TAG – Les lecteurs veulent…#2 Claire

TAG – Les lecteurs veulent…#2 Claire

Coucou mes Polardeux

Il y a quelques jours, je vous proposais un nouveau tag pioché dans le blog Muffins & Books, tenu par la si créative Marie.

Cet après-midi c’est Claire Desseux qui répond à ces 10 questions


bonjour,

Merci encore d’avoir publié mes réponses à votre taf.

Vous avez éveillé ma curiosité avec votre tag  » les lecteurs veulent » autrement plus ardu soit dit en passant …

Je vous joins ma réponse en espérant qu’elle conviendra..

bonne fin de weekend

claire ( titoulematou) de Lire er Relire

ca vaut ce que ça vaut

TAG – Les lecteurs veulent…#2 Claire

Les lecteurs veulent :

 1 : Les lecteurs veulent … une suite.

  Millénium… je ne m’en lasse pas … d’écouter la voix de la version lu… Je suis en train de les réécouter, tout en regardant en parallèle le film … (non pas en même temps quand même … 😉)

Je trouve les personnages complexes, intéressants… j’ai l’impression de découvrir des choses nouvelles à chaque fois.

2 : Les lecteurs veulent … qu’il y ait un spin-off.

Nickel boys … J’aurais aimé avoir plus de détails sur la découverte des corps des garçons du pensionnat, ou peut-être le vécu d’un autre garçon, ou d’un « éducateur ».

Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à coeur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l’université pour y faire de brillantes études, il voit s’évanouir ses rêves d’avenir lorsque, à la suite d’une erreur judiciaire, on l’envoie à la Nickel Academy, une maison de correction qui s’engage à faire des délinquants des « hommes honnêtes et honorables ». Sauf qu’il s’agit en réalité d’un endroit cauchemardesque, où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood trouve toutefois un allié précieux en la personne de Turner, avec qui il se lie d’amitié. Mais l’idéalisme de l’un et le scepticisme de l’autre auront des conséquences déchirantes.

Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead s’inscrit dans la lignée des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense, à l’instar de William Faulkner et John Updike. S’inspirant de faits réels, il continue d’explorer l’inguérissable blessure raciale de l’Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d’innocents, victimes de l’injustice du fait de leur couleur de peau.

 

3 : Les lecteurs veulent … une fin différente.

 Là je sèche …. je n’ai pas de titre qui me vienne en tête….

 4 : Les lecteurs veulent … pouvoir relire un livre / une saga comme si c’était la première fois. 

 Harry Potter … j’aimerais en être encore à le découvrir.

Pourtant, c’est un peu par inadvertance que je l’ai lu. Les vacances de Noël commençaient, je venais de vivre un premier trimestre de première année de prépa assez difficile. Me voyant à la recherche d’une lecture, ma sœur m’a proposé le premier tome de Harry Potter, en me disant que ce n’était pas prise de tête.

Résultat : j’ai passé ma première semaine de vacances dans mon lit à lire les 4 premiers tomes (les seuls sortis à l’époque)… et j’ai nommé Harry Potter le lapin en peluche que ma mère m’a offert comme cadeau

 5 : Les lecteurs veulent … un film ou une série.

Les  autodaffeurs,( Marine Carteron)

A la recherche d’un livre sur l’autisme (un de mes intérêts particuliers) je suis tombée sur cette petite série … J’ai adoré, les personnages. Il y a plein de bienveillance dans ce livre, très peu de clichés. Je pense que ce serait un bon moyen pour les ados de faire connaitre le sujet de l’autisme, et d’être plus ouverts à la différence.

« Je m’appelle Auguste Mars, j’ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c’est ce qu’ont l’air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville. Évidemment, je suis totalement innocent des charges de « violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel » qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l’existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j’ai juré sur ma vie de garder le secret. Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus). Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j’en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c’est-à-dire, là où tout a commencé. »

P.-S. : Ce que mon frère a oublié de vous dire c’est qu’il n’en serait jamais arrivé là s’il m’avait écoutée ; donc, en plus d’être un garçon, c’est aussi un idiot.
Césarine Mars

Cette intégrale regroupe les trois tomes qui composent la série des Autodafeurs et vous plongera au coeur d’une guerre millénaire qui pourrait bien détruire l’humanité. Heureusement, Auguste et Césarine ont deux armes pour emporter la bataille : l’humour et l’action !

Réunit :
Mon frère est un gardien
Ma soeur est une artiste de guerre
Nous sommes tous des propagateurs

 6 : Les lecteurs veulent … oublier qu’il y a eu un film ou une série. 

 « Et si c’était vrai » de Marc Lévy.

Et si c’était vrai…

Une histoire d’amour insolite et bouleversante qui a conquis le monde.

Que penser d’une femme qui choisit le placard de votre salle de bains pour y passer ses journées ? qui s’étonne que vous puissiez la voir ? qui disparaît et réapparaît à sa guise et qui prétend être plongée dans un profond coma à l’autre bout de la ville ? Faut-il lui faire consulter un psychiatre ? en consulter un soi-même ? ou tout au contraire, se laisser emporter par cette extravagante aventure ?

Et si c’était vrai ?…

Une histoire tendre, une aventure pleine d’humour et de rebondissements.

 

 

Autant j’avais adoré le livre qui a terminé avec plein de marque pages pour retrouver les citations intéressantes, autant le film était d’un pourri. J’y étais allée avec un copain, qui avait adoré le livre lui aussi… on a faillit finir avant la fin.

 

7 : Les lecteurs veulent … une couverture différente.

A part pour les livres de jeunesse, je trouve qu’il n’y rien de tel qu’une bonne couverture unie pour les livres ….

8 : Les lecteurs veulent … moins de clichés. 

Dans les romans avec un personnage autiste. Non ils ne sont pas tous fous de chiffres, et surtout pourquoi ne pas présenter des jeunes ados autistes et avec une déficience intellectuelle… je travaille avec certains d’entre eux et les voir évoluer au fil des années, c’est juste … du bonheur.

9 : Les lecteurs veulent … une saga moins longue. 

 Paradoxalement je trouve que la pièce de théâtre, dernier opus de Harry Potter était un peu en trop … il aurait mieux valu rien ou alors un vrai nouvel épisode.

Harry Potter et l’enfant maudit : une pièce de théâtre de Jack Thorne d’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au coeur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.

Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

 

 

 

 

 10 : Les lecteurs veulent … que le prochain tome soit déjà sorti. 

Un nouvel opus des aventures de Clélia après le premier opus, «  Rosine une criminelle ordinaire «  de Sandrine Cohen ….

 J’ai hâte de retrouver ce personnage atypique, à la recherche de la vérité, qui pense que «  Il y a toujours ou presque une raison, un élément de vie qui permet de comprendre un passage à l’acte criminel, personne ne tue juste comme ça ». Et que « le passé contient souvent une explication du présent ».

En plus de ce point, le personnage de Clélia semble avoir un passé particulier et plein de mystères … J’ai trop hâte !

Rosine une criminelle ordinaire

Un jour, Rosine Delsaux, une femme, une mère, une amie parfaite, tue ses deux filles. Elle les noie. Elle ne sait pas ce qui s’est passé, comment a-t-elle pu faire ça ? Elle culpabilise, s’accuse d’être un monstre.

On ne tue pas ses deux filles comme ça. Il y a forcément quelque chose dans la vie de Rosine qui a « permis » ce crime. Avec l’aide de Rosine, Clélia, enquêtrice de personnalité auprès des tribunaux, va rechercher quoi.

« Clélia entre dans le commissariat, elle ignore les appels de l’officier, un bleu, le même que la dernière fois, qui est au contrôle du détecteur de métal qu’elle passe sans se soucier de la sirène qu’elle déclenche. Elle se fout de tout ça, elle n’entend rien, ni le bruit, ni les cris. Elle fonce. Elle déboule dans le bureau de Samuel. Elle veut qu’il insiste, qu’il ouvre une enquête sur le cas Delsaux, il y était, il sait bien que quelque chose ne va pas. »

6 réflexions sur “TAG – Les lecteurs veulent…#2 Claire

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s