Un Vleel, Variant les Éditions en Live, au pays des Éditions Matin

Un Vleel, Variant les Éditions en Live,  au pays des Éditions Matin Calme

À défaut d’avoir pu rencontrer en vrai quelques-uns des auteur.e.s des éditions Matin Calme comme cela était prévu lors de leurs venues au Quai du Polar en 2020, ou d’envahir leurs locaux comme nous avons déjà y été conviés par le passé pour le lancement de leurs polars.

Par un dimanche matin pluvieux de janvier, j’ai assisté à mon premier @Vleel , (compte instagram) Varions les Éditions en Live, organisé par @serial_lecteur_nyctalope avec Kim Jay, autrice coréenne, Pierre Bisiou des éditions Matin Calme et Camille Bardes à la traduction.

Et une vingtaine de lectrices/lecteurs/bloggueurs/bloggeuses amateur de polars coréens ou pas mais à la curiosité insatiable.

Alors un Vleel, Kesako ?

Des rencontres en live organisées avec certains acteurs du monde littéraire. Des rendez-vous hebdomadaires pour découvrir leur univers, leur manière de travailler, leurs projets. Éditeurs indépendants, traducteurs, auteurs et bien évidemment blogueurs.

Où ? Sur Zoom. Et où s’inscrire ? Suivre le compte instagram @Vleel_ !

Dans quel but ?

Il s’agit de recréer l’ambiance d’une rencontre en librairie, un moment privilégié. Le nombre de participants est donc forcément limité pour favoriser la convivialité, la proximité et les échanges.
Tous les lecteurs ou blogueurs attachés à la chaîne du livre, qui prônent ces valeurs, qui font vivre les livres par leurs chroniques, sont les bienvenu(e)s.

Et un prix Vleel 2020 :

Le prix VLEEL vise à soutenir les acteurs du monde littéraire et à mettre en lumière une littérature sortant de l’ordinaire parfois moins connue mais toujours singulière.
Il décernera deux distinctions : le premier à une maison d’édition, le second à un auteur.
Il s’appuie sur toutes les rencontres en live qui ont eu lieu dans l’année, autour des éditeurs, des auteurs, des traducteurs, venus présenter leur dernière parution.
Ainsi, on trouve parmi les nommés de l’une ou l’autre des catégories toutes les rencontres tenues en 2020.

Les votes du second tour pour les 10 finalistes sont toujours en cours au moment de cette chronique ;D. Clôture des votes le 07/02 et résultats le lendemain.

Et voici les résultats

Mon expérience de Vleeleuse d’un jour :

Du décalage horaire,

Une auteure en VO pétillante et passionnante. Elle dessine ses personnages, et férue d’histoire et de recherches. Fan de Yoga, de Pilates, de musique classique, de mode, de poètes. Et connait nos petits franchies : Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé et Michel Bussi.

Une traductrice au top, des interventions pertinentes, un éditeur fan de danse Kpop, un MC au max de sa prononciation coréenne, un tchat animé !!!

Deux heures qui font du bien !!

Merci à tous pour ce moment !

Et dès que je finis ma joyeuse et addictive lecture d’Eté, quelque part, des cadavres de Park Yeon-Seon, je prends mon billet de ferry pour L’ile des Chamanes de Kim Jay.

Je vais finir par le décrocher mon badge de groupie des éditions Matin Calme … ou de stalker au choix !

Je vous parlerai bientôt de ces deux lectures sur le blog.

Été, quelque part, des cadavres de Park Yeon-Seon

4ème de couverture :

L’ado qui se levait tard, sa Mémé et Apollon :
Trio d’enquêteurs pour quatre disparitions.

Ce matin-là, Musun – la narratrice – a été réveillée par le réfrigérateur. Parce qu’il n’y avait pas d’autres bruits dans la maison. À 11 heures ? Étrange. Elle s’est levée et atrouvé ce petit mot dans la cuisine, avec quelques billets :  » Ma chérie, nous te laissons dormir. Occupe-toi bien de Mémé. On revient dans un mois. Ton Papa qui t’aime.  » Toute la famille était rentrée à Séoul en l’abandonnant avec Mémé ! L’horreur ! Dans ce trou perdu où les smartphones ignoraient internet ! Avec cette grand-mère qui sarclait son champ dès cinq heures du matin… Un cauchemar…
La cohabitation avec Mémé débute mal. Jusqu’au troisième jour, quand Musun retrouve un dessin qu’elle a fait 15 ans plus tôt, quand elle avait cinq ans : une carte au trésor ! Et quand elle montre le dessin à Mémé, la vieille marmonne…  » Ah… ça… Tu te souviens pas ?… C’était l’été… le jour où les quatre jeunes femmes ont disparu…  »
C’est alors que l’enquête commence vraiment, avec dès le lendemain le renfort de l’héritier des Yu, quatorze ans, dont la fabuleuse beauté a immédiatement inspiré à Musun son surnom : Apollon.

 

L’auteur : Park Yeon-seon est née à Séoul. Elle est écrivaine et scénariste. Été, quelque part, des cadavres est son premier roman.

L’ile des Chamanes de Kim Jay

4ème de couverture :

KIM Seong-ho est un profileur réputé de Séoul chargé d’une enquête sur un cyber-harcèlement. Très vite, les suspects se retournent contre lui, piratent ses comptes et exposent publiquement sa vie.
Pour le sortir de ce piège, son chef lui confie une nouvelle enquête loin de Séoul, sur l’île de Sambo. Dans ce haut lieu du chamanisme, trois femmes ont disparu, probablement victimes d’un serial killer. Kim Seong-ho est accompagné par Yeo Do-yun, conservateur de musée, spécialiste du folklore et des rites chamaniques, notamment du ssitgim-gut de Sambo.
Le ssitgim-gut est littéralement :  » le rituel pour laver les sentiments d’amertume et de rancune éprouvés par le défunt ou la défunte au moment de son trépas « . Mais sur l’île, en ce mois de janvier, dans l’air glacial fouetté par la pluie et les vagues, les victimes ne sont pas encore prêtes au pardon. De mystérieux conciliabules nocturnes ont lieu entre deux silhouettes, des chiots sont tués, une atmosphère de plus en plus lourde s’abat sur les épaules de Kim Song-ho qui commence à ressentir d’étranges maux de têtes à mesure que des souvenirs personnels viennent se mêler à son enquête…

 

L’auteur : Kim Jay est l’autrice de nombreux romans policiers. Elle anime également une association d’auteurs de Mystery Novels à Séoul. L’Île des chamanes est son premier roman mettant en scène le profileur Kim Song-ho, le deuxième venant de paraître en Corée.

4 réflexions sur “Un Vleel, Variant les Éditions en Live, au pays des Éditions Matin

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s