Inconditionnelles – Marlène Charine

Le livre : Inconditionnelles de Marlène Charine. Paru le 7 avril 2021 chez Calmann-Lévy dans la collection Calmann-Lévy Noir. 20€50.  (397 p.) ; 22 x 14 cm

Trois mères, une flic et cette question : que mérite celui qui a brisé un enfant ?
par l’auteure de Tombent les anges, la révélation du polar 2020

« Venez ! Elles sont là ! » La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy.
Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace.
Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.
Le ravisseur a été abattu dans l’assaut, l’affaire est donc officiellement close.
Et pourtant, insidieusement, d’indice en indice, une interrogation fait son chemin dans l’esprit de la capitaine Valles, mais aussi dans celui de Garance, Cora et Blandine, les mères des trois fillettes : et si ça n’était pas fini ?

Tombent les anges, le premier roman de Marlène Charine, paru en 2020, a reçu le prix du Polar Romand, prix Sang pour Sang Polar, prix Découverte du journal L’Alsace

L’auteur : Née en 1976 à Lausanne, de formation scientifique, Marlène Chiarine est une amoureuse des mots de la première heure.  Elle s’essaye tout d’abord à de nombreux genres de l’imaginaire au travers de nouvelles et d’un premier roman, Le Projet Alice, avant de trouver son domaine de prédilection dans le thriller, qu’elle pimente volontiers de fantastique. . Cette ingénieure en Chimie a remporté avec Tombent les anges, son premier thriller paru en 2020, le prix du Polar Romand, prix Sang pour Sang Polar, prix Découverte du journal L’Alsace. Inconditionnelles est son second thriller à paraitre chez Calman-Lévy Noir

 

 

Extrait : 
La ventilation poussive expire un air froid et sec dans le vaste bureau déserté par les membres de son équipe. Seul son écran d’ordinateur y brille encore. Comme chaque soir, elle est la dernière sur le pont, bien au-delà de ce qu’une vie sociale harmonieuse peut admettre. Cela ne la perturbe pas. Personne ne l’attend pour partager un dîner et échanger des anecdotes sur la journée écoulée. Ni mari, ni amant, ni famille. Pas même un chat à qui servir une portion de croquettes. Dans cette optique, elle préfère rester tard, même sans travailler vraiment.
L’esprit ailleurs. Ou plutôt à une autre époque.
Perdue dans une frange du passé qui, elle le sait, ressurgira tôt ou tard. (…) Le moment de la collision tant redoutée, celle entre le passé et le présent, est arrivé.

Le petit avis de Kris

Inconditionnelles – Marlène Charine

aux Éditions de l’Epée, epub 9€99

Mars 1998, dans les montagnes d’Annecy. Trois fillettes kidnappées sont sauvées par la capitaine Silke Valles, mais l’une d’elles succombe peu après sa libération. Au moment de clore le dossier, l’enquêtrice est prise d’un soupçon et cherche un possible deuxième ravisseur. Quant aux trois mères des victimes, elles entendent rendre elles-mêmes la justice.

Je n’avais jamais lue Marlene Charine et comme j’ai des goûts bien arrêtés (dus à mon grand âge) 😁 j’ai toujours des doutes quand je me lance avec un nouvel auteur.
Je dois avouer que j’ai dévoré ce thriller/polar noir. Car il s’agit bien d’un polar mais pas que ! L’auteure à su marier l’intrigue à une étude de personnages des plus réussie.
En effet, les réactions de ces 3 mères, différentes les unes des autres autant par leur caractère que par leur milieu social face à l’enlèvement de leurs filles, retrouvées peu après, est très finement décrit. Les dommages collatéraux qui accompagnent ce genre de drame également.
La composition du roman est ingénieuse et au-delà de l’intrigue qui est addictive (je l’ai lu en 3 jours) le rythme est soutenu et ne connaît pas de temps mort.
Une belle réussite.

Alors les zamoureux du Polar ! En voici  un « Inconditionnelles » un à dévorer !!

21 réflexions sur “Inconditionnelles – Marlène Charine

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s