Une vraie famille de Valentin Musso

Le livre : Une vraie famille de Valentin Musso. Paru le 6 octobre 2015 au Seuil. 19€90. ( 374 p.) ; 22 x 15 cm. Réédité en poche le 12 mai 2016 en Point, Thriller n° 4333. 8€. (426 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couv
Il s’appelle Ludovic, c’est du moins le prénom qu’il a donné. Un jeune homme simple et sans histoires. En apparence.
Les Vasseur, un couple de Parisiens retirés dans leur résidence secondaire en Bretagne à la suite d’un drame personnel, l’engagent pour quelques travaux de jardinage. Le mystérieux garçon sait rapidement se rendre indispensable et s’installe dans leur vie. Quand les Vasseur commencent à se poser des questions et à regretter de lui avoir ouvert leur porte, il est déjà trop tard.
Mais ce qu’ils ignorent, c’est que leur cauchemar ne fait que débuter. Car la véritable menace qui pèse sur leur maison n’est pas du tout celle qu’ils croyaient.

L’auteur : Né en 1977, Valentin Musso est l’auteur de nombreux succès traduits dans plusieurs langues. En quelques années, il a su s’imposer comme l’une des voix les plus originales du thriller français, notamment avec Le Murmure de l’Ogre, Une vraie famille et Dernier Été pour Lisa, tous disponibles en Points.

 

 

 

 

 

Extrait :
On pourrait penser que, lorsqu’un dingue se tient devant vous un pistolet à la main, tout le monde autour a la présence d’esprit de fuir pour se mettre à l’abri. Ça, c’est la théorie, mais dans la pratique… La plupart s’échappèrent vers le vestibule ou s’engouffrèrent dans le large escalier qui menait aux départements de lettres et d’histoire. Eux s’en sortirent.
Avec le chargement automatique des balles, il aurait facilement pu dézinguer encore deux ou trois types dans le couloir. Il préféra compter intérieurement les visages apeurés que croisaient ses yeux, comme on effeuille une marguerite.
Je t’aime, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, pas du tout.
Pan !
Deuxième cible.
Petite, mignonne, cheveux en chignon, lunettes à grosse monture, robe en tweed à carreaux un peu démodée. Comme Maxence, elle n’avait pas bougé d’un iota. Pas de nuit blanche pourtant. Pas un milligramme d’alcool dans le sang. Une étudiante modèle, qui n’avait pas loupé un cours depuis la rentrée. Elle était demeurée pétrifiée, tout simplement. Il y avait quelque chose de pathétique dans son regard : on aurait dit qu’elle avait renoncé d’avance, que toute tentative de fuite lui avait paru inutile, qu’elle s’offrait au tueur en victime consentante. Il y a des gens comme ça…

 

Le petit Avis de Kris

Une vraie famille – Valentin Musso

Les Vasseur, Parisiens installés dans leur maison de campagne en Bretagne depuis un drame, engagent Ludovic pour s’occuper de leur jardin. le jeune homme se rend bientôt indispensable, mais devient de plus en plus intrusif.

« Un visiteur de passage qui les aurait observés aurait sans doute vu dans leur trio une famille idéale. »

La dérive et la folie d’une mère éprouvée ou les dommages collatéraux d’un drame. L’auteur est passé maître dans l’art de transformer une histoire simple en un huis clos prenant et oppressant.
A découvrir !

 

 

9 réflexions sur “Une vraie famille de Valentin Musso

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s