Cendrine de Paul Blanchot

Le livre : Cendrine de Paul Blanchot Paru le 2 Août 2020 chez EDITIONS M+.  14,80€.  ( 364 pages); 22 x 15 cm

4ème de couverture :

Roman qui flirte avec l’épouvante, « Cendrine » vous entraîne dans un drame familial entre une mère et ses deux filles. Chacune de ces trois héroïnes cache de lourds secrets, et poursuit une quête qui vous glacera les sangs. Vous allez aimer les détester ! Dixième roman de Paul Blanchot, « Cendrine » met l’accent sur les personnages féminins. Les dialogues sont incisifs, les situations réalistes et les affrontements dantesques. À découvrir absolument…

 

 

 

L’auteur: Originaire de Nice, Paul Blanchot est diplômé d’un master de jeux vidéo, Management et Game Design, et il écrit des romans avec passion depuis l’adolescence (il vous aurait presque dit : “toujours” mais il faudrait entrer dans les détails, est-ce que les cahiers d’écolier qu’il remplissait en primaire comptent ?!). En tout cas, ces deux métiers sont très intimement imbriqués : création de personnages, de lieux, d’intrigues… auxquels se rajoute une grande part de magie ! Ce petit quelque chose qui altère la réalité et lui confère une bien plus vaste envergue. Ses univers puisent à de nombreuses cultures, depuis la science-fiction, ayant adoré “Dune” ou Asimov et Gibson, en passant par la fantasy, dont Mathieu Gaborit, ou encore l’épouvante, car il est un grand fan de Stephen King.

Extrait : 
« Pierre détourna le regard vers le libre-service, et à travers les vitres on distinguait la silhouette de Delphine. Sa sœur suivit son regard, et comprit, suffoquée ce qu’il se passait. Ravalant un cri de dépit, elle baissa la tête, et passa devant lui sans mot dire. Et il ne sut jamais qu’un serpent avait été tout prêt de le mordre. Pourtant, une sorte d’alerte, d’angoisse, se dégagea de cette rencontre et il lui fallut quelques instants pour que ses sens se calment. »

 

Chronique d’une flingueuse, L’avis de Sylvie K

Cendrine de Paul Blanchot

Merci aux Editions M+ et Marc Duteil de leur confiance.

Cendrine est un conte moderne 3 femmes, un homme, le bien et le mal…

Mylène est à l’asile en isolement, elle hurle physiquement et psychiquement, elle hurle sa douleur, son désespoir, ses filles. Elle est persuadée que l’une d’elle est possédée par le diable car pour les concevoir elle a eu recours à des rites maléfiques.

Ses petites jumelles blondes sont devenues des splendides jeunes filles.

Cendrine fait tourner les têtes et use de ses charmes auprès des garçons et des hommes, Delphine est une étudiante timide effacée, elle va tomber très amoureuse d’un prêtre. Cendrine rend toujours visite à sa mère car celle-ci pense que Delphine est mauvaise, elle a été méchante voir violente avec elle.

La jalousie, la haine, l’amour vont s’inviter chez les jumelles, semer le chaos et faire apparaître l’une des deux sous un jour différent…

Les personnages sont crédibles et complexes, l’une des deux jumelles est la perversité incarnée et le portrait en est à la hauteur. J’ai trouvé le personnage de la mère plus attachant, elle ira jusqu’au bout de sa quête.

Paul Blanchot nous entraîne dans les tréfonds de l’âme, il aborde la folie, la perversité, les rapports complexe mère-fille en y mêlant du fantastique.

C’est un livre sombre, un duel permanent entre le bien et le mal, le diable attend son heure.

Un bé mol le passé et présent qui parfois ne sont pas dissociés.

Je n’ai pas vraiment été accro à cette histoire mais en écrivant ce retour je me surprends à avoir un autre regard sur cette famille. Si vous voulez être le témoin de cette histoire machiavélique, de ces vices cachés, des secrets, de manipulation foncez ce livre est pour vous !

9 réflexions sur “Cendrine de Paul Blanchot

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s