Ava Fortel à l’honneur : 42 #Janvier 2021

Ava Fortel à l’honneur : 42 #Janvier 2021

Le quarante-deuxième auteur à l’honneur sur Collectif Polar est une auteure française, mais une auteures française bicéphale

Et en effet c’est Ava Fortel que j’ai choisi de mettre en avant.

Mais avant de vous expliquer pourquoi c’est Ava qui poursuit cette nouvelle rubrique sur notre blog, je vous en rappelle le principe.

L’idée est que chaque mois, on se fasse découvrir un auteur qui nous tient à cœur. Étant tous des lecteurs d’horizons différents, cela permet aux uns et aux autres d’explorer d’autres univers qui nous tentent ! 
  • une photo de l’auteur
  • une bref biographie de lui
  • Et enfin, deux ou trois livres que vous avez aimés et pourquoi !

Mais revenons à notre auteure

J’ai choisi cette auteure car comme les précédents, j’ai eu la chance de la recevoir dans ma bibliothèque pour un de mes fameux Apéro Polar. Et ce fut un moment riche. J’ai ri, j’ai tremblé et appris énormément de choses. Et je n’étais pas la seule. Mes lecteurs ont été eux aussi conquis. Ce fut une nouvelle fois un exceptionnel moment d’échanges et de partage.  Forcément car j’avais devant moi, non pas une auteure mais deux. Mais je vis tout vous expliquer

 

Son parcours, ses bouquins

Biographie

Notre autrice

Alors qui est cette nouvelle auteure ?

Ava Fortel est le nom de plume de deux auteurs confirmées. L’apocalypse est notre chance est leur premier roman commun.

Dans l’Apocalypse est notre chance, sous le pseudonyme d’Ava Fortel, deux auteures plongent dans les méandres d’une faculté où tous les coups sont permis pour asseoir son pouvoir ou défendre ses idéaux.

ALORS CES AUTEURES QUI SONT-ELLES :

Sylvie Coquart-Morel est scénariste et créatrice de plusieurs séries pour la télévision parmi lesquelles Ondes de Choc et Des soucis et des Hommes, diffusées sur France TV. Elle dirige actuellement la fiction de la RTBF et développe les nouvelles séries belges. Elle écrit aussi pour le web, la radio, le cinéma et le théâtre.

Sophie Maurer est écrivain et enseigne les sciences sociales et l’écriture créative. Elle a publié deux romans, Asthmes et Les Indécidables, aux éditions du Seuil dans la collection Fiction &Cie. Elle écrit également pour le théâtre et la radio, et a été lauréate en 2017 du Fonds d’Aide à l’Innovation audiovisuelle du CNC pour un projet de série.

 

Ava Fortel c’est donc

Sophie Maurer et Sylvie Coquart-Morel 

Sophie, je la connais déjà un peu, enfin beaucoup puisque que nous l’avions reçue pour sa résidence d’écrivain  à la bibliothèque Parmentier entre janvier et octobre 2018.

Sylvie, je la connais aussi un peu, car Sophie l’avait reçu à la bibliothèque mais pour nous raconter son job de scénariste. Une rencontre autour de l’écriture du scénario.

Et si Ava Fortel est à l’honneur aujourd’hui ce n’est pas parce que je connais déjà notre auteure , non, c’est surtout parce que j’ai été séduite par son premier roman à 4 mains.

 

LE LIVRE EN QUESTION :

L’apocalypse est notre chance

Une chercheuse en sociologie découvre son directeur de thèse suicidé dans son bureau. Persuadée qu’il s’agit d’un assassinat, elle va mener sa propre enquête au sein de l’université et comprendre que le mentor qu’elle admirait était impliqué dans un projet clandestin révolutionnaire.
L'apocalypse est notre chance Ava Fortel
Les choses ont changé. En un seul jour. Un seul instant. Le futur est différent de ce qu’on en attendait. On se met à oublier le passé. Ni foule, ni bain de sang. Et pourtant, il y a bien eu une révolution.
Luc Pailleron, éminent professeur de sociologie, est retrouvé mort dans son bureau. Cet universitaire de renom dirigeait la thèse que Laura Vanetti doit bientôt soutenir. Certaine qu’il ne s’est pas suicidé, celle-ci s’engage dans sa propre enquête au sein de l’université, et découvre que son mentor était à la tête d’un groupe projetant une action de grande ampleur. Une action que de puissants adversaires semblent résolus à empêcher par tous les moyens. Laura se retrouve dès lors au centre d’un jeu dangereux pour elle et pour ses proches. Il lui faut se méfier de tout le monde : de ceux déterminés à faire échouer le projet de son ancien professeur comme de ceux qui veulent le mener à son terme.

 

 L’apocalypse est notre chance je vous présentais ICI.

 

Voilà vous en savez déjà un peu plus sur notre quarante-deuxième auteure à l’honneur.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir l’univers de Ava,  cet intrigantes auteure.

Alors amateurs de roman policier littéraire car très bien écrit, vous ne devriez pas être déçus.

Et en attendant, moi j’attends avec impatience leur second roman…

13 réflexions sur “Ava Fortel à l’honneur : 42 #Janvier 2021

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s