TAG – Les lecteurs veulent… version Flingueuse #2 Mamie Danièle

TAG – Les lecteurs veulent… version Flingueuse #2 Mamie Danièle

Coucou mes Polardeux

Il y a quelques semaines, je vous proposais un nouveau tag pioché dans le blog Muffins & Books, tenu par la si créative Marie.

Cette fois j’ai demandé aux flingueuses qui le souhaitaient de répondre à ces dix questions.

Une des premières à dégainer est Manie Danièle.

Et oui Dany Flingueuse en personne.

Voici ces propositions :

1 : Les lecteurs veulent … une suite.

 Les aventures de Merhlicht

Parce que l’auteur a osé nous le rendre malade et qu’aux dernières nouvelles il est en convalescence et qu’il est l’un des plus facétieux policier de notre planète noire !

Dans la brume écarlate

Une femme se présente au commissariat du XIIe et demande à voir le capitaine Mehrlicht en personne. Sa fille Lucie, étudiante, majeure, n’est pas rentrée de la nuit. Rien ne justifie une enquête à ce stade mais sait-on jamais… Le groupe de Mehrlicht est alors appelé au cimetière du Père Lachaise où des gardiens ont découvert une large mare de sang. Ils ne trouvent cependant ni corps, ni trace alentour. Lorsque, quelques heures plus tard, deux pêcheurs remontent le corps nu d’une jeune femme des profondeurs de la Seine, les enquêteurs craignent d’avoir retrouvé Lucie. Mais il s’agit d’une autre femme dont le corps exsangue a été jeté dans le fleuve. Exsangue ? Serait-ce donc le sang de cette femme que l’on a retrouvé plus tôt au Père Lachaise ? La police scientifique répond bientôt à cette question : le sang trouvé au cimetière n’est pas celui de cette jeune femme, mais celui de Lucie…
Un roman gothique dans un Paris recouvert de brouillard à l’heure où un vampire enlève des femmes et les vide de leur sang. Un roman choral qui laisse la parole à plusieurs protagonistes : à ceux qui perdent ou ont perdu, à ceux qui cherchent, à ceux qui trouvent ou pensent trouver. Un roman qui est l’histoire de six hommes qui aiment ou croient aimer chacun une femme : celui qui la cherche, celui qui l’aime de loin, celui qui veut la venger, celui qui la bat, celui qui la veut éternelle, et celui qui parle à ses cendres. Un roman parle des femmes comme premières victimes de la folie des hommes, même de ceux qui croient les aimer.

 

 2 : Les lecteurs veulent … qu’il y ait un spin-off.

 Barbara Abel : Derrière la haine suivi de Après la fin … Mais qu’attend-elle pour nous offrir un tome 3 ! En fait la réponse elle me l’a donnée en salon : elle attend que Milo ait grandi et soit adulte …

3 : Les lecteurs veulent … une fin différente.

Nous rêvions juste de liberté. P… il m’a fait pleurer celui-là ! Une happy-end m’aurait bien plu. D’un autre côté il aurait peut-être moins percuté le lecteur !

 

Nous rêvions juste de liberté

 « Nous avions à peine vingt ans, et nous rêvions juste de liberté. » Ce rêve, la bande d’Hugo va l’exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l’indépendance et l’amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paye cher.
Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d’être à la fois un roman initiatique, une fable sur l’amitié en même temps que le récit d’une aventure. Avec ce livre d’un nouveau genre, Henri Lœvenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road movie fraternel et exalté.

 

 4 : Les lecteurs veulent … pouvoir relire un livre / une saga comme si c’était la première fois. 

 La dynamique du chaos de Ghislain Gilberti mais impossible de la relire quand on connaît la fin

La dynamique du chaos

Gys, un jeune homme au passé agité, va jusqu’à l’impensable pour oublier sa séparation. Rapidement, il cède à l’ivresse nerveuse des transgressions aux côtés de ses trois amis de la  » Génération Nada  » : avec eux, il écumera bars et clubs de tous les excès, traquant le chaos qui lui permettra de mieux voir le monde. Il ignore qu’au loin, un train fou fonce déjà sur lui. Le monstre d’acier s’appelle Séverine.
Dynamique du Chaos fait l’effet d’un coup de tonnerre lors de sa mise en ligne sur Internet en 2007, avec plus de 100 000 téléchargements et un torrent de commentaires de lecteurs jetés à corps perdus dans cette aventure radicale. Aujourd’hui publié pour la première fois sans censure et en édition papier, ce texte sauvage raconte la chute libre d’un homme sur fond de drogues, de sexe, d’abus en tout genre et l’amour passionnel, irrationnel, d’un homme pour une femme. Dans son art de la torsion, le virtuose Gilberti repousse les limites du soutenable par une obsession suprême inavouée : tenter de retrouver une forme originelle de pureté métaphysique et romanesque.

 5 : Les lecteurs veulent … un film ou une série.

 La trilogie Verhoeven de Pierre Lemaître

 

Dans cette suite romanesque, quatre histoires de femmes racontent la destinée d’un homme, Camille Verhoeven, commandant à la Brigade criminelle. Un mètre quarante-cinq de haut, chauve comme un oeuf, dessinateur exceptionnel, rétif à l’autorité et perpétuellement en colère, cet enquêteur hors norme hérite d’affaires atypiques : le meurtre épouvantable de deux jeunes femmes dans un loft de banlieue (Travail soigné), la disparition de la malheureuse Alex dont il sera le premier à pressentir la dimension tragique, l’effroyable projet d’un poseur de bombes (Rosy & John), le stupéfiant acharnement d’un criminel sur une même victime (Sacrifices).

Quatre thrillers glaçants reconnus pour leur mécanique implacable, des intrigues aux apparences trompeuses et aux rebondissements saisissants, une écriture nerveuse, un jeu permanent avec les codes du genre policier…

Pierre Lemaitre, Prix Goncourt 2013 avec Au revoir là-haut, est considéré, en France et à l’étranger, comme l’un des grands romanciers français.

 

 6 : Les lecteurs veulent … oublier qu’il y a eu un film ou une série. 

Hortense d’après Jacques Expert.

1975 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Sylvain un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »
2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et Emmanuelle est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

Dommage pour Ingrid Desjours qui en a fait l’adaptation pour la télé publique mais elle a été trop contrainte par les exigences de la chaine pour rendre l’ambiance du roman.

Le synopsis du film :

Derrière ses allures de femme épanouie, Sophie Delalande cache une blessure jamais refermée. Sa fille Hortense a été enlevée à l’âge de trois ans. Pas un jour ne passe sans que Sophie revive ce drame qui l’a brisée. Jusqu’au jour où elle reconnaît sa fille disparue, sous les traits d’une jeune femme d’une vingtaine d’années. Cette dernière, Jeanne Martin, est bien orpheline et à la recherche de la vérité sur ses origines. La rencontre fait mouche, d’autant que Jeanne possède la même tache de naissance qu’Hortense. Les deux femmes s’abandonnent à ces retrouvailles inespérées qui leur sont servies sur un plateau. Elles s’engagent dans une relation exclusive et fusionnelle. Mais dans ce tableau idyllique s’insinue peu à peu un doute, une ombre menaçant de tout engloutir : Jeanne est-elle vraiment la fille de Sophie ? Et quelle est la part de culpabilité de Sophie dans la disparition d’Hortense ? Que cherchent-elles vraiment  ? Que trouveront-elles à la fin ?

À la distribution, Catherine Jacob (Sophie), Pauline Bression (Jeanne), Christopher Bayemi (Samuel), Jérôme Anger (Paul Lamarque), Katia Tchenko (Marie), Jérôme Pouly (Rémi Gautier), Alika Del Sol (Leïla Saïdi), Annie Gregorio (Mamou) et Jean-Claude Leguay (Papou).

7 : Les lecteurs veulent … une couverture différente.

 Je passe … pas d’inspiration sur le sujet car je ne m’attache pas aux couvertures.

 

8 : Les lecteurs veulent … moins de clichés. 

 La série Louise Morvan de Dominique Sylvain où le personnage principal ne m’a pas convaincue … J’ai tout de même lu toute la série avec un bémol donc !

 

9 : Les lecteurs veulent … une saga moins longue. 

Même réponse qu’à la question 8 sinon

Chattam : l’autre monde. J’ai décroché au tome 3

 

 10 : Les lecteurs veulent … que le prochain tome soit déjà sorti. 

Tome 4 de la série Tomar Khan … vite, vite, vite !

 

Toxique

Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, surnommé le Pitbull, connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple. « Dans vingt-quatre heures elle est pliée », dit même l’un des premiers enquêteurs. Mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

Ou un tome 4 de Yeruldelgger … oui là je rêve !

Yeruldelgger

Cinq ans plus tôt, Kushi, la fille de l’inspecteur Yeruldelgger a été enlevée et assassinée pour l’obliger à abandonner une enquête sur la corruption liée au rachat des terres de la steppe mongole.
La découverte du cadavre d’une autre fillette va le replonger dans les mêmes tourments. Dans un pays à l’histoire et aux paysages sauvages, une guerre sale d’argent et de pouvoir s’est déclarée autour d’une des richesses minières les plus rares et les plus convoitées de la planète.
Pour lutter contre les puissances qui veulent s’accaparer son pays, Yeruldelgger va puiser ses forces dans les traditions héritées des guerriers de Gengis Khan, dans les techniques modernes d’investigation, et dans la force de ses poings.
Parce qu’un homme qui a tout perdu ne peut rien perdre de plus. Il ne peut que tout reconquérir. Peu à peu, sans pitié ni pardon…

11 réflexions sur “TAG – Les lecteurs veulent… version Flingueuse #2 Mamie Danièle

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s