Tombent les anges de Marlène Charine

Le livre : Tombent les anges  de Marlène Charine. Paru le 4 mars 2020 chez Calmann Lévy noir. Réédité en poche le le 24 mars 2021 chez Le Livre de Poche Thriller n° 36055 . 7€90. (345 p.) ; 18 x 11 cm.

4e de couv : 

Tombent les anges

Lors d’une intervention de routine à Paris, Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix un brin désabusée, entend une femme appeler au secours dans un appartement qui semble pourtant vide.

Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée à des centaines de kilomètres de là.

Il est donc impossible que Cécile l’ait entendue.

Sauf si… Mais quand on est flic, on croit au Mal, pas aux fantômes. Moquée et mise au ban de sa brigade, Cécile est recrutée par le capitaine Kermarec, le seul à ne pas la prendre pour une folle, le seul qui soit prêt à lui donner une nouvelle chance. Ensemble, ils vont enquêter sur la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans, décrite comme un modèle de gentillesse par ses proches, qui cachait aussi de bien sombres secrets.

 

L’auteur : Marlène Charine est née en 1976 à Lausanne, ingénieure en chimie, cette amoureuse des mots de la première heure s’est essayée à de nombreux genres de l’imaginaire au travers de nouvelles avant de trouver son domaine de prédilection dans le thriller.

 

Extrait :
Il n’y avait eu aucun bruit particulier. Ni choc sourd, ni grincement, ni même le moindre cliquetis qui aurait pu expliquer son réveil. C’est plus une impression qui tira Clara de son sommeil. La sensation d’une présence, toute proche. Sa présence, à lui.
Elle ouvrit les yeux d’un coup, s’obligeant à respirer de manière normale malgré l’étau d’angoisse qui comprimait son cœur. Sur sa table de nuit, le radioréveil indiquait trois heures quarante-sept. Une pluie soutenue giflait les carreaux des fenêtres. Sans bouger, Clara se concentra sur la musique habituelle de son petit appartement. Le ronron de la chaudière. Le souffle d’un léger courant d’air, sous la porte de sa chambre, qui redoublait d’intensité aux moments où les nuages délivraient un crachin plus bourru. La jeune femme referma les paupières pour focaliser tous son attention sur son oreille libre. Il n’y avait rien d’autre. Rien du tout…
Si. Une lame du plancher venait de craquer. Celle tout près de la porte, sur laquelle Clara avait renversé du thé, un soir de décembre. Depuis, elle crissait à chaque fois qu’on y appliquait le moindre poids.
La panique la submergea. Il était là. Il était là, et elle n’avait aucun moyen de défense. (…)

Le post-it de Ge

Tombent les anges  de Marlène Charine

 

Mais comment ai-je pu passer à coté de ce premier polar. Peut-être parce qu’il est paru juste avant le 1er confinement en mars 2020 alors que j’étais en vacances. Peut-être aussi que déjà je mettais la pédale douce sur mes lectures polars pour lire un peu plus de littérature blanche surtout des premiers romans français mais aussi plus de sciences fictions, de fantastique et de fantasy. Mais heureusement un an après « Tombent les anges » sort en poche, et là je n’ai plus d’excuses, je me dois de le lire. Surtout que visiblement ce premier roman policier a fait parler de lui.

Un soir, derrière la porte close d’un appartement parisien, Cécile Rivière entend une femme appeler au secours. Le lendemain, elle apprend que la locataire a été assassinée la veille, mais à des centaines de kilomètres. Taxée de délire paranormal, la jeune policière est mise au ban de sa brigade. Seul à lui accorder crédit, le capitaine Kermarec, chargé de l’enquête, souhaite utiliser son don.

Il prend donc la jeune policière sous son aile, il la pousse même à devenir officier. Elle qui a bien failli quitter la police, elle qui s’est réfugiée chez sa sœur. Il faut dire d’Agathe est plutôt une sœur maternelle un brin possessive. Mais bon Cécile va intégrer la brigade criminelle et ses intuitions, « ses voix » vont être bien utiles pour mener à bien les enquêtes en cours et à venir dans son nouveau groupe.

Je ne vous en dirais pas beaucoup plus sur ce polar sinon je risque de spoiler l’intrigue. Une intrigue fort bien menée d’ailleurs. L’auteur a choisi de nous offrir un thriller fantastique, j’avoue qu’au début j’ai eu peur que ce petit côté surnaturel ne prenne le pas sur le coté enquête policière mais il n’en est rien. C’est juste un petit plus qui apporte un peu plus de suspense à l’histoire.

J’ai aussi beaucoup aimé toute cette galerie de personnage que nous donne à découvrir Marlène Charine et ils sont nombreux.

Et j’ai aussi adhéré à son écriture, fluide, évocatrice et visuelle. Mais aussi à son style, direct avec ses chapitres plutôt courts et qui apporte du rythme à cette histoire incroyable.

Bref vous l’aurez compris, j’ai vraiment aimé ce premier thriller et maintenant j’ai hâte de lire le second qui vient de sortir « Inconditionnelles »

Alors oui, avec « Tombent les anges » Marlène Charine a fait une entrée fracassante dans le monde du polar.

Voilà donc une auteure à suivre, à découvrir et faire découvrir

Et si jamais je ne vous ai pas convaincu alors lisez l’avis d’ISA sur Tombent les anges

10 réflexions sur “Tombent les anges de Marlène Charine

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s