Le roi de coeur, Jean-Luc Marcastel

Hello mes polardeux,

Comme promis, aujourd’hui je vous présente deux polars français. Et après Vol AF 747 pour Tokyo de Nils Barrellon,  voici ma seconde lecture


Le livre : Le roi de cœur : Une enquête de Malo Sinclair de Jean-Luc Marcastel. Paru le 17 février 2021chez Pygmalion dans le collection Policiers. 20€90. (459 p.) ; 21 x 14 cm

4e de couv : 

Le roi de coeur

Le capitaine Malo Sinclair et son inséparable adjoint, l’incontournable Albert, exercent leurs talents à Paris. Lorsque le cadavre d’une jeune femme est retrouvé dans la Seine, on leur confie l’enquête. Car notre capitaine connaissait la victime. Ancienne camarade et amante, Marie appartenait à l’une des plus vieilles familles aristocratiques françaises.

Dévasté par le drame, Malo est convaincu qu’il ne s’agit pas d’un suicide. En se lançant dans ses recherches, le duo infernal découvre que les monstres à l’origine de la mort de Marie n’en sont pas à leur coup d’essai et que toutes leurs proies gravitent au sein du même milieu. Pourtant, plus leurs investigations avancent, plus le mystère semble s’épaissir… Notre capitaine commence à soupçonner que cette affaire ne menace pas seulement quelques jeunes aristocrates, mais la république toute entière. Est-il encore temps de tout arrêter ?

 

L’auteur : Né le 15 mai 1969 à Aurillac, Jean Luc Marcastel est un écrivain français d’imaginaire, auteur de la série à succès Louis le Galoup.  Jean-Luc Marcastel a enseigné l’histoire-géographie quelques années avant de se consacrer à l’écriture et de devenir écrivain.
La série Louis le Galoup est une suite de 5 romans qui mélangent habilement fantasy et réalisme médiéval. L’auteur s’inspire des légendes et du folklore du grand sud-ouest de la France, et notamment de la Haute-Auvergne dont il est originaire.

 

Extraits :
« Il faisait froid sur Paris, un de ces froids humides, poisseux, dont la capitale a le secret. Pas de pluie, ni de ce fin crachin désagréable qui colle à la peau malgré parapluie et imperméable. Ce n’était pas non plus un temps à dissuader les plus fêtards des citoyens de Paname de sortir de chez eux. Pour cela, il aurait fallu l’annonce d’un couvre-feu général ou d’une apocalypse en règle, et encore, il y avait fort à parier que certains, au contraire, en auraient profité pour faire une bringue d’enfer. Mais pas ici.
Ce soir-là, à cette heure avancée de la nuit, la place Saint-Michel était désespérément vide. Les terrasses des cafés, sièges rentrés et entassés tels des troupeaux frileux le long des vitrines.
Personne ne vit donc la jeune femme surgir en courant de la place Saint-André-des-Arts, traverser la rue et passer en trombe devant la fontaine Saint-Michel, si ce n’est, du haut de leur piédestal, la statue armée du saint, le diable à ses pieds et les deux griffons de bronze qui semblèrent la toiser d’un regard scrutateur.
« 
« — Aidez-moi, je vous en prie… Ils me poursuivent.
La motarde, dans son blouson ajusté, son pantalon de cuir noir moulant et ses bottes à talons hauts, se redressa sur la selle, lâcha le guidon et releva la visière de son casque.
Les yeux de la jeune femme s’écarquillèrent, son expression se décomposa à nouveau. Elle fit un pas en arrière, manqua tomber, se rattrapa de justesse.
— Vous… murmura-t-elle en fixant la femme comme elle l’aurait fait du diable en personne. C’est vous ! »
 » Lo que vol petar pus nalt que son cuol, se fa un trauc à l’esquina *
Malo, qui commençait à bien connaitre les expressions d’Albert – plus qu’il ne l’aurait souhaité, d’ailleurs -, avait traduit en lui-même et, malgré tout ce qu’il venait de vivre, n’avait pu retenir un sourire… Et tant mieux si le comte avait entendu. Il se demanderait certainement ce que voulait dire Albert – et Malo lui souhaitait bien du plaisir pour trouver la traduction. »

* « Celui qui veut péter plus haut que son cul se fait un trou dans le dos »

 

Le post-it de Ge

Le roi de coeur,  Jean-Luc Marcastel

Jean-Luc Marcastel est un auteur prolifique de romans fantastiques jeunesse/ados. Il se lance là dans le polar adulte. Et il le fait avec brio. « le roi de coeur » est une nouvelle aventure du Capitaine Malo Sinclair Tout de suite en s’attache à son enquêteur. Il faut dire que le jeune homme est charismatique et puis il est d’autant plus sympathique qu’il n’a pas hésité à son prendre à un fils de ministre, puisque la justice doit être la même pour tous, et les puissants doivent être exemplaires. Bref, Malo et son adjoint Albert forme un duo d’enquêteur fort charmant. Et quand ils mettent leurs compétences respectives en branle, les coupables n’ont plus qu’à bien se tenir.
Après deux ans de service à Aurillac suite à une bavure, le capitaine Malo Sinclair et son inénarrable adjoint sont de retour à Paris.
Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé dans la Seine, à Paris. La barbarie du crime marque les esprits, particulièrement celui du capitaine Malo Sinclair qui connaissait la victime, une ancienne camarade de classe appartenant à l’aristocratie. En compagnie de son inséparable adjoint Albert, il se lance sur les traces de l’assassin et découvre que ce monstre n’en est pas à son coup d’essai. D’ailleurs l’assassin n’opère pas seul et très vite Sinclair va comprendre qu’il se retrouve au coeur d’un complot et plus dans une banale enquête policière.
Mais Malo est à son affaire. Lui le fin limier, le nouvel as de la police criminelle. Il va tout faire pour résoudre ce mystère.
J’ai aimé suivre Malo Sinclair et Albert. J’ai aimé le style décalé aussi de l’auteur. J’ai aimé le ton de cette aventure avec ce brin humour que déploie l’auteur pour laisser son lectorat soufflé dans cette intrigue compliqué et prenante. J’attendais depuis un moment cette second enquête de Malo et Albert, et bien j’ai été servie, merci monsieur l’auteur. A quand un nouvel opus ?

7 réflexions sur “Le roi de coeur, Jean-Luc Marcastel

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s