Dark Web, Dean Koontz

Le livre : Dark Web, Dean Koontz. traduit de l’américain par Sebastian Danchin. Paru le 14 février 2018 chez L’archipel. Réédité en poche le 6 février 2019 chez Archipoche. 7€95. (438 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Dark Web

« Il faut que j’en finisse, c’est urgent ! » Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.

Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort de son propre chef. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.

Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses… Or, son enquête dérange. Ses ennemis, dans l’ombre, détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.

Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

L’auteur : Dean Koontz est née en 1945. Salué comme « le plus populaire des romanciers à suspense d’Amérique » par le magazine Rolling Stone, Dean Koontz a conquis des millions de lecteurs. Ses livres sont toujours aux premières places des listes de best-sellers, aux États-Unis et dans de nombreux pays.

 

 

 

 

 

Extraits :
« Il est convaincu que les hommes rêvent essentiellement pour deux raisons. Tout d’abord, ils sont quotidiennement victimes d’angoisses et de frustrations qui se transforment en cauchemars lorsqu’ils dorment. Ensuite, les rêves agréables qu’ils peuvent avoir sont la traduction d’un désir de perfection qu’ils ne peuvent espérer trouver dans la vie réelle. »
« Il n’y avait pas si longtemps, 90% des meurtres étaient commis par des individus qui connaissaient leur victime. Désormais, 30% des crimes impliquaient des gens qui ne s’étaient jamais vus. Le meurtre, qui était autrefois une affaire intime, relevait de plus en plus souvent du simple hasard. »
« Ce n’était pas son argent qui l’avait corrompu, mais la façon dont il avait décidé de dépenser sa fortune. Il avait commencé par s’isoler du quotidien et, à force de se juger supérieur aux masses, il avait muselé sa conscience en estimant que la vertu était bonne pour les esprits primitifs et superstitieux. Finalement, il représentait une tumeur maligne dans le tissu de la société. »

Le petit avis de Kris

Dark Web, Dean Koontz

Jane Hawk, agent du FBI, est certaine que son mari ne s’est pas suicidé. Ses recherches l’amènent à collaborer avec un hacker spécialiste de la face sombre d’Internet. Ils découvrent un complot qui vise à manipuler les êtres humains.
Oh que c’est bon de retrouver Dean Koontz !
Un thriller à 200 à l’heure, une enquêtrice du FBI, démissionnée mais qui ne lâche rien, des suicides en veux tu, en voilà sauf que ce sont des suicides « non consentis ».
Une petite incursion dans le Dark Web mais ne vous fiez pas au titre, c’est plus un livre d’action que virtuel.
Bref si vous voulez prendre un bouquin et ne plus le lâcher c’est celui ci qu’il vous faut !!
Et puis on espère bien retrouver Jane bientôt !! 😉😉

11 réflexions sur “Dark Web, Dean Koontz

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s