Une arête dans la gorge de Christophe Royer

La double Chronique de Collectif Polar

Aujourd’hui encore deux Flingueuses vous proposent leur avis sur une même lecture.

Ce matin Dany flingue la première.

Ce soir Fanny jouera les Indics pour vous aussi.


Le livre : Une arête dans la gorge de Christophe Royer – Paru le 11/03/2021 chez Taurnada – collection Le tourbillon des mots – 10.95 € (384 pages) ; format 11 x 18 cm

4ème de couverture :

Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…

 

 

 

L’auteur : Originaire de la Bourgogne, né au Creusot en 1971, Christophe Royer est un passionné d’art. Il est romancier et musicien Après l’obtention de son doctorat en physiologie animale, Christophe Royer change de cap pour préparer un master d’informatique, sa deuxième passion, à l’Insa de Lyon.
Aujourd’hui, chef de projet, il vit à Saint-Vallier avec sa femme et leur fils.
Après la publication de la saga spatiale « Projet Sapience » (2017), il est revenu sur Terre avec « Lésions Intimes » (2019), un thriller contemporain.

 

 

 

Extraits :
«Veuillez m’excuser. Je suis complètement perturbé avec cette histoire. Je suis le maire. Quelle horreur, ce drame…
– Vous connaissiez la victime ? l’interrompit Nathalie.
– Le docteur Charry ? Évidemment. Un citoyen exemplaire et respectable, toujours prêt à rendre service… Mais pourquoi vous me posez ces questions ? J’ai déjà répondu à vos collègues ce matin. »
Nathalie garda son calme. Elle savait que cette réflexion reviendrait souvent.
« Nous sommes comme le rasoir, le second passage avant que le poil ne se rétracte. » »
« D’un pas lent, elle continua à suivre les deux hommes. Derrière elle, ne pouvant la dépasser à cause de l’exiguïté des lieux, un homme de la BRI plaqua sa main sur l’épaule de Nathalie pour maintenir la chaîne et lui assurer une certaine protection.
Elle trouva ce geste rassurant. Il faisait de plus en plus chaud au fur et à mesure qu’ils progressaient. Très certainement la présence de tous ces corps à proximité qui faisait monter sa température interne. Elle commençait à douter de ses sensations. Ne pas perdre pied… »

 La chronique jubilatoire de Dany

Une arête dans la gorge de Christophe Royer

Vous avez aimé découvrir les Catacombes de Paris avec Franck Thilliez ou Patrick Bauwen ?

Vous avez apprécié les sous-sols de Clermont-Ferrand avec Sylvain Forge ?

Vous allez aimer plonger dans les dessous lyonnais avec Christophe Royer. Vous allez accompagner Nathalie, parachutée, mal accueillie par sa hiérarchie, quasi placardisée dès son arrivée. Notez qu’elle était présente dans le premier thriller de l’auteur, Lésions intimes.

C’est à la faveur d’un véritable « coup d’état » qu’elle s’approprie l’enquête sur ce qui ressemble à des meurtres en série dans un milieu obscur, voire sectaire où la franc-maçonnerie y dévoie ses valeurs humanistes. Vous y rencontrerez un savant fou, obnubilé par SA recherche, qui le poursuit plus qu’elle ne l’apaise, des politiques égarés, un artiste mal materné et bien d’autres personnages surprenants.

Une petite romance va agrémenter l’enquête et même si j’ai découvert « le méchant » assez rapidement, j’avoue avoir tout de même pris du plaisir au cours de ces 384 pages d’une intrigue originale. J’y ai découvert la petite histoire lyonnaise, loin des clichés gastronomiques, un bon suspense. Un bon moment de lecture.

Lu en version numérique 6.49 €

Je remercie les éditions Taurnada pour leur confiance et cette agréable découverte.

 Autres extraits :
« « Tu sais, commença Raphaël, chez nous tout est symbole et ce drapeau cubain ne fait pas exception.
– Mais encore ?
– Regarde tout d’abord ce triangle équilatéral rouge, les angles et les côtés sont parfaitement égaux, ils évoquent l’égalité entre les hommes. L’étoile à cinq branches dont l’une pointe vers le nord-est, synonyme de stabilité, exprimant l’équilibre entre les qualités morales et sociales. Des valeurs chères aux habitants de Cuba. Comme dans le drapeau français, on retrouve les trois couleurs bleu, blanc, rouge qui ont chacune leur signification, liberté, égalité, fraternité. Il y aurait encore tant de choses à dire, mais je voudrais juste finir sur la présence des bandes qui permettent de retrouver les chiffres qui symbolisent nos grades : les trois bandes bleues pour l’apprenti, avec les deux blanches en plus, cela donne le chiffre cinq du compagnon et enfin si on ajoute le triangle et l’étoile, on arrive à la maîtrise avec le chiffre sept. Tout est juste et parfait. »
 
« C’est un réseau souterrain très spécial. Redécouvert tardivement en 1959. À ce jour, il n’y a pas d’équivalent connu dans le monde. Il tire son nom de son organisation atypique : une galerie centrale, une dorsale, d’où partent 17 paires de galeries aux dimensions identiques. Il existe une seconde dorsale, juste en dessous de la première, la reliant à chaque intersection. Le réseau se prolongerait en haut vers l’ouest, loin sur le plateau, jusqu’à la Saône peut-être. À l’est, il descendait jusqu’au bord du Rhône, puis se poursuivait jusqu’à la ville de Miribel. C’est totalement incroyable comme architecture, mais le plus dingue c’est qu’on ne sait toujours pas à quoi servait ce réseau. Qu’avaient eu en tête les Gaulois, les Romains ou d’autres ? Même pour la date de sa construction, il y a débat. »

3 réflexions sur “Une arête dans la gorge de Christophe Royer

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s