Orphelines – Franck Bouysse

Le livre : Orphelines de Franck Bouysse. Paru le 10 mars 2020 chez Moissons Noires.18€.(282 p.) ; 21 x 14 cm. Réédité en poche le 3 mars 2021 chez J’ai Lu policier. 7€90. (224 p.) ; 18 x 11 cm

4’e de couv : Une ambiance sombre et pesante s’est installée dans la ville. Un criminel tapis dans l’ombre observe et s’amuse avec les deux flics qui le poursuivent.

Orphelines, un duo de flics atypique pour un roman sombre

La noirceur de son âme ne fait aucun doute depuis qu’un corps de femme massacré a été découvert. Bélony et Dalençon voient ce meurtrier leur glisser entre les doigts, crime après crime.

Le capitaine Jacques Belony, « vieux flic de la Criminelle » vient de perdre sa femme et sa fille dans un accident de voiture tandis que Marie Dalençon, sa jeune collègue, subit les tourments de relations amoureuses chaotiques.

 
L’auteur : Franck Bouysse est né en 1965 Ancien enseignant en biologie, Franck Bouysse se lance dans l’écriture en 2004. Ses oeuvres ont reçu de nombreux prix littéraires et ont rencontré un grand succès, en particulier son dernier roman, Né d’aucune femme (La Manufacture de livres), Grand Prix des lectrices de Elle et prix des libraires en 2019.
 
Extrait :
En observant le corps pitoyable gisant sur la table métallique, Dalençon aurait voulu dire au légiste de ne plus y toucher. Au moins de ne pas l’ouvrir. Elle aurait voulu poser des questions, demander le moment exact de la mort, les circonstances, avec plus de précisions, ce que le rapport détaillé d’autopsie lui apprendrait de toute façon, mais aucune ne lui vint spontanément. Son regard ne pouvait quitter le corps incomplet de la victime, l’expression de terreur qu’elle pouvait maintenant lire tout au fond des yeux morts, les moignons de chair rosée et cette étrange pâleur tout autour, comme si de la vie voulait encore s’extirper des extrémités sectionnées.

 

 

Le petit avis de Kris

Orphelines – Franck Bouysse

Le capitaine Jacques Bélony et sa collègue Marie Dalençon tentent d’arrêter un tueur en série qui parvient à leur échapper crime après crime. Alors que l’inspecteur doit faire le deuil de sa femme et de sa fille qui ont péri dans un accident de voiture, la jeune policière, elle, subit les affres de l’amour.

Surprise

On change de registre … Franck nous entraîne dans une enquete policière, mais une enquête a sa façon si particulière, sombre, noire même tout en décortiquant les recoins de l’âme de l’assassin.

« Poésie sur pilotis » … ça c’est du pur Franck Bouysse
J’ai.pris un plaisir particulier à lire ce « polar noir » parce qu’on retrouve la patte Bouysse et qu’en même temps il nous surprend dans ce registre où on ne l’attendait pas.

Du policier bourru attaché malgré lui à cette jeune fliquette qui le lui rend bien, entraîné sur des pistes aléatoires, pas de temps mort pour le lecteur. Un peu plus léger cependant que ses précédents mais tout aussi captivant.

9 réflexions sur “Orphelines – Franck Bouysse

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s