Le cercle des mensonges de Céline Denjean

La double Chronique sur Collectif Polar

Aujourd’hui deux Flingueuses vont vous parler de leur même lecture.

Ce matin c’est notre porte flingue qui vous livrait son petit avis et cet après-midi c’est Fanny qui vient compléter le post-it de Ge avec sa missive.


Le livre : Le cercle des mensonges de Céline Denjean paru le 3 mars 2021 aux éditions Marabout ; 19€90 ; (472 pages) ; 23cm x 14,8cm

4ème de couverture

A quel moment fatidique ma vie a-t-elle quitté son orbite ? Qu’aurait-il fallu que je fasse ou ne fasse point pour éviter d’avoir aujourd’hui du sang séché incrusté le long de mes cuticules ? ». Un meurtrier aux abois, pris dans une spirale infernale… Une agente d’entretien, obligée de prendre la fuite après avoir été témoin d’un meurtre… Un étudiant sans histoires tombé du toit d’un immeuble en construction… Une femme bien sous tous rapports retrouvée assassinée dans une forêt près de Toulouse… Et si tous ces événements étaient reliés ? S’ils formaient les éléments d’une gigantesque toile ? Le lieutenant de police Urbain Malot, dit le Zèbre, et la gendarme Éloïse Bouquet, enquêtent chacun de leur côté, tirant, sans le savoir, les fils d’une même pelote. Alors qu’Éloïse poursuit également la piste d’Anne Poey, la criminelle qui lui a échappé trois ans plus tôt, elle va devoir s’unir au Zèbre pour démêler l’écheveau qui les mènera jusqu’au dernier cercle des mensonges, au risque de se heurter à un adversaire beaucoup plus fort qu’eux…

L’auteur : Céline Denjean est né à Toulouse le 16 novembre 1974. Avec des grands-parents libraires, elle baigne dans les livres toute petite. Elle s’intéresse beaucoup à la criminologie et la psychologie. Après des études de droit, elle se dirige donc vers la psychologie ainsi que les sciences humaines. Elle se passionne pour son métier : éducatrice spécialisée auprès d’handicapés mentaux. Dès qu’elle le peut, elle se consacre à l’écriture de romans policiers ou thrillers. Ses livres : Voulez-vous tuer avec moi ce soir ? (2015), une trilogie : La fille de Kali (2016), Le cheptel (2018) et Double amnésie (2019). Elle obtiendra le prix littéraire Polar du meilleur roman francophone de Cognac et le prix du roman de l’Embouchure en 2018.

 

Extrait
Quelques échos des discussions parvenaient jusqu’à l’accueil. Margaux et Urbain patientèrent plusieurs minutes en détaillant le dépliant de l’association. Vivre solidaires proposait un accueil quatre journées par semaine pour les personnes à la rue. Intervenaient ici, un psychologue, une assistante sociale, un médecin et trois éducateurs. Le lieu avait vocation à offrir un point de chute temporaire pour les démunis qui avaient besoin de parler, de souffler un peu autour d’une boisson chaude, d’être aidés dans certaines démarches ou de consulter pour des soins. L’association disposait aussi d’une petite banque alimentaire et de quelques rayonnages de produits de première nécessité.

Les missives de Fanny H

Le cercle des mensonges de Céline Denjean

Dans Le cercle des mensonges vous retrouverez deux équipes d’enquêteurs, chacune sur sa propre affaire, du moins pour commencer.

La première est celle de la police judiciaire dirigée par le lieutenant Urbain Malot alias le zèbre. Vous apprendrez au cours de la lecture pourquoi il a ce surnom atypique et tellement évident à la fois.

La deuxième est celle de la gendarmerie avec à sa tête la capitaine Eloïse Bouquet.

L’histoire commence par plusieurs cadavres, celui du neveu du ministre des finances, une employé d’une société de nettoyage et le corps d’une professeure retrouvée dans un bois.

Puis, ensuite, vient des disparitions comme celles d’Efia M’Bani, sans papier, ses enfants et plusieurs sdfs dont on ne retrouve aucune trace.

Quel rapport avec un laboratoire illégal découvert en pleine forêt de Buzet ? Jusqu’où ces affaires vont-elles tous les mener ? Quelle implication a le gouvernement dans toute cette histoire ? Que cache le juge d’instruction ? Pourquoi payer autant un scientifique ?
La capitaine mène également une autre mission de son côté et sans en avoir informer sa hiérarchie…

C’est le premier roman de Céline Denjean que je lis et je peux vous dire que l’auteur emmène ses héros dans plusieurs enquêtes longues et difficiles.
Il y a beaucoup de personnages donc ce n’est pas un livre à poser et à reprendre quelques jours plus tard. Il est à suivre attentivement pour bien assimiler toutes les informations et les indices.

Pour ma part, j’ai trouvé que l’auteure met un point d’honneur à nous mener au coeur de chaque équipe en nous parlant de leurs défauts et de leurs qualités respectives et qui font d’eux des êtres humains avant tout. Cela m’a permis de bien les visualiser pendant ma lecture.

On en vient à se poser quand même quelques questions, notamment sur ces laboratoires secrets dont on entend parfois parler dans le monde, ceux que cacheraient les gouvernements d’après les complotistes.

Le cercle des mensonges est un livre qui fourmille de détails lors des investigations et rien n’est laissé aux oubliettes J’ai bien aimé le fait que ces deux équipes finissent par se rencontrer, c’est un moment que l’on attend avec impatience avant de le voir se concrétiser. Bien sûr, je ne vous dirai pas si ce sera un aspect positif ou négatif. A vous de le découvrir…

(Merci aux éditions Marabout)

7 réflexions sur “Le cercle des mensonges de Céline Denjean

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s