Déviation : thriller , Michael Fenris

La double Chronique

Aujourd’hui encore 2 flingueuses ont lu le même bouquin.

Et elles vont chacune leur tour vous livrer leurs avis

Ce matin c’est Sylvie K qui va vous donner son avis

Ce soir c’est notre porte-flingue qui vous offrira son petit post-it

Allez c’est parti pour ….

Déviation : thriller de Michael Fenris


Le livre : Déviation : thriller  de Michael Fenris . Paru le 12 novembre 2020 chez Editions Prisma; 19,95€. (268 pages) ; 21 x 15 cm

4ème de couverture:

Un car transportant quelques voyageurs se met en route pour une petite ville du Colorado. L’une va passer un entretien d’embauche, l’autre se rend chez un avocat, d’autres encore vont rejoindre leur famille. Rien que de très banal, ils ne se connaissent pas. Le car entre dans un tunnel…et soudain tout bascule ! Les frontières de la réalité et de l’irrationnel se mélangent, la vie dérape : les passagers semblent tourner en rond dans un espace sans fin. Or comment auraient-ils pu rater la sortie dans un tunnel ?

Piégés par cette distorsion de la réalité, les voyageurs désorientés sont alors attaqués par des bêtes sauvages. La panique s’empare des passagers, certains veulent rester dans le bus, d’autres préfèrent partir à la recherche d’une issue. La situation révèle des caractères de leaders et aussi des personnalités troubles. Tous ont des secrets qui pourraient leur être fatals. Réussiront-ils à s’allier pour survivre ?

L’auteur:  Michael Fenris, d’origine nancéienne, marié et père de trois enfants, est médecin généraliste installé en région parisienne depuis 2002. Écrivant plus ou moins régulièrement depuis l’âge de douze ans, surtout le soir ou la nuit, explorant divers univers, ses sources d’inspiration sont multiples, de Hodgson et Lovecraft à King, de Chandler à Connelly, sans oublier celui qui est à l’origine de son envie d’écrire, Henri Vernes, le père de Bob Morane.Il est l’auteur de plusieurs romans édités, et de onze romans en autoédition. Feuilles, son premier Thriller, sort en 2015 chez Prisma, suivi en 2016 par Le Syndrome Noah et en 2018 de Thérianthrope, En juillet 2018 « Neige » dans le cadre de l’anthologie Raconte-moi une photo », puis le thriller horrifique Whistlers en décembre 2018, et en 2019 Horizons Funèbres, Les enquêtes de Jeff Fergusson, Diamants sur Macchabée, suivis de le Fétichiste, Vengeance sur pellicule (Jeff fergusson) et l’Île.

 

Extrait:
«L’instant de surprise passé, Graham contourna l’autocar par l’avant pour se précipiter en direction des cris, l‘arme brandie prête à faire feu. Une silhouette se dessina dans la lumière des feux du véhicule en titubant, il faillit la heurter de plein fouet. Timothy Long serrait convulsivement sa canne, son visage blême et couvert de sueur exprimait la terreur la plus absolue, celle qui vous fait perdre la raison. L’inspecteur remarqua aussitôt les traces sur ses vêtements, rouge, sombre poisseuse. Du Sang. La bouche ouverte sur un cri sans fin, le jeune homme ne parut pas reconnaître le policier. »
 

Chronique d’une flingueuse, l’avis de Sylvie K

Déviation : thriller , Michael Fenris

Quand un voyage en bus devient cauchemardesque et vous fait flipper.

Les voyageurs qui prennent le bus de la compagnie Greyhound à destination de Glenwood Springs ont tous un but et un motif bien précis.

Dans ce bus se côtoient, le chauffeur, le flic qui traque le voleur, les amoureux, la solitaire, la vieille bigote, l’homme en surpoids, une journaliste, la timide et les autres. Ils se retrouvent au mauvais endroit pour de mauvais moments, en apparence, ils n’ont rien en commun, pourtant…

Quand le bus emprunte une déviation pour aboutir dans un tunnel sans fin, dans le noir, aux prises avec des bêtes qui rôdent, ils devront faire faire face à l’inconnu et faire des choix. Certains vont partir, d’autres rester, d’autres revenir au bus… Certaines personnalités sont troubles menteuses, manipulatrices, qui est qui ? Pourquoi ? Qui dissimule quoi ?

Michael ne se contente pas de nous livrer un huis clos ; il exploite ses personnages qui vont tous essayer de survivre pour trouver le bout du tunnel. Mais certains voyageurs sont aussi dangereux que les bêtes à l’affût.

Un thriller dense, captivant, avec ce qu’il faut de surprenant et un final à la hauteur, qui m’a tenu en haleine.

Ce thriller confirme le talent de Michael pour le suspens avec cette touche de fantastique qui en fait sa marque.

 

7 réflexions sur “Déviation : thriller , Michael Fenris

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s