Fais le pour maman de François-Xavier Dillard

Le livre: Fais le pour maman de François-Xavier Dillard. Paru le 13 juillet 2016 chez Pocket. 6,70€.  (313 p.) ; 18 x 11 cm

4ème de couverture:

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d’avoir blessé sa soeur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie “normale”, alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu’à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé…

Extrait: 
«Lorsque Sébastien lui jure de revenir tôt, ils savent l’un et l’autre que cet engagement ne sera pas tenu. Et quand Léa quitte son père, elle ne peut s’empêcher de se mettre à courir. Elle sait que quelque chose de grave est en train de se passer, elle a vu tout à l’heure dans son cabinet des choses terribles et elle n’a pas trouvé la force d’en parler avec lui. Alors en courant sur le trottoir, elle ne peut s’arrêter de pleurer. Sébastien lui est resté seul, il ramasse le fax que l’arrivée de sa fille ne lui a pas laissé le temps de lire. Et en parcourant les quelques lignes qui se dessinent avec netteté sur le feuillet, Sébastien a la conviction que ce qu’il vient de vivre dans la solitude de son cabinet n’est rien au regard de la terrible promesse contenue par cette simple feuille de papier..»

 

L’auteur:  François-Xavier Dillard sort son premier livre, « Un vrai jeu d’enfant », aux éditions Fleuve noir en janvier 2012. Encouragé par deux nominations pour le prix Polar Cognac et le prix Plume de Cristal de Liège, son éditeur lui fait confiance et l’auteur récidive avec “Fais-le pour maman” en 2014. Egalement nommé pour le prix Polar de Cognac, ce roman obtiendra en 2017 le prix Pocket des nouvelles voix du Polar pour son édition poche.
En 2016 l’auteur propose un roman à quatre mains, « Austerlitz 10,5 » aux éditions Belfond, un thriller d’anticipation autour de la crue de la Seine qu’il co-écrit avec Anne-Laure Béatrix, Directrice des relations extérieures du Louvre.
En juin 2017 sort aux éditions Belfond « Ne dis rien à papa », thriller psychologique clin d’œil à “Fais-le pour maman”, présélectionné pour le prix Polar de Cognac 2017.
Marié et père de trois enfants, Agathe, Castille et Gaspard, François-Xavier Dillard vit à Tours

Chronique d’une flingueuse l’Avis de Sylvie K

Fais le pour maman de François-Xavier Dillard 

Cette histoire démarre fort très fort et ce qui touche aux enfants me touche. Ce petit Sébastien à l’aube de sa vie prend part à une scène horrible. Qui a donné des coups de couteau à sa sœur Lui? sa mère? Celle-ci l’accuse mais sera emprisonnée. Un médecin s’apercevant de l’influence néfaste et malsaine de sa sœur interdira les rencontres avec son frère et la fera interner, elle est dangereuse. Sébastien pourra alors loin d’elles s’autoriser à grandir. Hélas sa sœur pétrie de haine et de vengeance ne l‘entends pas ainsi. Sébastien adopté par un couple aisé et aimant devient un homme reconnu et respecté. Médecin, il est veuf avec deux enfants et s’occupe d’un groupe de femmes maltraitées. Il rencontre Claire. Pour s’éloigner d’une sordide histoire, elle est nouvellement nommée à la tête du commissariat, loin de son ancienne vie,. Quand deux enfants dont s’occupe Sébastien meurent de façon étrange Claire est chargée de l’enquête. Le passé de Sébastien refait surface et va le rattraper. Le cauchemar commence les entraînant dans la spirale infernale aux abords de la folie. La violence engendre-t-elle la violence ?

Ce thriller psychologique se lit rapidement l’atmosphère est oppressante, pesante, angoissante à souhait. Les chapitres sont courts pas de longueurs c’est un vrai page turner. L’auteur alterne flash back, passé et présent. Les personnages principaux ont tous vécus des traumatismes voir traînent des séquelles. L’auteur fait parler Léa, la petite fille, à la première personne ce qui lui confère une caractéristique intense. Je mettrai un bé mol sur ses dialogues. Bien que cette petite fille livrée a elle même soit mature son langage m’a paru trop élaboré peut être aurait-il fallu juste la vieillir un peu…

Mis à part cette réflexion, je me suis laissée prendre dans l’histoire. L’auteur expose, outre l’histoire des violences psychologique, que derrière le masque d’adulte les faits traumatisants de l’enfance laissent des traces indélébiles. Mon premier livre de Francois- Xavier Dillard, je pense continuer cette découverte.

 

19 réflexions sur “Fais le pour maman de François-Xavier Dillard

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s