche revient sur son passé et réalise que malgré les nettoyages, toutes les taches ne sont pas effacées. Et que chaque acte entraîne des conséquences.»

L’auteure: Née en 1971, Sandrine Destombes vit à Paris et travaille dans la production d’événements. Madame B est son septième thriller. Avec Les jumeaux de Piolenc (traduit en six langues), elle a remporté le Prix VSD RTL 2018 du meilleur thriller français, présidé par Michel Bussi.

 

 

 

 

 

 

Extrait:
«La minuterie était arrivée à son terme. L’individu se tenait immobile à un mètre de la porte. Le rai de lumière qui filtrait de l’appartement n’arrivait pas jusqu’à lui. Blanche dépassa sa peur, franchit le seuil et l’attrapa par la manche pour le tirer jusqu’à elle. Quand elle put enfin distinguer ses traits, Blanche lâcha sa proie et recula en titubant. L’homme la suivit au même rythme. Il attendit d’être au centre de la pièce pour s’écrouler. Une mare de sang se dessina lentement sur le parquet tandis que Blanche restait pétrifiée. La tête tournée vers le sol, l’homme ne bougeait plus. Elle n’avait pas eu le temps de détailler son visage son regard avait immédiatement été attiré par la plaie béante qui barrait le cou de son visiteur.»

 

Chronique d’une flingueuse: l’Avis de Sylvie K

Merci au COLLECTIF POLAR et HUGO THRILLER pour ce cadeau

Initiales B B Blanche Barjac dit Madame B n’excelle pas dans le cinéma mais dans le ménage., c’est une «nettoyeuse». Elle fait disparaître les corps et rend les scènes de crime vierges de tout indice. Son beau-père Adrian qui est son meilleur ami, son mentor, son guide de vie exerçait la profession de nettoyeur. C’est donc naturellement qu’elle en suit les traces., c’est son boulot elle le fait comme il doit être fait. Elle est rigoureuse mais quand des choses bizarres se produisent, elle doute. D’abord des autres et surtout d’elle, est-elle folle? Malade comme sa mère? Blanche est fragile, elle a ses failles le suicide de sa mère l’a marqué.

Qui est la cible elle ou Adrian? Qui lui en veut? Qui veut la discréditer dans son travail? Qui lui fait passer des messages? Qui envoie des mails à sa place?

Elle fait appel à Cédric un hacker pour l’aider et lui demande de l’héberger le temps d’y voir clair. Mais quand un meurtre est commis chez elle et qu’ Adrian disparaît toutes ses certitudes volent en éclats. Rapidement Blanche va comprendre que tout est relié au passé et retrouver qui et pourquoi.

Sandrine Destombes base son intrigue autour de ce métier atypique et nous dresse un portrait de femme; une femme complexe, une femme qui a un métier peu ordinaire, qui a des crises d’angoisse et des troubles psychiques. Elle entretient avec son beau-père une relation très forte entre eux il n’y a personne d’autre que le fantôme de sa mère.

J’aime beaucoup l’écriture de Sandrine, les chapitres sont courts et précis, le puzzle se met lentement en place, nous sommes manipulés comme Blanche l’est. Un thriller original, moderne, psychologique avec une fin que je trouve émouvante.

Je vous invite à découvrir cette Madame B et comme «chaque acte entraîne des conséquences», je vais attendre le prochain Sandrine D.

9 réflexions sur “MADAME B de Sandrine DESTOMBES

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s