Cloé Medhi à l’honneur : #44 mars 2021

Cloé Medhi à l’honneur : #44 mars 2021

Au punaise, vous savez quoi, j’ai totalement zappé  « Auteur à l’honneur au mois de Mars, un rendez-vous pourtant mensuel sur notre blog. Aussi en Avril il y en aura surement 2, un en début de mois et un comme d’habitude dans les tout derniers jours.

Aussi Voilà notre Auteur à l’honneur de Mars ….


Le quarante-quatrième « Auteur à l’honneur » sur collectif polar sera une auteure française.

Et c’est Cloé Medhi que j’ai choisi de mettre en avant.

Mais avant de vous expliquer pourquoi c’est Isabelle qui poursuit cette nouvelle rubrique sur notre blog, je vous en rappelle le principe.

L’idée est que chaque mois, on se fasse découvrir un auteur qui nous tient à cœur. Étant tous des lecteurs d’horizons différents, cela permet aux uns et aux autres d’explorer d’autres univers qui nous tentent ! 
  • une photo de l’auteur
  • une bref biographie de lui
  • Et enfin, deux ou trois livres que vous avez aimés et pourquoi !

Mais revenant à notre auteure ou préférez-vous autrice à l’honneur

J’ai choisi Cloé car j’ai été totalement bouleversée par ses deux premiers romans.

Et justement au début du mois de Mars sortait son troisième opus que je n’ai malheureusement pas encore lu. Mais soyez certain-e que ce sera fait très bientôt car j’ai hâte de retrouver la plume de cette jeune femme de lettre talentueuse et engagée quoiqu’elle en dise.

Par ailleurs j’ai eu la chance de la rencontrer par deux fois et de longuement discuter avec elle et aussi j’ai saisi l’opportunité de l’interview lors d’un tête à tête improbable qui s’est fait sur le fils, un peu au débotté  il y a 3 ans déjà que dis-je presque 4 !

Cloé Medhi à l’honneur : #44 mars 2021

Biographie

 

Cloé Mehdi est née le 26 mars 1992 à Vénissieux C’est une femme de lettres française originaire de la région lyonnaise, auteure de roman noir.

Autodidacte, elle développe sa passion pour l’écriture à l’adolescence. Elle commence à écrire au collège pour faire passer le temps plus vite me confit-elle. Elle me dit aussi avoir des envie d’écrire de la science fiction, de l’anticipation…..

 En 2011 et en 2013, elle a remporté plusieurs concours de nouvelles.

Il s’ensuit Monstres en cavale, son premier roman, qui reçoit le prix de Beaune 2014.

Puis, arrive Rien ne se perd, son deuxième ouvrage  qui est lui aussi particulièrement remarqué dans le milieu du polar et rafle de nombreux prix.

Elle reçoit le prix Étudiant du polar 2016, le prix Dora Suarez 2017, le prix Mystère de la critique 2017, le prix Blues & Polar, le prix Mille et Une feuilles Noires, Le Trophée 813 2017 du meilleur roman et en 2018 le Prix France Bleu Polar Poche.

Pour enfin nous offrir en 2021 Cinquante-trois présages.

Passons à sa … Bibliographie

Chacun de ses livres est totalement différent des autres mais sa plus reste toujours acérée, vivante et poignante.
Et je suis certaine de me régaler à nouveau avec ses  » Cinquante-trois présages

Son dernier livre est paru le 04 mars dernier au seuil dans la collection cadre noir.

Cinquante-trois présages

Depuis quelques décennies, une nouvelle forme de divinité s’est révélée au monde : la Multitude. Près de Cherbourg, Raylee est la Désignée du dieu Dix-Neuf, choisie entre les humains pour lui servir de canal de communication. Un fardeau plutôt qu’une bénédiction, et qui s’accompagne de symptômes épuisants. Au Bureau des prières d’Europe de l’Ouest, elle reçoit des personnes en quête de sens mais semble elle-même dépassée face à la complexité de la Multitude. D’autant que depuis peu, elle est la cible principale des membres de l’Observatoire, une police dédiée aux conflits avec les divinités : il semblerait que tous les criminels présumés qui s’approchent de Raylee disparaissent sans laisser de traces…

Il est temps pour le lieutenant Hassan Bechry d’infiltrer le Bureau des prières et de découvrir ce qu’il s’y prépare.

 

Son premier roman

Monstres en cavale

Un après-midi, Damien, treize ans, s’empare d’une hachette… et découpe son père et sa soeur. Les mains pleines de sang, il attend le retour de sa mère avec la tête décapitée de la fillette. Six ans plus tard, le jeune homme est transféré de la prison des Lauriers à un établissement atypique où les détenus sont exhibés comme des animaux. Parvenu à s’évader de ce zoo pour criminels, il tombe sur Cab, une étrange petite fille née dans le milieu du grand banditisme. Dans ce monde souterrain, on raconte qu’il existe un endroit où les hors-la-loi peuvent vivre librement sans craindre les mandats d’arrêt internationaux. Pour l’improbable duo et leurs complices, c’est le début d’une longue cavale à travers l’Europe, où chaque frontière devient un pari entre la prison et la liberté.

 

 

 

Rien ne se perd

Une petite ville semblable à tant d’autres… Et puis un jour, la bavure… Un contrôle d’identité qui dégénère… Il s’appelait Saïd. Il avait quinze ans. Et il est mort…

Moi, Mattia, onze ans, je ne l’ai pas connu, mais après, j’ai vu la haine, la tristesse et la folie ronger ma famille jusqu’à la dislocation…

Plus tard, alors que d’étranges individus qui ressemblent à des flics rôdent autour de moi, j’ai reconnu son visage tagué sur les murs du quartier. Des tags à la peinture rouge, accompagnés de mots réclamant justice !

C’est à ce moment-là que pour faire exploser le silence, les gens du quartier vont s’en mêler, les mères, les soeurs, les amis…

Alors moi, Mattia, onze ans, je ramasse les pièces du puzzle, j’essaie de comprendre et je vois que même mort, le passé n’est jamais vraiment enterré !

Et personne n’a dit que c’était juste…

Poignant, dérangeant, ultra sensible, glaçant, Cloé Mehdi nous livre ici un récit d’une noirceur absolue !

Voilà j’espère vous avoir donné envie de découvrir Cloé Medhi.

Cloé a un univers bien à elle et son regard sur le monde qui l’entoure et la société est comme sa plume très acéré.

Bon allez moi je file acheter Cinquante-trois présages, j’espère qu’il l’on encore à la librairie.

8 réflexions sur “Cloé Medhi à l’honneur : #44 mars 2021

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s