La chambre des murmures – Dean Koontz

Le livre : La chambre des murmures  de  Dean Koontz. traduit de l’américain par Sebastian Danchin. Paru le 6 février 2019 chez L’Archipel dans la collection Suspense.24€. (443 p.) ; 24 x 16 cm. Réédité chez Archipoche le 6 février 2020. 9€95. (471 p.) ; 18 x 11 cm

résumé de l’éditeur

Le retour au premier plan d’un auteur américain les plus vendus au monde. Son héroïne ? Une ex de du FBI traquée par tous… même par les siens.
Jane Hawk face à la confrérie secrète  » Il n’est plus temps d’attendre…  » Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du  » grand jour « . Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence. » Accomplis la mission qui t’incombe…  » L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre. » … et tu seras célèbre et adulée !  » Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

L’auteur : Dean Koontz est né en 1945. Auteur de best-sellers souvent classés n°1 des meilleures ventes du New York Times, Dean Koontz réside en Californie. Traduit dans près de quarante pays, l’auteur des Yeux foudroyés et des Étrangers a écoulé plus de 450 millions d’exemplaires dans le monde. Les éditions de l’Archipel ont publié Dark Web (2018), le premier volet des aventures de Jane Hawk.

 

 

 

Extrait :
« Le temps d’une ultime embrassade, elle monta dans l’ Explorer. Bernie s’accouda à la fenêtre.
– Faites comme si vous étiez vraiment ma petite-fille et dites-moi si vous allez vous en tirer.
– C’est possible, Bernie. Nous avons tous le droit à une chance dans la vie.
-Je ne sais pas à quoi vous êtes mêlée, mais je vous souhaite de réussir. Vous méritez beaucoup plus qu’une simple chance.
Elle hésita avant de demander :
– Vous ne savez vraiment pas qui je suis ?
– Vous voudriez que je regarde la télé et que je lise les journaux ? Les informations sont bourrées de mensonges et de nouvelles déprimantes. Je n’ai pas besoin de savoir qui vous êtes pour savoir qui vous êtes. »

Le petit avis de Kris

La chambre des murmures – Dean Koontz

 

Cora Gundersun, une enseignante, commet un attentat-suicide. Son journal intime atteste de sa folie. La multiplication de cas similaires pousse Jane Hawk, ancienne employée du FBI, à enquêter. Ses investigations la mènent sur la piste d’une confrérie secrète. Hantée par le suicide de son mari et la peur de perdre son fils de 5 ans, qu’elle a caché, elle use de méthodes radicales.
Une fois le nez dedans je n’ai pu le lâcher.

L’héroïne, Jane Hawk, est une superwoman telle qu’on ne se pose même pas la question de savoir comment elle arrive a faire tout ce qu’elle assume.

Vous voulez du thriller, eh bien vous serez servis. du début à la fin (qui laisse supposer une suite) elle combat le mal par le mal. Intègre, elle l’était, jusqu’à ce qu’elle comprenne des choses qu’elle n’était pas sensée connaître… Et d’intègre elle va devenir l’ennemi public N°1, partant de là, elle devra se défendre et défendre son honneur, son fils, elle se liera avec diverses personnes, intègres comme elle.

Un vrai road movie a travers les US qui vous laissera sans voix.

 

Autres Extraits : 
« L’autre conne de salope note tout ce qui lui semble important sur son petit carnet et Randy finit de vider son sac en lui indiquant les coordonnées d’un dernier endroit où DJ se réfugie parfois. Il lui parle de Haut-Fourneau-le-Lac en négligeant sciemment de lui confier un détail crucial. Un détail qui pourrait bien lui être fatal. C’est vrai, elle l’a sauvé en lui ouvrant les yeux sur le rôle que pourrait bien jouer la chance dans la chute des Arcadiens, mais il voudrait qu’elle meure après avoir copieusement souffert, parce qu’elle a brisé son rêve d’un monde parfait, et que les rêves sont sacrés. »
« Dans son ancienne vie, avant qu’elle ne se retrouve en cavale, elle avait rarement éprouvé le besoin de se maquiller. Le fond de teint, l’ombre à paupières et le rouge à lèvres constituaient désormais un masque qui lui donnait une impression d’anonymat sans doute plus grande que la réalité, aussi décida-t-elle de s’en passer pour une fois. »
« Les chiens avaient généralement tendance à observer leurs maîtres avec une affection mêlée de pitié, comme s’ils devinaient leurs peurs et leurs espérances les plus intimes, mais aussi les secrets de la vie comme les coups du sort. S’ils avaient été doués de parole, ils se seraient appliqués à les rassurer. »

7 réflexions sur “La chambre des murmures – Dean Koontz

  1. Je ne connaissais pas cet auteur en voyant passer ce livre. Pour le coup j’ai lu de lui un livre merveilleux intitulé Un Chien en Or. Quel texte, quel amour vécu par lui et son épouse. Une écriture magnifique. A lire en-dehors des sentiers battus des autres livres de cet auteur qui m’a également fait beaucoup rire. 😀
    Je pourrai maintenant lire un de ses autres écrits. 😘

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s